• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RADARS PARTOUZE
Paris, le 3 avril 2019

400 radars tourelles en 2019 : souriez, vous êtes flashés dans tous les sens à 4 mètres de hauteur !

400 radars tourelles en 2019 : souriez, vous êtes flashés à 4 mètres de hauteur !

Les Gilets jaunes expriment leur révolte sociale en cassant les radars automatiques ? Qu'à cela ne tienne : l'État accélère la mise en chantier de ses nouveaux "radars tourelles" perchés à 4 mètres de haut et capables de contrôler jusqu'à 32 véhicules dans les deux sens de circulation. Alors, c'est qui le patron ?! Explications...

Imprimer

Mesta Fusion 2. Retenez bien ce nom, car il désigne le dernier "joujou" de la Sécurité routière qui en installera "400" d'ici la fin de l'année pour allumer verbaliser les comportements délictueux. Développé depuis 2015 par Idemia, autoproclamée "leader de l'identité augmentée", ce super radar est aussi appelé "radar tourelle" car il est implanté sur un mât de 4 mètres...

Pourquoi le placer à une telle hauteur ? Simple : pour éviter qu'il ne soit tagué, enrubanné ou brûlé, autant d'actes de neutralisation en forte croissance depuis la crise des Gilets jaunes. Christophe Castaner annonçait ainsi en janvier que "60% des radars sont hors service". Et cette proportion n'aurait fait qu'augmenter puisque le ministre de l'intérieur l'estime désormais "à peu près à 75%"! 

Pour MNC, soulagé d'un point et de 45 euros d'amende minorée pour un très imprudent excès de 9 km/h sur une quatre voies dégagée à 5h52 du matin, cette estimation paraît assez pessimiste... Sur certains axes fréquentés aux abords des villes et autres lieux stratégiques (gares, aéroports, centre commerciaux), l'inverse (75% en service) semblerait plus réaliste...

Le délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe, qui jure ses grands dieux que l'implantation de ces 400 radars tourelles n'a "rien à voir" avec la crise des Gilets jaunes, reconnaît pour sa part que "nous allons installer ces nouveaux dispositifs en premier à la place des radars dégradés par les Gilets jaunes". 

Traduction : "vite, dépêchons-nous de remettre en route les machines à cash endommagées en profitant de l'opération pour installer des radars automatiques encore plus performants !". Et tout ça, bien entendu, pour notre sécurité !

Par devant, par derrière, seul ou à plusieurs : bienvenue aux radars partouze ?!

Car le potentiel "permivore" de ce fameux radar tourelle est tout bonnement terrifiant : sa caméra de 36 millions de millions de pixels autorise un contrôle précis et simultané de... 32 véhicules répartis sur huit voies (!), le tout sur un espace de 100 mètres de chaque côté du radar. Oui, ça calme...

 

Cet écoeurant efficace outil de contrôle automatique, fabriqué en France (cocori-con...), est évidement capable de vérifier la vitesse, mais pas que : cette "mitraillette à PV" peut aussi s'animer pour non respect des distances de sécurité, franchissement d'une ligne continue, dépassement par la droite ou encore emprunt d'une voie d'urgence !

Uniquement la vitesse et les feux rouges... pour l'instant !

Plus fort encore : le Mesta Fusion 2 est capable de détecter l'usage d'un téléphone au volant ou le non port de la ceinture de sécurité. Encore un effort et la prochaine génération sanctionnera automatiquement les employés en retard, les conjoints volages, les chefs d'entreprise en délicatesse avec l'URSSAF et les enfants pas sages à la récré. Big brother ? Carrément !

 

Bonne nouvelle : le Mesta Fusion 2 n'a pour l'instant reçu l'homologation du Laboratoire national de métrologie et d’essais "que" pour le contrôle de vitesse et le non respect des feux d'intersection. Mais pour l'instant seulement : nul doute que l'État va rapidement vouloir profiter de ses multiples fonctionnalités.

Tous les usagers sont en revanche concernés par son rayon d'action : le radar tourelle "lit" les plaques d'immatriculation aussi bien par l'avant que par l'arrière et différencie tous les types de véhicules, plaçant à la même enseigne les conducteurs de motos, de voitures, de camions et autres utilitaires. Même la moto volante de Lazareth ne passera pas au travers !

400 en 2019 et cinq fois plus de leurres !

Selon nos confrères de France Info, "plus de 400 radars tourelles nouvelle génération vont être installés dès 2019".  A court terme, "1200" exemplaires prendront progressivement place sur le parc actuel d'environ 3200 cabines fixes.

Et le gouvernement prévient d'ores et déjà de son intention de feinter les avertisseurs de radars grâce à un vicieux classique système de leurre : chaque radar sera alternativement déplacé dans cinq cabines différentes, sans qu'il soit possible de distinguer sa présence grâce au film opaque placé sur sa vitre en façade. Soit 2000 combinaisons possibles d'ici fin 2019 !

A terme, l'État envisage l'implantation de "6000" cabines tourelles sur le réseau routier, à l'intérieur desquelles flasheront tour à tour les 1200 dispositifs commandés pour 2024. Coût de l'opération ? Déjà "101,7 millions d'euros" pour les 400 premiers radars tourelles, selon un appel d'offres public de 2016... soit plus de 300 millions d'euros au total.

Déjà testés depuis 2018

Ce scénario cauchemardesque vous inspire un certain scepticisme quant aux réelles capacités de ces "radars partouzes", capables de prendre des dizaines de fois d'affilée, par devant et par derrière ?! Grave erreur : les Mesta 2 Fusion sont d'ores et déjà fonctionnels ! 

 

Une dizaine seraient même déployés en France "depuis février 2018 pour une phase d'expérimentation", rapporte Le Monde en citant des radars tourelles aperçus à Bordeaux, Marseille et Thionville. 

Selon le quotidien, plusieurs préfets auraient déjà fait connaître  leur souhait de recourir à ces radars tourelles, notamment ceux l'Oise et de la Haute-Loire qui prévoient respectivement l'installation de "90" et "80" radars tourelles dans leur département. On vit vraiment une époque formidable...

Simulation vidéo de démonstration du Mesta Fusion

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires
Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Kawasaki remporte les 24H Motos du Mans et prend la tête du championnat du monde EWC

Vainqueur des 24 Heures Motos devant la Honda n°111 et la Suzuki n°2 au terme d'une course irréprochable, la Kawasaki SRC n°11 passe en tête du championnat du monde ! Le rêve d'Erwan Nigon commencerait-il à prendre forme ?
24 Heures Motos 2019 3 commentaires
Quelle moto prépare Suzuki avec son nouveau trail sur base de V-Strom ?

Une photo "volée" par nos confrères de Road Trip confirme l'existence d'un nouveau trail en préparation chez Suzuki, sur l'excellente base de la vieillissante V-Strom. Quelques caractéristiques peuvent être interprétées comme un retour de la célèbre DR800 "Big DR" des années 1990... MNC explore les pistes.
Trail 4 commentaires
Abandon pour la BMW ERC et la Yamaha du YART aux 24H Motos 2019

La BMW ERC n°6, qualifiée en pole position, abandonne les 24 Heures Motos 2019, tout comme la Yamaha n°7 du YART, deuxième sur la grille, et la BMW n°56 en Superstock... Explications.
24 Heures Motos 2019 1 commentaire
Harley-Davidson rappelle ses Street 750 et Street Rod de 2015 à 2018

Harley-Davidson procède actuellement au rappel de ses motos Street 750 et Street Rod pour un risque de corrosion autour de l'étrier de frein. Explications.
BMW en pole position des 24H Motos 2019 !

Première surprise au Mans pour la 42ème édition des 24 Heures Motos : c'est la BMW n°6 (Kenny Foray, Julien da Costa, Mathieu Gines et Jan Bühn) qui s'élancera en tête devant deux Yamaha, la R1 officielle n°7 du YART et la n°333 de Viltaïs Pierret Experiences. Explications.
Pré-commandes ouvertes pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

Les pré-commandes de la nouvelle moto électrique Harley-Davidson LiveWire sont ouvertes depuis hier : les premiers clients européens seront livrés à l'automne 2019. Explications.
Rappel des scooters BMW C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT

BMW Motorrad rappelle ses scooters  C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT produits entre le 9 février 2011 et le 23 août 2018. Explications.
Rappels 2 commentaires
Honda rappelle ses scooters PCX 125 et 150

Honda procède actuellement au rappel de ses scooters PCX 125 et PCX 150 pour un risque d'oxydation des commandes des clignotants, du warning et des phares. Explications.
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...