• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
QUESTIONS RÉPONSES
Paris, le 22 octobre 2018

Face à face avec Marc Marquez, champion du monde MotoGP 2018

Face à face avec Marc Marquez, champion du monde MotoGP 2018

Titré champion du monde MotoGP 2018 hier au Japon trois courses avant la fin de la saison, Marc Marquez s'est livré au jeu des questions réponses avec son équipe Honda Repsol. Traduction.

Imprimer

Après avoir remporté son septième titre de champion du monde (125 en 2010, Moto2 en 2012 et MotoGP en 2013, 2014, 2016, 2017 et 2018, Marc Márquez passe en revue les clés qui lui ont permis de remporter le titre MotoGP pour la troisième année consécutive.

Le GP du Japon ressemblait au GP d’Aragón, avec un utime sursaut juste avant la fin sans laisser la possibilité aux concurrents de réagir. Est-ce que c'est ce moment décisif pour la victoire au Japon qui a poussé Dovizioso à la chute ?

Marc Marquez : Chaque course est différente et il faut la comprendre le mieux possible pour bien se préparer. Comme toujours, nous avons prévu le GP du Japon avec Emilio Alzamora, Santi Hernández et Alberto Puig. Ensemble, nous essayons de penser à ce qui pourrait arriver, mais une fois en course il faut savoir improviser. Ce Grand Prix a plus ou moins suivi le scénario que nous espérions et Dovizioso était très fort en tête de la course. Finalement, j'ai décidé d'attaquer. Je voulais essayer et j'avais aussi un peu plus de rythme. Dovizioso a tout donné pour tenter de retarder la célébration de ce titre mais, mais heureusement nous avons bien résisté.

Face à face avec Marc Marquez, champion du monde MotoGP 2018

Qu'est-ce qui vous est passé par la tête à la sortie du virage 10 ? Pourriez-vous rester concentré ?

Ce week-end je m'étais déjà fait des frayeurs à cet endroit mais en réalité, la poussière qui s'est dégagée lorsque j'ai quitté la piste était plus spectaculaire que ce que j'ai ressenti au guidon. J'ai réussi à garder le contrôle.

Avez-vous perdu votre concentration quand on vous a panneauté que Dovizioso était hors course ?

De toute évidence, j'ai été déconcentré de voir Dovizioso hors course car ça signifiait que j'étais champion du monde. Dans le premier virage, j’ai fait une erreur de vitesse et je suis passé en troisième. Ensuite, j'ai réussi à me reprendre et à boucler le dernier tour, mais c'était un très long tour.

Cette saison a-t-elle été la plus aboutie ? Pouvez-vous encore améliorer votre pilotage ?

C’est l’une des saisons les plus abouties jusqu’à présent, depuis que je termine régulièrement sur le podium. La meilleure année en termes de résultats a été 2014, mais cette saison a sans doute été très complète puisque nous avons très bien travaillé. Nous avons réussi à résister dans les moments difficiles et à profiter des périodes où nous étions en forme.

Face à face avec Marc Marquez, champion du monde MotoGP 2018

Vous avez déjà remporté sept titres. Qu'est ce que vous attendez le plus maintenant ?

Le moment qu'on attend le plus quand on fête un titre, c'est celui où on rentre au stand et qu'on voit ses mécaniciens. Bien que ce soit moi qui monte sur le podium, il y a un certain nombre de personnes qui oeuvrent pour que je devienne champion. Lorsque nous perdons, nous perdons tous, mais si nous gagnons, nous gagnons également ensemble. Bien sûr, vous avez également hâte de rentrer chez vous à Cervera et de célébrer avec vos amis et votre famille.

Le Twin Ring de Motegi, en plus d’être le circuit national de Honda, vous a permis de remporter trois de vos cinq titres MotoGP.

Ce n’est pas ici que j'ai obtenu mes meilleurs résultats en course, mais c’est la troisième fois que je remporte un titre au Japon. Jusqu'en 2016 je n'avais jamais gagné au Motegi, mais il semble que la présence de patrons de Honda nous aide à être performants. De plus, pouvoir célébrer le championnat du monde au Japon est une chose très importante pour la marque.

Vous avez reçu des félicitations du monde entier de la part de grands sportifs, du président espagnol, de la Maison royale... Quel est le message qui vous a le plus touché ?

Tous les messages de félicitations sont particuliers, à commencer par ceux que l'on reçoit dans le paddock juste après avoir remporté le titre de la part d'autres pilotes, de personnalités célèbres ou de sportifs connus. Mais sans aucun doute, celui qui me rend toujours le plus excité est le message de félicitations de ma mère. Elle n'a pas pu venir au Japon, mais juste après la course j'ai fait un appel vidéo avec elle.

Face à face avec Marc Marquez, champion du monde MotoGP 2018

Mick Doohan, que vous avez égalez avec cinq titres dans la catégorie reine, dit qu'il est fier de partager cette réussite avec vous et que votre style de pilotage est sans égal.

J'ai une excellente relation avec Mick Doohan, que j'ai croisé sur plusieurs événements. C'est étonnant de pouvoir être comparé à Doohan, car le premier souvenir que j'ai des courses de motos à la télé c'est quand il se battrait avec Álex Crivillé. Je n'ai pas de mots pour décrire le fait d'égaler ses cinq titres...

Comment allez-vous affronter les trois dernières courses, maintenant que vous avez remporté le titre ?

Tout d'abord, il est temps de profiter de ce championnat du monde, mais on m'a déjà dit qu'il restait encore deux titres en jeu : le titre constructeurs et le titre par équipes. Nous allons donc essayer de bien travailler avec mon coéquipier, Dani, pour obtenir ces deux titres et voir si nous pouvons célébrer la triple couronne.

Face à face avec Marc Marquez, champion du monde MotoGP 2018

En voyageant beaucoup, vous voyez plus de votre équipe que votre famille... Comment sont-ils ?

Dans mon équipe, tout le monde a ses bons et ses mauvais côtés. Ce qui me rend le plus fier d'eux, c'est qu'ils répandent de la joie autour d'eux. C'est la chose la plus importante. Après tout, c’est un travail et nous sommes humains. Nous pouvons tous avoir une mauvaise journée pour plusieurs raisons, que ce soit personnel ou professionnel, mais entre nous tout finit toujours par un sourire. Grâce à eux, le travail est bien meilleur et plus agréable. Si je devais choisir chacune des personnes qui composent mon équipe, je dirais que, par exemple, celle qui mange le plus est Carlo Liuzzi. Ensuite, Ginetto est le plus ponctuel - mais pas parce qu'il arrive à l'heure, plutôt parce qu'il part tôt. Le membre le plus en retard de l’équipe est Jordi Castellá ou José Luis Martínez. Nous avons Santi Hernández et Javi Ortiz, le plus responsable. Enfin, le plus effronté est Carlos Liñán.

Qui est la première personne que vous appelez lorsque vous avez un problème ?

Cela dépend de quel genre de problème il s'agit : j'appelle soit mon frère, soit ma mère, soit mon père, soit Emilio.

Qu'est-ce qui vous redonne le sourire après une mauvaise journée ?

Quand j'ai une mauvaise journée, j'essaie de passer du temps avec mon frère ou avec un ami pour oublier mes ennuis. Mais en réalité j'ai très peu de mauvaises journées car j'essaie toujours de déconnecter en faisant du sport ou en faisant du vélo.

Face à face avec Marc Marquez, champion du monde MotoGP 2018

Avec autant de courses, d’événements et d’engagements, avez-vous déjà voyagé en touriste ? New York, Londres, Rome... Où iriez-vous si vous aviez le temps ?

Entre les courses et les événements, le lieu que j'apprécie le plus c'est chez moi. C’est parfois difficile à comprendre et certaines personnes me demandent "pourquoi tu ne vas pas voyager pour déconnecter ?", mais ma maison, mon canapé, la télévision et les moments de détente me manquent. Même si, parfois, c'est sympa de chercher un endroit pour déconnecter.

Et enfin, sachant que vous craignez la mer...  Accepteriez-vous de nager seul au milieu de la Méditerranée en échange d'un autre titre ?

Je le ferais, malgré les risques ! Je penserais à autre chose en même temps mais j'irais, même s'il faudrait peut-être me pousser. Bien sûr, pas plus de cinq minutes !

Face à face avec Marc Marquez, champion du monde MotoGP 2018

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 12 commentaires
Retour sur le GP du Portugal : les explications des pilotes MotoGP

Les pilotes s'expliquent après le dernier Grand Prix de la saison MotoGP 2020 sur le circuit de Portimao, au Portugal.
GP du Portugal 1 commentaire
GP du Portugal : Oliveira survole la finale à Portimao (compte rendu et classements)

Le pilote portugais Miguel Oliveira offre un superbe cadeau de départ à son équipe Tech3 : une victoire nette et sans bavure sur sa RC16, sa deuxième avec le team varois après son succès au GP de Styrie ! Le futur pilote officiel KTM s'impose devant Jack Miller et Franco Morbidelli. Compte-rendu, analyses des moments forts et classements définitifs.
GP du Portugal 30 commentaires
SuperSport 950 et Panigale V4 SP dans l'épisode III des nouveautés Ducati 2021

Fidèle au rendez-vous, Ducati a diffusé hier soir le troisième épisode de sa série Web sur ses nouveautés 2021. Le pitch ? Les italiens revoient l'esthétique et l'électronique de la SuperSport 950 et lancent une nouvelle Panigale V4 SP (Euro5 comme les autres désormais). Magneto Sergio !
Covid-19 : les assureurs auto et moto encore épinglés par UFC-Que Choisir 

L'association de l'Union fédérale des consommateurs UFC-Que Choisir dénonce "l'enfumage" des assureurs auto et moto, qui prévoiraient comme chaque année d'augmenter leurs tarifs malgré le trop-perçu estimé à 2,2 milliards d'euros lors du premier confinement imposé par le coronavirus ! Explications.
Assurance moto 1 commentaire
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 6 commentaires
Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA 

Jaloux du succès de Royal Enfield (propriété du groupe indien Eicher) et nullement refroidi par les récentes difficultés de Norton (racheté par TVS, du coup), Mahindra va relancer "sa" marque anglaise BSA : des motos thermiques et électriques "Made in UK" sont prévues dès l'an prochain. Explications.
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...