• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS BMW 2018
Paris, le 12 juillet 2017

Nouvelle instrumentation high-tech sur les BMW R1200GS 2018

Nouvelle instrumentation high-tech sur les R1200GS 2018

Revus et corrigés pour se conformer aux normes Euro4, les maxi-trails R1200GS ne présentent logiquement aucune évolution majeure pour 2018. BMW leur accorde néanmoins de nouvelles options et des coloris inédits, ainsi qu'un sophistiqué tableau de bord optionnel aux fonctionnalités dignes d'une voiture haut de gamme !

Imprimer

Le millésime 2018 du porte-étendard de BMW, la R1200GS et son imposante version Adventure ainsi que ses nouvelles déclinaisons Rallye et Exclusive, étrenneront dès cet automne une inédite instrumentation à matrice couleurs TFT de 6,5 pouces dont l'une des particularités tient à son intéressante intégration d'un système GPS. Le moteur et la partie cycle restent identiques au modèle 2017 récemment testé par MNC.

Proposé en option, ce nouveau tableau de bord sur fond noir peut renseigner directement sur les changements de direction à effectuer, la distance restant à parcourir, le temps de trajet ou encore la matérialisation des lignes sur la route, le tout au centre de l'écran principal. Les données relatives à la moto (vitesse, régime moteur, rapport engagé, modes de conduite, niveau d'essence, pression des pneus, etc.) sont reportées sur les bord de l'écran quand cette fonctionnalité GPS est engagée.

L'avantage ? Toutes les informations sont relayées sur un seul support, là où celles concernant la moto s'affichent habituellement sur un premier écran tandis que les données de navigation sont reportées sur un deuxième écran, généralement situé au-dessus ou en-dessous. Grâce à l'initiative de BMW, le regard du pilote ne se porte que sur une seule partie de son tableau de bord, réduisant d'autant les risques de déconcentration.

L'inconvénient ? En concentrant autant de données - et de nature si variée - sur l'instrumentation principale, la détection des informations et leur déchiffrement risque de devenir compliqué, au moins dans un premier temps. Espérons que BMW aura particulièrement soigné l'ergonomie et l'agencement de son tableau de bord high-tech, domaines dans lesquels le constructeur allemand excelle habituellement, bien aidé par les transferts de compétences avec sa division automobile.

La marque à l'hélice précise que les traditionnels GPS Navigator pourront être utilisés en complément de son nouveau système optionnel BMW Motorrad Connectivity, afin de satisfaire les rouleurs les plus exigeants en matière d'informations de navigation. Autre aspect intéressant avec ce "bon vieux" GPS à fixer sur un support (en option, bien sûr !) : son écran tactile qui facilite la saisie d'une destination.

Par ailleurs, la nouvelle instrumentation présente - comme son nom l'indique - un volet "connecté" très tendance : il est possible de relier son téléphone portable en Bluetooth pour accéder en roulant à sa playlist musicale ou à la liste de ses contacts, et même donner ou recevoir un appel (à l'arrêt, de préférence). Toutes ces fonctions se commandent depuis la pratique molette "Multi-controler" située sur le commodo gauche, jusqu'ici peu utile sur les R1200GS.

Nouvelles options et coloris 2018 R1200GS

En outre, les R1200GS 2018 étrennent - en option - le système d'appel d'urgence Emergency Call (uniquement sur les GT jusqu'à présent), des feux auxiliaires à LED redessinés et de nouveaux coloris. Option toujours : la R1200GS Adventure peut être équipée du shifter bi-directionnel et du nouveau système de suspension pilotée ESA Dynamic Pro, qui tare automatiquement la précharge du ressort arrière selon le poids du pilote et de son éventuel passage.

Le système de démarrage mains libres- via une télécommande transpondeur - ainsi qu'une selle haute "Rallye" font aussi partie des équipements optionnels désormais accessibles à la "GSA". A noter que l'option instrumentation "Connectivity" étrennée sur les R1200GS sera progressivement proposée sur les autres motos haut de gamme de Munich.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Brough Superior tâte le (tout)terrain avec sa Pendine Sand Racer 2018

L'exclusif constructeur britannique Brough Superior a dévoilé au salon EICMA 2017 de Milan (Italie) une déclinaison d'inspiration Scrambler de sa somptueuse SS100, la Pendine Sand Racer. Attention les yeux !
[Vidéo] MV Agusta et ses dirigeants voient grand... dans la cour des petits

Les dirigeants italiens - et russes, désormais ! - de MV Agusta viennent d'achever leur vaste plan de restructuration. D'après eux, la firme de Varese, petite par la taille mais grande par le talent et les ambitions, s'éloigne des turbulences et doit redécoller. Vidéo.
Les forces de l'ordre dégainent 1000 radars de poche

Le radar laser TruSpeed SE pèse 410 g, tient dans la poche d'un blouson et peut très précisément mesurer la vitesse à 610 mètres de distance... La France, toujours à la pointe de la sécurité "rentière", en a commandé 1000 exemplaires à son fabricant américain, Laser Technology.
Valentino Rossi a peur d'arrêter le MotoGP...

Valentino Rossi attaquera en 2018, à 39 ans, sa 23ème saison en Grands Prix moto au guidon de la Yamaha M1 officielle... Et ensuite ? Envisage-t-il de continuer à courir après 40 ans ? L'italien n'écarte pas cette éventualité, car l'idée de raccrocher les gants le terrifie... Explications.
Un petit trail et un projet avancé de scooter bicylindre chez Sym

Sym exposait de nombreux projets et futures nouveautés au salon EICMA de Milan, dont son premier maxiscooter à moteur bicylindre prévu pour début 2019 et une moto de 183 cc de type trail.
Dominique Méliand compte faire son retour aux 24H Motos du Mans

Tenu éloigné des paddocks du championnat du monde d'endurance pour de graves problèmes de santé, l'emblématique team manager du SERT compte bien faire son retour dès les prochaines 24H Motos, les 21 et 22 avril 2018 au Mans !
Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Moto Tour Séries 2018

Comme prévu, le Moto Tour a vécu en octobre sa dernière édition sous cette forme. L'organisateur compte désormais sur les "Moto Tour Séries" pour relancer l'intérêt de cette épreuve auprès des pilotes moto amateurs ou professionnels, avec une première course en Tunisie et une deuxième en France. Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.