• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BUSINESS POLITIQUE
Paris, le 30 avril 2021

Harley-Davidson se cabre contre la taxation à 56% sur ses motos en Europe

La Motor Company monte au créneau contre l'Union Européenne qui prévoit une sur-taxation sur l'importation de ses motos à hauteur de 56% dès le mois de juin, en représailles aux droits de douane supplémentaires mis en place par l'ancien président américain sur des matières premières européennes. Décryptage. 

Imprimer

Le bras de fer se poursuit entre l'Union Européenne et les États-Unis sur les taxes à l'importation de produits de part et d'autre de l'Atlantique, conflit dont Harley-Davidson est une des victimes collatérales. Dernier épisode en date : l'Europe prévoirait de porter à "56%" ces fameuses taxes punitives, dénonce le PDG de la Motor Company !

"S’ils sont mis en œuvre, ces tarifs accrus constitueront un désavantage concurrentiel ciblé pour nos produits par rapport à ceux de nos concurrents européens", s'insurge Jochen Zeitz, qui regrette l'impact "significatif" de cette décision de Bruxelles sur la capacité de son entreprise à "être compétitive en Europe".

Le revers serait d'autant plus préjudiciable que la marque de Milwaukee vient de lancer son tout premier maxi-trail Pan America 1250, avec l'ambition de séduire un nouveau profil de motards notamment parmi les européens friands de "motos sur échasses". Et, à la suprise générale, notre essai MNC révèle que cette Pan Am' possède de sacrés arguments pour y parvenir !

Jochen Zeitz ci-dessus sur la Pan America, justement, n'entend pas en rester là : le dirigeant américain annonce dans un communiqué son intention de "déposer un recours juridique avec effet immédiat" si la commission européenne persiste dans ses mesures de rétorsion.

L'Europe, elle, justifie sa décision par la stratégie d'évitement mise en place par Harley-Davidson pour échapper aux sur-taxes douanières : le constructeur avait délocalisé en dehors des États-Unis toute sa production moto à destination de l'Europe, en la dirigeant vers ses usines asiatiques pour contourner l'augmentation des droits de douane sur le "Made in America".

Harley victime de la guerre commerciale USA Vs UE

Rappelons que ce conflit dure depuis 2018 quand l'ancien président américain Donald Trump avait augmenté de 10% à 25% les droits de douane sur l'acier et l'aluminium européens. L'Europe avait aussitôt appliqué des représailles en sur-taxant les produits importés américains, dont les motos Harley-Davidson. Le tout sur fond d'éternels contencieux commerciaux entre Airbus et Boeing...

Pris en otage dans cette guerre "businesso-politique", Harley avait trouvé la parade en faisant fabriquer ses motos pour l'Europe dans ses usines au Brésil, en Inde et en Thaïlande, chose qui lui est sans surprise reprochée par l'Europe : "ce changement de lieu de production vise à éviter l'application des taxes européennes", fustige l'Union Européenne.

Pour accentuer sa pression sur les États-Unis, l'UE prévoit donc d'augmenter significativement ses pénalités sur les Harley, mais surtout de appliquer quelle que soit leur provenance : peu importe que les motos soient fabriquées en Asie ou à Milwaukee, 56% de taxes leur tomberont sur les chromes menace l'Europe ! 

Ironie de l'histoire : Harley-Davidson s'était par ailleurs mis à dos l'ancien locataire de la Maison-Blanche, qui dénonçait une trahison du constructeur lors de l'annonce de sa délocalisation vers l'Asie. Double peine, donc, pour H-D !

La solution pourrait provenir du nouveau président américain, Joe Biden, qui semble vouloir mettre un terme à ce conflit. Problème : si l'Union Européenne s'impatiente de voir se lever les barrières commerciales érigées par son prédécesseur, d'importants industriels américains font à l'inverse du lobbying pour qu'elles soient maintenues à leur avantage...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.
Nouvelle GSX-S1000GT, la moto sportive enfin routière de Suzuki !

Suzuki ne l’admettra qu'à demi-mots : sa GSX-S1000F faisait fausse route ! Étroitement dérivée du maxiroadster - dernière génération - et toujours sportive dans l’âme, la GSX-S1000 GT qui la remplace prend un virage routier afin de concurrencer les appréciées Ninja 1000 SX ou Tracer 9... Présentation.
Routière 1 commentaire
Nouvelle Triumph Speed Triple 1200 RR : la crème anglaise du café racer !

Triumph greffe comme prévu un semi-carénage et un phare rond à son énergique roadster Speed Triple 1200 pour livrer une interprétation bigrement chic et sacrément sportive du genre néo-rétro. Présentation de la Speed Triple 1200 RR à 20 490 euros.
Roadster 1 commentaire
La Kawasaki Z900 SE se bonifie avec Öhlins et Brembo pour 2022

Kawasaki répond à Yamaha avec son inédite Z900 SE, qui vient directement concurrencer la MT-09 SP avec son freinage et son amortissement optimisés par Brembo et Öhlins. Il va y avoir du sport en 2022 dans le segment clé des roadsters ! Présentation.
La V100 Mandello de Moto Guzzi prête à déployer ses ailes électriques

Victime d’une petite fuite médiatique - pas mécanique, ouf ! -, la V100 Mandello de Moto Guzzi en dévoile un peu plus dans une nouvelle vidéo publiée sur les réseaux sociaux : on y découvre principalement que la future "top" modèle italien intégrera une bulle... et des ailettes électriques !
Routière 3 commentaires
Grands Prix 2022 : quel pilote sur quelle moto en MotoGP ?

Le Journal moto du Net fait le point  sur la grille MotoGP 2022, première saison sans Valentino Rossi en catégorie reine depuis 2000 ! Le guide du mercato moto avec tous les contrats signés ou en passe de l'être, ainsi que nos dernières informations mises à jour sur les ultimes guidons à pourvoir. 
Comment et pourquoi se protéger du bruit à moto

La pratique de la moto expose fréquemment l'ouïe à un niveau sonore supérieur au seuil recommandé pour conserver une bonne audition. Bruits du moteur, sifflements du vent et autres turbulences aérodynamiques doivent être filtrés, surtout sur longs trajets. MNC fait le point et compare plusieurs bouchons d'oreilles.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...