• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 3 mars 2006

Moins sage que son image

Moins sage que son image

Présentée au Mondial de Paris en septembre dernier, la CBF 1000 intrigue car la ligne, la partie cycle et la philosophie paisibles du nouveau roadster semi caréné de Honda tranchent avec le bloc-moteur de la CBR1000RR qui l'équipe... Ange ou démon ?

Imprimer

Point d'orgue des nouveautés Honda 2006 (lire Moto-Net du 29 septembre 2005), la CBF 1000 complète la gamme des CBF et se distingue des gros roadsters actuellement disponibles sur le marché.

Chez Honda, le leitmotiv "Just Fit" consiste dans les faits à cerner les besoins et les envies des acheteurs potentiels. Ainsi, d'après les études réalisées par le constructeur japonais, les motards désireux de remplacer leur première moto cherchent en priorité une moto "Just for Fun".

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

La CBF 1000 a donc pour mission de fournir à ces acquéreurs cinq caractéristiques qui constituent - selon le numéro un mondial - l'essence du "Fun" : facilité d'utilisation, sécurité, prix contenu, performances adaptées et style moderne et sportif.

CBF "Ein Tausend"

Mais les designers de la marque japonaise n'ont peut-être pas le même sens de la sportivité que la majorité des motards... Ni laide ni belle - selon les goûts - la CBF passe partout. Alors que les roadsters au look acéré voire agressif réalisent les meilleures ventes en France, Honda propose au motard français une moto au dessin tout ce qu'il y a de plus convenu et sage.

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

"Au motard français" ? En fait, pas vraiment... Les marques connaissent sur les marchés européens des succès inégaux qui entrainent des politiques différentes. Yamaha, premier constructeur en France toutes cylindrées confondues, porte ainsi une attention particulière à notre marché tandis que Honda, qui truste les premières places chez la majorité de nos voisins européens, néglige davantage l'Hexagone au profit notamment de nos voisins allemands !

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

D'où cette nouvelle CBF 1000 - la 600 marche très fort de l'autre côté du Rhin - au look discret, aux couleurs classiques - ternes ? - et davantage orienté vers le confort et le "tourisme" plutôt que l'allure et la performance pure. "Et encore, heureusement que les pays du sud - la France en tête - ont obtenu le coloris orange", nous confie Bruno Chemin, responsable de la communication chez Honda.

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

Indisponible en Allemagne, cette couleur chaude et quelques accessoires - habillage de carter, pièces d'aspect carbone, dosseret monoplace - dopent une moto qui esthétiquement pèche par son manque d'originalité et de... "Fun".

Complète et accueillante

Au-delà de ces considérations esthétiques qui restent finalement subjectives, on apprécie que la CBF 1000 offre plusieurs réglages : le guidon et la bulle possèdent deux positions et la selle trois.

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

On regrette juste, comme c'était déjà le cas sur la Deauville (lire Moto-Net du 2 mars 2006), que les manipulations prennent trop de temps et nécessitent une clé.

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

Le tableau de bord est complet - compteur de vitesse, compte-tours, deux totalisateurs partiels et un totalisateur total, horloge, jauge à essence et autres témoins lumineux - et les commandes offrent une position de conduite droite et confortable, n'en déplaise aux sportifs. Les pilotes aux longues jambes pourront être gênés par l'extrémité arrière du carénage, mais un positionnement légèrement reculé sur la selle protègera leurs rotules.

Le passager dispose quant à lui d'une selle accueillante - pour sa catégorie -, de larges poignées de maintien et de repose-pieds placés suffisamment bas pour lui permettre d'envisager de longues promenades.

Un moteur rempli

Le son que procure le moteur et ses deux pots diffère de celui de la CBR1000RR (lire Essai Moto-Net du 24 août 2004). Plus feutré, il accentue l'image tranquille que possède la moto. Pourtant, dès les premiers tours de roue on se rend compte que le bloc hérité de l'hypersportive n'a pas perdu de son souffle !

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

En fait, le 1000 de la CBF est plus rempli à bas et moyen régime (par rapport à la version 100 ch). Les ingénieurs japonais sont parvenus à donner à cet ex-cracheur de chevaux une douceur mêlée de vigueur qui excelle sur route.

Dès 1 500 tr/min, le quatre-cylindres entraîne sans broncher les 250 kg (tous pleins faits) du roadster. Entre 2 000 et 5 000 tr/min, le moteur enroule avec conviction, permettant de se concentrer sur la route - toujours grasse et poussiéreuse autour d'Athènes ! - plutôt que sur ses rapports. On réalise à cette occasion que pour la guider, la CBF demande un peu plus d'engagement dans la direction que certaines de ses comparses.

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

Si l'envie vient d'accélérer le rythme, il suffit de tomber un ou deux rapports et la tranche de 5 000 à 8 000 tr/min déboule. Dans le feu de l'action, on jette tout de même un vif coup d'œil au compteur... pour réaliser que la vitesse à laquelle on évolue est également à réserver à nos voisins allemands sur leurs portions d'autoroutes libres !

Des sensations cachées

Pourtant, la bulle en position basse ne protège ni la tête ni le haut des épaules, même pour des bustes de taille moyenne. Et quand on y prête davantage attention, les mains doivent être solidement agrippées au guidon - pas simplement posées dessus - car le décor file à grande vitesse autour de soi et les virages arrivent très rapidement !

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

La difficulté à percevoir la vitesse réellement atteinte tient au fait que le moteur livre ses chevaux de manière silencieuse et linéaire - trop, pourront objecter certains. Mais la facilité de prise en main a également sa part de responsabilité : même au-delà de 8 000 tr/min, après avoir enroulé puis déboulé soudainement, le moteur vous chamboule et le besoin de repères se fait sentir.

Les sensations se cachent, car la CBF est efficace mais peu communicative. Et c'est finalement quand une voiture apparait à l'horizon pour se retrouver une poignée de secondes plus tard dans les rétros que les performances du 1000 prennent tout leur sens...

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

Malgré tout, ce moteur est incontestablement le point fort de la CBF 1000. Sous ses airs de routière sage se cache une machine capable de vous propulser efficacement quel que soit le régime. Le quatre-cylindres a été prévu dès son origine pour ne pas dépasser les 100 chevaux (97,8 ch exactement) et ses performances n'en sont que meilleures à bas et moyen régime.

De même, la quête de la vitesse de pointe n'étant pas prioritaire sur ce modèle, Honda a habilement adopté un rapport final court (16x43) afin de privilégier les reprises.

Sûre et saine

Attention donc à ne pas se laisser entraîner dans un rythme effréné ! Même si cette moto ne s'adresse pas spécifiquement aux nouveaux permis, il se peut qu'elle en surprenne plus d'un ! Afin d'éviter la casse, Honda propose ainsi sur sa version "Deluxe" les systèmes CBS et ABS.

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

Car si les aides au pilotage ne remplaceront jamais la vigilance et l'application du pilote, il faut avouer que ces systèmes procurent une sensation rassurante sur routes glissantes et piégeuses. Facturés 600 euros, ils entraînent le remplacement des étriers standards double pistons par des étriers trois pistons combinés au frein arrière.

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

En ce qui concerne la partie cycle, le cadre et les suspensions héritées des CBF 600 et Hornet 900 se montrent à la hauteur : sur bon revêtement, la CBF 1000 permet d'attaquer sereinement, tant qu'on garde bien en tête qu'elle n'est pas non plus taillée pour la piste. Il en est de même pour les pneumatiques - des Michelin Pilot Road -, qui permettent de faire toucher les cale-pieds et d'accélérer fort en sortie de virage, toujours à condition que la route soit propre.

Honda CBF 1000 : Moins sage que son image

Proposée à 8 900€ en version standard et 9 500€ avec ABS-CBS et béquille centrale, la CBF 1000 souffre d'être avant tout conçue pour une clientèle "nordique" : son design "politiquement correct" et ses sensations "discrètes" l'handicaperont certainement face aux Speed Triple, Z1000 ou Fazer que les français apprécient tant... Pourtant, son comportement sain - voire joueur - et surtout son moteur gagnent à être connus !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je possede la 600 cbfs et ce soir j'ai essayer la 1000 cbf que du bonheur, facile à piloter moteur puissant et souple. Petit bmol, le passager en a pris plein le tronche, qlqu'un a utilsé la bulle haute airmax est ce vraiment efficace??? Merci de me repondre, SLT à tous les motards!!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

MV Agusta fête le succès des Brutale 1000 et Superveloce Serie oro

Dévoilées au dernier salon Eicma de Milan, la nouvelle Brutale 1000 et la néo-rétro Superveloce 800 ne sont pas encore sorties de l'usine MV Agusta que leurs 600 exemplaires "Serie Oro" sont déjà tous vendus. Le stunter officiel de la marque de Varese - notre compatriote ! - Thibaut Nogues s'est chargé de "sabrer" une bouteille...
Business 3 commentaires
[Vidéo] Top Gun : Maverick... Vinales est déjà sur le pont !

La suite du film Top Gun qui avait révélé Tom Cruise au grand public est programmée - repoussée - à l'été 2020. Pour aider les fans et Maverick Vinales (!) à patienter, une bande-annonce vient d'être dévoilée. On y aperçoit deux motos Kawasaki : la Ninja H2 et la GPZ900R.
Culture 1 commentaire
Plus fort que Marquez ? Toni Bou empile un 13ème titre mondial en TrialGP

En remportant sa treizième victoire d'affilée en championnat du monde de TrialGP, Toni Bou s'adjuge un treizième titre successif en outdoor. Le pilote HRC reste donc invaincu depuis 2007, comme en indoor... Son collègue et compatriote en MotoGP, Marc Marquez, a encore du boulot ! Explications.
Tout-terrain 1 commentaire
Selon Mick Doohan, Quartararo pourrait bientôt défier Marquez

Avec deux podiums - en Catalogne et aux Pays-Bas - et quatre Top 10 en neuf courses, doublés de trois pole dont deux successives à Montmelo et Assen, c'est peu dire que le bilan de mi-saison de Fabio Quartararo est exceptionnel. De quoi susciter les éloges de l'ancien quintuple champion du monde, Mick Doohan.
Pilotes et équipes 8 commentaires
Le SERT donnera tout à Suzuka pour la dernière course de Dominique Méliand !

Ce week-end au Japon, Gregg Black, Etienne Masson et Vincent Philippe feront leur maximum aux 8H de Suzuka pour la dernière manche du championnat du monde d'endurance, qui sera aussi la dernière course de Dominique Méliand comme team manager...
Les constructeurs font le point sur le marché moto et scooter en France

Pour compléter notre bilan semestriel du français du motocycle 2019 en France, Moto-Net.Com a interrogé les principaux constructeurs de motos et scooters sur la - grande - forme du marché, leurs bilans et objectifs, le Mondial 2020, les engins de déplacement personnel (EDP) et leur vision à long terme... Interviews.
Honda annonce l’arrivée d’une "nouveauté importante" en fin d’année…

Honda a enregistré au premier semestre 2019 un bond de +25% de ses ventes avec 18 748 immatriculations. Le directeur général de la marque japonaise en France, Fabrice Recoque, livre ses impressions aux abonnés MNC : vigueur du marché, Mondial 2020, embouteillages, EDP, modèles 2039... Premier bilan.
Interviews 3 commentaires
Éric Antunes (KTM France) peu convaincu par le Mondial 2020

KTM a enregistré au premier semestre 2019 une hausse de +5% de ses ventes avec 4558 immatriculations. Le président de la marque autrichienne en France, Éric Antunes, livre ses impressions aux abonnés MNC : vigueur du marché, Mondial 2020, embouteillages, EDP, modèles 2039... Premier bilan.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) craint que la moto ne soit pas prioritaire pour les nouveaux organisateurs du Mondial 2020

 Suzuki a enregistré au premier semestre 2019 une hausse de +10,8% de ses ventes avec 4658 immatriculations. Le directeur commercial de la marque japonaise en France, Guillaume Vuillardot, livre ses impressions aux abonnés MNC : vigueur du marché, Mondial 2020, embouteillages, EDP, modèles 2039... Premier bilan.

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...