• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ 2015
Paris, le 20 novembre 2014

CB125F : le petit CB Honda attendu pour mars 2015

CB125F : le petit CB Honda attendu pour mars 2015

Trois semaines après avoir dévoilé deux prototypes au salon de Milan, Honda présente en amont du salon de Birmingham un ''vrai'' nouveau modèle 2015 : la CB125F ! Le mini roadster arrivera dans les concessions françaises en mars. Présentation...

Imprimer

Le petit CéBé attendu pour mars 2015

Après une année 2014 marquée par la sortie de nombreux maxi-roadsters (lire notamment notre Essai comparatif MNC : S1000R, Monster 1200, Superduke R et Z1000 : les Quatre Fantastiques !), 2015 s'annonce comme celle des Superbike (S1000RR, 1299 Panigale, H2R, R1 !), mais pas seulement : la nouvelle année sera également celle des roadsters 125, segment dominé depuis plusieurs années par KTM et sa mini Duke...

Après Yamaha et sa MT-125 (lire notre Essai MNC : Yamaha MT-125, roulez (des mécaniques) jeunesse !), Honda dévoile à son tour un nouveau petit roadster ! Basée sur la CBF125 et donc sur la CG (lire notre Essai MNC : Honda réinvestit le low-cost avec la CBF 125 ), la petite moto (z)ailée change de nom afin de s'intégrer parfaitement dans la gamme des "CéBé".

Baptisée CB125F, cette petite grosse nouveauté Honda 2015 copie également l'esthétique des CB500F et CB650F : "positionnée et proportionnée comme un roadster à part entière, la CB125F propose un style "musculeux" dont les masses semblent reportées sur l’avant", décrit le constructeur.

Oubliés donc le saute-vent fumé monté sur le demi-carénage et le sabot moteur - montés de série depuis 2013 - de la CBF125 et place à un habillage plus menu et anguleux, et à un phare solidaire du train avant, comme sur les "vrais" roadsters !

En comparant l'ancien modèle et le nouveau, on note également que les jantes ont évolué : les six bâtons se dédoublent et donnent à la machine une allure allégée, même si les 128 kg tous pleins faits et la répartition (58 à l'avant, 70 à l'arrière) sont scrupuleusement conservés.

En se penchant sur la fiche technique - on pourra se pencher sur la moto pour "de vrai" au salon NEC de Birmingham ce week-end, ou dans les concessions françaises au printemps 2015 -, on s'aperçoit que les roues gagnent aussi un pouce à l'avant comme à l'arrière.

"Leur diamètre de 18 pouces participe à la stabilité et à la rigueur du comportement routier sur mauvais revêtements", garantit Honda. L'empattement augmente de 25 mm (1285 mm donc) et la châsse de 8 mm (97 mm) mais dans le même temps, le pneu arrière s'affine (90/90 au lieu de 100/90). Alors, plus agile ou plus stable la nouvelle CéBé ?

Une chose est sûre : la CB125F s'annonce plus accessible grâce à sa hauteur de selle limitée à 775 mm, contre 792 mm sur la CBF125. Elle promet également d'être plus confortable grâce à l'adoption d'un arbre d'équilibrage censé neutraliser les vibrations du moteur. Plus commode enfin, elle embarque même l'arrivée d'un indicateur de rapport engagé (de 1 à 5 !).

La culasse redessinée, l'injection PGM-FI toujours mieux calibrée et le nouvel échappement (plus court) permettraient en outre au monocylindre de 124,7 cc à simple arbre à cames en tête et deux soupapes de consommer moins de 2 l/100km : 1,95 d'après les savants calculs des ingénieurs japonais, contre 2,5 l/100km estimés par le staff français lors du lancement de la CBF125.

Cette diminution qui réjouira les "commuters" s'accompagne d'une seconde qui chagrina les "d'jeuns" : les valeurs maxi du moulin à air - pas de refroidissement liquide - n'atteignent plus que 10,6 ch (7,8kW) et 10,2 Nm, contre 11,3 ch et 11,2 Nm sur la CBF... voire 15 ch et 12 Nm sur la Duke, 15 ch et 12,4 Nm sur la MT-125 !

La CB125F conserve en revanche son vaste réservoir - pour la catégorie - de 13 litres, "ce qui correspond à une autonomie d’environ 600 km", calculent les Rouges de Tokyo. Elle garde aussi son système de freinage composé d'un simple disque de 240 mm et étrier double piston à l'avant, et d'un tambour de 130 mm à l'arrière.

Côté confort - et sécurité - la fourche hydraulique de 31 mm de diamètre travaille sur 5 mm de plus que sur l'ancien modèle (120 mm de débattement) et les combinés proposent deux possibilités de réglage de précharge supplémentaires (5 en tout).

Côté sécurité - et réconfort ! -, la CB125F fait l'impasse sur l'ABS, système qui deviendra pourtant obligatoire sur les motos en Europe dès 2016 (freinage combiné au moins pour les 125). "La CB125F est produite en Chine (la CBF125 était fabriquée en Inde), pays où la demande en ABS n'est pas prioritaire", nous explique Bruno Chemin, responsable des relations presse chez Honda France. "La première année de commercialisation se fera donc sans ABS"

Attendue pour le mois de mars en France, la CB125F sera disponible dans trois coloris : "Bleu métallique Onyx" - très très foncé ! -, "Blanc Pearl Sunbeam" ou "Rouge Candy Blazing". Le pétillant "Jaune Pearl Twinkle" n'a pas été retenu en France, pour une bonne raison...

"Cette couleur ne se vend pas chez nous !", nous assure Bruno Chemin. "Mais elle se vendra en Angleterre, pays qui représente d'ailleurs le premier marché européen pour la CBF125, les clients d'outre-manche préférant ce type de petite moto utilitaire aux scooters". D'où la présentation de la CB125F à Birmingham et non à Milan ! CQFD.

Dernier point abordé avec notre interlocuteur et non des moindres : le prix ! "Il sera fixé en janvier-février". À titre d'information, la CBF125 s'affiche actuellement dans les concessions Honda "en promotion à 2150 € au lieu de 2550 €". Les MT-125 et 125 Duke plus puissantes et plus stylées coûtent respectivement 4299 € et 4100 € (ABS compris pour la katoche).

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
..... 60 commentaires pour cette modeste 125 CB125F, la 1200 GS n'a qu'à bien se tenir !...... mon premier vélomoteur (c'est Riri qui le dit) a été un produit made in France, oui môssieu, une 125 Motobécane de 1972! Moi, je rêvais de la Yamaha twin deux temps, mais je me suis senti obligé de faire emplette chez un membre de ma famille qui était concessionnaire Motobécane pour ne pas faire d'histoires. Cette brave monture m'a tout de même véhiculé dans tous les sens pendant près de deux ans ! Elle avait une boite de vitesses exécrable qui pouvait te faire rétrograder de la quatre à la seconde sans passer par la troisième, elle se goinfrait de bougies et de mélange deux temps ! Un beau jour, j'en ai eu marre et j'ai passé le permis moto qui n'était pas bien difficile à l'époque. Chez nous pas de moto-école, il m'avait fallu acheter une 500 Four une semaine avant l'examen que j'avais réussi à assurer pour me rendre à la convocation.... J'étais arrivé une heure avant en amenant un casque supplémentaire pour faire croire qu'un motard confirmé m'avait amené au lieu de l'examen. L'examinateur se juchait sur le mur qui entoure le champ de foire et il m'a demandé de faire le tour de celui-ci ! Cinq minutes plus tard, le carton rose était dans la poche ! Je lui ai demandé (à l'examinateur) si je pouvais repartir avec ma 500 Four; il a eu un haussement d'épaule en me disant oui, il devinait bien sûr que je roulais sur cette moto depuis une semaine....... Voilà comment de dangereux chauffards-motards ont été lâchés dans la nature !
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Suis en train d'écouter France-inter et une émission sur la décroissance . Tout y est dit , même le futur de nos achats qui iront du gros vers le petit ( c'est pas du Laurel & Hardy ) . Pour le sujet de sa Gracieuse Majesté qui se faisait les départementales bretonnes au guidon de sa Royal Enfield je pense que le gars a tout compris . Il profite , il savoure , il se dit que c'est gratuit ( pas d'écotaxe ) , pas de péage ( surtout en Bretagne ) , les flics le regardent dans leur écran radar en étant frustrés de ne pouvoir l'aligner ...et lui il rigole ! Bon , pas tous les jours car en Bretagne il pleut 300 jours par an ; mais la pluie il connait le bougre . Par contre , pour rouler aux vitesses qu'on nous promet pour bientôt , la 125cc est nettement moins lourde , consomme nettement moins , coute nettement moins cher à l'achat , tout ça pour le même usage , le même plaisir qu'une bécane plus grosse . Je vous recommande un jour , le tour de la Corse au Printemps ( la végétation est couverte de fleurs ) avec une 125cc qu'elle soit Honda ou autre . Un régal ! On peut quitter la route principale et filer par les petits chemins de terre pour atteindre une petite plage déserte , s'aventurer dans le dédale des petites routes , profiter d'une nature que les gros véhicules ne fréquentent pas . Tout ça avec une bécane d'une centaine de kgs ( je regrette les 88 kgs de la 125cc CBS de 1973 ) , maniable , agile , économique . Bref le bonheur total Presque !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !