• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GAME OVER
Paris, le 7 février 2020

Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !

Commentaires

gk a tout dit, + 1
La Gex Origin's en série limitée va flambée!!!!!!! une merveille Ste bécane ......dire que mon voisin a tjrs son Gex 1100 de 86 qu'il surnomme Tata Suz !!!! V
En un mot, la longueur en temps que prendront les Japonnais avant de revenir avec ces modèles mis aux normes nous indiquera la hauteur de leur(s?) intérêt(s?) pour le marché européen... On va attendre.... Surtout quand on observe que l'Hayabusa n'est toujours pas de retour... Pompom pompom
Bestof: 
1
Mon avis sera la synthèse des deux précédents. Je regrette autant la disparition de la GSXR que du Burgman. Disparitions que j'espère provisoires. La GSXR est la sportive la plus routière et la plus confortable que je connaisse. Quant au Burgman, il constituait le dernier représentant des scooters GT (grand coffre, bon confort, moteur vaillant), après la disparition du Silverwing de chez Honda. J'espère qu'il reviendra sous une forme ou sous une autre.
Bien dommage pour le Burgman 650 qui est un excellent scooter si ce n'est le meilleur scooter GT depuis le modèle 2013 avec son cvt fiabilisé
J'espère que ce n'est qu'une pause car ne plus avoir de GSX-R 1000 par à tout ce que cela représente ça fait bizarre. Donc j'espère qu'il y aura du stock jusqu'au renouvellement. Cette moto même si ce n'est pas la meilleures actuellement reste très homogène et efficace sur circuit sans être hors de prix.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

 

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net