• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHOYÉS
Magny-Cours (58), le 29 septembre 2017

Interview : le camion Shoei France aux petits soins pour les pilotes WorldSBK

Interview : le camion Shoei France aux petits soins pour les pilotes WorldSBK

Le World Superbike à Magny-Cours ce week-end est l'occasion pour Moto-Net.Com de rendre une petite visite au camion Shoei France, chargé par le Japon de l'entretien des casques de Cluzel, Laverty, Marino & Co. Entretien avec son responsable logistique, Erick Le Tout.

Imprimer

Moto-Net.Com : Quels types de services rendez vous ce week-end à Magny-Cours ?
Erick Le Tout :
Nous préparons les casques pour nos pilotes. Là par exemple, on travaille sur le casque de Jules Cluzel. On leur règle leurs écrans pour assurer une étanchéité maximale, on monte leurs antibuée à l'intérieur, on installe les tear-off à l'extérieur. On sèche également l'intérieur du casque : selon la transpiration, on démonte ou pas les mousses et on les place sur les ventilateurs qui se trouve dans les étagères. À chaque fin de session, les pilotes nous confient leur matériel. On les conseille aussi, suivant la météo : est-ce qu'il pleut, beaucoup ou faiblement, quel écran utiliser en fonction de l'ensoleillement, etc. Ils ont souvent des doutes...

MNC : ... surtout quand ils roulent à Magny-Cours, où la météo est capricieuse !
E. L. T. :
Demain (samedi), on annonce de la pluie... Il faut souvent partir en écran très clair le matin mais avant tout, vérifier l'étanchéité pour qu'aucune goutte ne passe. C'est primordial car nos pilotes roulent très vite et de l'eau peut s'infiltrer.

MNC : La température est à prendre en compte également ?
E. L. T. :
Ca joue effectivement, au niveau de la buée. On dispose de l'antibuée, et dès que la moindre trace apparaît, on l'enlève complètement car ça ne se nettoie pas.

Interview : le camion Shoei France au petit soin pour les pilotes WorldSBK

MNC : Les pilotes ont-ils des demandes spécifiques ?
E. L. T. :
Ca peut arriver. Rob, qui est derrière toi, nous a demandé ce midi trois tear-off car il trouvait qu'il y avait beaucoup de "mosquitos". Finalement, il s'est rendu compte que deux écrans suffisaient pour cet après-midi. Certains veulent un tear-off à gauche et l'autre à droite, car ils ont tendance à en enlever deux à la fois. Dès la fin du premier tour ils en enlèvent un d'un côté, ils ne peuvent pas se tromper. En cas de forte pluie, si le pinlock sature, ils peuvent se servir de masques. On les appelle familièrement des "nez de cochon", qui font comme des masques de pilotes de chasse. Ce type de demandes arrivent au fur et à mesure, au gré de la pluie.

MNC : Modifiez-vous l'intérieur du casque, l'épaisseur des mousses ?
E. L. T. :
Pas du tout. Les pilotes sont sous contrat directement avec le Japon, ou avec les importateurs (pilotes Superstock notamment qui tournent en Europe). Tout le travail de préparation, comme le choix de mousses un peu plus épaisses pour un meilleur maintien ou redresser le casque, par exemple, a été fait en amont, en début d'année. Au camion, on ne modifie rien.

MNC : Au niveau du R&D, avez-vous des retours de la part des pilotes pour modifier des pièces, mécanismes, tissus ?
E. L. T. :
Pas vraiment. Certains pilotes d'endurance ont des relais très longs, mais les pilotes de World Superbike sont sur la piste pendant trois quarts d'heure, une heure maximum. Ils ne roulent presque pas assez ! Le pilote qui revient de sa session peut nous dire qu'il a eu un peu d'air, un peu de bruit, mais au fond ce n'est pas grave. Ce sont un peu des guerriers... Il n'y a que le X-Spirit III qui a été spécifiquement développé avec Marc Marquez. Pour les autres casques de la gamme, les clients recherchent bien souvent le confort. Les particuliers collectent plus d'informations sur nos casques que les pilotes. Certains motards font 20 à 30 000 km par an et leurs retours son très intéressants. On se charge alors de les remonter au Japon.

Interview : le camion Shoei France au petit soin pour les pilotes WorldSBK

MNC : Vous occupez-vous aussi des casques des fans de "Julo", ou vous limitez-vous aux pilotes ?
E. L. T. :
À Magny-Cours en théorie, nous ne sommes là que pour les pilotes. Le Japon nous demande d'être présents pour eux uniquement. Mais comme notre structure nous le permet, il arrive que nous nous occupions aussi de particuliers. Pas pour du simple nettoyage, mais en cas de pépin, oui.

MNC : Si un motard a un problème sur son casque, vous pouvez le dépanner pour qu'il rentre chez lui en toute sécurité ou confort ?
E. L. T. :
Voilà, tout à fait. On peut leur donner des conseils ou des astuces, et même intervenir si besoin est.

MNC : Au Bol d'Or, vous étiez là pour les pilotes et le public. Quels types de casques voyez-vous passer ?
E. L. T. :
On voit un peu de tout. Mais il est courant de voir des casques qui ont jusqu'à 25 ans. Dans ce cas, le plus dur c'est de faire accepter aux propriétaires que malgré l'aspect impeccable de la coque extérieurement, le casque est mort. Ils ont du mal à l'entendre au début mais une fois qu'on leur a expliqué pourquoi, ils comprennent. Chez Shoei, on estime que la durée de vie d'un casque est de dix ans maximum. Le message passe d'autant mieux que nous sommes des techniciens : nous n'avons rien à vendre ! On est là avant tout pour faire un travail de prévention... et de suivi du client de A à Z : il a acheté un casque, il a investi une somme dedans et nous sommes toujours là derrière, avec ce SAV gratuit. Il m'est déjà arrivé qu'un client rencontre un problème et que je n'ai pas la pièce adéquate sur place : je lui donne alors une solution à essayer chez lui, ainsi que ma carte de visite. Quand il m'envoie un email en disant "j'ai ceci ou cela", alors je lui renvoie ce qu'il faut.

Interview : le camion Shoei France au petit soin pour les pilotes WorldSBK

MNC : Combien d'événements couvrez-vous ?
E. L. T. :
Beaucoup. Je dois en être à ma neuvième ou dixième sortie cette année : ça fait plusieurs centaines de casques de particuliers ! Shoei France se charge de l'importation des casques en France, Belgique, Hollande et Portugal. Nous sommes donc présents sur les deux épreuves d'endurance (24 Heurs du Mans Moto et Bol d'Or), sur le Grand Prix de France pour les particuliers uniquement car les pilotes de MotoGP bénéficient de leur propre structure, et sur différents salons.

MNC : Le camion effectue la tournée européenne du World Superbike ?
E. L. T. :
Non, cette année il se rend uniquement à Magny-Cours. Normalement il monte aussi à Assen en Hollande, mais ça ne s'est pas fait en 2017. Notre estimé collègue Michael Rivoire, qui s'occupe du MotoGP et du WorldSBK, était présent sur une paire d'épreuves Superbike. Après, c'est aux importateurs de gérer.

MNC : Les Laverty, Cluzel, Marino et autres pilotes Shoei sont "choyés" de la sorte sur chaque épreuve ?
E. L. T. :
Non, on va dire qu'ils ont des personnes qui s'occupent d'eux trois ou quatre fois par an. Le reste du temps ils ont leur matériel et ils se débrouillent comme des grands.

.

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, cadeaux, réductions, etc.).

 

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Smart vidéo en direct de notre essai Speed Triple 2018 : moteur et bonus "track"

En direct d'Almeria (Espagne), premier contact avec la nouvelle Speed Triple dans cette vidéo réalisée au téléphone, en attendant notre essai complet !
Liste officielle des pilotes MotoGP, Moto2 et Moto3 pour la saison 2018

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) vient de publier la liste des pilotes engagés en championnat du monde des Grands Prix MotoGP, Moto2 et Moto3 pour la saison 2018, qui ne comptera que trois représentants tricolores.
WSBK Australie : comment voir le Superbike ce week-end ?

Eh oui, c'est déjà l'heure de la reprise en WSBK ! La 31ème saison du championnat du monde Superbike - la 14ème sur Moto-Net.Com ! - s'ouvre officiellement ce vendredi 23 février afin de profiter de l'été en Australie ! Comment regarder les courses ce week-end à Phillip Island ? MNC vous accompagne.
WSBK 2018 1 commentaire
La mortalité routière est au plus bas en janvier 2018

Les chiffres communiqués par la Direction de la sécurité routière (DSR) font état d'un mois de janvier 2018 favorable avec "20 tués de moins en métropole (235) et 7 tués de moins en outre-mer (16)", ce qui en fait vraisemblablement le meilleur des mois de janvier en matière de sécurité routière ! Et les 80 km/h alors ?
Bilans statistiques 8 commentaires
Interview Loris Baz : "Bosser pour revenir jouer avec Rea, Davies et Sykes"

La 31ème saison de World Superbike débute ce week-end à Phillip Island (Australie). La France, absente du championnat l'an passé, vise de nouvelles médailles grâce au - grand ? - retour de notre - grand ! - Loris Baz. Moto-Net.Com s'est entretenu avec le nouveau pilote BMW Althea. Interview.
WSBK 2018 2 commentaires
Design : et si les constructeurs automobiles fabriquaient des motos ?

On pense bien sûr à BMW, Honda ou Suzuki pour les plus connus. Mais si des constructeurs de voitures mythiques fabriquaient des motos, à quoi ressembleraient-elles ? C'est la question à laquelle tente de répondre le concessionnaire britannique Jennings Harley-Davidson, qui a imaginé six motos telles qu'elles auraient pu sortir des bureaux de design McLaren, Ford, Porsche, Renault, Rolls-Royce et Land Rover.
Découverte 11 commentaires
L'ACO se penche sur le rôle des femmes dans les sports mécaniques

Dans le cadre du "Tour de France de l’Égalité" lancé par le gouvernement, l'Automobile Club de l'Ouest organise un débat sur le rôle des femmes dans les sports mécaniques avec Pierre Fillon, président de l'ACO, et Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes.
Société 8 commentaires
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.