• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Circuit de La Ferté-Gaucher (77), le 7 mai 2013

Essai pneu moto : Dunlop Sportmax D212 GP Pro

Essai pneu moto : Dunlop Sportmax D212 GP Pro

Dunlop lance en 2013 un nouveau pneu moto de très hautes performances : le Sportmax D212 GP Pro. Homologué pour la route, ce pneu racing se destine en priorité à la piste. Premier contact sur le circuit de La Ferté-Gaucher.

Imprimer

D212 GP Pro : la chute du chrono...

C'est sous un ciel gris copieusement plombé que Dunlop a présenté à la presse son nouveau pneu moto Sportmax D212 GP Pro sur le circuit de La Ferté-Gaucher (77). Le sol est très humide, le soleil absent et le vent faiblard : on ne va pas pouvoir beaucoup rouler ce matin...

Tant pis. Ou plutôt tant mieux ! Car en attendant que la piste sèche, l'équipe de Dunlop France peut nous présenter en détail sa grande nouveauté 2013 : le Sportmax D212 GP Pro, qui vient chapeauter (avec ses versions slick KR106 et KR108) la gamme de pneus sportifs de la marque d'origine anglaise.

Francis Audefroy, directeur des ventes et marketing Dunlop, entame sa conférence par un rapide coup d'oeil sur "le triste marché des pneumatiques, aussi triste que celui de la moto" et nous confirme que la baisse des ventes de pneus en France est importante.

"En 2011, le marché français des pneumatiques moto (hors scooter) représentait 1,06 million de pneus, et ce total est descendu aujourd'hui à 830 000 unités", observe Francis Audefroy. D'après lui, les ventes Dunlop suivent globalement la même tendance.

Dans ce contexte difficile, une seule solution : "innover pour chuter moins vite que le marché", conclut le responsable français. "Nous nous efforçons donc de proposer des nouveautés tous les ans et en 2013, nous proposons un nouveau pneu "Racing", le 212".

Le D211 GP Racer reste au programme

"En 2013, le championnat de Promosport et le WERC continueront à se disputer sur des 211", prévient Francis Audefroy, pour deux raisons : d'une part le tarif du D211 est inférieur d'une centaine d'euros à celui du D212 GP Pro, et de l'autre la production est parfaitement rôdée sur l'ancien modèle. "Rien que pour ces deux compétitions, il nous faut produire 8000 pneus par saison", poursuit le directeur des ventes et marketing. "Le D212 GP Pro sera peut-être utilisé en 2014, mais nous sommes encore en discussions".

Comme son nom l'indique, le D212 succède au D211 (mais pas en compétition, lire l'encadré ci-contre), "un pneu qui avait révolutionné le marché des pneus moto ultra hautes performances en intégrant des technologies innovantes comme le Multitread (mélange multigomme) et la technologie JLB".

Avant de traduire ces drôles de sigles, Dunlop nous signale que son tout nouveau pneu moto de course "a déjà remporté de nombreuses compétitions en 2012 : TT de l'Ile de Man (le grand schelem, NDLR !), IDM Supersport Championship, Australian Supersport, Alpe Adria Superstock et Southern 100".

Disponible dès aujourd'hui chez les revendeurs français, le D212 GP Pro applique donc à la lettre la philosophie de Dunlop : "du circuit à la route". Cependant, si le nouveau - et joli ! - pneu de Dunlop possède "les 7% de sculptures nécessaires à l'homologation route", assure Francis Audefroy, il se destine exclusivement à la chasse de chrono sur circuit !

"Nous déconseillons aux possesseurs de motos sportives de monter ce pneu pour une utilisation sur route", prévient Francis Audefroy. Pour exploiter convenablement ce nouveau pneu et ne pas se faire surprendre en tout début de session, Dunlop préconise même l'utilisation de couvertures chauffantes : "environ une heure à 70°C".

"Les utilisateurs de ce type de produit recherchent la performance, et rien que la performance", nous rappelle notre interlocuteur. Peu leur importe le prix du train de pneu - "environ 400 €, selon les magasins", estime Dunlop - ou sa durée de vie - de quelques tours à quelques heures selon les natures de gomme -, il faut que le temps au tour chute !

Pour permettre au pilote moto, qu'il soit amateur averti ou pro, de battre ses records - et ceux des autres ! -, Dunlop a naturellement eu recours à toutes ses technologies de pointe. Et le "Multitread Coupound Technology" est bien évidemment reconduit sur le D212 GP Pro.

Si l'emploi de deux mélanges de gommes n'est pas une nouveauté dans le secteur des pneus sportifs, il n'en demeure pas moins une vraie nécessité : plus tendre sur les côtés, la gomme offre un meilleur grip sur l'angle tandis que le mélange plus dur au centre améliore la stabilité, la traction et le freinage.

"Seuls les pneus avant de type 3 et 4 ne bénéficient pas du "MT" (MultiTread), car nos pilotes d'essai ont estimé qu'elle n'était nécessaire que pour les mélanges 1 et 2", précise Patrice Omont, directeur de la recherche et du développement au sein de la division moto et des sports mécaniques Dunlop.

Cette spécificité nous permet de signaler au passage que le pneu D 212 GP Pro est disponible dans quatre versions à l'avant et cinq à l'arrière. "Nous avons établi un tableau permettant d'orienter les clients dans leur choix", expose Patrice Omont, "selon la température ambiante et la sévérité du circuit : abrasion, échauffement, etc.".

"Il s'agit d'un simple guide d'application qui peut être affiné selon la moto, le style ou le ressenti du pilote", avertit son auteur. Ce dernier nous précise que les motos d'essai seront chaussées de gommes "3 à l'avant et 4 à l'arrière, celles qui devraient satisfaire 80% des utilisateurs".

Sportmax D212 GP Pro : ce que Dunlop promet

Second sigle qui figurait déjà sur les D211 GP Racer et Sporsmart (arrière, pas avant !) et qui fait son retour sur le D212 GP Pro (arrière et avant cette fois) : le "JLB" pour JointLess Belt. Cette méthode permet d'obtenir une ceinture sans joint, qui limite la "croissance dynamique du pneu".

"La vitesse et la chaleur ont tendance à accroître le diamètre du pneu", traduit Patrice Omont, "mais notre technologie JLB permet de contrôler ce phénomène, en plus d'éliminer le chevauchement des nappes qui nuisent à la stabilité de la carcasse, notamment au niveau des flancs ".

La toute nouvelle technique "JLT" (pour JointLess Tread) reprend le principe du câble enroulé de la "JLB", appliqué cette fois à la bande de roulement. Selon Dunlop, cette méthode permettrait de répartir les gommes de manière plus précise, rendant le pneu à la fois plus endurant et plus performant.

"Chaque mélange de gomme est appliqué séparément", nous précise Patrice Omont, "mais leur cohésion est parfaitement assurée par la cuisson du pneu". Pas question pour le moment d'utiliser un seul et même "fil" de gomme dont la composition varierait en fonction de son emplacement prévu. Pas pour le moment...

Enfin, Dunlop introduit sur ses D212 GP Pro arrière une deuxième génération de NTec, ce système qui permet aux pilotes de réduire grandement la pression de leur pneu et d'augmenter ainsi la surface de contact au sol.

Ainsi, "sur circuit, la pression du pneu arrière peut être diminuée jusqu'à 1,0 bar !", souligne le manufacturier qui rappelle à ces clients souhaitant rejoindre le circuit par la route qu'ils doivent alors respecter les pressions préconisées par le constructeur de leur moto (2,5 bars à l'avant et 2,9 à l'arrière dans la majorité des cas).

Moto-Net.Com, pour sa part, se contente de rouler sur la piste puisque c'est dans cet environnement que le tout nouveau D212 GP Pro peut - et doit ! - exprimer son potentiel. Pour nous encadrer pendant cet essai : Axel Maurin, instructeur de la prestigieuse De Radiguès Rider School et actuellement 4ème du championnat de France Superbike... Gaz !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !