• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TUNISIAN MOTO RALLY 2017
Tunis (Tunisie), le 3 février 2017

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Résolument devenu "l'autre" territoire du rallye routier grâce aux épreuves qui s'y déroulent depuis 2011, la Tunisie a une fois de plus accueilli quelques rallymen français sur ses terres pour participer au premier Tunisian Moto Rally aux côtés des rallymen tunisiens et donner à cette épreuve un caractère international. Compte rendu de l'intérieur.

Imprimer

Pari gagné pour Kais Chaibi : le directeur de Logistique Organisation Voyage Tunisie (LOV Tunisie), organisateur du premier Tunisian Moto Rally, a tenu parole et réalisé son épreuve malgré les difficultés (lire MNC du 19 décembre 2016). Epaulé par le TRC et des partenaires comme la Compagnie tunisienne de navigation (CTN) ou l'Office national du tourisme tunisien (ONTT), Kais Chaibi a su mener son rallye jusqu'à terme dans une ambiance des plus conviviales.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Les rallymen (et women) français présents à cette édition tunisienne ne sont pas les moins connus du plateau : on retrouvera notre triple championne de France féminine Sonia Barbot au guidon d'une KTM 690 Duke, Romain Cauquil, le champion de France des 125 4-temps 2016, ici aux commandes d'une KTM 390 Duke, Bruno Marlin, "ex" champion de France side-car qui a laissé son panier au garage pour parcourir les routes tunisiennes en duo avec sa compagne occupant la place passager d'une magnifique Benelli 1130 TRE-K , ainsi que d'autres vieux briscards des rallyes venus eux aussi faire un bon coup de moto et apprécier la qualité exceptionnelle de l'accueil tunisien.

Programme, ambiance et kilométrage

Vendredi 27 janvier

  • Contrôles techniques sur le port de la Goulette
  • 14h00 : départ depuis l'avenue Bourguiba pour l'étape Tunis - Monastir (200 km)

Samedi 28 janvier

  • Départ à partir de 08h00 pour l'étape Monastir - Douz (500 km)

Dimanche 29 janvier

  • Départ à partir de 08h00 pour l'étape Douz - Douz (400 km)

Lundi 30 janvier

  • Départ à partir de 08h00 pour l'étape Douz - Hammamet (500 km)
  • 21h30 : Remise des coupes pour l'épreuve de régularité tunisienne et soirée de gala

Mardi 31 janvier

  • Départ du convoi à 08h30 pour embarquement des pilotes français à 10h00 au port de la Goulette

La "mutation" du Tunisian Moto Rally en rallye balade suite aux problèmes d'assurance (lire MNC) n'aura que légèrement diminué le nombre d'inscrits, celui-ci atteignant une bonne quarantaine de participants avec quasiment autant de français que de tunisiens. Un succès dont peut se réjouir l'organisateur, Kais Chaibi qui ne pourra ainsi pas regretter d'avoir maintenu son épreuve !

D'autant que cette première édition du Tunisian Moto Rally n'est finalement pas qu'une balade ! Elle l'est obligatoirement bien sûr pour les pilotes français, mais l'organisateur a trouvé une alternative pour permettre un classement parmi les tunisiens, sans modifier le parcours afin qu'il reste identique pour tout le monde, en installant des contrôles horaires avec pointage obligatoire pour les tunisiens. Ceux-ci devront respecter une vitesse moyenne de 60 km/h pour pointer à l'heure et des contrôles inopinés pourront se trouver sur le parcours...  Il va donc falloir jouer la carte de la régularité pour bien se classer parmi les concurrents tunisiens ! Les français partiront à la suite des tunisiens, un par un également mais sans horaire imposé, pour étaler tous les concurrents dans une continuité régulière.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Dès le débarquement des français à Tunis ce matin, le parking du port de la Goulette est investi par les motards tunisiens. Certains venus accompagner leur pote inscrit au rallye et d'autres en simples spectateurs, soit près d'une soixantaine de motos, toutes alignées de la même manière que celles inscrites au rallye. Le port de la Goulette n'avait pas revu autant de motos depuis le Tunisian Moto Tour en 2014 !

L'heure du grand départ approche, le road-book indique une petite liaison pour rejoindre l'avenue Bourguiba au centre-ville de Tunis, d'où doit être officiellement lancé le premier Tunisian Moto Rally.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

La foule tunisienne est au rendez-vous pour admirer les machines et applaudir les participants : fanfare allant jusqu'à chanter l'hymne national tunisien, ambiance grandiose, on se croirait au départ d'un Dakar !

Les départs sont enfin donnés, de minute en minute comme pour un "vrai" rallye. Toutes sortes de motos participent : de la Yamaha 1300 FJR de Mounir Kechrid, à la légendaire et fidèle Honda Africa Twin de notre ami Mehdi Klila, en passant par le scooter Honda 300 SH mené par notre rallyman franchouillard Stéphane Guéguin, chargé de son épouse en place arrière...

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Duo tunisien aussi avec l'équipage Ali Boudhina et son pote Hechem Khedira, encouragés par le président de la commission des rallyes routiers français, Gilles Planchon-Tourly, venu comme très souvent en Tunisie pour "donner un coup de main" comme directeur de course. Profitons-en pour remercier les quelques membres du staff de la commission nationale des rallyes routiers qui ont mis la main à la pâte pour alléger Kais Chaibi et son équipe de quelques lourdes tâches procurées par une telle organisation... Jean François Léost, Roger et Denise Blanc, Nils Moulins, officiels de la FFM, n'ont pas hésité à se porter volontaires.

L'aventure en Tunisie aux portes du Sahara

La première étape, relativement courte (environ 200 km) nous mène à Monastir. La route est plutôt directe avec quelques portions bien sympathiques, mais les voies principales sont quand même majoritaires pour atteindre la première étape à l'hôtel Skanes Serail de Monastir.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

L'étape est reposante dans un tel endroit... Farniente, discussions sur l'étape vécue, confortablement installés devant une menthe à l'eau ou une bière tunisienne aux salons de l'hôtel, ambiance vacances quoi !

Le temps passe déjà trop vite et nous voici au départ de la deuxième étape. Les 41 concurrents au départ ce matin ont aujourd'hui plus de 500 kilomètres à faire pour rejoindre la ville de Douz, aux portes du Sahara.

Le paysage devient rapidement de plus en plus sauvage au fil de la descente dans le sud des terres et les routes de plus en plus petites et difficiles... Bref, du beau rallye !

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Les rallymen touristes Français en prennent plein les yeux et le mot qui revient sur toutes les lèvres se résume à "magique" !

Au fil des paysages et après la traversée du chott El Jerid, immense lac salé asséché, nous voici à Douz. L'hôtel de l'étape est situé tout en bordure des premières dunettes du Sahara, proche du dernier rond-point orné d'une clé géante, la "clé des portes du désert" (et rebaptisée "la clé de Douz" par Marcus Himself) !

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Derrière, c'est l'immensité... Pour du dépaysement, les rallymen/touristes français ne sont pas déçus ! Les tunisiens eux poursuivent leur course à la régularité. Certains d'entre eux, qui s'arrêtent un peu trop longtemps quelques centaines de mètres avant les contrôles pour attendre leur heure idéale, prennent des pénalités, mais l'ambiance reste à la bonne humeur et les sourires inondent tous les visages !

L'accueil des habitants est tout aussi chaleureux qu'à Tunis ou Monastir. Mais après le coucher du soleil, la température descend très vite et il fait meilleur au bar de l'hôtel qu'à aller visiter le bourg... Rigolades et discussions vont bon train dans le pack des pilotes franco-tunisiens : l'ambiance est au beau fixe.

Demain c'est une boucle Douz-Douz d'environ 400 kilomètres qui nous attend, je sens qu'on va encore en prendre plein les yeux...

Douz - Douz, l'étape "scolaire"

Non seulement le tracé du parcours, particulièrement typé rallye, est un excellent apprentissage pour le pilotage que demande notre discipline favorite tant les routes sont jonchées de surprises (trous, graviers et grip variable...) mais le parcours de l'étape passe par Matmata et plus particulièrement par son école où se trouve un contrôle horaire !

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

En effet, sensibilisé par la pauvreté des habitants de l'intérieur des terres du sud tunisien lors de sa venue en Tunisie l'an dernier, Christian Reynaud, le père de notre rallyman champion de France Espoir 2015 Pierre Reynaud, en accord avec l'organisation du Tunisian Moto Rally, a réussi à obtenir des dons en fournitures scolaires pour les enfants de Matmata de la part d'un village proche de son domicile en Haute-Loire (43), le village d'Espaly Saint-Marcel !

Ce mouvement soutenu par la municipalité et le club de foot local et d'autres généreux donateurs aura permis de réunir de nombreuses fournitures diverses : stylos, crayons de couleur, feutres, règles, trousses, cartables, etc.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Une fois arrivés à Matmata en respectant scrupuleusement le road book qui faisait suivre ce tracé rallye pur et dur, les participants se retrouvent à l'école du village et en occupent la cour en tant que parc fermé pour une pause d'une bonne heure afin de remettre les dons aux élèves.

Cette opération demandait un minimum d'organisation, autant de la part des encadrants et autre personnel enseignant des enfants de Matmata que du côté du staff de l'organisation du rallye afin de coordonner au mieux cette remise de dons.

Les enfants sont sagement regroupés et une chaîne est organisée avec tous les motards, positionnés en file indienne entre le véhicule transportant le matériel et le bâtiment, situé plus haut, ou il est prévu de déposer les fournitures, dans une cour intérieure !

L'opération durera finalement un peu plus d'une heure, mais tant pis pour le timing prévisionnel, le moment est cérémonial et émouvant, les sourires des enfants fait plaisir a voir. Un grand merci à Christian Reynaud pour avoir lancé cette opération, ainsi qu'a tous ceux qui ont participé à ces dons. Une correspondance va maintenant être organisée entre les enfants de l'école de Matmata et ceux de l'école d'Espaly Saint-Marcel... et pourquoi pas à terme un jumelage entre les deux villages ?

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Puis le rallye continue sa route : ça repart pour une pause repas dans un restaurant d'un village troglodyte. Comme à chaque étape, les motards sont accueillis en grandes pompes ! Les musiciens locaux jouent de leurs tambours et flûtes pittoresques, un air rythmé qui incite à danser...

Les salles de repas sont installées dans plusieurs grottes et un couscous nous est servi. Le retour sur Douz se fait tranquillement dans l'après-midi a travers les immensités désertiques et autres paysages magiques du sud tunisien.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Dernière étape : Douz - Hammamet

Quoi ? Déjà lundi 30 ? On ne voit pas le temps passer... Mais c'est une longue étape de plus de 500 kilomètres qui nous attend, il ne va pas falloir s'endormir !

Un petit imprévu de dernière minute oblige l'organisation à modifier légèrement le parcours du matin qui devait être plutôt montagneux. En effet, un éboulement à barré une route par laquelle le passage devient impossible...

Afin de ne pas envoyer les motards au hasard dans la nature, l'organisation décide de former un convoi encadré pour shunter la partie du parcours à contourner, tout en reprenant au plus tôt le tracé d'origine indiqué sur le road book. Le détour se passe sans problèmes particuliers et tout le monde rejoindra la pause du midi en temps et en heure.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Cette pause repas se fait à El Jem, au pied de son très célèbre coliseum. C'est encore un accueil remarquable qui nous attend et la salle de restaurant est grandiose ! Une visite express est même organisée après le repas pour les motards du rallye qui souhaitent voir ce majestueux monument de plus près.

Nous voici revenus dans l'antiquité, au temps des Romains ! Les choses n'ont pas tellement changé depuis, finalement... Ou peut-être juste les marques des cuirs des gladiateurs ? La fin du parcours vers Hammamet se fera ensuite au plus direct avec la dernière centaine de kilomètres par l'inévitable autoroute.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Mais les images des paysages traversés tournent en boucle dans les têtes des motards... La Tunisie est vraiment belle et pittoresque et le rallye routier y a tout a fait sa place ! L'arrivée à Hammamet se fait au majestueux hôtel de luxe Lella Baya, et là encore : c'est magique !

Après le repas du soir, à 21h30, une remise des prix récompense les pilotes tunisiens qui auront effectué les meilleurs résultats au cumul de leurs temps de régularité et des éventuelles pénalités encourues durant ces quatre jours de rallye.

Tunisian Moto Rally 2017 : tourisme et convivialité

Résultat : Houssem Jebli (Honda 919 Hornet) s'impose devant Mohamed Sassi (BMW 1200 GS) et Thamer Aouini (Triumph 1050 Speed Triple).

Beau rallye, belle réussite pour Kais Chaibi et le TRC, les chronos de spéciales ont un peu manqué aux "top guns de la bande, mais les choses vont vite évoluer et il y a de fortes chances pour que le prochain Tunisian Moto Rally, déjà prévu pour 2018, soit un véritable rallye compétition. A suivre naturellement sur MNC : restez connectés !

.

Les derniers essais MNC

Essai BMW R1200GS Rallye 2017 : une option vers l'Adventure

Comment renouveler le succès de la R1200GS, une moto qui domine - voire écrase - sa catégorie des maxi-trails ? Quand sa supériorité fait une telle l'unanimité qu’elle en devient même la moto de plus de 500 cc la plus vendue dans le monde, malgré son prix supérieur à 16 000 euros ? La réponse de BMW est simple et imparable : il suffit de la dupliquer ! Explications et démonstration avec notre essai MNC de la R1200GS Rallye 2017.
Duel CB650F Vs MT-07 : le traditionnel 4-pattes Honda contre le sensationnel CP2 Yamaha

Attaquée de toutes parts, la Yamaha MT-07 reste la référence des roadsters de moyenne cylindrée. En 2017, Honda continue de lui opposer sa CB650F, revue à l'occasion du passage à Euro4. Le roadster 4-pattes peut-il battre le bicylindre CP2 ? Réponse dans ce nouveau duel MNC !
Duel BMW nine T Pure Vs Honda CB1100 RS : plaisirs classiques

Belle, chic et très légitime sur le segment des motos néo-rétros, la Honda CB1100 n'a pourtant séduit que 125 motards français en 2016. Le constructeur japonais épice sa recette avec une variante RS aux saveurs plus affirmées, ouvertement inspirée de la très goûtue BMW R Nine T et de ses 1000 ventes annuelles ! Duel MNC entre l'inédite Nine T Pure et la CB1100 RS 2017.
Essai KTM 390 Duke : le permis A2 avec classe et sans bridage

La KTM 390 Duke lancée en 2013 évolue en même temps que sa petite soeur 125, avec laquelle elle partage beaucoup : look, partie cycle, équipements... Côté motorisation, le roadster KTM destiné aux permis A2 se plie à la norme Euro 4 mais ne se dégonfle pas. Essai !

Guide pratique Nouveautés moto 2017 : prix, fiches techniques et dates de disponibilité

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

GP de Grande-Bretagne : nouveau coup dur pour le Circuit of Wales

Le nébuleux et compliqué projet du Circuit of Wales, complexe sur lequel il est prévu de disputer le GP de Grande-Bretagne depuis 2016 (!), semble prendre définitivement du plomb dans l’aile : le gouvernement du Pays de Galles refuse de s’en porter financièrement garant, jugeant trop important "l’impact potentiel sur les finances publiques de la proposition actuelle". Explications.
Nouveauté Ducati 2018 : premières photos volées de la Superbike V4

Quelques jours seulement après la publication d'une vidéo officielle concernant une future Panigale (édition spéciale ?), nos confrères belges de Maxxmoto dégainent les premiers clichés d'une future sportive Ducati à moteur V4...
James Toseland : après la compétition moto, la musique

James Toseland, vous vous souvenez ? Champion du monde Superbike en 2004 sur Ducati puis en 2008 avec Honda, ce pilote britannique a ensuite évolué - sans grand succès - en MotoGP en 2008 au sein du team Yamaha Tech3, avec à la clé une 11ème et une 14ème place au classement général. Des blessures à répétition alliées à un manque de résultats le poussèrent à raccrocher les gants en 2011 aux profits de sa seconde passion : la musique.
Vidéo moto : à 91 ans, une américaine fait son baptême moto sur circuit !

À la tête de la "Broaster Company" qui commercialise du poulet frit aux USA et sponsorise depuis peu l'équipe Honda RoadRace Factory en championnat de Superbike américain, Rochelle Simms, 91 printemps, a demandé si elle pouvait faire un tour de piste. Mémé bien sûr que oui !
Hausse inquiétante des vols de BMW R1200 GS en France

La Mutuelle des Motards et ses partenaires constatent une augmentation inquiétante du nombre de vols de motos BMW R1200 GS, multiplié par trois en un an dans certaines régions !
Compte rendu et résultats du Grand Prix des Pays-Bas MotoGP 2017

Valentino Rossi est de retour sur la plus haute marche du podium MotoGP ! Un an après sa dernière victoire à Barcelone, l’italien de 38 ans renoue avec le succès lors d’un Grand Prix des Pays-Bas 2017 à rebondissements. Danilo Petrucci et Marc Marquez l’accompagnent sur le podium d’Assen, tandis que Viñales s’est pris les pieds dans le tapis et ne marque aucun point. Zarco, qualifié en pole, finit 14ème à cause d’une mauvaise stratégie. Compte rendu et classements.
Saga du rachat Ducati : Harley-Davidson propose, les syndicats VW s'opposent...

Précédemment dans la saga Ducati : Harley-Davidson, qui s'était séparé de Buell puis de MV Agusta, serait tombé sous le charme de Ducati... Mais les avances du gros américain seraient compromises : les tuteurs allemands de la belle italienne ne sont pas d'accord !
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.