• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Théoule-sur-Mer (06), le 26 octobre 2016

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une "super bike" pour la route

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une "super bike" pour la route

Kawasaki profite du passage à Euro 4 pour peaufiner sa Z1000SX sur de nombreux plans : mécanique, mais surtout esthétique et électronique ! La moto routière sport-GT arrivera dans les concessions vertes en décembre, mais MNC a déjà pu la tester... Premier essai.

Imprimer

Page 1 - Z1000SX 2017, un peu plus GT

Dévoilée il y a seulement trois semaines lors du salon Intermot 2016 de Cologne (Allemagne), la troisième version de la Kawasaki Z1000SX débarquera courant décembre en concessions mais a déjà eu droit à son baptême... copieusement arrosé !

Alors que la présentation presse du précédent modèle (lire notre Essai MNC de la Z1000SX 2014 : tout est sous contrôle) s'était déroulé dans de parfaites conditions climatiques, près de Vienne, au fin fond de l'Autriche, celle du millésime 2017 a fort mal débuté : les Verts d'Akashi avaient choisi comme destination cette fois le sud de la France, à Théoule-sur-mer-et-sous-les-eaux (06)...

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une ''super bike'' pour la route

Programmé à 8h30, le départ des journalistes est retardé d'une demi-heure afin de viser une accalmie prévue en fin de matinée, au moment de prendre les photos. C'est donc sous de lourdes gouttes que Moto-Net.Com s'installe aux commandes de la nouvelle Kawasaki.

Bien que la hauteur de selle soit annoncée 5 mm plus basse, la position de conduite plutôt sportive ne semble pas varier : elle se situe toujours entre celle d'un roadster de type Z1000 et celle d'une routière du style VFR800F (lire notre Essai comparatif MNC VFR800F Vs Z1000SX Vs CBF1000F : chacun sa route !).

Le plus grand écartement des rétroviseurs est davantage perceptible : la vue est convenablement dégagée, le pilote n'a plus besoin de rentrer ses coudes pour surveiller ce qui se passe derrière lui... ou ce qu'il vient de doubler qui disparaît rapidement dans les rétros, devrait-on plutôt dire !

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une ''super bike'' pour la route

Autre petite évolution pratique pour 2017 : l'écartement du levier d'embrayage est dorénavant réglable. On apprécie la démarche, même si en jouant avec ses deux leviers, Moto-Net.Com s'aperçoit que la nouvelle Z1000SX ne s'adapte pas à tous les gabarits : les plus petit(e)s auraient sûrement aimé rapprocher encore un peu plus le levier gauche.

Un peu plus large que la précédente, la nouvelle selle pilote offre un meilleur confort. Pointé du doigt par le responsable presse Kawasaki himself durant sa conférence (lui-même possesseur d'une Z1000SX), le point faible de l'ancienne a quasiment disparu : les 100 premiers kilomètres que Moto-Net.Com effectue d'une traite sans changer une seule fois de position ne déclenche aucun mal aux fesses.

Si MNC est resté figé aussi longtemps sur la moto, c'est pour se protéger au mieux de la pluie... Le gros réservoir (19 litres toujours) particulièrement évasé continue d'offrir à ce titre une bonne protection au niveau des cuisses, mais cela ne dure malheureusement pas indéfiniment !

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une ''super bike'' pour la route

Le nouveau carénage - plus large en 2017 - garde le bas des jambes au sec plus longtemps. Il contre efficacement les projections des autres motos ou autos, mais ne peut absolument rien contre le ruissellement de l'eau sur le jean. C'est donc au bout d'une demi-heure que MNC regrette de ne pas avoir enfilé son pantalon de pluie, soigneusement rangé dans une valise...

Pour ne rien arranger, la température extérieure se limite à 6°C. Moto-Net.Com le sait précisément grâce au nouveau tableau de bord, redessiné et enfin complet, puisqu'il affiche en plein milieu et en grand le rapport de boîte engagé. De nombreuses données secondaires sont présentes mais moins lisibles, surtout lorsque de grosses gouttes s'amassent sur l'écran LCD qui adopte cette année un fond noir.

Claquant légèrement des dents, MNC aurait estimé la température à 5°C... et aurait apprécié que Kawasaki monte sur nos modèles d'essai les poignées chauffantes en option ! On note entre parenthèses que le catalogue des accessoires est dépourvu de selle chauffante. Inutile d'y chercher une béquille centrale : la configuration du pot empêche son installation. Il faudra faire sans pour graisser la chaîne du bestiau de 235 kg tous pleins faits. Fin de la parenthèse.

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une ''super bike'' pour la route

Seul le proéminent carter d'embrayage qui dépasse encore du carénage plus généreux en 2017 permet de se réchauffer le mollet droit. En été cependant, le pilote remerciera sûrement Kawasaki de tenir ses jambes à plus grande distance du bouilleur et du cadre en aluminium qui finit lui aussi par chauffer.

Également revue, la bulle à double courbure est plus haute en son centre de 15 mm, ce qui permet de protéger le cou des remous. La nuque en revanche n'est pas soulagée car le vent s'abat encore sur la totalité du casque, ainsi que sur le haut des épaules.

Sur la portion d'autoroute empruntée au tout début de ce roulage, Moto-Net.Com doit se pencher sur le réservoir afin de ne pas être balayé par la pluie. On aurait été un peu mieux sur une Versys 1000 et beaucoup mieux sur une 1400GTR, mais la suite plus sportive du parcours devrait correspondre à la Z1000SX...

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une ''super bike'' pour la route

C'est sur ce même bout d'A8 que Moto-Net.Com retrouve l'un des principaux points faibles de la Kawasaki : calée à 140 km/h compteur (132 km/h d'après le GPS TomTom monté sur notre modèle d'essai), la Z1000SX continue de balancer des vibrations, supportables sur de courtes distances mais irritantes à la longue.

À cette vitesse, le moteur tourne à 6000 tr/min sur le dernier rapport - qui, pour rappel, a été allongé lors de la première mise à jour en 2014... Ni l'arbre d'équilibrage secondaire ni le silentbloc sur la fixation arrière supérieure du moteur ne parviennent à gommer ces fâcheux grésillements. Dommage !

En revanche, les grosses masselottes montées à chaque bout de guidon et celles montées sur les platines de repose-pieds - eux-mêmes paré d'une épaisse gomme - font correctement leur boulot. Sur les portions d'autoroute limitées à 110 km/h, la Z1000SX ne tremble pas. Mais le pilote oui, pour son permis...

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une ''super bike'' pour la route

Les innombrables panneaux d'annonce de radars plantés sur l'autoroute provençale obligent MNC à constamment quitter les yeux de la route pour surveiller sa vitesse exacte. Vouée à parcourir de longues distances mais conçue pour titiller la fibre sportive du motard, la routière de Kawasaki aurait pu (dû ?) recevoir un régulateur de vitesse.

De même, en fouillant dans sa profonde poche de pantalon de pluie à la recherche de quelques pièces pour franchir le péage, MNC se répète qu'un vide-poche ne serait pas superflu, même petit et non verrouillable. Les ingénieurs d'Akashi pourraient-ils étudier la question sur la prochaine version ? La réponse ne s'annonce pas simple à cause des conduits latéraux chargés de gaver en air - frais ! - le moteur...

Mais de leur côté, les responsables marketing et vente sont tombés d'accord pour monter de série les poignées passager servant de support de valises, proposées en option sur le précédent modèle. Le passager y gagne aussi puisque ces poignées sont plus hautes et ergonomiques que les anciennes d'origine.

Essai Kawasaki Z1000SX 2017 : une ''super bike'' pour la route

Le duo est également amélioré via la selle arrière plus longue - on l'aurait aimée un peu plus large aussi... - et dotée d'un renflement avant plus prononcé limitant les efforts du passager pendant les décélérations. On rappelle à l'occasion que le réservoir, très bombé sur sa partie supérieure, offre un appréciable appui au "copilote" en conduite sportive...

Contraint de rouler toute la première journée sur la réserve en raison du grip très aléatoire des routes, Moto-Net.Com a heureusement profité d'une matinée supplémentaire de test - traditionnelle chez Kawasaki, merci à eux - tout à fait radieuse. Au programme : grand soleil, 16°C, la route des Adrets... et la nouvelle électronique de pointe de la Z1000SX ! Vite, la page suivante !!!

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle d'origine avec valises (536 €)
  • Parcours : 400 km
  • Routes : ville, petites routes et autoroute
  • Pneus : Bridgestone S20
  • Conso moyenne : non mesurée (6,5 l/100km selon l'ordinateur de bord)
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS KAWASAKI Z1000SX 2017

 
  • 4-cylindres toujours aussi savoureux
  • Electronique de Superbike !
  • Compromis sport/confort rare
 
 
 

POINTS FAIBLES KAWASAKI Z1000SX 2017

 
  • Vibrations sur autoroute
  • Pas de vide-poche ni béquille centrale
  • Valises et top-case incompatibles
 
 
 
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.