• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PROPOSITION DE LOI
Paris, le 27 février 2018

Une proposition de loi contre la baisse générale de la vitesse à 80 km/h

Une proposition de loi contre la baisse générale de la vitesse à 80 km/h

54 députés emmenés par Jérôme Nury (Les Républicains, Orne) ont déposé une proposition de loi visant à donner aux autorités locales le pouvoir de fixer librement la limitation de vitesse sur leurs routes, dans la limite de 10 km/h supplémentaires. Autrement dit, de pouvoir revenir au "bon vieux" 90 km/h où bon leur semble... Explications.

Imprimer

"La philosophie de ce texte est simple : confier les limitations de vitesse à ceux qui connaissent le mieux le réseau routier afin de remonter certains tronçons à 90km/h", résume le député (LR) de l'Orne (61) Jérôme Nury, auteur de la proposition de loi n°691 "relative au pouvoir d’adaptation des vitesses maximales autorisées par les autorités détentrices du pouvoir de police de la circulation".

"Les vitesses maximales autorisées sur le réseau routier français sont uniformes sur l’ensemble du territoire", mais "l’article R. 413-1 du code de la route introduit la possibilité, pour les autorités investies du pouvoir de police, de définir des limitations de vitesses plus restrictives", soulignent les 54 auteurs de cette proposition déposée sur le bureau de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale à l'Assemblée nationale, prônant "une approche moins uniforme et plus pragmatique des limitations de vitesse".

Connaissance du terrain

Cette proposition de loi vise donc à "mieux tenir compte des caractéristiques locales du réseau routier en confiant aux autorités investies du pouvoir de police de la circulation une capacité d’adaptation au code de la route plus étendue".

Le député Jérôme Nury dépose une proposition de loi contre la baisse générale de la vitesse à 80 km/h

Si elle était adoptée, les maires et présidents de conseils départementaux pourraient donc "définir non seulement des vitesses maximales autorisées inférieures à celles prévues dans le code de la route, mais aussi des vitesses supérieures à celles définies par le code de la route dans la limite de 10 km/h supplémentaires".

A partir de leur connaissance du terrain, les élus locaux pourraient ainsi "définir des portions de routes ne présentant pas de dangerosité particulière où la limite de vitesse maximale à 90 km/h pourrait être maintenue", estiment les 54 députés (sur 577), soutenus notamment par l'association 40 millions d'automobilistes.

La proposition de loi

Article 1er

À l’article L. 2213-1-1 du code général des collectivités territoriales, après le mot : « route » sont insérés les mots : « ou supérieure à celle prévue dans le code de la route dans la limite de 10 km/h supplémentaires ».

Article 2

Après l’article L. 3221-4 du même code, est inséré un article L. 3221-4 bis ainsi rédigé

« Art. L. 3221-4 bis. – Le président du conseil départemental peut, par arrêté motivé, fixer pour tout ou partie des voies départementales ouvertes à la circulation publique une vitesse maximale autorisée inférieure à celle prévue par le code de la route, ou supérieure à celle prévue par le code de la route dans la limite de 10 km/h supplémentaires, eu égard à une nécessité de sécurité et de circulation routières, de mobilité ou de protection de l’environnement. »

Les cosignataires

Jérôme NURY (Orne, LR), Damien ABAD (Ain, LR), Emmanuelle ANTHOINE (Drôme, LR), Julien AUBERT (Vaucluse, LR), Thibault BAZIN (Meurthe-et-Moselle, LR), Valérie BEAUVAIS (Marne, LR), Thierry BENOIT (Ille-et-Vilaine, UDRL), Émilie BONNIVARD (Savoie, LR), Jean-Yves BONY (Cantal, LR), Fabrice BRUN (Ardèche, LR), Jacques CATTIN (Haut-Rhin, LR), Paul CHRISTOPHE (Nord, UDRL), Dino CINIERI (Loire, LR), Bernard DEFLESSELLES (Bouches-du-Rhône, LR), Stéphane DEMILLY (Somme, UDRL), Julien DIVE (Aisne, LR), Jean-Paul DUFRÈGNE (Allier, PCF), Daniel FASQUELLE (Pas-de-Calais, LR), Yannick FAVENNEC BECOT (Mayenne, UDRL), Nicolas FORISSIER (Indre, LR), Annie GENEVARD (Doubs, LR), Jean-Carles GRELIER (Sarthe, LR), Meyer HABIB (Français établis hors de France, UDRL), Antoine HERTH (Bas-Rhin, UDRL), Patrick HETZEL (Bas-Rhin, LR), Sébastien JUMEL (Seine-Maritime, PCF), Valérie LACROUTE (Seine-et-Marne, LR), Laure de LA RAUDIÈRE (Eure-et-Loir, UDRL), Sébastien LECLERC (Calvados, LR), Marc LE FUR (Côtes-d'Armor, LR), Véronique LOUWAGIE (Orne, LR), Gilles LURTON (Ille-et-Vilaine, LR), Lise MAGNIER (Marne, UDRL), Olivier MARLEIX (Eure-et-Loir, LR), Frédérique MEUNIER (Corrèze, LR), Pierre MOREL-À-L’HUISSIER (Lozère, LR), Christophe NAEGELEN (Vosges, UDRL), Bertrand PANCHER (Meuse, UDRL), Éric PAUGET (Alpes-Maritimes, LR), Bernard PERRUT (Rhône, LR), Aurélien PRADIÉ (Lot, LR), Didier QUENTIN (Charente-Maritime, LR), Robin REDA (Essonne, LR), Jean-Luc REITZER (Haut-Rhin, LR), Vincent ROLLAND (Savoie, LR), Raphaël SCHELLENBERGER (Haut-Rhin, LR), Éric STRAUMANN (Haut-Rhin, LR), Laurence TRASTOUR-ISNART (Alpes-Maritimes, LR), Isabelle VALENTIN (Haute-Loire, LR), Pierre VATIN (Oise, LR), Patrice VERCHÈRE (Rhône, LR), Arnaud VIALA (Aveyron, LR), Michel VIALAY (Yvelines, LR), Stéphane VIRY (Vosges, LR)

En plus des travaux du Sénat et de la mobilisation soutenue des motards, les députés parviendront-ils à faire bouger les lignes ? A suivre sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Et pourquoi viser petit ??? Pourquoi pas retour à 110 comme c'était avant... Et même 140 puisque nos véhicules on largement progressé en matière de sécurité depuis les années 70/80 !
Bestof: 
1
ça part d'une bonne intention, mais NON, justement non, pas de 80 nulle part, sinon quel bordel en France, quelle ribambelles de panneaux et de limitations différentes d'un endroit à l'autre, on n'aura rien à y gagner que la dichotomie (ça en jette hein ?), le grand bazar en somme...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

BMW Motorrad offre un lifting et des extensions à sa R1250RT 2021

Ce n'est pas une radicale révolution, ni une simple évolution que propose BMW Motorrad avec sa R1250RT pour la prochaine saison de "Moto GT". La routière allemande dispose d'une toute nouvelle tête, drôlement bien faite. MNC vous livre ses infos, BMW vous explique tout en vidéo...
Routière 1 commentaire
Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix d'Aragon 2020

La descente aux enfers de Fabio "El Diablo" Quartararo, l'extraordinaire remontada d'Alex Rins, la nouvelle dimension d'Alex Marquez, la récompense du métronome Joan Mir, etc. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP d'Aragon à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
Duel vidéo Honda Africa Twin Vs Suzuki V-Strom 1050

Le Journal moto du Net oppose la Honda Africa Twin 1100 à la Suzuki V-Strom 1050 : duel vidéo !
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
Nouveau Honda Forza 750 : infos et mise en perspective avec la concurrence maxi-scooters

Honda lève comme prévu le voile sur son importante nouveauté 2021 : le Forza 750, nouveau scooter sport-GT conçu sur la base de l'Integra et du X-ADV 750. Ce maxi-scoot' inédit entend challenger la référence Yamaha Tmax avec sa ligne dynamique et ses technologies particulières. Présentation, comparaison avec ses rivaux désignés, fiche technique, photos et vidéo : la totale !
Scooters 16 commentaires
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire
Yamaha revend le motoriste Motori Minarelli à Fantic Motor

Yamaha Motor Europe s'apprête à revendre ses titres de propriété de Motori Minarelli - détenu à 100% par le blason japonais depuis 2002 - au constructeur italien Fantic. Cette transaction vise à renforcer la coopération entre les deux entreprises, annonce la marque aux trois diapasons. Décryptage.
Vie des entreprises 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...