• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYE DAKAR 2019 - ILS ONT DIT
Paris, le 18 janvier 2019

Dakar moto 2019 : l'analyse MNC et les déclarations des pilotes

Les déclarations des pilotes du Dakar moto 2019

La 41ème édition du Dakar moto se referme sur la victoire de l'australien Toby Price, vainqueur héroïque devant ses coéquipiers du team officiel KTM, Matthias Walkner et Sam Sunderland. Retrouvez l'analyse Moto-Net.Com et les réactions des principaux pilotes du Dakar moto 2019.

Imprimer

KTM s'adjuge une 18ème victoire consécutive au Dakar grâce à Price, Walkner et Sunderland qui terminent devant les "proches cousines" Husqvarna de Quintanilla et Short. Ce succès total récompense la fiabilité des motos autrichiennes et la constance de ses pilotes : deux qualités pas encore maîtrisées par Honda et Yamaha, dont les favoris ont tout perdu suite à une chute (Barreda), une pénalité (Benavides) et une casse (Brabec et Van Beveren).

Cette édition a par ailleurs été marquée par la grande difficulté du parcours, en raison de l'omniprésence de passages dans les dunes. Les 75 pilotes moto à l'arrivée sont unanimes : ce Dakar 2019 était épuisant car physique et technique. L'organisateur a semble-t-il voulu compenser le manque de varieté par des difficultés supplémentaires : rappelons que le "Roi des Rallyes" s'est intégralement disputé au Pérou, sans franchir aucune frontière. Une première en 40 ans...

Ce format concentré sur un seul pays est à l'origine d'une certaine monotonie de l'itinéraire, forcément moins varié que lorsque le rallye s'étendait sur les pistes boliviennes et argentines, sans même parler du continent africain !  Les pilotes ont passé la majeure partie de la course a réaliser des boucles entre les plaines péruviennes du Pacifique et la cordillière des Andes : malgré la beauté majesteuse et parfois intimidante des lieux, c'est un peu limité pour un rallye-raid de 5000 km...

Voila pourquoi ASO a réduit la durée de son rallye vedette à 10 jours au lieu des 15 habituels, tandis que la longueur de certaines spéciales évoquaient presque davantage l'enduro que le rallye-raid. Mais si beaucoup de pilotes regrettent ce tracé cantonné à un seul pays, tous avouent avoir puisé dans leurs réserves pour arriver au bout : une édition "courte" mais intense, en somme ! Déclarations des principaux "finishers".

Toby Price (KTM), vainqueur du Dakar moto 2019 et de l'étape 10 : "C’est fou ce Dakar. Et fou de penser que j’ai passé toute la course sans remporter d’étape jusqu’à ce matin, mais que j’arrive tout de même à gagner. Je suis totalement sur la lune. Ça a été 10 jours très long. Je pensais que je risquais peut-être de faire seulement deux étapes et quitter le rallye. Mais j’ai reçu énormément de soutien d’Australie, et j’ai continué à y croire. J’ai l’impression qu’il y a cinq personnes qui roulent sur mon poignet en permanence, ce n’est vraiment pas confortable, mais au bout du compte quand il y a la victoire, la douleur disparaît (il s'est fracturé le scaphoïde droit pendant un entraînement quelques semaines avant le Dakar, NDLR)".

"La joie est plus forte que la douleur. Je ne suis pas le boss, il y a tellement de pilotes capables de gagner le Dakar. On le voit nous étions tous à la bagarre avec des écarts très minces. Quintanilla aurait pu gagner, tout comme Matthias (Walkner, NDLR) ou alors Kevin Benavides, qui a fait du très bon travail. Je ne sais pas si je suis un guerrier, mais je n’abandonne jamais, c’est tout. J’aime être là, j’aime cette famille du Dakar, j’aime cette équipe KTM, c’est aussi pour tout cela que je m’accroche".

Matthias Walkner (KTM), 2ème au général et vainqueur des étapes 2 et 8 : "Je suis désolé pour Pablo (Quintanilla, dont la troisième place finale a été ré-attribuée à Sunderland, NDLR), il aurait mérité de finir sur le podium car il a fait une très belle course. Cette dernière spéciale était assez dangereuse avec peu de visibilité dans le sable. J’ai failli moi aussi partir à la faute".

"Au final, je suis content de finir ce Dakar en deuxième position. Avant le départ, je me disais que la victoire allait finir par aller chez un autre constructeur (Walkner était le champion sortant, NDLR). Et bien non, KTM gagne encore cette année. Il y a un véritable esprit d’équipe chez nous, et beaucoup de professionnalisme".

Sam Sunderland (KTM), 3ème au général, pas de victoire d'étape : "Ça fait toujours du bien de franchir la ligne d'arrivée du Dakar. C’est une course très difficile pour tous, pas seulement pour moi, mais pour toutes les équipes, les coureurs et l’organisation. La moto a été parfaite toute la semaine, je dois donc remercier mon mécanicien. Je suis content de terminer troisième : ce n’est pas tout à fait le résultat que j’espérais, mais terminer le Dakar est déjà un exploit en soi. Félicitations à Toby, il a couru courageusement toute la semaine".

Pablo Quintanilla (Husqvarna), 4ème au général et vainqueur des étapes 3 et 6 : "J'ai tout donné pour la victoire, mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu... À quelques kilomètres de l’étape, il y avait une dune brisée difficile à voir. Je l'ai sauté et a atterri lourdement sur mon pied (le chilien a fait un impressionnant vol plané, NDLR !). Heureusement, l'équipe médicale est arrivée quelques secondes plus tard et m'a aidé à remonter sur la moto. Ensuite, ce n’était qu’un combat pour terminer. Si vous voulez gagner le Dakar, vous devez prendre des risques et c’est ce que j’ai essayé de faire".

"J'ai fait de mon mieux aujourd'hui pour moi, et pour l'équipe. C’était une journée difficile mais je suis toujours heureux d’avoir terminé ce Dakar. Je suis quatrième (3ème initialement mais Sunderland a été re-crédité de quelques minutes, NDLR) et je me concentre sur le futur. Globalement, je suis heureux d’avoir donné 100% sur ce Dakar et pris quelques risques en luttant pour la victoire. Je reviendrai encore plus fort l'année prochaine".

Xavier de Soultrait (Yamaha), 6ème au général, vainqueur de l'étape 1 : "C’était un Dakar difficile et ce résultat est la meilleure récompense pour moi et mon équipe. Tous les membres du Yamalube Yamaha Rally ont fait un travail incroyable ces deux dernières semaines ici au Pérou. Ma moto fonctionnait très bien du début à la fin et c’est vraiment un plaisir de piloter dans ces conditions difficiles".

"Je suis également heureux car nous avons réalisé de grands progrès cette année avec la moto et notre approche globale de la course au niveau de l’équipe. J’ai fait de mon mieux pour respecter les objectifs fixés pour chaque étape. La victoire de la troisième étape montre que nous sommes sur la bonne voie. Nous profitons de l’expérience accumulée lors de ce rallye et espérons revenir encore plus fort à l’avenir".

José Ignacio Cornejo (Honda), 7ème au général, pas de victoire d'étape : "Je suis réellement très content du retour que j'ai effectué. Au début, j’avais perdu du temps dans une étape et les chances d’être dans le top dix étaient faibles, mais nous n’avons pas baissé les bras et avons poussé jusqu’à la fin. Je finis septième du général, alors je suis très heureux".

"Je suis également satisfait de l'étape d'aujourd'hui, une deuxième place est un très bon résultat. J'aurais aussi aimé que mes compagnons aient terminé la course, car certains d'entre eux auraient pu remporter la victoire (Bareda a abandonné après une chute et Brabec suite à une casse moteur, NDLR). Je ne doute pas que l'année prochaine nous reviendrons plus forts".

"Personnellement, je continuerai à travailler dur pour suivre les objectifs de l'équipe pour la prochaine édition du Dakar. Je tiens à remercier tous les membres du personnel de l'équipe qui ont travaillé très dur, je les remercie pour le grand engagement qu'ils ont avec le projet. Nous allons continuer à travailler dur pour remporter la victoire dans les années à venir".

Kevin Benavides (Honda), 12ème au général, pas de victoire d'étape : "Les choses ne se sont pas passées comme prévu... Je m'étais beaucoup préparé pour cette édition et j’avais un grand rêve à défendre. C'est un peu moche de finir comme ça (l'argentin a plongé à la 17ème place au général après une lourde pénalité sur l'étape 7, NDLR). Mais j'ai terminé la course de manière décente, la tête haute comme un bon athlète. Honda et moi avons bien fait les choses".

"Nous avons fait appel de cette pénalité et nous devrons attendre la fin de la course pour voir ce qui se passe... Pour ma part, j'ai souhaité profiter de la dernière étape. Notre prochain objectif est le championnat du monde puis la préparation du prochain Dakar. Je tiens à remercier toute l'équipe, les sponsors, la famille, ma petite amie, les amis et toutes les personnes qui me soutiennent via les réseaux sociaux. Merci beaucoup à tous".

Laia Sanz (KTM), 11ème au général, pas de victoire d'étape : "Je pense que j'étais plus nerveuse avant cette dernière étape, probablement en raison de tout ce que j'avais vécu pour arriver ici. Cette année a été spéciale et j'ai obtenu un excellent résultat, donc je suis très heureuse. Ça fait du bien d'arriver enfin à l'arrivée et je tiens à remercier l'équipe et mes mécaniciens de m'avoir amené ici. Comme nous l’avons vu cette année, le rallye a été très dur pour les motos et les coureurs. Je suis très fière de pouvoir piloter la meilleure machine au sein de la meilleure équipe".

Adrien Van Beveren (Yamaha), abandon sur panne à l'étape 9, pas de victoire d'étape : "Mon Dakar 2019 s’est terminé 10 km avant la fin de l’étape 9 alors que je me battais pour monter le plus haut possible sur le podium... Je suis triste aujourd’hui mais je n’ai aucun regret, j’ai donné le meilleur de moi même à chaque instant, chaque km, chaque minute, chaque seconde et toute cette année pour revenir à ce niveau! Merci à tous pour cet incroyable soutien, merci aussi à mon team Yamaha, à mon mécanicien et mon exceptionnelle petite sœur. Je reviendrai".

Julien Toniutti (KTM), abandon sur chute à l'étape 9 : "Julien est entre de bonnes mains à l’hôpital de Lima", indique son team Moraco 2B qui remercie tout le monde pour "vos messages de sympathie et vos marques d’affection envers Julien. Vous savez que nous sommes tenus au secret médical et ne pouvons malheureusement pas vous donner plus de détails. Son état est stable et sérieux et va demander un peu de patience avant que Julien puisse vous donner directement de ses nouvelles ! Nous vous demandons simplement de respecter son intimité et celle de sa famille. Merci de votre compréhension".

Les meilleurs moment du Dakar moto 2019 en vidéo

Résultats et classement de l'étape 10 du Dakar moto 2019

  1. TOBY PRICE RED BULL KTM FACTORY TEAM 01H 14' 01'' 
  2.  JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2019 01H 16' 22'' + 00H 02' 21''
  3.  MATTHIAS WALKNER RED BULL KTM FACTORY TEAM 01H 16' 39'' + 00H 02' 38''
  4.  SAM SUNDERLAND RED BULL KTM FACTORY TEAM 01H 17' 20'' + 00H 03' 19''
  5.  LUCIANO BENAVIDES RED BULL KTM FACTORY TEAM 01H 17' 21'' + 00H 03' 20''
  6.  KEVIN BENAVIDES MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2019 01H 18' 00'' + 00H 03' 59''
  7.  ANDREW SHORT ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING 01H 18' 10'' + 00H 04' 09''
  8.  XAVIER DE SOULTRAIT YAMALUBE YAMAHA OFFICIAL RALLY TEAM 01H 20' 17'' + 00H 06' 16''
  9.  DANIEL NOSIGLIA JAGER MEC HRC 01H 24' 03'' + 00H 10' 02''
  10.  SEBASTIAN BÜHLER BÜHLER RACING TEAM 01H 24' 42'' + 00H 10' 41''
  11.  MILAN ENGEL MOTO RACING GROUP (MRG) 01H 25' 24'' + 00H 11' 23''
  12.  JOAQUIM RODRIGUES HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 01H 27' 56'' + 00H 13' 55''
  13.  ADRIEN METGE SHERCO TVS RALLY FACTORY 01H 28' 01'' + 00H 14' 00''
  14.  ROSS BRANCH BAS DAKAR TEAM 01H 29' 17'' + 00H 15' 16''
  15.  LAIA SANZ KTM FACTORY RACING TEAM 01H 29' 33'' + 00H 15' 32''
  16.  MAURIZIO GERINI SOLARYS RACING 01H 30' 00'' + 00H 15' 59''
  17.  ORIOL MENA HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 01H 30' 22'' + 00H 16' 21''
  18.  ADAM TOMICZEK ORLEN TEAM 01H 31' 47'' + 00H 17' 46''
  19.  KENNETH GILBERT BAS DAKAR TEAM 01H 32' 31'' + 00H 18' 30''
  20.  MARC SOLA TERRADELLAS FN SPEED TEAM 01H 32' 33'' + 00H 18' 32''
  21.  BENJAMIN MELOT NOMADE RACING 01H 33' 35'' + 00H 19' 34''
  22.  PABLO QUINTANILLA ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING 01H 33' 45'' + 00H 19' 44''
  23.  PATRICIO CABRERA KAWASAKI CHILE CIDEF 01H 33' 52'' + 00H 19' 51''
  24.  LOIC MINAUDIER NOMADE RACING 01H 37' 54'' + 00H 23' 53''
  25.  FABRICIO FUENTES FABRICIO FUENTES 01H 39' 05'' + 00H 25' 04''
  26.  ARUNAS GELAZNINKAS ARUNAS GELAZNINKAS 01H 39' 23'' + 00H 25' 22''
  27.  FLORENT VAYSSADE NOMADE RACING 01H 39' 54'' + 00H 25' 53''
  28.  MOHAMMED BALOOSHI DUUST RALLY TEAM 01H 39' 56'' + 00H 25' 55''
  29.  JAN BRABEC BIG SHOCK RACING 01H 40' 30'' + 00H 26' 29''
  30.  CESAR PARDO KTM PERU RALLY TEAM 2018 01H 41' 06'' + 00H 27' 05''
  31.  JUAN PUGA MED TEAM 01H 41' 19'' + 00H 27' 18''
  32.  GARRETT POUCHER KLYMCIW RACING 01H 41' 54'' + 00H 27' 53''
  33.  PAUL SPIERINGS HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 01H 42' 29'' + 00H 28' 28''
  34.  ARNOLD BRUCY AL DESERT 01H 44' 20'' + 00H 30' 19''
  35.  EDWIN STRAVER EDWIN STRAVER 01H 44' 29'' + 00H 30' 28''
  36.  ALBERTO SANTIAGO ONTIVEROS PUCHI ONTIVEROS 01H 44' 39'' + 00H 30' 38''
  37.  FAUSTO MOTA TESLA-TAMEGA RALLY TEAM 01H 45' 20'' + 00H 31' 19''
  38.  ZHANG MIN KLICEN KTM R2R DAKAR RALLY TEAM 01H 45' 23'' + 00H 31' 22''
  39.  MIRKO PAVAN NSM RACING TEAM 01H 47' 04'' + 00H 33' 03''
  40.  OSCAR ROMERO MONTOYA TESLA-TAMEGA RALLY TEAM 01H 47' 21'' + 00H 33' 20''
  41.  JOSE ISRAEL BORRELL GONZALEZ SOCOPUR RALLY TEAM 01H 47' 41'' + 00H 33' 40''
  42.  ARAVIND PRABHAKAR SHERCO TVS RALLY FACTORY 01H 48' 16'' + 00H 34' 15''
  43.  NICOLAS BRABECK-LETMATHE TEAM CASTEU 01H 48' 29'' + 00H 34' 28''
  44.  CARLO VELLUTINO XRAIDS TEAM 01H 49' 11'' + 00H 35' 10''
  45.  SEBASTIAN ALBERTO URQUIA X RAIDS PJM GENERAL DEHEZA 01H 49' 30'' + 00H 35' 29''
  46.  MIRJAM POL HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 01H 49' 44'' + 00H 35' 43''
  47.  HERWIN HOPMANS BAS DAKAR TEAM 01H 51' 23'' + 00H 37' 22''
  48.  SJORS VAN HEERTUM SJORS VAN HERTUM 01H 53' 59'' + 00H 39' 58''
  49.  PETR VLCEK KLYMCIW RACING 01H 54' 04'' + 00H 40' 03''
  50.  SEBASTIAN CAVALLERO SEBASTIAN CAVALLERO 01H 58' 27'' + 00H 44' 26''
  51.  CARLOS GRACIDA GARZA HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 01H 58' 51'' + 00H 44' 50''
  52.  ZHAO HONGYI KLICEN KTM R2R DAKAR RALLY TEAM 01H 59' 06'' + 00H 45' 05''
  53.  NATHAN RAFFERTY BAS DAKAR TEAM 02H 00' 57'' + 00H 46' 56''
  54.  PHILIPPE GENDRON NOMADE RACING 02H 01' 56'' + 00H 47' 55''
  55.  BEN YOUNG DUUST RALLY TEAM 02H 01' 57'' + 00H 47' 56''
  56.  RACHID AL-LAL LAHADIL CIUDAD AUTÓNOMA DE MELILLA RACHID RALLY 02H 02' 08'' + 00H 48' 07''
  57.  GUILLAUME CHOLLET DRAG'ON RALLY TEAM 02H 03' 39'' + 00H 49' 38''
  58.  ANTOINE RIGAUDEAU TEAM DAKARAMOTO 02H 04' 45'' + 00H 50' 44''
  59.  LANDRY MAILLET TEAM DAKARAMOTO 02H 05' 38'' + 00H 51' 37''
  60.  JULIAN JOSE GARCIA MERINO MERINO TEAM 02H 05' 53'' + 00H 51' 52''
  61.  JAVIER VEGA PUERTA PONT GRUP YAMAHA 02H 07' 31'' + 00H 53' 30''
  62.  JULIO LUIS GARCIA MERINO MERINO TEAM 02H 07' 52'' + 00H 53' 51''
  63.  ANASTASIYA NIFONTOVA NIFONTOVA 13 TEAM 02H 08' 50'' + 00H 54' 49''
  64.  ALEJANDRO SILVA ALEJANDRO SILVA 02H 09' 46'' + 00H 55' 45''
  65.  GABRIELE MINELLI PEDREGA TEAM 02H 12' 15'' + 00H 58' 14''
  66.  GUILLAUME MARTENS MACAD RALLY TEAM 02H 12' 16'' + 00H 58' 15''
  67.  JAMES ALISTAIR FERGUSON JAMES FERGUSON 02H 13' 48'' + 00H 59' 47''
  68.  JAN VESELY IVAR CS TEAM 02H 15' 53'' + 01H 01' 52''
  69.  MARTIEN JIMMINK HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 02H 17' 02'' + 01H 03' 01''
  70.  GABRIELA NOVOTNA INDIGO RACING 02H 19' 20'' + 01H 05' 19''
  71.  MARCEL SNIJDERS SNIJDERS RALLY 02H 19' 50'' + 01H 05' 49''
  72.  JAVIER ALVAREZ FERNANDEZ TEAM TIERRASTUR 02H 21' 19'' + 01H 07' 18''
  73.  MIGUEL CAETANO KTM PORTUGAL 02H 21' 27'' + 01H 07' 26''
  74.  IGNACIO SANCHIS FN SPEED TEAM 02H 25' 08'' + 01H 11' 07''
  75.  MICHAEL METGE SHERCO TVS RALLY FACTORY 03H 46' 54'' + 02H 32' 53''

Classement général provisoire du Dakar moto 2019 

  1.   TOBY PRICE RED BULL KTM FACTORY TEAM 33H 57' 16'' 
  2.  MATTHIAS WALKNER RED BULL KTM FACTORY TEAM 34H 06' 29'' + 00H 09' 13''
  3.  SAM SUNDERLAND RED BULL KTM FACTORY TEAM 34H 10' 50'' + 00H 13' 34''
  4.  PABLO QUINTANILLA ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING 34H 18' 02'' + 00H 20' 46''
  5.  ANDREW SHORT ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING 34H 41' 26'' + 00H 44' 10''
  6.  XAVIER DE SOULTRAIT YAMALUBE YAMAHA OFFICIAL RALLY TEAM 34H 51' 16'' + 00H 54' 00''
  7.  JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2019 35H 05' 22'' + 01H 08' 06''
  8.  LUCIANO BENAVIDES RED BULL KTM FACTORY TEAM 35H 06' 26'' + 01H 09' 10''
  9.  ORIOL MENA HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 36H 05' 57'' + 02H 08' 41''
  10.  DANIEL NOSIGLIA JAGER MEC HRC 36H 29' 09'' + 02H 31' 53''
  11.  LAIA SANZ KTM FACTORY RACING TEAM 37H 21' 26'' + 03H 24' 10''
  12.  KEVIN BENAVIDES MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2019 37H 38' 30'' + 03H 41' 14''
  13.  ROSS BRANCH BAS DAKAR TEAM 37H 47' 27'' + 03H 50' 11''
  14.  MAURIZIO GERINI SOLARYS RACING 38H 25' 57'' + 04H 28' 41''
  15.  MILAN ENGEL MOTO RACING GROUP (MRG) 39H 08' 48'' + 05H 11' 32''
  16.  ADAM TOMICZEK ORLEN TEAM 39H 14' 06'' + 05H 16' 50''
  17.  JOAQUIM RODRIGUES HERO MOTOSPORTS TEAM RALLY 39H 18' 35'' + 05H 21' 19''
  18.  MARC SOLA TERRADELLAS FN SPEED TEAM 39H 33' 26'' + 05H 36' 10''
  19.  KENNETH GILBERT BAS DAKAR TEAM 40H 22' 48'' + 06H 25' 32''
  20.  SEBASTIAN BÜHLER BÜHLER RACING TEAM 40H 51' 26'' + 06H 54' 10''
  21.  BENJAMIN MELOT NOMADE RACING 40H 54' 09'' + 06H 56' 53''
  22.  ADRIEN METGE SHERCO TVS RALLY FACTORY 42H 36' 11'' + 08H 38' 55''
  23.  LOIC MINAUDIER NOMADE RACING 42H 46' 36'' + 08H 49' 20''
  24.  ARUNAS GELAZNINKAS ARUNAS GELAZNINKAS 43H 04' 39'' + 09H 07' 23''
  25.  MICHAEL METGE SHERCO TVS RALLY FACTORY 43H 56' 26'' + 09H 59' 10''
  26.  MOHAMMED BALOOSHI DUUST RALLY TEAM 43H 57' 37'' + 10H 00' 21''
  27.  PAUL SPIERINGS HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 44H 23' 01'' + 10H 25' 45''
  28.  FLORENT VAYSSADE NOMADE RACING 44H 47' 15'' + 10H 49' 59''
  29.  FAUSTO MOTA TESLA-TAMEGA RALLY TEAM 45H 18' 16'' + 11H 21' 00''
  30.  EDWIN STRAVER EDWIN STRAVER 45H 51' 24'' + 11H 54' 08''
  31.  ALBERTO SANTIAGO ONTIVEROS PUCHI ONTIVEROS 45H 58' 02'' + 12H 00' 46''
  32.  GARRETT POUCHER KLYMCIW RACING 46H 28' 42'' + 12H 31' 26''
  33.  OSCAR ROMERO MONTOYA TESLA-TAMEGA RALLY TEAM 46H 53' 19'' + 12H 56' 03''
  34.  JAN BRABEC BIG SHOCK RACING 48H 35' 30'' + 14H 38' 14''
  35.  PATRICIO CABRERA KAWASAKI CHILE CIDEF 49H 07' 52'' + 15H 10' 36''
  36.  JOSE ISRAEL BORRELL GONZALEZ SOCOPUR RALLY TEAM 49H 14' 26'' + 15H 17' 10''
  37.  ARAVIND PRABHAKAR SHERCO TVS RALLY FACTORY 49H 48' 43'' + 15H 51' 27''
  38.  NICOLAS BRABECK-LETMATHE TEAM CASTEU 49H 56' 36'' + 15H 59' 20''
  39.  FABRICIO FUENTES FABRICIO FUENTES 50H 05' 31'' + 16H 08' 15''
  40.  ARNOLD BRUCY AL DESERT 50H 09' 47'' + 16H 12' 31''
  41.  SEBASTIAN CAVALLERO SEBASTIAN CAVALLERO 50H 57' 21'' + 17H 00' 05''
  42.  JUAN PUGA MED TEAM 51H 27' 20'' + 17H 30' 04''
  43.  CESAR PARDO KTM PERU RALLY TEAM 2018 51H 52' 11'' + 17H 54' 55''
  44.  CARLO VELLUTINO XRAIDS TEAM 52H 10' 42'' + 18H 13' 26''
  45.  SEBASTIAN ALBERTO URQUIA X RAIDS PJM GENERAL DEHEZA 52H 18' 17'' + 18H 21' 01''
  46.  ZHANG MIN KLICEN KTM R2R DAKAR RALLY TEAM 52H 31' 42'' + 18H 34' 26''
  47.  PETR VLCEK KLYMCIW RACING 53H 09' 32'' + 19H 12' 16''
  48.  MIRJAM POL HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 53H 54' 32'' + 19H 57' 16''
  49.  CARLOS GRACIDA GARZA HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 54H 05' 55'' + 20H 08' 39''
  50.  NATHAN RAFFERTY BAS DAKAR TEAM 54H 44' 26'' + 20H 47' 10''
  51.  BEN YOUNG DUUST RALLY TEAM 55H 57' 26'' + 22H 00' 10''
  52.  SJORS VAN HEERTUM SJORS VAN HERTUM 56H 25' 50'' + 22H 28' 34''
  53.  PHILIPPE GENDRON NOMADE RACING 57H 14' 02'' + 23H 16' 46''
  54.  MIRKO PAVAN NSM RACING TEAM 57H 56' 07'' + 23H 58' 51''
  55.  JULIAN JOSE GARCIA MERINO MERINO TEAM 59H 04' 40'' + 25H 07' 24''
  56.  HERWIN HOPMANS BAS DAKAR TEAM 59H 32' 04'' + 25H 34' 48''
  57.  GUILLAUME CHOLLET DRAG'ON RALLY TEAM 59H 42' 40'' + 25H 45' 24''
  58.  ZHAO HONGYI KLICEN KTM R2R DAKAR RALLY TEAM 60H 35' 30'' + 26H 38' 14''
  59.  ANTOINE RIGAUDEAU TEAM DAKARAMOTO 60H 37' 49'' + 26H 40' 33''
  60.  LANDRY MAILLET TEAM DAKARAMOTO 60H 40' 33'' + 26H 43' 17''
  61.  JULIO LUIS GARCIA MERINO MERINO TEAM 60H 56' 06'' + 26H 58' 50''
  62.  ANASTASIYA NIFONTOVA NIFONTOVA 13 TEAM 62H 46' 34'' + 28H 49' 18''
  63.  MARCEL SNIJDERS SNIJDERS RALLY 63H 49' 48'' + 29H 52' 32''
  64.  ALEJANDRO SILVA ALEJANDRO SILVA 65H 44' 00'' + 31H 46' 44''
  65.  RACHID AL-LAL LAHADIL CIUDAD AUTÓNOMA DE MELILLA RACHID RALLY 68H 15' 02'' + 34H 17' 46''
  66.  JAN VESELY IVAR CS TEAM 70H 09' 28'' + 36H 12' 12''
  67.  JAMES ALISTAIR FERGUSON JAMES FERGUSON 70H 20' 00'' + 36H 22' 44''
  68.  GUILLAUME MARTENS MACAD RALLY TEAM 72H 18' 37'' + 38H 21' 21''
  69.  MIGUEL CAETANO KTM PORTUGAL 72H 28' 38'' + 38H 31' 22''
  70.  GABRIELA NOVOTNA INDIGO RACING 75H 02' 10'' + 41H 04' 54''
  71.  IGNACIO SANCHIS FN SPEED TEAM 75H 44' 09'' + 41H 46' 53''
  72.  MARTIEN JIMMINK HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING 78H 29' 14'' + 44H 31' 58''
  73.  GABRIELE MINELLI PEDREGA TEAM 79H 02' 06'' + 45H 04' 50''
  74.  JAVIER VEGA PUERTA PONT GRUP YAMAHA 85H 08' 46'' + 51H 11' 30''
  75.  JAVIER ALVAREZ FERNANDEZ TEAM TIERRASTUR 104H 00' 25'' + 70H 03' 09''

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le dispositif MotoGP sur Canal+ en 2019

Ce n'est plus un secret : les catégories MotoGP, Moto2 et Moto3 seront diffusés sur Canal+ en 2019 - et ce pour "trois à cinq ans", nous assure un des responsables de la chaîne cryptée. Les habitudes des passionnés de sport moto vont changer et il va falloir s'adapter à une nouvelle grille des programmes. Avant-goût.
MotoGP 2019 1 commentaire
Projet Honda Africa Twin 1100 : vraiment une bonne idée ?

Alors que selon une rumeur persistante, Honda réfléchirait à  la possibilité d'accroître la cylindrée de son Africa Twin, MNC s'interroge : le bicylindre parallèle de 998 cc développant 95 ch et 98 Nm gagnerait en performances en passant à 1100 cc d'ici 2020 pour tenter de donner la réplique aux motos concurrentes de 1200, voire 1300 cc... mais est-ce vraiment la bonne voie ? Réflexions.
Trail 1 commentaire
BMW Motorrad fait tourner son futur flat-twin R18 en vidéo

Après avoir dévoilé en décembre un moteur inédit sur une - très - originale moto préparée par l'atelier japonais Custom Works Zon, BMW nous permet maintenant d'écouter ce gros Boxer qui pourrait équiper de futures R1800C, R1800B, etc. Explications.
Lorenzo prévoit d'arriver diminué au Qatar...

En raison de sa blessure au poignet, le nouveau pilote du HRC prévoit d'arriver à "80% de sa forme" aux prochains tests MotoGP du Qatar samedi, mais espère remonter à "85 ou 90%" pour la première course le 10 mars... Explications.
GP du Qatar 2 commentaires
Rossi fête ses 40 ans la veille des 26 ans de Marquez 

Valentino Rossi et Marc Marquez ont tous deux célébré ce week-end leur anniversaire : le doyen du plateau MotoGP est entré dans la quarantaine samedi 16 février, tandis que le champion du monde en titre a fêté ses 26 ans dimanche 17...
Cluzel et Mahias en embuscade aux premiers tests Supersport de Phillip Island

Ça y est, les pilotes du WorldSBK roulent en Australie ! En Supersport, Jules Cluzel et Lucas Mahias se hissent logiquement aux avant-postes, tandis que Corentin Perolari découvre le magnifique circuit de Philip Island et que Jules Danilo poursuit son apprentissage de la catégorie... Premiers chronos et commentaires.
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...