• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DEUX-ROUES EN VILLE
Paris, le 31 janvier 2007

Les leçons de Taiwan...

Les leçons de Taiwan...

Avec une moyenne d'une unité pour 1,8 habitant, Taiwan est le premier pays au monde en termes de deux-roues motorisés. A tel point que des experts japonais de la JAMA y ont mené une étude sur les problèmes de sécurité et de stationnement. Instructif !

Imprimer

Le parc total de deux-roues motorisés à Taiwan s'élève à 12,8 millions d'unités pour 22,7 millions d'habitants, soit un pour 1,8 habitant ! A titre de comparaison, ce rapport est de un pour 3,5 habitants en Malaysie, un pour 4,2 habitants en Thaïlande, un pour 5,9 habitants au Vietnam et un pour 9,7 habitants au Japon.

La Japan Automobile Manufacturers Association (JAMA, association des constructeurs automobiles japonais) a récemment envoyé une équipe d'experts à Taipei, la capitale du pays, pour étudier les solutions taiwanaises en termes de sécurité routière et de stationnement urbain.

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

L'importation de motos de plus de 150 cc ayant été interdite par les autorités en 2002, l'impressionnant parc taiwanais de deux-roues motorisés est "essentiellement composé de scooters de 90 à 125 cc", relève le rapport de la JAMA.

A Taipei, la capitale du pays qui compte 2,6 millions d'habitants et 1,02 millions de deux-roues motorisés (soit un deux-roues pour 2,6 habitants), l'engouement pour ce mode de déplacement "commuting" (trajet domicile/travail) entraîne de gigantesques nuées de scooters, mobylettes et petites motos aux heures de pointe, un peu à l'image de certaines grandes villes africaines (lire notamment Moto-Net au Burkina, Moto-Net au Nigeria ou Moto-Net en Côte d'Ivoire).

Séparer le flux des deux-roues de celui des automobiles

A tel point que les autorités ont dû "séparer le flux des deux-roues de celui des automobiles, améliorant ainsi la sécurité routière", note la JAMA. Des voies réservées aux deux-roues ont parfois même été créées sur les artères à fort trafic, comme à la sortie de ce pont à Taipei City (photo).

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Une initiative particulièrement frappante, alors qu'en France le maire de Paris et ses sbires font toujours semblant de ne pas avoir compris que les deux-roues devaient circuler dans les voies de bus pour être davantage en sécurité...

Des "zones moto" à l'entrée des carrefours

"Une autre étape constructive a été la mise en place de "zones motos" à l'entrée des carrefours", relève la mission de la JAMA : en clair, il s'agit d'autoriser les deux-roues à passer devant les voitures au feu afin qu'ils puissent démarrer plus vite, ce qui permet de "scinder efficacement le trafic", note la JAMA.

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Introduites en 1997, ces "zones d'arrêt moto" sont aujourd'hui présentes dans plusieurs milliers d'intersections. "Leur objectif est de sécuriser et de fluidifier le trafic", ajoute la JAMA qui précise que "selon les autorités de Taipei, ces zones ont permis de réduire de 40% le nombre d'accidents de motos aux carrefours".

Pour éviter les accidents entre les motos tournant à gauche et les véhicules arrivant en face, des zones de "tourne à gauche" ont également été mises en place par la ville de Taipei : "avec ce système, les motos ne tournent plus à gauche depuis le centre du carrefour mais s'engagent dans une zone réservée aux deux-roues qui tournent à gauche et attendent que leur feu passe au vert", explique la JAMA.

Inaugurées en 2001 et aujourd'hui en vigueur dans une centaine de carrefours, ces zones auraient permis de réduire "considérablement" le nombre d'accidents en situation de "tourne à gauche".

Emplacements spécifiques

Si le code de la route taiwanais comporte bien des dispositions sur le stationnement des automobiles, "l'application des règles concernant les deux-roues est assez flexible en pratique", note la JAMA. Les autorités régionales ont donc toute latitude pour édicter leurs propres règles en réponse à la situation locale.

Ainsi à Taipei City, le stationnement des deux-roues sur les trottoirs est théoriquement interdit, mais en pratique la répression est quasi inexistante. Un peu comme à Paris dans le bon vieux temps, à cette époque lointaine (circulaire de 1994) où l'on considérait encore les citoyens comme des adultes...

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Les experts de la JAMA notent toutefois depuis 2000 la volonté de Taipei d'encourager le stationnement des deux-roues en dehors des trottoirs, avec la création de zones de stationnement spécifiques.

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

12 000 places (gratuites) exclusivement réservées au stationnement des deux-roues ont donc été créées sur les trottoirs ou sur la chaussée avec des lignes blanches délimitant la place de chaque moto.

Et malgré une offre de stationnement très nettement inférieure au parc de deux-roues, "les autorités de Taipei estiment que ces places ont permis de réduire le considérablement nombre de motos garées sur les passages cloutés, sur les trottoirs ou d'autres endroits indésirables", précise la JAMA.

Enfin, les experts japonais notent que la ville de Taipei continue à oeuvrer pour l'augmentation de ses capacités de stationnement des deux-roues "dans les gares, les immeubles de bureaux, les zones de loisirs et autres lieux publics".

Bertrand Delanoë ne pourrait-il pas demander à sa direction un stage à Taipei au titre de la formation continue, par exemple de 2008 à 2014 ?

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
habitant Taipei depuis près de 3 ans et utilisant un sccoter quotidiennement je voudrai un peut tempéré cet article, certes des aménagements ont été fait pour les scooters mais vu que les taiwanais ne respectent pas le code de la route que ce soit en voiture, en bus, en poid lourd, en scooter, en moto (contrairement à ce qui est dit dans cet article il y a bien des motos de plus de 150cc à Taiwan, des motos importées du Japon, d'Europe et des USA) les taiwanais roulent comme bon ils leur semblent, les rétroviseurs ne sont jamais utilisé, pas plus que les clignotants et la ligne blanche continue est juste une décoration sur la route, la priorité à droite n'est jamais appliquée en plus personne ne sait qu'elle existe ... bref c'est toujours risqué de prendre le guidon de son scooter ... et dire qu'il y a des gens qui osent prendre leur vélo !
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Vivant depuis 12 ans a Taipei, je peux vous dire et voir meme affirmer que la situation n'est pas aussi rose qu'elle y parait. En fait, la situation est deplorable et n'est pas meilleur qu'ailleurs. Ayant moi meme conduit un scooter dans Taipei, pendant quelques annees, je peux vous dire qu'il faut etre tres vigilant car les gens conduisent comme des fous. La situation n'est pas meilleur qu'ailleurs et c'est la jungle au niveau traffic. Venez conduire un scooter a Taipei...
Bestof: 
1
Lectures: 
0
"Pointer un comportement déviant d'une minorité pour mieux opprimer une majorité...tu parles d'une trouvaille...! Sarko et De l'âne noué t'ont devancé, il y a une question: "je pense sincèrement que mon commentaire peut interesser les lecteurs de moto-net.com" On peut se demander si tu as réfléchi avant de cocher la case... @pas plus " "Sandro m'a tuer" Ce que je veux dire, sans doute me suis-je mal exprimé, c'est qu'une partie de ceux-qui-vont-à-2-roues se comporte de manière egoïste, à l'excès, ce qui favorise l'amalgame et la généralisation à toute la population 2 roues. Du coup, on passe tous pour des sauvages sans foi ni loi. Et les mass-media de relayer le discours institutionnel: faut pas leur donner plus de liberté, c'est pour votre bien, vous nous remercierez quand vous serez plus grand. Voilà comment grandit la moto-phobie, diviser pour mieux régner en montant les usagers les uns contre les autres, quand c'est pas les méchants 2 roues c'est les méchants camionneurs et pendant ce temps là, les lois et les décrets passent. Interdits de couloir de bus. Interdit de remonter les files. Interdits de trottoir. Interdits de tunnel(l'A86, c'est ça?). On a d'un coté un plan de circulation aberrant, règne de l'arbitraire et de l'ukaze, de l'autre coté une fédération militante (les camionneurs ont les syndicats, les automobilistes n'ont aucune représentation), et au milieu des énergumènes qui alimentent la folie répressive des uns, discrèditent les initiatives et les prises de position de l'autre. Faut dire que le Taïwanais sur son 50 ou son 125, il a PEUT-ETRE PAS le même rapport passionnel à sa bécane que nous, latins... Je pense sincèrement que j'ai un droit de réponse sur Moto-Net.Com et je coche. Les modos pourront toujours me couper le sifflet. Salutations.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
C'est quand même un non sens d'avoir des voies de bus non-praticables pour les 2 roues. Ca c'est vraiment du n'importe quoi !!! "Mr Delanoe", si tu lis ça, "saches que je n'ai jamais vu un bouchon composé exclusivement de bécanne sur tes boulevards, alors ouvre les tes voies de bus, tout le monde gagnera en sécurité !!!"
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Un exemple à méditer, c'est clair.Nos vieux énarques devraient s'inspirer de ces pays aux méthodes éprouvées mias je sais pas pourquoi mais je pense que ça se fera pas chez nous :-/ Imaginez toutes ces réunions nationales et européennes qu'il faudrait préparer + la lenteur administrative habituelle ! En fait, on touche du doigt toute la différence entre un vieux pays poussif et un jeune pays émergent.

Pages

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...