• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
KAWASAKI CHANGE DE BRAQUET
Paris, le 4 novembre 2020

Le groupe Kawasaki Heavy Industries restructure sa division moto

Le groupe Kawasaki Heavy Industries restructure

Le tentaculaire groupe Kawasaki Heavy Industries (KHI) met en place un vaste plan de restructuration pour faire face aux défis des dix prochaines années, avec notamment davantage d'autonomie accordée à sa division moto. Explications.

Imprimer

Pour beaucoup de motards, Kawasaki représente des motos vertes qui vont vite. Mais cette définition est aussi simpliste qu'incomplète : le deux-roues représente environ 20% seulement du chiffre d'affaires du groupe Kawasaki Heavy Industries, qui fabrique trains (le célèbre "Shinkansen"), hélicoptères, navires, turbines et robots ! 

Pas la peine de vous faire un dessin : les bénéfices - mais aussi les investissements - sont incomparables entre une Z650 à 7000 euros et une rame à grande vitesse de 20 ou 30 millions d'euros, sans parler des porte-containers géants qui dépassent les 100 millions d'euros ! L'histoire de Kawasaki débute d'ailleurs en 1878  avec un chantier naval à Tokyo (Japon), et non pas une moto.

Mais le deux-roues n'est pas qu'une jolie vitrine pour le groupe et ses "36 332" salariés (!), au contraire même en ces temps troublés : KHI décrit l'impact négatif du coronavirus sur ses principales activités - surtout de transports - pendant le deuxième trimestre 2020, mais se réjouit à l'inverse de la bonne santé de sa division moto (qui comprend également les buggys et autres utilitaires tout-terrain) !

La moto sur de bons rails

"La pandémie de COVID-19 a contraint les opérateurs ferroviaires du Japon à revoir leurs plans d'investissement à court terme en réponse à la baisse du nombre de passagers", explique le géant japonais, également pénalisé par les importants retards engendrés par la crise sanitaire sur "la construction de nouvelles lignes ferroviaires".

Kawaski Heavy Industries reste toutefois confiant sur le potentiel de développement des systèmes ferroviaires dans son plan stratégique pour les dix prochaines années "Groupvision 2030", évoquant une "croissance relativement stable" motivée par les besoins croissants de déplacements dans les "grandes villes en forte concentration de population", spécialement en Asie.

Pour mieux traverser la crise, KHI s'appuie notamment sur les résultats encourageants de ses activités moto au deuxième semestre par rapport à 2019 : ses ventes en Europe se maintiennent positivemment compte tenu du contexte et des contraintes liées au(x) confinement(s). A cela s'ajoute le succès de ses véhicules tout-terrain aux États-Unis : les moto-cross et "Kawa" tout-terrain à quatre-roues (buggy, ATV, etc.) ont le vent en poupe dans ce pays pourtant le plus touché par le Covid-19.

A contrario Kawasaki enregistre une "baisse significative sur les marchés émergents" avec 158 000 unités écoulées au deuxième trimestre 2019 contre 84 000 au deuxième trimestre 2020. A voir sur la durée, mais ce constat interpelle quand l'Asie, l'Inde et l'Amérique du sud incarnent l'Eldorado pour beaucoup des constructeurs moto !

KHI estime en conséquence devoir se montrer "agile et flexible" pour aborder la décennie à venir : cette souplesse industrielle passe notamment par la "scission de l'entreprise Motocycles et moteurs" de la branche "Power Sports". Concrètement, la marque de motos deviendra une nouvelle entité plus autonome à partir "d'octobre 2021".

Cette décision "accélérera la prise de décision tout en offrant des produits et services synchronisés avec les clients - y compris de nouvelles offres lifestyle", assure Kawasaki Heavy Industries, conscient des défis à relever par sa division moto...

Kawasaki prévoit le plein d'énergies... Vertes, forcément !

"Notre industrie dans son ensemble est confrontée à des problèmes importants tels que le vieillissement de la clientèle et le respect des réglementations environnementales", rappelle la marque Verte, qui espère répondre à ces problématiques grâce à des "coopérations intra-industrielle" comme les batteries électriques développées conjointement avec Honda, Suzuki et Yamaha.

Autre secteur qui sera davantage exploré à l'avenir par le groupe KHI : la propulsion par hydrogène. "L'attention croissante concernant l'hydrogène ces dernières années, en tant que source d'énergie propre qui n'émet pas de CO2, signifient que des opportunité se développent rapidement autour de cette énergie sur laquelle Kawasaki a longuement travaillé".

Le plan de restructuration du groupe japonais prévoit par conséquent "d'accélérer ses efforts" pour devenir une "entreprise leader dans le domaine de l'hydrogène", prévoit Kawasaki Heavy Industries qui prépare peut-être le futur avec une hypothétique Ninja H2 sur-alimentée... à l'hydrogène ! Restez connectés.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment Quartararo peut devenir champion du monde MotoGP dimanche à Misano 

Francesco Bagnaia est le seul à pouvoir encore contester à Fabio Quartararo "son"  titre MotoGP ce week-end lors du GP d'Émilie Romagne 2021. Avec 52 points d'avance au provisoire, le remarquable 20 français a d'ores et déjà un gant sur le trophée suprême du sport moto. Explications et scénari possibles pour sabrer le champagne dès dimanche...
Nouvelle NT1100 : Honda reprend enfin la route !

Honda redonne du lustre à sa gamme de motos routières avec la nouvelle NT1100 dotée du bicylindre de 102 ch et du cadre de l'Africa Twin. Cette héritière des Pan European, Deauville et autres CBF1000F met l'accent sur l'équipement de série au prix de 13 999 euros (14 999 avec double embrayage DCT). Présentation, photos et fiche technique.
Routière 4 commentaires
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Horaires et objectifs du Grand Prix d’Emilie-Romagne MotoGP 2021



Fabio Quartararo peut devenir champion du monde MotoGP dès ce week-end, alors que les pilotes font leur retour sur le circuit de Misano (Italie) pour le Grand Prix d'Emilie Romagne MotoGP, 16ème course de la saison 2021... Horaires et objectifs des pilotes : demandez le programme !
Valentino Rossi dispute sa dernière course MotoGP en Italie...

Le public italien s'apprête à applaudir pour la dernière fois son héros local Valentino Rossi lors du Grand Prix d'Émilie Romagne ce week-end à Misano (Italie)... Beaucoup d'émotions en perspective pour le nonuple champion du monde de 42 ans, dont la carrière s'achèvera dans moins d'un mois à Valence (Espagne).
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...