• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
EXO-2000 AIR
Paris, le 27 novembre 2014

Essai longue durée : casque moto Scorpion EXO-2000 Air 2014

Essai longue durée : casque moto Scorpion EXO-2000 Air 2014

Lancé fin 2012 , le casque moto EXO 2000 Air s'attaque aux références de la catégorie "pistard" en avançant un contenu technologique et une dotation d'équipements alléchants sans dépasser les 400 euros. MNC a testé ce fleuron de la gamme sportive Scorpion pendant 8 mois. Essai longue durée.

Imprimer

Lancé fin 2012, le casque moto EXO 2000 Air s'attaque aux références de la catégorie "pistard" en avançant un contenu technologique et une dotation d'équipements alléchants sans dépasser les 400 euros. MNC a testé ce fleuron de la gamme sportive Scorpion pendant 8 mois. Essai longue durée.

Présentation soignée, aspects pratiques réjouissants 

Jusque-là dévolu à l'EXO-750 Air, le statut de référence "racing" de la gamme Scorpion échoit désormais à l'EXO-2000 Air, un casque intégral au potentiel sportif nettement supérieur grâce à sa coque légère en fibres tri-composites et à son aérodynamisme façonné pour la vitesse.

Porté par plusieurs pilotes comme Alexis Masbou et Louis Rossi, il concentre tout le savoir-faire du manufacturier coréen dans un but précis : égaler - voire dépasser - les références "Racing" tout en maintenant l'excellent rapport qualité/équipements/prix qui fait le succès de la marque.

Dès sa sortie du carton d'emballage, l'EXO-2000 Air montre qu'un soin attentif a été porté aux détails : "à casque haut de gamme, traitement haut de gamme", suggèrent son sac de transport souple aux coutures robustes, sa petite housse contenant un écran supplémentaire fumé livré de série, son protège-nez démontable bien dessiné et sa boucle double-D en titane (seul dispositif de fermeture homologué en compétition).

Ses formes fluides et aplaties sur l'arrière en direction du spoiler lui confèrent un look sportif assez marqué. Grâce à l'énorme palette de décorations disponibles, il est possible de renforcer cet aspect racé (ou "racer", plutôt !) via des coloris "flashy" ou au contraire de le minimiser avec des ornements moins tape à l'oeil.

Une excellente nouvelle pour les motards rebutés par l'association d'idées "païlote-replica-kéké" parfois véhiculée par le port d'équipement résolument Racing !

Parfaitement ajustés, les matériaux s'emboîtent avec précision, des différents composants de la coque aux mousses démontables en passant par la bavette anti-remous en tissus maillés ou encore le système de démontage de l'écran. 

Intuitif, ce dispositif autorise des changements extrêmement rapides : une simple pression du pouce sur un levier suffit à déverrouiller l'écran en position ouverte. Le réenclencher est tout aussi aisé, y compris "à l'aveugle" lors de l'installation de l'écran teinté. Une réussite !

Petit plus hyper pratique, sur route mais aussi sur circuit : un mécanisme accessible en roulant permet d'entrouvrir l'écran en position "filet d'air" ou de le verrouiller solidement. Le motard "pistard" appréciera la présence de fixations servant à installer des tear-off, ces fins films transparents à superposer au-dessus de l'écran et que l'on décolle un par un pendant le roulage pour conserver un champ de vision parfaitement propre. 

L'occasion de noter que ledit champ de vison s'avère extrêmement large, gage d'une visibilité périphérique sécurisante. Sur le plan vertical, l'EXO 2000 Air trahit en revanche sa vocation "racing" en offrant plus de visibilité vers le haut que vers le bas. Logique, dans la mesure où les motos sportives se conduisent le buste penché sur le guidon et le nez dans la bulle !

Dans un registre moins orienté vers la performance pure, MNC a apprécié l'intégration d'un Pinlock de série intelligemment étudié, car solidement "plaqué" dans un espace creusé à cet effet sur la face interne de l'écran. Nouveau bon point : cette lentille antibuée amovible peut être montée sur l'écran clair et sur l'écran teinté. 

A l'usage, ce Pinlok apparaît aussi évident à installer (deux fentes à insérer dans des crochets) que redoutablement efficace contre la buée. Une qualité appréciable en agglomération mais aussi sur circuit où l'effort physique supplémentaire engendre de la transpiration, phénomène "naturel" favorisant l'apparition de buée.

Ça ventile !

Sur circuit justement, la ventilation impressionnante de l'EXO 2000 Air place le pilote dans d'excellentes conditions, y compris par de fortes chaleurs. Pourvu de quatre aérations à ouverture ajustable à l'avant et de trois extracteurs non réglables à l'arrière, le Scorpion ne manque littéralement pas d'air !

La circulation et le renouvellement de l'air à l'intérieur du casque sont irréprochables, surtout sur la partie supérieure du crâne. Royal sur circuit par temps chaud, cet afflux massif d'air devient gênant sur route lorsque le mercure plonge, obligeant alors à obturer l'aération frontale et les deux ventilations supérieures. Et de pester contre leur commande d'ouverture-fermeture minuscule, délicate à manipuler même avec des gants fins...

Commune à la plupart des casques Racing, cette "sur-ventilation" ressentie en usage routier s'accompagne d'un autre désagrément : un volume sonore assez élevé, y compris avec les aérations totalement fermées. Bouchons d'oreilles indispensables sur route mais aussi sur circuit, surtout avec une moto "libérée" au niveau de l'échappement !

Quelle que soit l'utilisation, le très bon maintien offert par le rembourrage interne n'attire de son côté que des éloges : en mode balade avec un roadster dépourvu de protection ou à très haute vitesse sur circuit, l'EXO 2000 Air ne bouge pas d'un iota autour de la tête, bien aidé en cela par le dispositif Air Fit permettant de gonfler des mousses de joues assez douces au toucher.

Grâce à ce mécanisme, il est possible d'adapter la forme des garnitures aux contours du visage, voire de les plaquer contre les joues lorsque des besoins de maintien maximum sont nécessaires sur circuit. Autre intérêt de ce dispositif généralisé dans la gamme Scorpion : il permet de compenser l'inévitable tassement des mousses, d'un simple coup de pouce sur la pompe installée dans la mentonnière.

Revers de la médaille : la présence de l'Air Fit induit un poids relativement élevé, de l'ordre de 1520 g mesurés par MNC sur un modèle en taille L équipé du Pinlock.

Heureusement, l'Exo 2000 Air est très bien équilibré, caractéristique qui lui permet de vite faire oublier son poids comme sur le Shoei X-Spirit II pesé par nos soins à 1500 g en M.

Scorpion annonce de son côté "1280 g" avec la dimension inférieure de calotte (S-M), un résultat légèrement surprenant (240 g d'écart entre deux tailles de coque...) mais pour le coup assez proche des 1350 g mesurés sur le Nolan X-802 - en taille M avec Pinlock - ou des "1275 g" annoncés en M pour l'AGV Pista GP.

Sauf que le Pista GP, casque haut de gamme en carbone porté par Valentino Rossi himself, flirte avec les 1000 euros, soit plus de deux fois le prix de l'EXO 2000 Air (399,90 €) ! Le Scorpion conserve l'avantage grâce à son équipement général supérieur, tant sur le plan pratique que sécuritaire : comme le X-Spirit II ou l'Arai RX-7 GP (des modèles flirtant ou dépassant les 700 euros), il est doté d'un mécanisme d'extraction d'urgence des mousses de joues.

Grâce à ce système, les secouristes peuvent ôter très facilement les rembourrages latéraux en tirant sur les languettes rouges placées de chaque côté, afin de retirer le casque en douceur sans forcer sur une zone cervicale souvent fragilisée lors un accident.

Hélas, bien que sa présence soit signifiée par des autocollants "Emergency" apposés à l'intérieur et à l'extérieur de la coque, ce dispositif pertinent - voire salutaire - sur le plan physique est rarement utilisé par les secouristes, faute de sensibilisation et de formation à son utilisation.

Seuls les commissaires de piste et le personnel médical présent sur circuit sont au fait de son existence sur certains casques, et peuvent par conséquent composer avec sa présence ou son absence lors d'un crash. Dommage...

Verdict : Scorpion sur une excellente piste !

Mieux profilé et d'une manière générale plus sportif que l'Exo 750 Air, l'Exo 2000 Air éclipse aisément son prédécesseur, par ailleurs destiné au départ à un usage routier mais dont le champ d'action s'est ouvert à la piste grâce à ses nombreuses qualités.

Verdict Moto-Net.Com : 9/10

  • Conditions de l'essai :
    • Porté pendant 8 mois
    • Usage sur route et piste
    • Météo : de 10 à 30°C
    • Problèmes rencontrés : RAS
  • Points forts
    • Présentation soignée
    • Dotation d'équipements
    • Gonflage joues "Airfit" pertinent sur route comme sur piste
  • Points faibles
    • Poids un peu élevé
    • Insonorisation à améliorer
    • Ventilations hautes délicates à manipuler

Bien né et copieusement équipé, le "2000" porte un sérieux coup à la concurrence en termes d'aspects pratiques et accessoires installés de série, deux postes généralement négligés - ou chèrement monnayés - dans cette catégorie. 

Autant d'arguments qui balaient facilement ses quelques grammes de trop pour un modèle "pur racing". Surtout que son poids apparaît au final très contenu au regard de ses équipements supplémentaires, à l'image du pertinent Air Fit, de ses écrans creusés autorisant une parfaite intégration du Pinlock et de l'extraction d'urgence des mousses. 

Réactif, Scorpion a cependant décidé de parfaire son fleuron sportif en lui accordant quelques petites évolutions pour 2015, dont la principale touche justement à son poids (lire notre Présentation du nouveau Scorpion EXO 2000 Air Evo 2015). Plus que jamais, qui se frotte à la marque coréenne s'y pique !

Fiche technique Scorpion EXO-2000 Air 2014

Caractéristiques 

  • Type : intégral
  • Positionnement : Racing
  • Coque : fibres en tri-composites "Thermodynamical Composit Technology" (TCT) 
  • Calotte : fibres 
  • Ecran : creusé sur face interne pour recevoir une lentille Pinlock (fournie de série)
  • Supports de tear-off intégrés
  • Fermeture : boucle double-D en titane, homologuée en compétition
  • Ventilation : 4 frontales (réglables) + extracteurs à l'arrière (non réglables)
  • Revêtement interne : mousses "KwikWick 3", démontables et lavables 
  • Poids annoncé : 1280 g en taille M
  • Poids constaté par MNC : 1520 g en taille L avec lentille Pinlock installée

Équipements 

  • Gonflage des rembourrages via système Airfit
  • Système de démontage d'urgence des mousses de joues
  • Levier de verrouillage écran et d'ouverture "filet d'air" 
  • Déflecteur nasal
  • Bavette anti-remous
  • Écrans clair et fumé livrés de série, avec housse d'écran
  • Housse de transport

Infos commerciales 

  • Disponibilité : immédiate, avec remplacement progressif par EXO-2000 Air EVO 2015
  • Tailles : 4 dimensions de calotte (XS, S/M, L, et XL/XXL), du 53 au 64
  • Coloris : versions unies ou décorées, Réplica Alexis Masbou et Alvaro Bautista
  • Garantie : 5 ans
  • Prix : à partir de 399,90 € 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Yamaha Tracer 9 et Tracer 9 GT 2021 aux prix de 11 499 € et 13 999 € 

Mauvaise nouvelle pour les nombreux motards en attente des nouvelles Tracer 9 et Tracer 9 GT : ces excellentes et dynamiques motos routières revues pour 2021 connaissent une hausse de tarif plus importante que prévue suite à un correctif de prix de Yamaha France...
Roadster 1 commentaire
Interview Guintoli : pas vraiment surpris des titres MotoGP de Mir et de l'équipe Suzuki 

Suite aux sacres 2020 de Joan Mir et de son équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, Moto-Net.Com a contacté Sylvain Guintoli, pilote d'essai de la GSX-RR, pour parler de la saison écoulée : ses hauts (facile), ses bas (la blessure de Marquez), ses à-côtés (Iannone et Lorenzo), ses conséquences (équipe satellite et nouveautés Suzuki)... Interview !
Portraits 5 commentaires
Canal+ annonce des records d'audience pour le MotoGP 2020

Avec une audience de 703 000 téléspectateurs en moyenne par Grand Prix pour sa deuxième saison de diffusion, Canal+ annonce avoir battu son score de l'année dernière. Explications.
MotoGP 2020 8 commentaires
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 (MAJ)

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 7 commentaires
Nouvelle Honda CMX1100 Rebel 2021 : l'Africa custom 

Honda réinvestit les motos customs de grosse cylindrée avec son inédite CMX1100 Rebel, qui reprend à son compte le bicylindre parallèle de son maxi-trail vedette Africa Twin CRF1100L. Look calqué sur la CMX500 et prix contenu à 10 499 euros comptent parmi ses atouts. Présentation, fiche technique et informations commerciales.
Motos 10 commentaires
Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 46 commentaires
GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 18 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...