• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS BMW 2018
Paris, le 12 juillet 2017

Nouvelle instrumentation high-tech sur les BMW R1200GS 2018

Nouvelle instrumentation high-tech sur les R1200GS 2018

Revus et corrigés pour se conformer aux normes Euro4, les maxi-trails R1200GS ne présentent logiquement aucune évolution majeure pour 2018. BMW leur accorde néanmoins de nouvelles options et des coloris inédits, ainsi qu'un sophistiqué tableau de bord optionnel aux fonctionnalités dignes d'une voiture haut de gamme !

Imprimer

Le millésime 2018 du porte-étendard de BMW, la R1200GS et son imposante version Adventure ainsi que ses nouvelles déclinaisons Rallye et Exclusive, étrenneront dès cet automne une inédite instrumentation à matrice couleurs TFT de 6,5 pouces dont l'une des particularités tient à son intéressante intégration d'un système GPS. Le moteur et la partie cycle restent identiques au modèle 2017 récemment testé par MNC.

Proposé en option, ce nouveau tableau de bord sur fond noir peut renseigner directement sur les changements de direction à effectuer, la distance restant à parcourir, le temps de trajet ou encore la matérialisation des lignes sur la route, le tout au centre de l'écran principal. Les données relatives à la moto (vitesse, régime moteur, rapport engagé, modes de conduite, niveau d'essence, pression des pneus, etc.) sont reportées sur les bord de l'écran quand cette fonctionnalité GPS est engagée.

L'avantage ? Toutes les informations sont relayées sur un seul support, là où celles concernant la moto s'affichent habituellement sur un premier écran tandis que les données de navigation sont reportées sur un deuxième écran, généralement situé au-dessus ou en-dessous. Grâce à l'initiative de BMW, le regard du pilote ne se porte que sur une seule partie de son tableau de bord, réduisant d'autant les risques de déconcentration.

L'inconvénient ? En concentrant autant de données - et de nature si variée - sur l'instrumentation principale, la détection des informations et leur déchiffrement risque de devenir compliqué, au moins dans un premier temps. Espérons que BMW aura particulièrement soigné l'ergonomie et l'agencement de son tableau de bord high-tech, domaines dans lesquels le constructeur allemand excelle habituellement, bien aidé par les transferts de compétences avec sa division automobile.

La marque à l'hélice précise que les traditionnels GPS Navigator pourront être utilisés en complément de son nouveau système optionnel BMW Motorrad Connectivity, afin de satisfaire les rouleurs les plus exigeants en matière d'informations de navigation. Autre aspect intéressant avec ce "bon vieux" GPS à fixer sur un support (en option, bien sûr !) : son écran tactile qui facilite la saisie d'une destination.

Par ailleurs, la nouvelle instrumentation présente - comme son nom l'indique - un volet "connecté" très tendance : il est possible de relier son téléphone portable en Bluetooth pour accéder en roulant à sa playlist musicale ou à la liste de ses contacts, et même donner ou recevoir un appel (à l'arrêt, de préférence). Toutes ces fonctions se commandent depuis la pratique molette "Multi-controler" située sur le commodo gauche, jusqu'ici peu utile sur les R1200GS.

Nouvelles options et coloris 2018 R1200GS

En outre, les R1200GS 2018 étrennent - en option - le système d'appel d'urgence Emergency Call (uniquement sur les GT jusqu'à présent), des feux auxiliaires à LED redessinés et de nouveaux coloris. Option toujours : la R1200GS Adventure peut être équipée du shifter bi-directionnel et du nouveau système de suspension pilotée ESA Dynamic Pro, qui tare automatiquement la précharge du ressort arrière selon le poids du pilote et de son éventuel passage.

Le système de démarrage mains libres- via une télécommande transpondeur - ainsi qu'une selle haute "Rallye" font aussi partie des équipements optionnels désormais accessibles à la "GSA". A noter que l'option instrumentation "Connectivity" étrennée sur les R1200GS sera progressivement proposée sur les autres motos haut de gamme de Munich.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Ducati Supersport S 2017 : belle à tout faire

Ducati se replace sur le segment des motos routières sportives (et vice-versa !) avec sa nouvelle Supersport, onze ans après l'arrêt de la 1000 SS. MNC a longuement testé cette attractive "VFR à l'italienne", sur le sec comme sur le mouillé... Verdict !
Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Affichées à 8900 euros, la Z900 et la Street Triple S usent d'arguments très différents pour amadouer les motards. Le match est-il pour autant déséquilibré ? Bien au contraire, les roadsters Kawasaki et Triumph luttent au coude à coude dans ce combat des chefs. Essai !
Comparatif Superbike 2017 : CBR1000RR, GSX-R1000R, YZF-R1, ZX-10R

Le millésime 2017 des motos hypersportives japonaises est exceptionnel : les affûtées Kawasaki ZX-10R et Yamaha R1 sont au top de leur forme, tandis que les Honda CBR1000RR et Suzuki GSX-R1000 se sont enfin remises au sport et au niveau technologique. Moto-Net.Com oppose ces quatre fines lames de 1000 cc sur route et sur circuit dans un comparatif Superbike exclusif sur le web !
Essai comparatif Multistrada 950 Vs Africa Twin Vs V-Strom 1000 : en plein dans le mille

Depuis sa sortie en janvier 2016, la Honda Africa Twin rencontre un succès mérité qui suscite bien des convoitises : cette année, Ducati lui oppose l'inédite Multistrada 950 tandis que Suzuki met à jour sa V-Strom 1000... Moto-Net.Com a donc réuni ces trois trails 1000 cc pour un nouveau comparo.
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Premières photos et infos sur les Honda Goldwing et Bagger 2018 ?

De possibles photos "volées" de la nouvelle Goldwing 2018 circulent, relayées par des professionnels très concernés par tout ce qui touche à la Gold... S'agit-il des premières informations sur la très attendue nouvelle version de la moto ultra routière du blason ailé, après la vidéo de teasing que vient de publier Honda ? Explications.
Valentino Rossi roule à Misano en vue de participer au GP d'Aragon

Valentino Rossi a pris le guidon d'une Yamaha R1 hier sur le circuit de Misano (Italie) afin d'évaluer son état de forme, moins de 20 jours après sa chute sur une moto d'enduro et sa fracture tibia-péroné. En ligne de mire : un retour en piste dès ce week-end à Alcaniz pour le Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017...
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017

Le Grand Prix d'Aragon, 14ème course MotoGP 2017, débute ce week-end près d'Alcaniz, en Espagne. Trois pilotes et constructeurs l'abordent au coude à coude : Marc Marquez (Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati) sont à égalité de points (199) et de victoires (4), tandis que Maverick Viñales est à 16 longueurs (183) sur sa Yamaha. Quant à Valentino Rossi, blessé, il tentera courageusement de défendre sa quatrième place ! Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives.
Ana Carrasco, première femme à s'imposer en vitesse moto mondiale

Hier lors du Mondial Superbike à Portimao (Portugal), Ana Carrasco a décroché sa première victoire dans la nouvelle catégorie Supersport 300. Elle complète un carton plein pour Kawasaki (en 300, 600 et 1000 cc) mais devient surtout la première femme à remporter une épreuve de vitesse moto au rang mondial !
Les motards flashés en courbe par les nouveaux radars de virage !

Les radars autonomes étrennent une nouvelle fonctionnalité particulièrement inquiétante pour les motards : la capacité de mesurer la vitesse d'un véhicule à l'intérieur d'une courbe. Ces radars de virage visent à faire ralentir l'allure dans les virolos, où 497 automobilistes et 160 motards auraient perdu la vie en 2016 selon la Sécurité routière.
Lucy Glöckner, star du Bol d'Or 2017 !

Mais qui peut donc ainsi tenir tête à Sébastien Gimbert, vieux loup de l'endurance mondiale, dans une lutte pied à pied pour la troisième place du Bol d'Or 2017 après plus de 23 heures de course acharnée ? Lucy Glöckner, la jeune pilote allemande du team mixte de la BMW n°48 Völpker NRT, qui échoue finalement à 9 petits dixièmes du podium...
Bol d'Or  2017 - SRC Kawasaki n°11 (abandon) : "Un goût amer et dur à avaler"...

Déclarations du team SRC Kawasaki n°11, contraint à l'abandon sur casse moteur après seulement 17 tours de course, alors que Randy de Puniet, Mathieu Gines et Fabien Foret avaient tout raflé pendant les essais...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.