L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
Moto-Net.Com le Journal moto du net VOXAN Moto-Net.Com le Journal moto du net BUSINESS Paris, 29/12/2009  

Voxan en liquidation judiciaire faute de repreneur

32 commentaires
32
Ajouter un commentaire Imprimer cet article Envoyer cet article par email Partager cet article sur votre site S'abonner aux flux RSS Moto-Net.Com Partager cet article sur Twitter Partager

De nouveau placée en redressement judiciaire à la rentrée (lire MNC du 4 septembre 2009), Voxan vient cette fois d'être mise en liquidation judiciaire suite au désistement du mystérieux "repreneur" Fortune immobilière du Luxembourg (FIL), seul en lice depuis le retrait du motoriste Sodemo.

Selon nos confrères du Progrès, la Fortune immobilière du Luxembourg (FIL) n'a pas versé les 2 millions d'euros qu'elle devait déposer dans un fonds de garantie. Le tribunal de commerce de Clermont-Ferrand a donc prononcé ce matin la mise en liquidation judicaire de Voxan...

La mystérieuse Fortune Immobilière du Luxembourg (FIL) proposait "un versement  immédiat de 10 millions d'euros pour l'achat de Voxan et la relance de l'activité, suivie de l'investissement de 8 millions d'euros par an pendant 3 ans", rappelle Le Progrès. L'offre comprenait également "le maintien des effectifs actuels sur le site d'Issoire" et la création d'une "dizaine d'emplois supplémentaires".

L'histoire semble donc bien devoir s'arrêter là pour Voxan... à moins qu'un rebondissement de dernière minute - toujours possible dans cette tortueuse saga Voxan - ne permette de continuer l'aventure ? A suivre... Restez connectés !


LE JOURNAL MOTO DU NET © WWW.MOTO-NET.COM
Reproduction intégrale interdite sans autorisation préalable (reproduction partielle : cliquez ici)
32 commentaires
32
Ajouter un commentaire Imprimer cet article Envoyer cet article par email Partager cet article sur votre site S'abonner aux flux RSS Moto-Net.Com Partager cet article sur Twitter Partager
 
Pour en savoir plus...

 
BUSINESS CHARGES PATRONALES
Peugeot a besoin à la fois de la Franche-Comté et de la Chine !

11/12/2009 - Peugeot Motocycles lancera en fin d'année 2010 la production de ses deux nouveaux scooters (l'e-Vivacity électrique et le GT Compact) dans son usine française de Mandeure (25). Le constructeur prévoit aussi de fabriquer sur place... Lire la suite
Délais de paiement des charges patronales pour les concessionnaires

30/12/2009 - Grâce à l'action de la Branche 2 Roues du CNPA, les concessionnaires malmenés par la crise économique pourront bénéficier d'un étalement des charges patronales (URSSAF, Assedic, retraite, etc.) à condition d'en faire la demande avant le 15 janvier 2010. Lire la suite
 

32 commentaires lecteurs

Keys loafer, le 29/12/09 à 16:26:
Un beau gachis....Je propose Depardieu comme repreneur,9/10 milions c pas bocou pour lui et il aime les motos,pourrai s'associer avec Jean Reno,Johnny ,Renaud, ils pourraient creer "les Motos du coeur"..........
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Taiwanconnection13, le 29/12/09 à 18:23:
Tout le monde est triste mais personne n'a achete de voxan. ou tres peu de personne... nul besoin de repreneur si les ventes avaient ete conséquentes. CQFD ...
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Nielda, le 29/12/09 à 20:32:
Excellente idée de l'homme de Key Largo, on pourrait y ajouter Florent Pagny, Yves Régnier, Dick Rivers et bien d'autres. A eux tous, en les pressant bien, on doit pouvoir en tirer largement de quoi redresser la boite. Il y a peut être aussi une opportunité pour Wakan de se fournir en moteur, on aurait alors un engin 100% français (ou presque) qui aurait de la gueule, et le reste.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

SlowPhilou, le 29/12/09 à 20:43:
J'ai plus qu'un gros doute au sujet de ce moteur Voxan. C'est vrai qu'il est bon, mais il me semble que la Wakan doive sa beauté et son fort caractère à la cathédrale mécanique unique de son moteur S&S.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Bernard Bracam, le 29/12/09 à 21:49:
Que reste-t-il de l'aventure du début ? C'est elle qui avait de la valeur vraie. La suite, ces tristes échecs se succédant, amène forcément à la conclusion. Je lisais justement : le serpent qui ne change pas de peau meurt. J'en sais quelque chose, et je ne vois décidément plus comment ni pourquoi Voxan échapperait au temps. La tristesse des vrais amateurs évidemment risque de durer longtemps.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Youki, le 29/12/09 à 22:53:
Je trouve l'idée de key loafers très intéressante, pour une fois nos people ne feraient pas que du charity business mais du business tout court. ce serait bien qu'ils s'intéressent un peu à l'industrie française moribonde, surtout quand elle touche de prés leur passion qui est aussi la nôtre. rock & roll attitude. pourquoi la région auvergne ne se mobiliserait elle pas elle aussi façon tatie ségolène et le poitou charentes pour heuliez. si rien ne se fait alors le pire est à venir pour les dernières vraies industries, un pays où les industriels innovants sont obligés de faire la manche sans succès alors c'est un pays en faillite économique
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Paul andre lLE PABIC, le 29/12/09 à 23:07:
Bof pays de con et commentaires débiles. Après scorpa il ne reste plus grand chose de la moto française. Un beau projet et de bien bonnes voxan. Wakan moto de riches (tant mieux pour les heureux proprios). Le mouton motard voit disparaitre buell morini ktm mal enpoint guzzi sous perfusion. Ducati ne va pas très fort non plus alors il restera des moto fabriquées à pas cher avec de la main d'oeuvre esclavagiste type triumph bmw et japs qui délocalisent fort alors un coup de gueule. Ceux qui parlent le plus de voxan sont ceux qui n'ont jamais essayé alors bonne chance aux salariés d'Issoire pourvu quie cela ne soit qu'une mauvaise passe. Courage aux partenaires de voxan qui risquent des billes pour le reste blabla............... non constructif
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Rene, le 29/12/09 à 23:22:
Lamentable histoire et je compatis à la sincère désillusion de certains comme Paul André. Changeant relativement souvent de moto, je m'étais mis dans l'idée un jour d'épouser une voxan en enième noce. J'ose encore espérer un ultime rebondissement, mais je n'attends rien des potes de notre si sympathique dirigeant! Qu'y a-t-il de sympathique à voir nos industries et le savoir faire qui va avec aller à d'autres mains moins expertes, ou qui ne font que sucer notre substantifique moelle!
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Bernard Bracam, le 30/12/09 à 00:12:
Tout a été dit à propos de Voxan et de ses déboires. Je ne trouve pas Paul particulièrement constructif non plus, son commentaire étant par ailleurs pour le moins acerbe. Pas la peine de se faire détester pour porter un projet dans son coeur et surtout, le faire partager. On sait même bien que c'est... non constructif. Je m'interroge depuis ma première visite des locaux de Voxan, ils étaient encore déserts, sur la motivation d'achat de tout objet ; commençons par la nécessité, ajoutons-y le goût personnel, la capacité financière, la passion rarement. Une moto, c'est bien tout cela, dans l'ordre que l'on veut. Mais de cette équation, retournons-la comme nous le voudrons, secouons le sac, ce n'est pas le nom de Voxan qui sort obligatoirement à chaque fois. Faire procès à ceux que la marque auvergnate à intéressé, qui l'ont soutenue au moins moralement, de n'avoir pas acheté le "produit" est... non constructif. La passion, c'est merveilleux ; l'extrémisme et le mépris certainement pas (je ne préjuge d'aucun de ces sentiments dans les commentaires qui précèdent...). Au bout du compte, le prosélytisme en faveur de la marque se concevait, se justifiait à la sortie du premier Roadster. Vendre la même moto aujourd'hui relève de l'illumination. Et puis on peut vilipender les politiques tant que l'on voudra. Vu qu'ils ont perdu complètement la main, vu que la mondialisation et la financiarisation des marchés se sont imposées avec leur aide puis désormais quoi qu'ils puissent dire ou prétendre faire, je ne vois pas autre chose que la révolution... non constructive. Ou accoler le sigle BNP à Voxan, ou encore que l'Etat achète 1000 motos à prix coûtant par année, ce qui se verrait peu au budget... Dans cette farce, s'il n'y avait "que" Voxan :( Bracam
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Paul andre lLE PABIC, le 30/12/09 à 15:08:
Salut C'est vrai j'y vais un peu fort mais: combien de fois j'ai eu la réflexion celle avec un moteur honda??? combien de fois elles sont très bien les voxan. alors ça énerve un peu n'est ce pas naturel?. après buell autre marque originale voxan re dans la tourmente mais tout n'est pas encore joué pour la française alors patience. Attendons début 2010. Il faudra des sous pour faire évoluer le moteur à 1200 faire évoluer le chassis etc.... bonne et heureuse année 2010 à tous. prenez bien du plaisir avec vos belles
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Nielda, le 30/12/09 à 20:10:
Ouais, c'est vrai que Buell n'est plus, snif. Pour Voxan, perso, j'ai toujours eu du mal avec le look. Par contre le moulin à de la gueule, et au risque de me répéter, je pense qu'une Wakan équipé de ce moteur pourrait donner un super résultat. Une sorte de WaXan ou VoKan, c'est au choix. Sans rancune et Bonne année à tous et que 2010 vous soit une BONNE BONNE ANNEE. Bye
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Ben47, le 30/12/09 à 23:23:
Enieme épisode effectivement... Je pense sincèrement qu'il y a eu trop d'erreurs marketing et un peu de malchance (cf l'épisode de la première "reprise" Voxan). Trop de machines de niche, des cibles à des prix BMW sans pouvoir le justifier par la finition ou la réputation... Des développements foireux et abandonnés avec des modèles comme la GTV mort née, alors que le gros du marché moto était clairement en train de se développer sur le segment des roadsters. Une VX10 qui arrive trop tard et avec un look très controversé. Il aurait fallu un coup de génie comme Ducati avec la Monster! Encore un petit espoir mais il y a franchement de quoi avoir des doutes sur le repreneur restant "FIL". Et le nerf de la guerre c'est toujours la finance : Triumph peut compter depuis plus de 10 ans sur un propriétaire qui a assumé les pertes de la société. Mais ce n'est pas la même puissance financière... Et pourtant, si tu reviens 10 ans en arrière, Triumph avait du boulot en termes de fiabilité, et certainement pas des machines aussi abouties au niveau châssis. Perso je trouve que c'est un vrai gâchis quand je pense à des modèles comme le Café Racer ou la Street Scrambler.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Keys loafer, le 31/12/09 à 05:19:
Ne touchez surtout pas a la Wakan petits malheureux!!!! :"if it ain't broken don't fix it"
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

JOJO ALBERT, le 31/12/09 à 18:36:
Enfin du réalisme, cette marque n'existe plus depuis longtemps(si elle n'a jamais existé... que dans les imaginations des motards français!!)Arrétons le chauvinisme débile, les propriètaires successifs ne cherchaient qu'à se remplir les poches ou les carnets de commandes de leurs entreprises sous traitantes. Bon vent au moins nous aurons deS sujets de discussions intéressants!!!
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Paul andre lLE PABIC, le 01/01/10 à 20:51:
C est sur jojo une discussion de bar en fin de journée hips !!!!
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Bernard Bracam, le 02/01/10 à 00:23:
Jojo albert, je ne comprends pas ton indifférence, cette dureté, ce fiel que tu verses. Cela me navre. A quoi sert-il de critiquer, de mépriser, pour dire l'impression que ton propos fait apparaître, des gens qui n'ont probablement rien eu de commun avec le chauvinisme, la rapacité financière, le cynisme qui a bien progressé en dix ans... ta conception du monde n'est pas applicable sans réflexion à tout ce qui t'entoure... Ce préjugé par lequel tu déshonore Voxan de sa naissance à sa mort annoncée est déplorable. Voxan est aussi, peut-être même avant tout, l'histoire d'hommes qui se sont INVESTIS à titre personnel, financier, concepteurs, ouvriers, qui ont ENTREPRIS, qui ont donné leur temps, leurs compétences, leur cœur. Et les Voxan sont sorties de l'usine d'Issoire. Peu m’importe de savoir si Chevalier a pompé ses idées ailleurs, devait-il réinventer la roue, si Gardette se piquait de qualités d’entrepreneur qu’il n’aurait pas eues, si Dassault a tenté un coup financier sans la passion que tu y aurais mise. Ces motos existent sans qu'il te soit possible de leur faire plus de mal que l'ensemble de cette décennie ne leur a fait, que ce soit à cause d'une gestion inaboutie, d'un contexte difficile (concurrencer les pays asiatiques en partant de rien, il faut le faire : qui y parvient, hors pays émergent ?), d’investissements promis jamais réalisés, de fanfaronnades imbéciles de pseudo-industriels. Plus de cent vingt employés, du dessinateur au manutentionnaire, des concessionnaires ont participé à l’aventure que l’histoire résumera en un avis de naissance avortée. Ce que je retiens, ce sont des motos, des hommes, des motards qui aiment et ont aimé LEUR marque, que tu rabaisses, comme si la fierté d’entreprendre sous la bannière française était une marque d’infamie. Il faut s’appeler Vian pour écrire « j’irai cracher sur vos tombes ». Sinon, mieux vaut s’abstenir. Bernard Bracam
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Gsxrnikos, le 02/01/10 à 12:12:
Franchement cela ne m étonne guère que Voxan soit a nouveau coulé, quand on voit la qualité du design de leurs motos(signé Jacob Delafon certainement).Vraiment elles avaient pas grand chose d attirantes ces bécanes niveau gueules.Peut etre que niveau moteur le charme devaient etre là, mais franchement pour moi le critere numéro 1 c'est vraiment l'ésthètique général.Pour moi la seule Voxan qui cassait vraiment des briques etait la VB1,une moto pour moi qui aurait fait un carton si ils avaient décidé de la commercialiser en série.Sur ce bonne année a tous et bon courage aux employés de Voxan
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Rene, le 02/01/10 à 13:28:
Faut pas exagérer Gsxrn. de vouloir désigner le design comme responsable... C'est le dernier modèle en la matière qui était le plus discutable, et encore il était toujours possible d'échanger le vilain phare pour un plus classique. Le roadster à phare rond était sympa, et tous les autres modèles étaient carrément remarquables en terme de design, la VB1 certes (mais elle a déjà pris un ptit coup de vieux), mais surtout le café racer, la charade, la black magic et même la scrambler pour certains. Non Voxan a fait de bonnes motos, je pense qu'un soutien plus affirmé des politiques régionaux ou nationaux ainsi que l'accent mis sur la communication auraient permis à la marque d'augmenter ses ventes... Meilleurs voeux à tous.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Keys loafer, le 02/01/10 à 14:38:
Il est facile d'etre:"a monday morning quarterback",mais on est en droit de se demander ce qu'il se serai passe si voxan s'etait concentre sur un seul modele jusqu'au point d'en faire la reference pour sa categorie. De plus si ce modele avait addresse la demande du marche francais cela aurai peut etre ete plus viable commercialement. Les structures francaises,et la mentalite ambiante semble rendre toutes entreprises un parcour du combatant quasi insurmontable.Les sommes dont on parle ne sont pas si elevees,il est incroyable qu'il n'existe personne avec des poches profondes qui ne puisse reprendre cette affaire. La Roadster est la seule du lot qui est du charme a mon gout.Happy new year to everybody.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Zouc, le 02/01/10 à 15:07:
Bonjour. La VX 10 est une trés belle Tomo je trouve. Design sympa, coloris de bon goût, moteur péchu, les 02 phares ça sort du commun et l'ensemble est de trés bonne finition avec des équipements "haut de gamme" et 01 prix bien placé. Ah, si j'avais les pépettes je n'hésiterais pas... Bon week-end... A+...VVV...ZOUC... J'espére que VOXAN va connaître 01 repreneur. Longue vie à VOXAN. Courage aux employés et à TOUS les Passionnés amoureux de VOXAN. A+...zouc.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Bernard Bracam, le 02/01/10 à 17:39:
Pour moi, Voxan appartient désormais à l'histoire. De la plus triste manière qui soit. J'ai vibré et aimé la démarche, le courage, le travail, la gestation du projet, du moteur, du cadre, la première moto née à Issoire ; j'ai aimé le défi auvergnat et l'aventure. Comme tant d'amateurs, j'ai souffert des coups du sort, des difficultés, des arrêts de l'usine, des réductions d'effectifs qui désubstantifiaient la marque et commençaient à couler la barque, là où les sauveteurs présumés tentaient de faire croire au sauvetage. On se disait, la première fois "oui mais tu vois, maintenant c'est du solide, le nouveau départ apportera la preuve d’un légitime succès". Les émotions se sont succédées au début du siècle, et dans le même contretemps, les espoirs s'amenuisaient. Trop d'émotions bousculées finissent par être fatales pour la foi, et pour l'envie (la mienne en tout cas). Plus de dix ans ont passé depuis la conception, et l'enfant est toujours resté malingre, le pauvre. Du moins pour l'observateur que je suis demeuré. Les partisans historiques de Voxan ont en partie certainement passé à d'autres intérêts dans leur existence : leur sentiment allant parfois jusqu'à l'adoration pouvait-il survivre au temps ? Chaque année qui passe exige, pour toute entreprise commerciale, de convaincre de nouveaux clients. Voxan n’a jamais pu qu’en voir l’effectif se réduire, sans plus séduire. Elle est même parvenue à susciter de féroces critiques en présentant des projets de nouveaux modèles ! Dans la situation qui colle à la marque depuis 2001, comment s'étonner de la crise de confiance du public, à commencer par celle des « fidèles » ? On conspue trop volontiers le sympathisant pour n'avoir pas acheté de Voxan. Critique vaine et malvenue : toute société se compose de cercles allant des proches aux simples gens de passage (pour les ennemis, c'est autre chose). Le capital de sympathie dont bénéficiait la marque à sa naissance était immense ! Le nombre de ses détracteurs était faible, bien que trop élevé initialement (tout restait à construire), car je pense que tout soutien eût été bon a recevoir. Et puis on a le droit de ne pas aimer une création, si concrètes que soient la foi et les qualités de ses auteurs. C'est vrai, je n'aurais pas acheté une Voxan. Mais il est vrai aussi que celle que j'ai conduite m'a amené d'Isola à Isola 2000, station dans laquelle je suis entré en roue libre (câble de gaz cassé, heureusement qu'en montagne, à la montée succède la descente). Ce moteur-là a, par la suite, bloqué à 180 km/h, ce qui a conclu la carrière ce cette moto. Bracam
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Paul andre lLE PABIC, le 02/01/10 à 21:48:
Salut bonne année et allez lire café racer de janvier Vous y verrai de très belles choses et pour ceux qui aiment les voxan un dossier sur les belles dIssoire pour le reste l'avenir nous dira si voxan vivra alors wait and see
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Nielda, le 03/01/10 à 12:59:
Vu sur internet présenté par MotoRevue un projet de roadster 2009 de toute beauté. Arrière tronqué, ligne tendue à mi chemin entre MotoMorini et KTM. Il arrive sans doute trop tard, à moins que...Scorpa out, Voxan en sursis pour rester optimiste. Il nous reste Wakan, très éltiste mais ô combien splendide; et Sherco qui je le précise est actuellement en tête de l'actuel Dakar aux mains de Casteu .Cocorico, soyons positifs et si cela peut remonter le moral de certains, les actuels possesseurs de Voxan peuvent s'estimer heureux de posséder des "collectors" qui s'échangeront bientôt à prix d'or. Quoique je préfererai comme tous qu'un mécène se présente dans les ateliers d'Issoire, et que sorte ce beau nouveau roadster.Bye
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Rougemaducat, le 03/01/10 à 18:57:
Bien sûr que je suis triste qu'une marque française disparaisse, mais la somme d'erreur qui a été commise ne pouvait que conclure à ce fiasco. et les ouvriers et autres les 1er touchés. mais comme le soulignait gsxr, certain se sont gavés sur ce projet ( tjrs au détriment des mêmes!)et puis était-il raisonnable d'aller concevoir une machine assez élitiste donc à un tarif relativement cher, puis de décliner d'autres modèle, certes interréssant mais hors de prix( black magic, charade)sans être grand sorcier cette aventure était vouait à l'échec d'entrée de jeu. ce n'est pas le procés après coup que je veux faire, mais simplement être réaliste. quand je vois aujourd'hui de petit constructeur, donc forcemment passionnés sortir des belles motos mais avec une technologie digne des plus grands et surtout à des prix inaccessibles on ne peut que ne pas être surpris. si on regarde l'histoire assez récente de la moto, les japonais, italiens et autres ont commencé de façon fort modeste leur aventure et ont grossi gentiment. si cela pouvait servir les futurs, alors je crois que l'aventure voxan, bfg et autres n'aura pas était inutile.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Paul andre lLE PABIC, le 03/01/10 à 20:14:
C est sur et ducati jusque la participation d'un fonds américain roulait sur l'or et sortait des motos réputées très fiables guzzi racheté par les scooter piaggio est en pleine forme et morini fait de l'or benelli est toujours iltalien mv recherche un acheteur alors comme tu vois mème au pays de la moto l'Italie les marques ont beaucoup de difficultés alors chez nous pays anti moto il est très dur pour les téméraires de réussir scorpa avec son carnet de commande bien étoffé coule sherco heureusement franco espagnol les belles wakan made in france ou usa?
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Tarmontpellier, le 04/01/10 à 14:26:
Si la crise avait épargné 1 boîte comme VOXAN alors que TRIUMPH (avec 1 histoire) à mis 15 ans pour sortir la tête de l'eau franchement , j'aurais été surpris.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Dav la poigné, le 04/01/10 à 14:42:
Voxan ou " la chronique d'une mort annoncée " hélas ! Bien dommage pour cette marque de moto française pourtant prometteuse et triste pour ses employés futurs chomeurs . V .
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

JOJO ALBERT, le 04/01/10 à 17:59:
5 machines vendues en 2009 et 2 en 2008, certains particuliers font mieux que Voxan!!!! peut être qu'en cherchant à sainte Anne ou Charenton ils auraient trouvé un repreneur, sinonles afficionados du virtuel, vous n'avez qu'à vous cotiser, lancez une souscription pour que Mr Cazaux puisse changer de jet!!!
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Bernard Bracam, le 04/01/10 à 18:07:
Oh, si on ne peut plus choisir ses nantis ? Cazaux tu le connais toi ? Moi pas, je dois aller porter mes hommages, pour la bonne année, à Liliane (Bettencourt) ;-)Bracam
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Raoul Douceman, le 08/01/10 à 16:12:
La disparition (probable) de Voxan est certainement due, avant tout, à des raisons économiques et conjoncturelles mais il faut dire que la marque n'a jamais bénéficiée de la moindre publicité... Aucun "pipol" un tant soit peu motard, ne l'a approché. Les guignols d'Auto-moto ou de Turbo qui nous parlent toutes les semaines de Peugeot, BM ou Ferrari, n'ont jamais fait le moindre sujet sur Voxan... Si Voxan avait fabriqué des cafetières ou des bidets, la presse en aurait sûrement plus parlé... On a ce qu'on mérite et il ne fait pas bon construire des motos en France !
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Bonux, le 10/01/10 à 22:23:
Ce qui manque aux Voxan c'est la visibilite avant tout. Sur les routes on en voit pas ou peu, contrairement aux modeles Triumph par exemple. La Direction de Voxan aurait du tenter un coup aupres de la Police Routiere ou de la Gendarmerie par exemple. Cela aurait permis de rendre la marque populaire en France, car il faut un certain succes sur le marche national avant de s'exporter. Sinon il y a le prix bien evidemment, comme quelqu'un le soulignait avant moi, Voxan s'affiche au niveau des BMW et Ducati alors que la marque n'a pas de passe sportif et que la finition de ses motos etait effectivement tres perfectible. D'un point de vue marketing Voxan s'est probablement appuye sur le mauvais segment du marche. De mon point de vue, Voxan aurait du privilegier un modele de plus petite cylindree 600/750cc ciblant les jeunes permis. Les jeunes motards qui ont moins d'experience sont moins regardant sur la marque que sur le design et l'agrement de conduite. Pour fideliser une clientele, a mon avis c'est une erreur de s'attaquer directement aux +40 ans qui ont sans doute deja vecu tous les types de motos ou presque. Cette cible la est difficile a convaincre surtout quand il y a moins de garanties derriere. Je suis tout de meme decu qu'aucun de nos constructeurs automobiles ne s'y soit mis (a la moto), parce qu'au niveau publicite, entre le Dakar et le Bol d'Or, l'Enduro du Touquet, on a tous les elements pour faire connaitre une marque et lui donner de la credibilite surtout avec les pilotes qu'on a dans les divers formats de course. Cote design, les VB1, Charade et Black Magic etaient ambitieuses mais pour avoir beaucoup lu la presse etrangere, les qualites routieres et la finition ne correspondaient effectivement pas au niveau du tarif affiche, par rapport a une rude concurrence notamment. Quand on sort un Cafe Racer, on s'attaque directement aux Italiens et aux Britanniques. Le tarif d'une Street Triple ou Speed Triple est incroyablement attractif pour une moto qui offre un caractere (3 cylindres) et un look unique. Sans oublier que Triumph demeure une marque que tout le monde connait dans la moto meme si la qualite n'a pas toujours ete la (idem pour Ducati). L'unique particularite de Voxan c'est d'etre Francaise et malheureusement a l'etranger cela ne joue pas necessairement en notre faveur, il aurait fallu l'appui d'un gros de l'automobile je pense, ou au moins d'un gros poisson financier du type Vincent Bollore (qui est deja occupe avec les voitures au lithium). Bref, tout cela semble avoir ete base purement sur la passion, mais un entrepreneur doit avoir un plan et une vision exacte et realiste du marche. Voxan je pense a voulu viser trop haut, trop vite sans avoir de reseau solide, sans avoir de clientele fidele, sans avoir de garanties financieres, sans avoir de passif sportif ni d'image de marque dans le milieu, et sans avoir aucune visibilite. Pour moi c'est une aventure qui etait largement faisable mais qui a ete mal prepare. Apres tout, la France est un marche fantastique pour la moto, il faut juste s'adresser aux bonnes personnes. Les bonnes personnes pour un nouveau venu manufacturier, ce ne sont pas necessairement les motards vieux de la vieille. Il aurait fallu deux bases de modeles en 600/750cc et 1000cc, avec une adaptation en version "naked" et une autre en version sportive pour chaque cylindree, plus peut etre une version supermotard du modele 600cc declinable en trail et pas davantage. On peut donc avoir 6 types de motos differentes developpees autour de deux bases differentes, ce qui permet de reduire les couts de production et de s'adapter a la demande plus rapidement.
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

Bonux, le 10/01/10 à 22:36:
Si l'on prend l'exemple KTM c'est une marque qui s'est construit une reputation sportive principalement davantage en motocross que sur piste, mais cela leur a permis au moins d'avoir une image de marque forte. L
Ajouter un commentaire Alerter la rédaction

 

Vous avez quelque chose (d'intéressant) à déclarer ?

Parce que la liberté d'expression ne s'use que si l'on ne s'en sert pas, Moto-Net.Com vous donne la parole. Pour poster un commentaire, vous devez avoir un Espace personnel sur Moto-Net.Com.

Soyez courtois, constructifs et argumentez vos commentaires !
Ceci n'est pas le Forum de Moto-Net, mais un espace réservé aux commentaires de nos articles : la rédaction se réserve le droit de supprimer tout ou partie des messages personnels, anonymes, injurieux ou s'éloignant du sujet de l'article. Merci de votre compréhension !

 
 
 
Vous avez déjà un Espace perso Moto-Net.Com ?
 
  
  
 
 
 
Vous n'avez pas encore d'Espace personnel ?

L'espace personnel Moto-Net.Com vous permet de :
Faire des économies avec la Carte Premium MNC !
Commenter nos articles
Recevoir automatiquement les annonces qui vous intéressent
Gérer vos dépôts d'annonces (modification, stats de consultation, etc.)
Gérer vos abonnements aux newsletters

Créez votre compte Moto-Net.Com

  Titre précédent Titre suivant
 _
 OCCASIONS MOTOS Vendre une moto
Annonce Moto-Net : BMW 1200 K 1200 GT pack 3 7900 €
BMW 1200 K 1200 GT pack 3 (7900 €)
Annonce Moto-Net : MV AGUSTA 920 920  BRUTALE 9200 €
MV AGUSTA 920 920 BRUTALE (9200 €)
Annonce Moto-Net : YAMAHA 600 xj-n 5740 €
YAMAHA 600 xj-n (5740 €)
Annonce Moto-Net : KAWASAKI 750 Z 4900 €
KAWASAKI 750 Z (4900 €)
Annonce Moto-Net : KAWASAKI 750 Z750  R 7999 €
KAWASAKI 750 Z750 R (7999 €)
Annonce Moto-Net : TRIUMPH 1050 Speed Triple 9490 €
TRIUMPH 1050 Speed Triple (9490 €)
Annonce Moto-Net : MV AGUSTA 1090 BRUTALE RR 1090 RR 12190 €
MV AGUSTA 1090 BRUTALE RR 1090 RR (12190 €)
Annonce Moto-Net : TRIUMPH 1215 EXPORER XC 12490 €
TRIUMPH 1215 EXPORER XC (12490 €)
Annonce Moto-Net : KAWASAKI 750 Z750 6999 €
KAWASAKI 750 Z750 (6999 €)
 RECHERCHE OCCASIONS
Marque
Modèle
Catégorie
Cylindrée
Mise en circulation entre et
Région
Budget mini (€) euros
Budget maxi (€) euros
Vendeur      IndifférentParticulier Pro
Uniquement les annonces avec photo
Uniquement les occasions sous garantie
Toutes les occasions
Motos à -de 1500€
Annonces du jour
 Passer une annonce
 Forfaits professionnels
 Cote moto
A LIRE DANS CETTE RUBRIQUE
Motoblouz rachète le site d'équipements Motoligne Motoblouz rachète le site d'équipements Motoligne
Le designer italien Massimo Tamburini s'est éteint Le designer italien Massimo Tamburini s'est éteint
(9 commentaires)
BMW expose son scooter électrique au salon 1.618 Sustainable Luxury BMW expose son scooter électrique au salon 1.618 Sustainable Luxury
(7 commentaires)
Fin de la sauvegarde judiciaire pour Royal Moto France Fin de la sauvegarde judiciaire pour Royal Moto France
(1 commentaire)
Remaniement : chez Honda aussi ! Remaniement : chez Honda aussi !
(5 commentaires)
Tous les articles Business
Vous êtes actuellement 253 lecteurs simultanés
 Suivez Moto-Net.Com sur Suivez Moto-Net.Com sur Twitter

L'information moto en ligne
 Bienvenue sur le Journal moto du Net
 Mon compte perso  Mon accès pro
15 ans d'information moto : toute l'actualité moto depuis 1999 !
 24 Heures Moto 2013
 Assurance moto
 Balades et Evénements
 Bol d'Or 2014
 Business
 Criminalité
 Culture
 Dark Dog Moto Tour 2014
 Découverte
 Emploi
 Endurance
 Environnement
 Equipement
 Essais et Tests
 Guides pratiques
 Jeu moto GP Challenge
 La vidéo du vendredi
 Lobbying
 Marché moto 2013
 Marché moto 2014
 Moto GP 2014
 Nouveautés 2014
 Occasions moto
 People
 Permis moto
 Portraits
 Pratique
 Presse et Multimédia
 Rallyes routiers 2014
 R&D
 Sécurité routière
 Sport
 Tout-terrain
 Voyages moto
 WSBK 2014
Annonces occasions Actualité Essais Equipement Annuaire des pros Agenda Forums Bons plans Contact Mon compte