• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTES 2017 HARLEY-DAVIDSON
Paris, le 23 décembre 2016

Harley-Davidson Street 750 : améliorations et baisse de prix en 2017

Harley-Davidson Street 750 2017 passe à Euro4

La Street 750 évolue sur quelques points de détails trois ans après sa sortie, essentiellement pour satisfaire aux normes Euro4. L'entrée de gamme Harley-Davidson construite en Inde améliore sa finition et ses équipements tout en abaissant au passage son tarif de 440 € !

Imprimer

Harley-Davidson nourrissait de fortes ambitions avec sa Street 750, découverte dans les salons fin 2013 et en concessions courant 2014. Moto d'entrée de gamme construite en Inde, cette machine inédite s'adjoint les services d'un tout aussi nouveau moteur, le Revolution X refroidi par eau. Elle se décline en 500cc et en 750cc, seule la plus grosse cylindrée étant importée en Europe (lire notre Essai du 16 octobre 2014).

Grâce à la délocalisation de sa conception, la Street 750 se positionne comme la moins chère du catalogue américain, une accessibilité renforcée par une ergonomie pensée pour se plier à tous les gabarits y compris ceux des menues bikeuses. Les mêmes sont censé(e)s apprécier son look et son tempérament moins "rudes" que ceux d'un Sportster.

Mais plusieurs défauts ont plombé son envol, dont un freinage et une finition médiocres ainsi qu'un moteur avare en sensations. Ainsi, seulement 204 ont trouvé preneurs en 2015, loin, très loin des cartons commerciaux réalisés par les best-sellers de la marque que sont l'Iron 883 et la Forty-Eight de 1200cc, classée au 15ème rang des ventes en France avec 1000 immats en 2015 !

 

Harley-Davidson profite donc du passage aux normes Euro4 obligatoire au 1er janvier 2017 pour tenter de corriger le tir, en améliorant notamment la qualité perçue de sa Street 750 via une intégration plus soignée du faisceau électrique. Par ailleurs, l'instrumentation évolue et comprend la vitesse, le régime moteur et deux trips. L'ABS est dorénavant de série (merci Euro4 !), tout comme un pratique système d'alarme.

Enfin, un nouveau coloris bi-tons fait son apparition en option à 500 €… et c'est tout. Le moteur ne subit pas de bouleversements avec son passage à Euro4 et transmet toujours 58 ch et 59 Nm à la roue arrière via une courroie. La géométrie est inchangée (1535 mm d'empattement, 32° d'angle de chasse), tout comme les dimensions des pneus (100/80/17 et 140/75/15), la taille du réservoir (13,1 litres) et le poids (222 kg en ordre de marche).

En revanche, si ces évolutions sont assez chiches, elles présentent l'immense mérite de ne pas faire enfler la note, au contraire même : de 7890 € en noir à sa sortie en 2014 la Street 750 passe désormais à 7450 €, soit 440 € de moins ! Ce repositionnement avantageux renforce l'écart de prix avec ce "cher" Iron 883 (10 150 €), aux bénéfices espérés d'un meilleur succès. 

Street 750 2017 : les points clés

  • Moteur Revolution X passé aux normes Euro4
  • Puissance et couple préservés : 58 ch et 59 Nm de couple
  • Finition améliorée, notamment au niveau du faisceau électrique 
  • ABS de série (obligatoire en 2017)
  • Nouveau coloris bi-tons en option 
  • Prix en baisse de 440 € par rapport à 2014
  • Tarifs 2017 : 7450 € en noir, 7650 € pour autre coloris et 7950 € pour bi-tons
  • Compatible A2 (voir notre article sur les modalités et prix du bridage A2 pour les motos Harley-Davidson)

Galerie photo Street 750 2017

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Bilan annuel de la sécurité routière : la mortalité routière se stabilise en 2016

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient de publier ses premières estimations qui font apparaître une stabilité globale de la mortalité routière en 2016, notamment chez les motards.
Interview Pierre Audoin (Indian/Victory) : la notoriété d'Indian a fait un réel bon

Avec 773 et 360 immatriculations, Indian et Victory affichent des hausses de +15,7% et +15% sur le marché moto français. Pierre Audoin, responsable des marques américaines en France, établit pour Moto-Net.Com leur bilan 2016 et dévoile les objectifs d'Indian en 2017 suite à l'arrêt de Victory. Interview.
Interview Eric Antunes (KTM) : nos 1290 Super Duke ont surperformé

Avec 7218 immatriculations, KTM affiche un bond de +22,3% sur le marché moto français (+29,4% pour Husqvarna). Éric Antunes, président de la marque autrichienne en France, établit pour Moto-Net.Com son bilan 2016 et dévoile ses objectifs pour 2017. Interview.
Interview Guillaume Vuillardot (Suzuki) : une évolution fondamentale de stratégie

Avec 7760 immatriculations, Suzuki affiche une chute de -22,1% sur le marché moto français. Guillaume Vuillardot, directeur commercial de la marque japonaise en France, établit pour Moto-Net.Com son bilan 2016 et dévoile ses objectifs pour 2017. Interview.
Interview Maxime Loiseau (MV Agusta) : la stratégie de la direction italienne en 2017 est de vendre moins, mais de vendre mieux

Avec 388 immatriculations, MV Agusta affiche une chute de -38,3% sur le marché moto français. Maxime Loiseau, responsable de la marque italienne en France, établit pour Moto-Net.Com son bilan 2016 et dévoile ses objectifs pour 2017. Interview.
Marché français moto et scooter : le bilan annuel 2016

Le marché français du motocycle est en hausse pour la troisième année consécutive : 151 761 motos et scooters de plus de 50 cc ont été immatriculés en 2016 (+7,5% Vs 2015). Enthousiasmants, ces résultats spectaculaires sont toutefois à modérer... Chiffres, graphiques et analyse : voici le bilan annuel complet de Moto-Net.Com.
Pas de salon de la moto à Paris cette année : quelles pistes pour 2018 ?

Le prochain Salon de la moto de Paris, qui aurait dû se tenir en fin d'année, n'aura pas lieu. Les constructeurs examineront vendredi une proposition de l'organisateur pour un salon au Bourget en mars 2018, qui si elle n'est pas retenue pourrait ouvrir la voie à un salon mixte auto-moto sur le modèle du salon de Bruxelles. Quels sont les enjeux dans un contexte économique difficile ? Qu'en pensent les principaux constructeurs ? Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.