• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYE MOUNTA CALA LES BAOUS
Paris, le 11 septembre 2006

Un rallye taillé pour Laroche

Un rallye taillé pour Laroche

C'est dans le magnifique arrière-pays niçois que s'est disputée ce week-end l'épreuve finale du championnat de France des Rallyes : un parcours au tracé simple mais superbe, sculpté dans les flancs des pré-Alpes du Sud aux routes viroleuses. Compte rendu.

Imprimer

C'est dans la magnifique région de l'arrière-pays niçois que s'est disputée ce week-end l'épreuve finale du championnat de France des Rallyes.

Un parcours de liaison au tracé simple mais superbe, sculpté dans les flancs des pré-Alpes du sud, aux routes viroleuses et gravillonneuses : du rallye pur et dur ! Compte rendu.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Les clients

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

L'état des forces en présence :

  • Gregory Debize doit finaliser son titre de champion scratch,
  • le titre mono est en balance pour Alain Amblard,
  • Thierry Canazzi a pratiquement la catégorie Sport en poche,
  • l'équipage Guillet/Nivet doit assurer en side
  • tout reste a faire entre Gérard Rolland et Pierre Godart pour la première place en Classiques

Du coté des Topsport, Greg empochant le titre et Yves Constantin absent, les deux autres places du podium vont se jouer entre Florent Parret et... Marc Troussard (moi, quoi !). Gros gaz en perspective...

Le décor

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Ce traditionnel rallye de fin de championnat, plus communément appelé "le rallye de Nice", se déroule comme depuis plusieurs années à Roquebilière, un village provençal très accueillant ou la farniente donne le ton à l'organisation et au déroulement de l'épreuve.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Ainsi, après un contrôle technique très tolérant, les 90 concurrents présents s'élancent dans la montagne. Au programme : un parcours de 68 km plein de lacets et de précipices avec deux spéciales, Loda et Peira Cava, à parcourir trois fois de jour et deux fois de nuit.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Le mix des différents styles de spéciales est particulièrement intéressant : celle de Loda se dispute sur une petite route très étroite et très gravillonneuse d'une longueur de 7km... Très rapide dans le début et viroleuse à souhaite sur la fin, c'est une spéciale à monos ! La seconde, Peira Cava, comporte une montée du Col du Turini par une face inhabituelle, tout en rapide, bitume nickel, grande enfilade au début permettant aux sportives d'atteindre des vitesses proches du 200 km/h, puis belles courbes sur la fin, tout ça en 4,8 km de bonheur !

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Thomas Laroche ou Maître Loda

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Thomas Laroche donne immédiatement le ton au guidon de sa Yamaha 450 WR en scratchant la première spéciale, Loda, deux secondes devant Alain Amblard ! Il s'adjugera ensuite tous les scratches de cette spéciale, améliorant ses temps d'extraterrestre de près de... 12 secondes entre le premier et le dernier passage de jour, laissant tous les meilleurs temps de Peira Cava à son compère Emmanuel Siaux.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Un Manu tout aussi étonnant, effectuant des temps stupéfiants dans la spéciale de Peira Cava que l'on aurait pensée favorable aux sportives ! Claquant 2'58"04 au guidon de sa Yamaha 450 WR au premier passage devant deux pilotes locaux, Pierre Beretta (Aprilia 550 SXV) et D. Dalmasso (KTM 520 EXC), il descendra jusqu'à 2'55"48 lors du troisième passage de jour, talonné par Thomas.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Le CMPN (le team de la Police nationale) frappe donc très fort : ses deux recrues de qualité s'imposent devant l'expérience d'Alain Amblard et sa KTM 660 SMC qui se contentera de la troisième place du scratch de jour.

Pour le CMPN, Manu aurait fait de l'ombre à Thomas pour le classement Mono du championnat s'il avait été devant lui à ce rallye. Il le savait, mais n'a rien forcé pour autant : "je sais qu'il ne faut pas que je gagne ici, mais je n'ai pas besoin de me freiner, Thomas est incontestablement le plus fort !", avoue-t-il a Moto-Net.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Boulette...

Petite boulette de la part de l'organisation au détriment de Mickael Pefaure, champion de France en titre de la catégorie Sport, victime d'une mauvaise info au départ de la première spéciale de jour qu'on lui annonce "non chronométrée" suite à des problèmes techniques... il montera alors sa spéciale raisonnablement et se verra normalement comptabilisé ! Parcourue 26 secondes moins vite qu'au passage suivant, cette spéciale douteuse lui coûtera le podium de la catégorie au général du rallye...

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Nuit

Peu de changements dans les classements durant l'étape de nuit, mis à part du coté des side-cars où l'équipage leader du championnat de France, Guillet/Nivet sur Héchard 1300 GSXR, après avoir remporté l'étape de jour dans sa catégorie, sera victime d'une rupture nette et franche du bras oscillant en pleine spéciale. Il devait passer trop près des rochers...

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Du coup, suite à l’abandon de Guillet/Nivet, c’est l’équipage champion en titre de Sam Gache/Chanal et son attelage de 1000 Kawasaki qui remporte la première place des sides à ce Rallye de Mounta Cala.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Au final

C'est donc Thomas Laroche qui remporte haut la main ce Mounta Cala 2006, devant son acolyte Emmanuel Siaux et Alain Amblard, l'ancien qui avouera "là, je ne peux pas rouler plus vite, je suis au maxi !"... Thomas, policier au commissariat de Fréjus, vient de l'endurance tout-terrain où il à été champion de ligue. Un gros client l'an prochain !

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Coup de chapeau à Thierry Lozano (Aprilia 1000 RSV) qui confirme sa performance du Dourdou en signant les meilleurs temps des Topsports. Malheureusement pénalisé de 15 secondes lors d'un mauvais pointage à un CH, il obtiendra la deuxième place de la catégorie juste derrière l'excellent Florent Parret, pilote du CMPN sur BMW HP2, qui se classe 4ème scratch devant votre serviteur, Marc Troussard, le pilote Moto-Net himself, qui inaugurait les couleurs du journal moto du net sur sa FZ6 en préparation du Dark Dog Moto Tour (peinture Cannonball et cuir Ixon). Les places obtenues à ce rallye pour les Topsports sont alors respectivement celles du classement de la catégorie au championnat 2006.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

En Mono, Thomas Laroche décroche la timbale en raflant la place de leader à Alain Amblard et obtient le titre de champion Mono.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Du coté des Classiques, bonne opération pour Gérard Rolland qui se retrouve champion des anciennes.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Pendant que du coté obscur...

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Mission accomplie pour Greg Debize, le nouveau champion de France scratch des rallyes : en assurant son titre sans faire d'éclats, il terminera quand même l'épreuve à la 4ème place Topsport et 8ème scratch.

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

"Maintenant je vais me poser un peu, savourer mon titre et ensuite on verra pour 2007" annonce-t-il. Il troquera certainement sa vieille Suzuki 750 GSXR de l'an 2000 pour un nouveau modèle l'an prochain... A suivre !

Un rallye en Corse !

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

Chez les Sport, c'est Thierry Canazzi qui remporte le titre de champion 2006 au guidon de sa KTM 400 EXC devant Michael Pefaure, champion sortant sur Yamaha 400 WR, et Daniel Dunaud en net progrès sur sa KTM 400 EXC. Thierry était par ailleurs porteur d'une excellente nouvelle lors de ce rallye de Mounta Cala : l'ouverture du championnat 2007 se fera en Corse !

Championnat de France des Rallyes 2006 - Rallye Mounta Cala Les Baous 2006

"On est en train de préparer une course magnifique", assure-t-il : "des spéciales de 10 km sur le tracé du WRC automobile, pas du défoncé gravilloneux comme ça tout le monde sera à son aise et les sportives auront leur place ! Le rallye comprendra un parc fermé sur la plage avec Porticcio comme noyau et une boucle d'une centaine de kilomètres. L'organisation négocie des tarifs réduits au maximum pour les traversées et les hébergements. Avec un engagement moins cher qu'une autre épreuve, ça ne coûtera pas beaucoup plus cher qu'un rallye sur le continent", explique-t-il à Moto-Net avec son accent ensoleillé.

Les dates sont déjà réservées : cela se passera les 24 et 25 février. Alors réservez vite votre inscription car les premiers arrivés seront les premiers servis ! Pour tout renseignement et réservations, écrire à : rallyedecorse@yahoo.fr.

La saison 2007 s'annonce riche en épreuves et 2006 n'était que le creux de la vague avec ses quatre épreuves de championnat. Vivement l'an prochain !

Quelques-uns des rallymen se préparent maintenant pour le Dark Dog Moto Tour, alors rendez-vous sur Moto-Net à partir du 23 septembre !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bien vu Greg a fait ce qu'il avait à faire, ne pas se mettre en danger tout en claquant de belle pendule quand pour quelqu'un qui assure !!! féloches amigo ;) Beau rallye, des chronos vraiment impressionnants, chapeau les gars, de la baston, des titres, du soleil, la visite de Sergueï, zen , venu regler sa moto, le retour en visiteur de quelques blessés du début de saison, courage les gars ;) ! Merde à ceux qui partent au DDT (en particulier ceux qui ont cassé les motos à Nice ;) ), et RV à Macon le 28/10. Ol'#123, qui a bien failli faire "parachute" :) Gaazzzzzzzzzzzzzzz!!!!!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire
Essai Honda NT1100 2022 : la tête de l'exploit

Combien peut valoir une moto routière confortable mais dynamique, rigoureuse mais pas ennuyeuse, sophistiquée mais évidente à piloter ? Pour Honda, la réponse est 13 999 euros et prend le visage - qui ne plaira pas à tout le monde - de la nouvelle NT1100. Essai de cette déclinaison GT de l'Africa Twin qui a littéralement "tout compris".
Routière 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Moto Guzzi dévoile au salon EICMA de Milan (Italie) la plupart des caractéristiques de sa nouvelle V100 Mandello, première moto du constructeur de Mandello del Lario propulsée par un V-twin à refroidissement liquide. Présentation.
Vidéo embarquée de la Triumph Speed Triple 1200 RR à Ascari

Moto-Net.Com a été convié par Triumph à tester le tout nouveau Speed Triple 1200, dans sa version RR : un inédit et inattendu Café Racer basé sur le Speed RS, avec semi-carénage tout mignon à phare tout rond, aux demi-guidons bien bas et en avant, et aux suspensions Öhlins électroniques ! En piste.
[Vidéo] Une Yamaha R1 GYTR pour le dernier tour de Valentino Rossi

Valentino Rossi était la vedette de l'événement "One more lap" organisé par Yamaha au salon de la moto EICMA de Milan 2021, où le jeune retraité des Grands Prix s'est vu offrir une superbe YZF-R1 entièrement équipée des meilleures pièces du catalogue Genuine Yamaha Technology Racing (GYTR).
La Suzuki Katana un peu plus moderne et bien plus classe en 2022

Étroitement dérivée de la GSX-S1000, la Katana 2022 disposera d’un 4-cylindres de dernière génération plus propre, plus costaud et plus sophistiqué, tandis que sa partie cycle et ses lignes ne bougent pas. Les deux nouveaux coloris en revanche se veulent plus "premium". Découverte.
Roadster 4 commentaires
Honda refait "Forza" avec son nouveau scooter ADV350

Honda ajoute un nouveau scooter dans sa gamme 2022 avec l'ADV350, qui associe le look baroudeur apprécié du X-ADV 750 et le moteur du Forza 350. Présentation.
Scooters 3 commentaires
La Yamaha MT-10 SP à suspensions électroniques repart pour un tour 

La patronne est de retour. La MT-10 SP qui chapeaute la gamme des roadsters MT chez Yamaha profite pour 2022 des mêmes évolutions que la MT-10 "tout court". Elle intègre la dernière génération de suspensions semi-actives Öhlins, conserve ses durits de freins tressés et se pare d’un sabot moteur. Présentation.
Roadster 3 commentaires
La Versys 650 continue son bonhomme de route en 2022

L’un des trails - routiers - préférés des motards français évolue en 2022 : la Versys 650 conserve l’essentiel de sa mécanique largement éprouvée et se concentre sur la cosmétique et l’électronique : la petite Kawasaki reçoit une nouvelle tête et une nouvelle bulle, ainsi qu’un écran couleur et un antipatinage. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...