• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ 2022
Paris, le 20 mai 2021

Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

Fabio Quartararo sur la M1 en MotoGP, Mathieu Gines sur la R1 en FSBK, Jules Cluzel sur la R6 en WSSP... Et leurs fans sur la R7 en virée sur route ou en piste près de chez eux ? C’est la proposition de Yamaha pour cette fin d’année 2021 ! MNC vous présente la sportive dérivée de la MT-07.

Imprimer

Yamaha avait à peine publié sa vidéo annonçant la présentation prochaine d’une nouvelle ère R dans sa gamme de motos sportives (R125 pour la route, R6 pour le circuit, R1/M pour les deux) que les fans écrivaient et criaient déjà son nom en bleu : R7 !

Après une seconde vidéo de savant teasing - mis à mal par quelques fuites -, la firme aux trois diapasons officialise l’arrivée - fin 2021, patience ! - d’une "toute nouvelle" R7. Toute nouvelle dans le sens où elle n’a rien à voir avec la première du nom...

Les lecteurs MNC - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se souviennent qu’en 1999, Yamaha avait produit 500 YZF-R7 avec pour objectif principal de battre Ducati en World Superbike. Le talentueux et facétieux Noriyuki Haga termina vice-champion du monde en l’an 2000, derrière Colin Edwards et la toute nouvelle VTR1000SP. Mais ceci est une autre histoire...

La R7 de 2022 sera une tout autre machine. Car "la nature de l'univers supersport change", ont bien noté les japonais "et, tandis que les modèles les plus extrêmes attirent toujours une clientèle dévouée de pilotes avides de performances, Yamaha souhaite élargir sa gamme". La compléter, en fait.

 Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

"Même si les légendaires R1M, R1 et R6 Race auront toujours leur place dans notre gamme", (r)assure le constructeur très attaché à la compétition, "l'arrivée de la nouvelle R7 rend plus accessible la série R à de nombreux pilotes". Et rend plus accessible aussi, la M1 de MotoGP ?!

Esthétiquement en effet, la R7 adopte la face et les lignes de ses frangines... qui reprenaient à leur propre compte les codes de la M1, le prototype de Yamaha engagé en MotoGP et piloté de gants de maître - de futur champion, on l’espère ! - par notre jeune compatriote Fabio Quartararo.

 Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

Si la R7 dispose de la paire d’yeux de feux de position à LED caractéristique des modèles R, elle se contente d’un simple phare. Pour intégrer ce dernier, l’entrée d’air frontale en M voit ses dimensions considérablement augmentées : sous certains angles du coup, on croirait vraiment observer la MotoGP !

À l’inverse, Yamaha assure que sa "mid-size" est la plus fine de toutes ses R, "encore plus étroite que les modèles R3 et R125". Son secret ? "Le moteur CP2 est l'un des plus étroits de la catégorie 700 cc et le châssis tubulaire minimaliste vient conserver cette compacité des dimensions".

 Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

Les grand(e)s pourraient craindre de se trouver à l’étroit sur cette machine, mais la hauteur de la selle postée à 835 mm a de quoi les rassurer. Le doute s’installe alors chez les petit(e)s qui peuvent se demander s’ils n’auront pas trop de mal à poser leurs deux bottes à terre... Réponse dans le futur test MNC.

La position de conduite... pardon, la position de pilotage sera adaptée "à différentes situations, notamment sur circuits et routes sinueuses". Outre la selle fine devant, large derrière et haut placé, les demi-guidons se trouvent sous le té supérieur en alu forgé, tandis que les repose-pieds sont montés plus haut et en arrière que sur la MT-07. La R7 est une pure sportive, pas un roadster caréné ou une sport-GT !

Vive le Supersport, sur Yamaha R7

D’une contenance de 13 litres, le réservoir offre une "capacité" renforcée "à ne faire qu'un avec la machine" grâce à sa forme échancrée, très différente de celle qui équipe la MT-07 (14 l). "Les espaces pour loger les genoux permettent également au pilote de tenir la moto lors des phases de freinages et en virages", ajoute Yamaha.

À l’accélération, le pilote pourra se caler sur son petit dosseret, tandis que l’éventuel et courageux passager devra se contenter d’un ridicule strapontin qui sera sans doute remplacé par une coque (vendue au vaste rayon accessoires). En termes de performance d’ailleurs, la R7 se veut plus vive que la MT-07.

Si le CP2 (pour "Cross Plane Twin" ou bicylindre calé à 270°, tout simplement) est directement transplanté du roadster à la sportive, cette dernière devrait accélérer un peu fort grâce à son rapport de démultiplication secondaire "légèrement réduit", rapporte Yamaha sans plus de détail.

 Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

Reconfiguré pour 2021 afin de respecter la norme Euro5, le moteur préféré des français - plébiscité via les MT, XSR, Tracer et Ténéré de 689 cc - "possède un coffre des plus réjouissants", se vante la marque d’Iwata. MNC observe que ses 67 Nm égalent ceux de la RS660, sa principale rivale dans cette catégorie "Light Supersport".

Question allonge en revanche, il se peut que certains pistards restent sur leur faim : les 73,4 chevaux atteints à 8750 tr/min vont devoir galoper pour - tenter de - suivre les 100 bourrins italiens perchés à 10 500 tr/min  ! Était-il trop compliqué et coûteux de trouver 20 chevaux supplémentaires sur le Twin japonais ? La mention A2 "bridable à 35 kW" n’aurait pas été remise en question...

 Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

Seule particularité du bloc monté sur la R7 : "l'adoption d'un embrayage antidribble assisté (A&S) qui offre un passage de rapports plus fluide, empêche le surrégime moteur et le blocage de la roue arrière lors de freinages brusques". Autre avantage du dispositif : le levier d’embrayage est 33 % plus facile à empoigner. Un bon point pour cette sportive au quickshifter... optionnel !

Pas excessivement puissante, la R7 devra gagner du temps dans les virages et à leur entrée. Contrairement à leurs collègues motoristes, les ingénieurs "châssis" ont du pas mal plancher sur cette nouveauté qui devrait être parfaitement à son aise sur jolies départementales et petits circuits !

 Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

Le train avant est consolidé - fourche inversée de 41 mm entièrement réglable, étriers à montage radial et maître-cylindre radial Brembo -, le cadre tubulaire en acier bénéficie d’un renfort central en aluminium et la suspension arrière voit son amortisseur adapté à un usage intensif. Les jantes à 10 bâtons de la MT sont conservées.

Quatre - petits - kilogrammes moins légère que la MT-07, la R7 répartit ses 188 kilogrammes à 51 % sur l’avant, 49 % sur l’arrière. Avec son empattement limité à 1395 mm - et malgré son gros boudin de 180 mm à l’arrière -, "cette nouvelle Supersport (sera) hyper véloce sur les changements d'angle", promet Yamaha.

 Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

Obligatoire sur toutes les motos de plus de 125 cc, l’ABS est l’unique assistance électronique présente sur la R7. À l’image de la Ténéré 700 principalement, la sportive Yamaha compte sur ses qualités premières - primaires ! - pour convaincre les motards.

De même, le poste de pilotage se contente d'un tableau de bord LCD à affichage blanc sur fond noir, moins tape-à-l’oeil que les instrus couleurs de plus en plus répandues, mais "qui offre des informations claires et faciles à lire, permettant ainsi au pilote de la R7 de se concentrer sur la route"... et lui évite de trop s’endetter ?

 Nouvelle Yamaha R7 : les Bleus repartent à l’attaque

"Plaisir de conduite à l'état pur, accessibilité et prix abordable caractérisent la nouvelle R7", résume Yamaha, sans divulguer le tarif ! Où la R7 se situera-t-elle sur l’échelle du CP2 : nécessairement plus haut que la nouvelle MT-07 (7299 euros), MNC espère qu’elle avoisinera la Tracer 7 (8299 euros).

Le tarif de la R7 ne devra pas atteindre celui de la Ténéré (9999 euros), car il dépasserait - de trop - ceux de deux concurrentes au profil plus routier : Kawasaki place sa Ninja 650 à 7899 euros et Honda propose sa CBR650R à 9099 euros. Enfin, Aprilia demande 11 990 euros pour sa RS660, la plus sportive et sophistiquée de la bande.

Yamaha R7: vidéo officielle

Yamaha R7: fiche technique et commerciale

 

  • Moteur
    • Type : Bicylindre, 4-temps
    • Refroidissement : Liquide
    • Distribution : Double arbre à cames en tête,
    • Cylindrée : 689 cc
    • Alésage x course : 80,0 x 68,6 mm
    • Taux de compression : 11.5 : 1
    • Injection : Electronique EFI
    • Puissance maxi : 54,0 kW (73,4 ch) à 8 750 tr/min
    • Couple maximal : 67,0 Nm à 7 750 tr/min
    • Lubrification : Carter humide
    • Embrayage : Multidisque à bain d'huile
    • Allumage : Electronique (TCI)
    • Mise en route : Démarreur électrique
    • Transmission : Prise constante, 6 vitesses
    • Transmission finale : Chaîne
    • Homologation : Euro5
    • Consommation : NC
    • Émission de CO2 : NC
  • Partie-cycle
    • Cadre : Type diamant
    • Angle / chasse : 23,4º / 90 mm
    • Suspension Av : Fourche inversée de 41 mm
    • Suspension Ar : Bras oscillant, Monocross à bielletes
    • Débattement Av : 130 mm
    • Débattement Ar :130 mm
    • Frein Av: Double disque de 298 mm, étriers radiaux 4-pistons
    • Frein Ar : Disque de 220 mm
    • Pneu Av : 120/70-17 (58W)
    • Pneu Ar : 180/70-17 (73W)
  • Dimensions
    • Longueur : 2070 mm
    • Largeur : 705 mm
    • Hauteur : 1160 mm
    • Empattement : 1395 mm
    • Garde au sol : 135 mm
    • Hauteur de selle : 835 mm
    • Poids tous pleins faits : 188 kg
    • Réservoir d'essence : 13 litres
    • Capacité huile : 3 litres
  • Infos commerciales
    • Dispo : Fin 2021
    • Coloris : Bleu "Icon" ou Noir "Yamaha"
    • Tarif : NC

 

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le concept Scrambler DesertX se transforme en vrai trail Ducati !

Le concept de DesertX basé sur le Scrambler 1100 va être commercialisé... dans une configuration différente ! Les italiens annoncent  que leur trail adoptera le moteur de l’Hypermotard 950, plus performant. Toutes les infos arriveront le 9 décembre, en conclusion d’une nouvelle série de présentations Ducati en vidéo...
Nouvelle GSX-S1000GT, la moto sportive enfin routière de Suzuki !

Suzuki ne l’admettra qu'à demi-mots : sa GSX-S1000F faisait fausse route ! Étroitement dérivée du maxiroadster - dernière génération - et toujours sportive dans l’âme, la GSX-S1000 GT qui la remplace prend un virage routier afin de concurrencer les appréciées Ninja 1000 SX ou Tracer 9... Présentation.
Routière 1 commentaire
Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.
Nouvelle Triumph Speed Triple 1200 RR : la crème anglaise du café racer !

Triumph greffe comme prévu un semi-carénage et un phare rond à son énergique roadster Speed Triple 1200 pour livrer une interprétation bigrement chic et sacrément sportive du genre néo-rétro. Présentation de la Speed Triple 1200 RR à 20 490 euros.
Roadster 1 commentaire
Un V6 de 250 ch célèbre les 60 ans de Yamaha en Grand Prix moto

Non, Yamaha ne va pas jeter de FJR 6-cylindres dans la mare des Honda GoldWing et BMW K1600. Le V6 de 250 chevaux qui porte le coloris historique de Yamaha en Grand Prix moto (Rouge et Blanc, pas Bleu !) est un moteur de bateau hors-bord de 4,2 litres de cylindrée pesant 255 kg. Du - trop - lourd, donc !
Grands Prix 2022 : quel pilote sur quelle moto en MotoGP ?

Le Journal moto du Net fait le point  sur la grille MotoGP 2022, première saison sans Valentino Rossi en catégorie reine depuis 2000 ! Le guide du mercato moto avec tous les contrats signés ou en passe de l'être, ainsi que nos dernières informations mises à jour sur les ultimes guidons à pourvoir. 
Horaires du GP des Amériques MotoGP 2021

Annulé l'an dernier et décalé cette année, le Grand Prix moto des Amériques se déroule ce week-end à Austin (USA). Programme de cette 15ème course du championnat du monde MotoGP 2021 toujours dominé par Fabio Quartararo.
GP des Amériques 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...