• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FAN(TAS)TIC CINQUANTENAIRE
Paris, le 6 décembre 2018

Fantic fête ses 50 ans avec les Caballero Rally 500 et E-Cab électrique

Fantic lance un Caballero Rally 500 et un E-Cab électrique

La nouvelle Caballero Rally 500 est la troisième déclinaison de cette appellation historique ressuscitée l'an dernier par le constructeur de motos italien Fantic, qui dévoile également un prototype E-Cab à propulsion électrique pour célébrer ses 50 ans de façon "branchée". Présentation.

Imprimer

La Caballero est une séduisante moto d'allure scrambler dévoilée fin 2017 par Fantic pour élargir sa gamme, axée jusque-là autour de motos tout-terrain et supermotard. Le constructeur chinois Zongshen assure sa propulsion avec un choix de trois monocylindres, de 125, 250 et 500 cc (449 cc, très exactement).

Ce "Cavalier" se décline aussi en deux versions (Scrambler et Flat Track) qui diffèrent surtout sur le look, soit six modèles en tout en combinant les cylindrées et les styles ! Fantic en rajoute une louche pour 2019 avec le nouveau Caballero Rally 500 dévoilé au salon EICMA de Milan (Italie).

Sans surprise, cette nouveauté 2019 est très similaire aux deux autres Caballero 500 : cette Rally 500 utilise le même cadre berceau en acier et le même moteur refroidi par eau et à simple arbre à cames de 40 ch et 43 Nm. Pas de quoi se disloquer l'épaule à l'accélération, mais pas ridicule pour autant au regard du poids limité à "150 kg à sec".

Les éléments qui la distinguent sont essentiellement esthétiques comme sa grille de phare, son petit saut de vent, les protections de sa fourche inversée, son garde-boue relevé ou les pneus davantage "cramponnés" autour de ses jantes à rayons en 19 et 17 pouces. Notez aussi le nouveau double échappement redessiné par Arrow, court et classe à la fois.

 

"Que de la gueule", donc ? Non ! La Caballero Rally 500 fait honneur à son patronyme avec un robuste sabot moteur en métal, en phase avec ses débattements de suspensions qui passent de 150 mm à 200 mm. De quoi améliorer son aisance en "tout-chemins", malgré l'inévitable élévation de sa hauteur de selle de 15 mm (860 mm).

Fantic ne communique pas de prix pour ce nouveau Caballero Rally 500 qui devrait coûter au minium 6500 euros comme les versions Scrambler et Flat Track. MNC table même sur un "petit" 7000 € en raison des équipements supplémentaires. Un peu cher, même pour les nostalgiques du modèle originel et son fameux réservoir rouge vif (de 12 litres ici)...

Caballero E-Cab : Fantic passe à l'électrique

Impossible aujourd'hui pour un constructeur de ne pas proposer une moto électrique ! Ou au moins un prototype de moto électrique... Au pire, un projet de concept de prototype de moto électrique. Bref, Fantic n'échappe pas à la tendance et "électrifie" à son tour son Caballero.

Cette version électrique - baptisée "E-Cab" - reprend la silhouette et la plupart des périphériques des Caballero 500 thermiques, à commencer par le phare rond, le simple disque avant secondé par un ABS, le bras oscillant en aluminium ou les jantes à rayons croisés. 

Sa propulsion revient à un moteur électrique de 11 kW (15 ch), puissance qui lui donne accès à l'équivalence 125 cc : un automobiliste peut ainsi le conduire avec son permis B (voiture) et une formation de 7 heures le cas échéant. L'autonomie moyenne serait de "110 km" et la vitesse de pointe de "120 km/h".

Ce Cabellero E-Cab n'est à ce stade qu'un modèle en développement, dévoilé à l'EICMA dans le cadre des célébrations des 50 ans de Fantic : "Caballero est notre passé, notre présent et notre futur", assure cette enseigne italienne fondée en 1968 qui a connu la faillite en 1998 avant d'être rachetée en 2003 par l’industriel Federico Fregnanen.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 1 commentaire
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 14 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 2 commentaires
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires
  • En savoir plus...