• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 13 juillet 2018

Duel Tracer 900 GT Vs V-Strom 1000 Adventure : services compris

Duel Tracer 900 GT Vs V-Strom 1000 Adventure : services compris

Yamaha frappe un grand coup(t) avec sa Tracer 900 GT 2018 et sa dotation de série ultra complète, valises comprises. Cette routière dynamique aux faux airs de trail est attendue au tournant… par la Suzuki V-Strom 1000 et son pack Adventure, notamment ! Duel MNC.

Imprimer

Duel Tracer 900 GT Vs V-Strom 1000 - Page 2 : photos légendées

 
Face à face. La partie avant redessinée de la Tracer 900 GT adoucie pertinemment sa plastique, un rien "Goldorack-esque" dans sa première version. La diminution de la largeur de son guidon (- 16,5 mm) et de ses pare-mains (- 100 mm entre chaque extrémité !) joue beaucoup dans cette perception. Plus classique, la ligne de la V-Strom 1000 apparaît également un rien fadasse sur sa partie avant...

 

 
On ne bulle pas. Repensé pour 2018, le réglage de hauteur de bulle de la Yamaha est hyper simple à utiliser : il suffit de presser une sorte de pince sur sa partie basse pour monter ou descendre le pare-brise en roulant. La Suzuki a étrenné en 2017 un système d'ajustement de l'inclinaison, qui s'actionne sans s'arrêter en poussant sur la bulle. Des outils sont cependant nécessaires pour faire varier davantage sa hauteur sur trois niveaux, via des vis et des écrous.

 

 

Electro. L'ABS adaptatif Bosch de la V-Strom 2017 est depuis 2017 renseigné par une centrale inertielle à 5 axes, qui tient compte de l'inclinaison pour moduler ses interventions. En théorie, cet "ABS en virage" évite de croiser les skis... MNC l'a joué petit bras, et n'a pas poussé le vice jusqu'à planter les freins plein angle ! Bizarrement, cet IMU ne renseigne pas le contrôle de traction  réglable sur deux niveaux et déconnectable.

 

Tous ces filets de sécurité fonctionnent correctement et de manière transparente, même si l'on regrette l'impossibilité de désactiver l'ABS lors des escapades hors-bitume… A noter que la Suzuki reçoit aussi le "Easy Start System" qui permet de lancer le moteur d'une seule pression sur le démarreur et le "Low RPM Assist" qui augmente très légèrement le régime moteur pour éviter de caler en première.

 

 

Electro (bis). Outre l'ABS obligatoire - et non désactivable -, la Tracer 900 GT est dotée d'une antipatinage paramétrable sur deux niveaux (1 ou 2) en roulant, gaz coupés, via un basculeur au commodo gauche. Ce système débrayable à l'arrêt intervient avec finesse et douceur. Par ailleurs, la fougue de son moteur peut être régulée grâce à trois cartographies (A, B et Standard), dispositif absent sur la Suzuki.

 

Le mode "Standard" est agréable et dépourvu d'à-coups, mais bride significativement la réactivité du 3-pattes. Pour arsouiller, le mode "A" est conseillé, même s'il est assez brutal. Le mode "B" - le plus doux mais très castrateur - n'est pas inutile sous la pluie. Enfin, la Yam' reçoit également de série un shifter qui fonctionne à la montée des rapports. Difficile de faire mieux en termes de dotation électronique dans cette gamme de prix !

 

 
Fais ta valise. Avec 55 litres de capacité, le top-case Givi compris dans le pack Adventure de la V-Strom 1000 est une veritable soute, qui se referme sur deux casques intégraux y compris un modèle TT avec visière. Dommage que cet équipement adaptable s'ouvre et se ferme avec une clé différente de la moto et que ses formes très rondes évoquent davantage un scooter qu'un trail, fut-il routier comme la V-Strom...

 

 

Espace compté. Votre moitié ne sait pas partir en week-end sans emporter une armoire de fringues et l'équivalent de trois magasins de cosmétiques ? Mauvaise pioche avec la Tracer 900 GT, dont les valises rigides de 22 litres incitent à faire des compromis : ce sera le sac à main de créateur ou les escarpins trop chics, mais pas les deux !

 

Blague à part, un casque intégral n'entre pas dans ces valises qui présentent néanmoins la qualité d'être aux couleurs de la moto et de se verrouiller avec la clé de contact de la Tracer 900. Une initiative pratique très appréciable en vadrouille. A noter que ni la Yamaha ni la Suzuki ne  disposent de vide-poche et que leur espace sous la selle est compté, surtout la V-Strom.

 

 
Instrus. L'écran TFT couleur de la Tracer 900 GT file un méchant coup de vieux à l'instrumentation monochrome de la V-Strom 1000. Reste que les deux se commandent depuis le guidon et renseignent sur toutes fonctionnalités importantes : deux trips journaliers, l'heure, le niveau d'essence, la température de l'air et du moteur, le rapport engagé et la consommation (moyenne et instantannée). Le tout de manière lisible et présenté clairement.

 

 
Train avant de compét'. Fourche inversée entièrement réglable, étriers radiaux 4-pistons et gros disques de freins : la V-Strom 1000 et la Tracer 900 GT disposent de solide train avant, digne de motos sportives ! Ces équipements sont à l'origine d'un très bon contrôle directionnel sur les deux rivales et d'un freinage puissant, à l'avantage de la Yamaha en termes de mordant. La Suzuki est toutefois plus convaincante au niveau du frein arrière.

 

 
Du ressort. La V-Strom 1000 comme la Tracer 900 GT reçoivent une pratique molette déportée de réglage de la précharge à l'arrière. Un avantage non négligeable pour adapter l'assiette de la moto lors des virées en duo, chargé. A deux, la Suzuki fera valoir son amortissement plus progressif, l'agréable "rondeur" de son twin et son meilleur confort de selle. La Tracer agace en duo à cause de ses repose-pieds passager situés trop près de ceux du pilote. 

 

 
A "selle" qui dure. Carton jaune pour Yamaha et Suzuki, qui n'ont pas jugé opportun d'installer des selles bien rembourrées sur leurs motos routières. La Tracer 900 GT est la moins bien lotie, car plus étroite et en pente. La Yamaha est en revanche la plus accessible grâce à sa moindre largeur : deux poids touchent le sol en position selle basse (850 mm), quand un pilote de 1m75 pose seulement un pied et une pointe sur la selle non réglable de la V-Strom (850 mm), plus large entre les cuisses.

 

 
GT pas contre moins de vibrations… Le 3-cylindres et le bicylindre ont en commun une certaine propension à vibrer dans les tours. Faute de caoutchouc sur ses repose-pieds, la Tracer 900 GT chatouille désagréablement les bottes dès 5000 tr/mn, avant de s'étendre aux mains. La V-Strom 1000', dotée de caoutchouc avant-arrière, est plus bienveillante à ce niveau. On apprécie en revanche la sobriété de chacune : de 5,39 à 6,57 l/100 km pour la Yam' et de 4,71 à 5,64 l/100 km pour la Suz' mesurés par MNC pendant ce duel en mode "balade".

 

 
Chaleur ! L'été, c'est bien : il fait beau, les routes ont du grip, les paysages sont illuminés... Oui, mais il fait également parfois hyper chaud : plus de 35°C pendant ce duel MNC ! Forcément, ça chauffe vite sous le casque quand on doit s'arrêter régulièrement pour faire des photos, prendre des mesures et des notes et échanger nos impressions sur les brêles ! Comment ça, on se plaint d'aise ?!

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Suzuki avec Pack Adventure : top-case de 55 litres, poignées chauffantes, barres de protection, feux longue portée et béquille centrale 
  • Yamaha 100% d'origine (hors pneus)
  • Kilométrage au départ
    • Suzuki : 1400 km
    • Yamaha : 958 km
  • Pneus :
    • Suzuki  : Bridgestone Battlewing BW501
    • Yamaha : Bridgestone S21(Dunlop Sportmax D222 d'origine)
  • Routes : réseau secondaire, ville, voies rapides
  • Consos moyennes
    • Suzuki : 5,39 à 6,57 l/100 km
    • Yamaha : 4,71 à 5,64 l/100 km
  • Météo : soleil et de 20 à 30°C
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS V-STROM 1000 ADVENTURE

 
  • Homogène et confortable
  • Twin qui "tracte" fort jusqu'aux mi-régimes
  • Contenance du top-case (2 intégraux)
 
 
 

POINTS FAIBLES V-STROM 1000 ADVENTURE 

 
  • Selle ferme
  • Manque de tonus dans les tours
  • Accuse le poids des années...
 
 
 

POINTS FORTS TRACER 900 GT

 
  • Equipements de série pléthorique
  • Motorisation et partie-cycle joueuses
  • Excellente illustration du "Sport-GT"
 
 
 

POINTS FAIBLES TRACER 900 GT

 
  • Selle ferme et en légère pente
  • Sensible aux réglages de suspensions
  • Capacité valises insuffisante pour casque
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !