• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COME-BACK
Paris, le 27 juillet 2018

Le retour haute couture de Levis avec sa V6 Café Racer

Le retour haute couture de Levis avec sa V6 Café Racer

Quoi ? Les jeans Levi's se lancent dans la moto ?! Pas du tout : Levis Motorcycles est un constructeur britannique de motos disparu en 1940, qu'un entrepreneur nommé Phil Bevan tente de relancer depuis 2016 par le biais d'un Café Racer exclusif à moteur V6 !

Imprimer

Ariel, Brough Superior, Matchless, Norton, et désormais Levis : la tendance outre-Manche est à la renaissance d'anciennes marques de motos ! A chaque fois, ces "come-back" sont déclenchés par de riches investisseurs associés à des ingénieurs à la créativité débridée. Résultat : des motos spectaculaires, produites en petites quantités... Quant elles sont réellement construites !

Levis Motorcycles s'inscrit dans la même démarche : ce constructeur britannique est relancé presque 80 ans après sa disparition par son nouveau propriétaire - l'entrepreneur Phil Bevan -, qui s'est adjoint les services du designer Steve Kirk. Leur but ? Construire une moto à partir d'un moteur V10 de deux litres de cylindrée, à l'origine conçu pour une voiture de sport (Connaught Type D GT). Rien que ça...

Et comme si cette composante mécanique ne constituait pas un défi suffisamment grand, la marque s'est également mis en tête d'adopter un train avant non conventionnel de type Fior. Les bases de la Levis Cafe Racer étaient jetées ! Un an plus tard, en 2017, le concept d'origine est toutefois revu : l'énorme dix-cylindres (!) cède la place à "petit" six-cylindres en V, sans doute pour ménager l'encombrement.

 

Ce V6 de 1,2 l - placé face à la route - s'illustre par son angle d'ouverture très restreint qui lui confère une certaine compacité. En cela, il rappelle fortement le VR6 allemand de Horex, autre constructeur ressurgi du passé à grands renforts de technologies complexes... Sans grand succès à ce jour, soit dit en passant.

Le bloc Levis est accouplé à une boîte six vitesses à cassettes et prend place dans un cadre en acier poli, le tout réalisé de manière artisanale. De même, la fourche, le guidon ou encore le mono-bras oscillant sont en aluminium taillé dans la masse par des machines-outils de l'usine.  Les détails apparaissent très soignés.

L'amortissement est confié à un ressort en position central à l'avant et à un mono-amortisseur à l'arrière. Levis précise que ses composants sont développés spécifiquement par le "leader de la fabrication anglaise de suspensions" et que leurs réglages comprennent la précharge et la détente.

120 ch et 114 000 euros !

Le constructeur est plus avare en caractéristiques techniques et indique simplement que son moteur "en développement" délivrerait "120 ch" et une "valeur similaire de couple"... Aucune donnée géométrique n'est communiquée, pas plus que le poids de la moto que l'on imagine assez élevé au regard de sa motorisation et de ses carénages en métal poli. Pas très léger ni discret comme habillage !

 

MNC serait par ailleurs curieux de connaître le détail du très élégant système d'échappement, dont les triple sorties paraissent un rien trop "libres" pour répondre aux normes sonores et environementales... On se rassure en revanche de la présence d'étriers radiaux à 4-pistons et des solides disques de 305 mm estampillés "Levis" !

Phli Bevan l'avoue toutefois : sa moto est encore au stade du prototype, pas "totalement représentative du modèle de série". Autrement dit : mieux vaut attendre un peu avant de signer le chèque de 102 000 livres (environ 114 000 euros !) nécessaires à son acquisition.

 

Ambitieux, Levis prévoit cinq déclinaisons sur base du V6 : ce café Racer, un roadster, un Flat Tack et "deux versions sportives". Mieux encore : la "jeune vieille" marque travaille sur une déclinaison sur-alimentée du V6 (!), comme l'avait également prévu Horex en 2010. Objectif : présenter cette hypothétique moto en 2020, en hommage au centenaire de la première victoire de la marque au Tourist Trophy (lire ci-dessous).

En parallèle, l'enseigne britannique continuerait par ailleurs à plancher sur son projet d'origine à moteur V10 et prévoit d'exhiber une "pré-production" de son Café Racer V6 et sa déclinaison roadster début septembre. Sacré planning... Allez zou : tout le monde sur le pont... Levis ! 

 

L'histoire de Levis. Fondé en 1911 à Birmingham, Levis était spécialisé dans la motorisation deux-temps, avec laquelle des 250cc de la marque s'illustrèrent à deux reprises en catégorie "Lightweight" du Tourist Trophy (en 1920 et 1922). D'où son surnom à l'époque "Master two strokes" (maître du deux-temps). Le passage au 4-temps débuta en 1928 avec une moto de 247cc, ensuite déclinée en 346cc. Suivirent une machine de 498cc et enfin une 600cc.

 

A la fin des années 30, les 4-temps Levis étaient surtout présentes dans les compétitions de trial et de motocross. Mais comme d'autres constructeurs, Levis vit ses activités péricliter avec le début de la Seconde Guerre mondiale et sa production cessa en 1941. La marque, rachetée en 2016 par Phil Bevan, est désormais basée à Swaffham dans le comté de Norfolk (sud-est de l'Angleterre).

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
La Crossfire 125, haut de gamme Brixton, disponible en France à 3999 euros

Les jeunes motards et "motomobilistes" qui craquent pour la Svartpilen 125 mais n’ont pas les 5299 euros exigés par Husqvarna peuvent se tourner vers une machine austro-chinoise très proche de la Vitpilen en termes de look et philosophie, mais bien moins chère : la Crossfire 125 de Brixton Motorcycles. Présentation.
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
YZF-R1 GYTR 2023 et pièces GYTR Pro : la compé-client de Yamaha est prête

Pour viser la victoire en compétition ou l’humiliation des copains en journée piste, de nombreux français sélectionnent l’YZF-R1. Outre ses qualités d’origine, la Superbike de Yamaha est appréciée des pistards pour son généreux catalogue GYTR (Pro) qui contient 400 pièces et même une moto, prête pour la saison 2023 !
Sportive 1 commentaire
Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...