• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2013
Paris, le 30 janvier 2014

Patrick Lelabour : l'arrivée de nouveautés joue un rôle très important

Patrick Lelabour : l'arrivée de nouveautés joue un rôle très important

Avec 2498 immatriculations en 2013, Sym affiche une baisse de -22,6% sur le marché moto français. Patrick Lelabour, directeur général de Sym France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2013 de la marque taïwanaise et nous dévoile ses objectifs pour 2014.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2013 ?
Patrick Lelabour, directeur général de Sym France :
2013 se place malheureusement dans la continuité d'un chemin emprunté depuis 2008 : un marché en baisse constante et, de fait, de plus en plus difficile pour les différents acteurs de ce secteur. 2013 s'est caractérisé par un début de saison difficile en raison d'un hiver rigoureux. Ainsi, la période courant de mi-février à juin, qui est généralement un indicateur de tendance pour l'année à venir, n'a pas rempli ses promesses. Mais la météo n'est pas la seule raison de cette baisse. En période économique incertaine, les Français restent prudents sur leurs dépenses. Sur le marché du deux-roues, cela se caractérise par un report du renouvellement du véhicule, une orientation vers le marché de l'occasion, voire vers la recherche de moyens de substitution plus économiques et moins contraignants.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
P. L. :
Notre bilan est en demi-teinte. Malgré un marché qui continue de décroître, Sym est parvenu à maintenir ses positions.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Sym GTS 125, Fiddle II et GTS 300 ?
P. L. :
Le GTS constitue toujours en 2013 notre meilleure vente Sym, toutes cylindrées confondues. Son succès vient entre autres de son prix, bien placé sur le marché, de sa garantie 3 ans ou 100 000 km qui rassure nos clients. En 7 ans d'existence, le GTS a évolué, en termes de fiabilité, de finition et a su trouver une clientèle fidèle. Nous avons un forum dédié au GTS dont nous saluons les membres s'ils lisent ces lignes. L'histoire du GTS n'est pas prête de s'arrêter : les versions ABS Start & Stop arriveront sur le marché dès le mois de février, et d'autres évolutions sont prévues pour le second semestre.

Le Fiddle quant à lui accuse une légère baisse, son design n'ayant pas réellement évolué depuis son lancement, mais ses résultats 2013 sont honorables. S'adressant à une clientèle majoritairement urbaine, le Fiddle avait besoin d'un lifting pour susciter un nouvel intérêt de sa clientèle. Cela sera chose faite au second semestre 2014 avec le nouveau Fiddle III, dont le design a été entièrement revu.

MNC : Comment s'est comporté le marché de l'occasion ? Quelle importance a-t-il eu cette année au sein de votre réseau ?
P. L. :
En période d'austérité, l'orientation vers le marché de l'occasion reste une réelle opportunité pour qui souhaite acheter un deux-roues sans y mettre le prix fort. Le marché de l'occasion a donc une réelle importance pour notre réseau qui en a bien compris les enjeux. Ce dernier l'exploite donc afin de drainer et de fidéliser une clientèle plus large.

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2013 ont-elles réussi leur première année ?
P. L. :
2013 n'a pas été réellement une année de nouveautés pour Sym. Mais 2014 le sera ! Avec les arrivées des GTS 125 cc et GTS 300 cc Start & Stop (début février 2014), l'arrivée du Maxsym 600i ABS (avril 2014) et enfin l'arrivée du nouveau Fiddle III 50 cc et 125 cc (second semestre 2014).

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2013 ?
P. L. :
Justement, la confirmation par l'usine Sym de quatre nouveaux modèles pour 2014.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
P. L. :
La moins bonne surprise est pour nous les résultats de notre vaisseau amiral : le Maxsym 400i. Très bien accueilli par la presse en 2011, et avec de bons résultats en 2012, les ventes en 2013 n'ont pas été à la hauteur de nos espérances. Pourtant, ce dernier a tout pour plaire : un prix attractif, une garantie 3 ans, une mécanique fiable et des performances idéales pour qui fait de grands parcours sur voies rapides. Beaucoup de nos clients s'orientent vers le GTS 300, disponible également avec ABS, jugé plus polyvalent.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2013 dans le monde du deux-roues ?
P. L. :
L'événement marquant de cette année 2013 est sans aucun doute le Salon de la moto et du scooter de Paris, au début du mois de décembre. Avec plus de 180 000 visiteurs, ce dernier confirme l'engouement des Français pour le deux-roues motorisés. C'est également une excellente occasion de rentrer en contact avec nos clients finaux, actuels possesseurs ou futurs acheteurs, et d'échanger sur nos véhicules.

MNC : Comment vos nouveautés 2014 ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
P. L. :
Nous avons eu de très bons retours suite à la présentation de nos nouveautés durant le salon de la moto et du scooter de Paris. Sur un marché du deux-roues tel que nous le connaissons, l'arrivée de nouveautés joue un rôle très important auprès de notre réseau et de nos clients finaux, car ces dernières rassurent sur la pérennité de notre marque.

MNC : Quelles sont vos bonnes résolutions pour l'année 2014 ?
P. L. :
L'année 2014 sera pour nous une année sous le signe de la cohésion et de l'esprit d'équipe. Nous poursuivrons ainsi notre soutien envers notre réseau et nous redoublerons d'efforts dans le développement de la reconnaissance de la marque Sym auprès du client final.

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2014 ?
P. L. :
Notre premier rendez-vous de l'année sera le salon du scooter de Paris, en avril 2014, qui nous offrira l'opportunité de présenter et mettre à l'essai nos nouveautés de ce début d'année, à savoir les GTS 125/300 ABS Start & Stop et le Maxsym 600i ABS.

MNC : Pour conclure, qu'a commandé Sym France au Père Noël cette année ?
P. L. :
Notre seul souhait est que le marché se stabilise, retrouve sa confiance et puisse redécoller.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

BMW Motorrad offre un lifting et des extensions à sa R1250RT 2021

Ce n'est pas une radicale révolution, ni une simple évolution que propose BMW Motorrad avec sa R1250RT pour la prochaine saison de "Moto GT". La routière allemande dispose d'une toute nouvelle tête, drôlement bien faite. MNC vous livre ses infos, BMW vous explique tout en vidéo...
Routière 1 commentaire
Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix d'Aragon 2020

La descente aux enfers de Fabio "El Diablo" Quartararo, l'extraordinaire remontada d'Alex Rins, la nouvelle dimension d'Alex Marquez, la récompense du métronome Joan Mir, etc. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP d'Aragon à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
Duel vidéo Honda Africa Twin Vs Suzuki V-Strom 1050

Le Journal moto du Net oppose la Honda Africa Twin 1100 à la Suzuki V-Strom 1050 : duel vidéo !
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
Nouveau Honda Forza 750 : infos et mise en perspective avec la concurrence maxi-scooters

Honda lève comme prévu le voile sur son importante nouveauté 2021 : le Forza 750, nouveau scooter sport-GT conçu sur la base de l'Integra et du X-ADV 750. Ce maxi-scoot' inédit entend challenger la référence Yamaha Tmax avec sa ligne dynamique et ses technologies particulières. Présentation, comparaison avec ses rivaux désignés, fiche technique, photos et vidéo : la totale !
Scooters 16 commentaires
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire
Yamaha revend le motoriste Motori Minarelli à Fantic Motor

Yamaha Motor Europe s'apprête à revendre ses titres de propriété de Motori Minarelli - détenu à 100% par le blason japonais depuis 2002 - au constructeur italien Fantic. Cette transaction vise à renforcer la coopération entre les deux entreprises, annonce la marque aux trois diapasons. Décryptage.
Vie des entreprises 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...