• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RESTONS PRUDENTS
Paris, le 1er juin 2021

Des motos connectées pour éviter un tiers des accidents et un quart des morts ?

Des motos connectées pour éviter un tiers des accidents et un quart des morts ?

D’après de récentes recherches financées par la fondation Maif, le déploiement de la connectivité entre véhicules pourrait grandement bénéficier aux deux-roues motorisés. Les systèmes de transports intelligents (STI) pourraient épargner 35% des motocyclistes blessés lors d'un accident avec une voiture et 27% des tués. Explications et vidéo.

Imprimer

La logique est implacable : contrairement aux automobilistes ou camionneurs qui disposent d’un habitacle de mieux en mieux conçu en termes de sécurité passive, les motards et scootéristes sont considérablement plus exposés en cas d’accidents. Comment les protéger ? Les solutions sont nombreuses...

Tout d’abord, une solide formation dans les moto-écoles doit permettre aux usagers de deux-roues motorisés de développer leur sens de l’anticipation et leur instinct de conservation. La sécurisation des routes via leur bon entretien est également primordial... et grâce à la combinaison de prévention et répression assurée par les forces de l’ordre, si, si !

Les équipements du motard bien sûr, doivent assurer une bonne protection en cas de coup dur. Plus important peut-être, leur confort et leur sophistication jouent un rôle prépondérant dans l’amélioration de la sécurité, en prévenant des baisses de l’attention ou allongements des temps de réactions à cause du froid, d’une somnolence, d’une gène ou d’une distraction.

La connexion connectivité est une autre piste prometteuse qu’explorent actuellement les constructeurs et d’autres organismes publics ou privés, comme la fondation Maif dont "la vocation première est de financer la recherche pour prévenir les risques qui affectent les personnes et leurs biens". Des risques domestiques, numériques, naturels... ou liés à la mobilité !

 Des motos connectées pour éviter un tiers des accidents et un quart des morts ?

"Même si la mortalité des conducteurs de deux-roues motorisés est en baisse en France en 2019", observe la fondation, "d'après le dernier bilan de l'ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière), il n'en reste pas moins que les chiffres restent élevés au vu du faible pourcentage qu'ils représentent parmi les usagers de la route : 25% de décès pour seulement 2% d'utilisateurs de deux-roues motorisés".

Afin de lutter contre cette terrible statistique, l’assureur a décidé de participer aux recherches menées par UTAC CERAM Millbrook, groupe autoproclamé "leader dans le domaine des essais de développement et de validation, de l'homologation automobile et des nouvelles technologies liées au véhicule autonome, connecté et électrique".

Dans leur rapport d’étude, les deux entités se félicitent que de plus en plus de véhicules puissent aujourd’hui communiquer entre eux, ce qui s’avère "utile, non seulement pour connaître le positionnement et les mouvements de (leurs) usagers mais avant tout pour améliorer leur sécurité sur la route".

Les aides à la conduite ne suffiraient pas

Car d’après la fondation Maif, la présence de systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) ne suffit pas : "la portée de détection de leurs capteurs physiques (caméras, radars) reste limitée". Elle note en plus que dans le cas des motos et scooters, leur intégration est compliquée "pour des raisons de coût, de stabilité et également de compacité".

Pour Théo Charbonneau, responsable Activité Grand Projet ADAS-AD chez UTAC CERAM Millbrook, la connectivité offerte par les systèmes de transports intelligents coopératifs "présente un fort potentiel en termes de sécurité routière pour les motocyclistes".

 Des motos connectées pour éviter un tiers des accidents et un quart des morts ?

L’intérêt des fameux STI coopératifs, dits V2X, "réside notamment dans sa capacité à percevoir (les deux et trois-roues motorisés) dans le flot de la circulation afin d'informer les véhicules et laisser réagir ces derniers, en priorité, qui ont propension à être plus stables sur la route" grâce à leurs quatre roues, voire six, dix, douze, vingt-deux !

En cas de risque potentiel de collision - évalué selon la position, le déplacement et la vitesse des deux usagers -, des alertes visuelle et sonore sont générées dans un premier temps. Faute de réaction de la part des conducteurs (celui de la voiture plutôt que de la moto, donc), le dispositif intervient automatiquement sur les freins. Et à l’avenir sur la direction ?

"L'efficacité du système a été testée sur quatre scénarios accidentogènes, inspirés de cas réels et les plus fréquents, impliquant une voiture et une moto à un croisement", poursuit la fondation Maif : deux cas où l’automobiliste qui coupe la route au motard - trop rapide ? -, un dépassement aux abords d’une intersection ou un bête télescopage à un carrefour...

 Des motos connectées pour éviter un tiers des accidents et un quart des morts ?

"L'ensemble de ces scénarios a été réalisé sur le centre d'essais TEQMO dédié aux véhicules automatisés et connectés situé à Linas-Montlhéry, dans un contexte de faible vitesse véhicule et dans un cadre urbain ou de ralentissement péri-urbain". Et au final, la technologie V2X est qualifiée de "prometteuse mais à affiner".

Le principal reproche concerne l’alerte qui "est envoyée parfois tardivement, le temps de réaction offert, manuel ou automatique, se trouvant alors trop court". Des progrès devront être fait en matière de communications donc : les fournisseurs de la 5G sont sur le pied de guerre !

La technologie V2X, prometteuse mais à affiner

Deuxième limite entrevue par le rapport : "l'efficacité du système repose sur le nombre d'utilisateurs : plus sa communauté d'usagers est large, plus il est efficace et aussi sur son état de fonctionnement (obsolescence, générations...)". Peut-être faudrait-il plancher sur un système autonome, compatible avec de vieux véhicules ?

"Enfin, la fiabilité du GPS est essentielle pour localiser parfaitement les usagers et calculer les risques potentiels de collision", conclue l’étude. "Il est alors nécessaire de s'assurer de l'homogénéité dans les performances des systèmes de positionnement que les utilisateurs utilisent". Et migrer vers le système européen Galileo, censé être plus précis ?

 Des motos connectées pour éviter un tiers des accidents et un quart des morts ?

En conclusion, "l'étude permet d'affirmer, aujourd'hui, que les technologies sont prêtes et pourraient être réellement bénéfiques aux usagers des deux-roues motorisés. En effet, les 4 scénarios étudiés couvrent 35% des motocyclistes blessés lors d'un accident avec une voiture et 27% des tués".

"Les nouvelles technologies embarquées sont de plus en plus performantes et permettent, dans certaines situations critiques, d'augmenter les capacités humaines", se réjouit Jean-Marc Truffet, responsable communication et des projets Fondation MAIF.

Mais attention, ce futur arsenal V2X "ne prive pas tous les conducteurs, de moto et de 4 roues, de rester vigilants et prudents car la technologie est une aide, pas un palliatif", souligne à juste titre la Maif. Restez connectés... et #RestonsPrudents sur la route !

Connectivité auto-moto : le rapport en vidéo

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

Imaginez... Vous passez un week-end entier à régler méticuleusement votre moto sur le sec, tout en attendant fébrilement la pluie, mais cette garce n’apparaît que le dimanche après-midi ! En inondant la piste, l’eau a non seulement redistribué les cartes à Buriram, elle relance le championnat MotoGP avant Phillip Island, Sepang et Valence... Déclarations.
Nouvelle S1000RR 2023 : dans l’inspiration de la M1000RR et innovante

La BMW S1000RR 2023 évolue après sa révision complète de 2019 et profite des avancées de son aînée M1000RR : les ailettes, notamment, sont de sortie. Un peu plus puissante et toujours aussi légère, la Superbike BMW profite aussi d’assistances inédites contrôlant les glisses de l’arrière. Du jamais vu !
Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 2 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...