• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2009 - MISANO
Paris, le 7 septembre 2009

Grand Prix de San Marin : Rossi écrase ses rivaux à domicile !

Grand Prix de San Marin : Rossi écrase ses rivaux à domicile !

A moins de 15 km de son village natal, Rossi n'a pas failli pour ce 3ème Grand Prix de Misano : dominateur durant les essais, l'octuple champion du monde - coiffé d'un ravissant bonnet d'âne... - était tout simplement impossible à suivre en course !

Imprimer

Le feu sacré...

Malgré son éternel sourire d'ado farceur, ça fait tout de même 14 (quatorze !) saisons que Valentino Rossi anime le Continental Circus... Capable des plus belles manoeuvres et des dépassements les plus improbables, le célébrissime n°46 a aussi appris la prudence et l'importance de la régularité au fil des années.

Grand Prix de San Marin : Rossi écrase ses rivaux à domicile !

Auréolé de huit titres mondiaux et détenteur de records sidérants, ce pilote d'exception a connu l'avènement du quatre-temps, la montée en puissance de l'électronique, la professionnalisation de son sport, la gloire, le doute, puis la renaissance en 2008... Bref, bien plus qu'un acteur de la compétition moto, l'homme a déjà conquis son statut de légende à seulement trente ans !

Et pourtant, au faîte de sa gloire, l'idole du MotoGP doit chaque année s'impliquer un peu plus pour vaincre. Non pas que le talent du bonhomme soit à remettre en cause ! Simplement Rossi vieillit, inexorablement, et sa soif de succès n'a sans doute plus la même intensité qu'à ses débuts...Cependant, alors que ses détracteurs annonce la fin de son règne depuis plusieurs années déjà, le facétieux pilote continue de surprendre son monde en matant ses adversaires avec autorité !

Tour à tour Biaggi, Gibernau, Pedrosa et Stoner en ont fait les frais et c'est désormais son propre coéquipier, Jorge Lorenzo qui essaie - avec une fougue et un talent hors du commun - de déloger l'illustre patron de la catégorie reine ! Profitant de l'expérience de son adversaire, le majorquin apparaissait même comme le digne successeur de Rossi en début de saison.

Grand Prix de San Marin : Rossi écrase ses rivaux à domicile !

Rapide, désormais régulier, le n°99 imaginait sans doute réaliser son fantasme dès sa seconde année en MotoGP : devenir champion du monde en battant Valentino Rossi !

Or, si celui-ci admet que la présence de deux coqs dans la même basse-cour n'est pas toujours la situation idéale, l'arrivée de Lorenzo à ses côtés constitue plus que certainement l'élément alimentant son feu sacré ! Piqué au vif par les performances éloquentes de cet adversaire de huit ans son cadet, "Vale" a trouvé en Lorenzo ce nouvel ennemi à terrasser dont il a besoin pour se transcender...

Aujourd'hui plongés dans une lutte à mort, les deux hommes flirtent avec les limites, quitte à le payer au prix fort : depuis le GP d'Allemagne, les deux pilotes accumulent à tour de rôle les faux-pas et les chutes ! Revenu à 25 points de son chef de file, suite à la chute de celui-ci à Indianapolis, Lorenzo apparaissait en grand favori pour cette revanche organisée à un jet de pierre du village natal de Valentino Rossi !

Grand Prix de San Marin : Rossi écrase ses rivaux à domicile !

D'autant qu'après sa boulette américaine, celui-ci jouait la carte de la prudence : mater Lorenzo d'accord, mais pas à n'importe quel prix ! Le champion en titre deviendrait-il épicier, serait-il - comme l'avancent certains - moins rapide que Jorge Lorenzo et donc contraint de gérer sa fin de championnat, voire de carrière ? A Misano, Rossi a tenu à prouver le contraire. Et avec la manière s'il vous plaît !

Survolant chaque séance d'essais, les qualifications et même le warm-up dimanche matin, le Docteur ès championnat du monde a procédé à un début de course prudent, avant d'adopter un rythme véritablement écoeurant pour ses rivaux et de gagner cette course avec une avance de plus de deux secondes ! Vous avez dit motivé ? Comptes rendus des courses par catégories.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Ben moi, au risque de paraître nunuche, je le verrai bien finir sa carrière chez Aprilia, histoire de refermer la boucle, et de mettre une dernière couche à son ami Biaggi... Bon, ben, y z'ont plus qu'à faire la moto.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
C'est clair que Vale sur ducat' ce serait grandiose. Si il le fait, je me tatoue sa tronche sur la fesse gauche ^^ Pour ce qui est des problèmes de cohabitation, il me semble évident, vu les egos et les enjeux (ce sont quand même des rivaux avant tout) que cela se passe ainsi. Il est pas fou Rossi. Faudrait quand même pas que lorenzo lui pique tous ses p'tits secrets ^^
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Quelques informations supplementaires glannees sur les quotidiens Italiens et Espagnols; - Rossi persiste en disant a qui veut l'entendre qu'il se sent trahi par Yamaha. Le pere de Valentino, Grazziano Rossi aurait dit sur Italia 1 que pour 2011, il se pourrait fort que Valentino s'en aille rouler pour une autre marque. Les propositions ne manquent pas, comprenez Ducati et Honda. Ceci marque un changement notable en ce qui concerne le future de Valentino. Auparavant, il disait qu'il ne savait pas si il continuerais dans le Motogp; il semble maintenant que la possibilite de voir Valentino en 2011 existe. Sur quelle machine? les paris sont ouverts. N'oublions pas que le record de 122 victoires de Giacomo Agostini necessite que Valentino reste au-dela de 2010. La deuxieme annonce qui fait trembler les bases est de Dani Pedrosa. Toujours sur Italia 1, il aurait dit qu'il avait resigne 1 an avec Honda car il n'y avait pas de place chez Yamaha!!!! et que si Honda ne faisait pas une mailleure moto pour 2010, il chercherait une meilleure monte en 2011. Le contract de Stoner arrivant a echeance en 2010, voila un petit jeu de chaises musicales bien passionant qui a commence. En attendant Estoril, on peut reflechir. Rendez-vous dans trois semaines alors?

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !