• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Paris, le 19 octobre 2006

Rencontre du troisième type !

Rencontre du troisième type !

Traditionnellement scindée en deux clans (moto et scooter), la famille deux-roues pourrait accueillir un troisième type de véhicules : le trois-roues, qui à la différence des trikes et autres triporteurs permet de prendre de l'angle. Le MP3 ouvre la voie.

Imprimer

Impossible de passer inaperçu au guidon de cet ovni ! Et à moins que le MP3 se mette à pulluler rapidement dans nos villes, les premiers acquéreurs de ce scooter révolutionnaire risquent d'avoir du mal à arriver à l'heure à leurs rendez-vous !

"Ah ! Il est sorti ?", "Alors c'est bien ?", "Eh moi je voudrais çà quand je serai grand !", "Hé, zarma il a trois roues ton scooter m'sieur !", "Hips ? T'as drois roues ?... burp ! Bourquoi, t'as peur de tomber ?"...

Telles sont en substance les remarques qui fusent de la part des motards, automobilistes, enfants, passants - et même badaud à l'alcoolémie douteuse... - à la vue du dernier né de la famille Piaggio.

Un nouveau venu qui selon le constructeur italien devrait lui permettre de donner naissance à "un nouveau phénomène", 60 ans après avoir créé celui de la Vespa grâce au prototype MP5, ou "Moto Piaggio 5".

Les vidéos Moto-Net.Com
Paris, 19/10/2006 - Le MP3 125 joue les stars à Deauville... Vidéo Moto-Net.Com.

C'est donc tout naturellement que le groupe italien a baptisé son nouveau scooter à trois roues "MP3" (Moto Piaggio 3) : aucun rapport avec le format musical, même si cette homonymie devrait profiter au scooter, notamment auprès des djeunz !

Créé en moins de quatre ans avec plus de trente brevets à la clé, le nouveau Piaggio MP3 montre avec brio que les japonais ne sont pas les seuls acteurs dans le secteur "Recherche et Développement" du monde du deux-roues. Oui, "deux-roues", car malgré l'ajout du troisième appendice, le MP3 est bel et bien classé dans la catégorie des deux-roues puisque sa "largeur de voie" (420 mm) reste inférieure aux 600 mm qui marquent le passage à la famille des quads.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Mais cette appartenance officielle à la grande famille des deux-roues ne parvient pas à effacer toute appréhension lorsque le motard - aussi aguerri soit-il - décide de l'enfourcher...

Un concept exclusif

Car de l'extérieur, les dimensions du MP3 - comparables à celles d'un scooter GT type X9 - paraissent plus imposantes que celles de ses cousins. Et esthétiquement, la face du MP3 s'apparente davantage à celle d'une motoneige ou d'un scooter des mers qu'à celle d'un scooter urbain !

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

En revanche, le reste du MP3 ressemble furieusement à la production italienne actuelle. Vu de derrière, le MP3 passe pour un scooter tout à fait commun aux yeux d'un non averti et à l'arrêt, seule l'absence de pied au sol retiendra l'attention du passant ! Mais nous y reviendrons plus tard.

Dérivé du X8, le MP3 possède un châssis en acier analogue à celui d'autres scooters et c'est bien évidemment le train avant qui vaut le détour ! La suspension avant "en parallélogramme est solidaire du châssis et articulé autour de la colonne de direction", précise Piaggio, très fier de son concept exclusif.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Le mécanisme d'inclinaison - le MP3 ne reste pas droit comme un vulgaire triporteur - se compose de quatre bras en fonte d'aluminium, fixés à la colonne de direction par quatre articulations. Aux extrémités de ces bras se trouvent les deux tubes de guidage au bout desquelles se trouvent les deux fameuses roues avant.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Ce système permet une inclinaison maximale de 40°, soit un angle rarement atteint sur un scooter lambda. En se penchant sous l'avant du MP3, la vue de la flopée de pièces, d'articulations et de durits a de quoi décontenancer. Pourtant Thierry Bonnin, inspecteur technique chez Piaggio France, assure que "Piaggio a tenu à assurer ses arrières en insérant une multitude de capteurs qui veillent à la sécurité du pilote".

Système Roll Lock... Bien plus qu'un gadget !

Avant de s'élancer, il est tout de même nécessaire de prendre connaissance du mode d'emploi de ce nouveau scooter. Notre MP3 d'essai étant équipé de l'option "Roll Lock", un bouton inédit fait son apparition sur le comodo droit.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Fonctionnant comme les clignotants, un coup vers la gauche (automatiquement accompagné d'un bip d'avertissement et d'un voyant allumé au tableau de bord) fige les suspensions dans leur position tandis qu'un coup sur la droite (deux bips et le voyant s'éteint) les libèrent de toute contrainte, permettant de mouvoir le MP3 comme un scooter classique.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Le "jeu" consiste rapidement à ne plus poser le pied par terre, ce qui demande un certain doigté puisque le pouce actionne le contacteur tandis que les autres doigts dosent le freinage sur le levier. Une dizaine d'approches aux feux rouges suffisent cependant pour prendre ses marques. On aurait apprécié, dès lors, de pouvoir couper le signal sonore façon "recul de pelleteuse" particulièrement agaçant à la longue !

Toujours en bloquant les suspensions, les manoeuvres à pied sont grandement facilités par la possibilité de déplacer le scooter sans avoir à gérer son équilibre. Les "motomobilistes" peu habitué(e)s à déplacer 200 kg à bout de bras apprécieront !

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

De plus, la présence du frein à main permet de garer le MP3 en toute sécurité quel que soit l'emplacement : les suspensions pouvant se bloquer avec un différentiel de 20 cm, les trottoirs ou parkings en dévers ne sont plus un souci ! Le Roll Lock apparaît dès lors comme une option - facturée 660 € certes - particulièrement intéressante.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Il est bon également de savoir qu'outre le contacteur au guidon, une accélération au-delà des 3 000 tr/mn permet de libérer les suspensions avant. Notre modèle d'essai ayant des démarrages à froid quelque peu récalcitrants, il demandait deux à trois accélérations successives afin de réveiller le starter automatique. Au premier démarrage, il faut donc veiller à l'équilibre du scooter dont les suspensions se débloquent au premier gros coup de gaz !

Poids à surveiller !

Une attention qui semble inutile pour le motard lambda, mais qu'il est nécessaire de rappeler aux débutants car sur le MP3, on a vite fait de ne plus jamais poser pied à terre. Confortablement assis, on prend rapidement en main le système Roll Lock qui évite d'avoir à déplier une jambe à chaque arrêt.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Attention cependant de ne pas brûler les étapes, car une mauvaise manipulation ou un faux départ entraînera une inclinaison imprévue de la bête. Mieux vaut dans ce cas avoir de solides cuisses pour retenir la chute du scooter, qui pèse tout de même 199 kg (à sec).

Lors du verrouillage des suspensions à un feu rouge, il faudra également veiller à ce que le scooter soit bien vertical, faute de quoi le redémarrage pourra s'avérer délicat pour un novice en deux-roues ne maîtrisant pas parfaitement l'équilibre et les joies de la force gyroscopique...

Le poids du MP3 est également gênant au niveau des performances de l'engin : accusant un surpoids de 33 kg par rapport au X9 125, le monocylindre "Leader" 125 marque un peu plus le creux au démarrage spécifique aux Piaggio. L'accélération du nouveau scooter MP3 demeure toutefois suffisante pour contenir celle des automobilistes au feu vert.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Les 15 chevaux atteints à 9 250 tr/mn et les 12 Nm de couple à 8 500 tours sont fortement sollicités en ville... et rapidement débordés sur voie express. Sur autoroute, la vitesse maximale atteinte est de 120 km/h compteur. Impossible, même en descente, de dépasser cette valeur, car la transmission empêche au moteur de prendre plus de 12 000 tr/mn. Sur le plat, les 110 km/h sont accrochés mais cela demande un peu de patience à compter de 90 km/h.

De plus, si la protection de la bulle d'origine se montre suffisante en ville, elle devient légère à "grande" vitesse. Les voyageurs opteront sans doute pour l'immense "pare-brise confort" proposé en option. On s'en doutait et cela s'est vérifié lors d'un aller-retour sur la côte normande : les longs trajets sur le MP3 sont envisageables à condition d'être patient, motivé, amoureux... ou téméraire !

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Notons que Piaggio propose dans son "Winter Pack" un pare-brise confort, des couvre-jambes et gilet chauffants et des pneus "contact". À quand une version 3x3 à pneus en lamelle Y pour monter sur Avoriaz ?

À basse vitesse, l'agilité est également légèrement en retrait par rapport à un scooter conventionnel : les changements vifs de direction demandent un soupçon plus de physique. Mais en penchant son poids à l'extérieur du scooter, ce dernier s'incline et vire efficacement, un peu à la manière d'une vraie moto. Mieux vaut alors vérifier le gonflage des pneus, même à la sortie de la concession !

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

La conduite devient naturelle au bout de quelques virages et la maniabilité du MP3 augmente rapidement avec l'expérience. Cette dernière se double d'une tenue de route sensationnelle. Car l'ajout d'une roue à l'avant ne se résume pas un simple artifice, n'attirant que momentanément une population de "fashion victimes" !

Le train avant du MP3 offre une sérénité que les scooters traditionnels procurent difficilement et passe du statut d'originalité à celui de réelle valeur ajoutée !

Un train avant digne de confiance

Quel régal d'enchaîner les tours de ronds-points à vive allure en frottant la béquille, sans se demander si la petite roue avant ne va pas se dérober subitement ! Sur petites routes, le MP3 met en confiance et séduit le plus septique des motards. Tout juste note-t-on une légère oscillation du guidon lorsqu'une seule des deux roues franchit une irrégularité. Mais ce désagrément est bien mince à côté d'une chute en scooter classique.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Les motards les plus bougons déclareront que les "scooteux" n'ont qu'à regarder où ils placent leur roue avant... et ils auront parfaitement raison ! Cependant, dans le trafic, il n'est pas toujours évident de repérer la plaque d'égout ou le nid de poule, cachés par la file ininterrompue de voitures devant soi. Les deux roues avant du MP3 sont alors de précieuses alliées au moment de négocier de telles surprises...

D'après Piaggio, l'ajout d'une roue avant - qui se traduit par le double de gomme en contact avec le sol à l'avant et par un troisième frein de 240 mm pincé par un étrier double piston - permettrait de réduire la distance de freinage du MP3 "de 20% sur revêtement normal, voire jusqu'à 24% sur chaussée glissante comparativement à un scooter classique".

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Sur route propre, le MP3 permet en effet des freinages d'urgence particulièrement convaincants. Sans vérifier l'exactitude des données annoncées par le constructeur - qui nécessiterait une contre-expertise scientifique minutieuse digne de la CTU et que Moto-Net avoue ne pouvoir mener ! -, force est de constater qu'au moment d'attraper les freins, l'appréhension est beaucoup moins forte qu'avec un scooter lambda.

Au bout de quelques essais, on se surprend même à exécuter de belles roues avant ! En revanche sur route dégradée, sablonneuse ou glissante, le constat est moins dithyrambique : l'absence d'ABS oblige le pilote à doser subtilement le frein avant afin de ne pas bloquer ses roues. Notre modèle d'essai qui possédait un freinage peu mordant - il aurait sans doute mérité une purge - polissait encore la réaction du MP3 dans ce type d'expérience.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Le MP3 n'est donc pas l'antidote absolu aux chutes (on a les noms !), mais il permet d'aborder les virages et les freinages sereinement, ce dont la majorité de ses concurrents est incapable.

Bon citadin

En ce qui concerne la conduite en agglomération, après un léger temps d'adaptation on se faufile finalement pratiquement aussi bien qu'avec un scooter standard. La largeur hors tout du MP3 (745 mm) est d'ailleurs inférieure à celle d'un X8 (760) ou d'un X9 (750) ! Seul le rayon de braquage un peu trop important empêchera les "coursiers" de regagner à chaque coup la pole position au feu.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

En duo, le MP3 se montre accueillant mais possède deux défauts. Tout d'abord, le pauvre monocylindre 4-temps s'essouffle vite dans les montées. Ensuite, la position de conduite "pieds en avant" étant impossible pour le pilote à cause des passages de roues, les duos aux grands pieds pourront être incommodés, comme le montre la photo ci-dessus.

Point de vue équipement, le MP3 fait pratiquement jeu égal avec la concurrence, même si aucun vide-poches n'est proposé à l'avant. Quant à l'ouverture de la selle, elle n'est pas aisée : une poignée serait la bienvenue ! Le tableau de bord en revanche se montre complet, offrant deux totalisateurs partiels et un totalisateur supplémentaire dès le passage sur la réserve.

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Les 65 litres sous la selle accessibles en deux points au moyen d'une ouverture à distance satisferont cadres dynamiques, les touristes et les sportifs. Le coffre accueille facilement tout type d'intégral à l'arrière et un modèle "moyen" devant. Sa profondeur d'un mètre permet également le transport de longs paquets.

Attention toutefois à ne pas remplir trop en hauteur le coffre sous la selle, car si elle se referme sans problème après le chargement, elle refusera obstinément de s'ouvrir pour le déchargement... Fâcheux lorsqu'on a justement les clés de chez soi dans le sac sous la selle, bien que ledit sac puisse finalement s'extraire tant bien que mal par le coffre arrière, mais carrément handicapant lorsqu'on ne peut plus récupérer son intégral au moment de repartir...

Vivement plus gros !

En définitive, d'un point de vue motard, le MP3 souffre d'une motorisation bien trop faible par rapport à son poids et surtout à ses aptitudes routières. L'arrivée sur le marché en janvier 2007 du 250 "Quasar", qui développe 7,5 ch de plus et quasiment le double de couple (21 Nm à 6 750 tours) pour un poids augmenté de 5 kg, devrait permettre d'offrir des performances moins frustrantes.

Pour les utilisateurs qui se contentent de le conduire en ville, le 125 se montrera suffisant. En revanche, pour parfaire son produit vis-à-vis d'eux, Piaggio devra pourvoir son MP3 du système ABS. Car si Thierry Bonnin, inspecteur technique chez Piaggio France, considère que cet équipement est "inutile sur une machine de ce type", les automobilistes et de plus en plus de motards pensent le contraire...

Essai MP3 : Rencontre du troisième type !

Quant au tarif, il ne semble finalement pas exagéré : même s'il reste prohibitif pour les petits budgets qui préféreront acquérir pour moitié moins cher des 125 basiques, il n'est pas supérieur à certains hauts de gamme GT : 4 690 € en version de base - contre 4 399 pour un X9 -, 5 100 avec le grand pare-brise version "C", 5 390 avec l'option Roll Lock version "RL" et 5 690 en "CRL", il est disponible en quatre coloris : noir, blanc, bleu ou rouge.

Mais pour profiter pleinement du nouveau train avant Piaggio, il faudra surtout attendre la commercialisation d'un 400 ou 500 cc. Or on murmure "dans les milieux autorisées" l'arrivée d'une version plus sportive que l'actuel MP3 sous la marque Gilera, qui ouvrirait à n'en pas douter des perspectives alléchantes !

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
J'ai eu la chance d'essayer le mp3 et je dois dire que bien réticent au départ j'ai été conquis. J'ai notamment été bluffé par la tenue de route, le système est vraiment efficace, rassurant et bien foutu car filtre bien et indépendamment sur les 2 roues avant les imperfections de la route. Le freinage est nettement meilleur qu'un scooter classique. Non le seul problème est le moteur qui n'est pas à la hauteur des capacités de l'engin. A préciser qu'un système empêche d'accélérer si personne n'est assis dessus, plutôt indispensable étant donné qu'on l'arrête sans le mettre sur béquille.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda X-Adv Vs Yamaha Tmax : moto, scooter ou les deux ?

Un esprit scooter dans un corps de moto. Ou inversement ? Avec d'un côté le Honda X-Adv 750 et de l'autre le Yamaha Tmax 530, les motards à la recherche d'un deux-roues pratique et au look sportif ont le choix. Moto-Net.Com les oppose rien que pour vous dans un essai comparatif : duel !
Tous les Duels 20 commentaires
Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 4 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le marché moto continue de progresser en octobre 2018

Le dixième mois de l'année 2018 s'est montré aussi positif que le précédent pour le marché français : 13 025 motocycles ont été immatriculés en France en octobre, soit une nouvelle hausse de +13,3% par rapport à mois d'octobre 2017 déjà loin d'être mauvais. MNC dresse le bilan complet.
Bilans mensuels 2 commentaires
Suzuki vise la victoire à Valence

Avec quatre podiums sur les cinq dernières courses (et huit au total cette année), les pilotes officiels Suzuki en MotoGP arrivent à Valence le couteau entre les dents : Alex Rins espère décrocher sa première victoire, tandis qu'Andrea Iannone rêve de sortir par la grande porte avant sa saison chez Aprilia... Explications.
19/19 - GP de Valence 2 commentaires
Lorenzo aimerait quitter Ducati après une belle course

Avant de rejoindre Marc Marquez au HRC l'an prochain, Jorge Lorenzo aimerait conclure son aventure Ducati avec une belle course ce week-end au GP de Valence. Explications.
19/19 - GP de Valence 6 commentaires
La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appellera pas officiellement à se joindre aux actions de blocages initiées par le mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence. Explications.
Lobbying 64 commentaires
Les actions locales de la FFMC le 17 novembre avec les Gilets jaunes

Alors que la Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appelle pas officiellement à se joindre aux actions des Gilets jaunes le 17 novembre, plusieurs antennes locales organisent ou participent aux blocages contre l'augmentation des carburants. Explications.
Lobbying 12 commentaires
Viñales veut la troisième place de Rossi au classement général MotoGP 2018...

L'ambiance sera particulièrement tendue ce week-end dans le box Yamaha du GP de Valence MotoGP : Valentino Rossi n'a plus que deux petits points d'avance sur Maverick Viñales suite à sa chute en Malaisie et les deux pilotes sont remontés comme des pendules... Explications.
19/19 - GP de Valence 7 commentaires
Stoner et Ducati, cette fois c'est vraiment fini

Le feu couvait depuis cet été mais c'est désormais officiel : Casey Stoner ne sera plus pilote essayeur chez Ducati l'année prochaine. Explications.
MotoGP 2019 7 commentaires

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, je lis toutes les infos réservées et je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc.

 

PARCOURS

  • 700 km
  • Ville, départementale et autoroute
  • Conso moy : 4,9 l/100 km

POINTS FORTS

  • Tenue de route
  • Freinage
  • Singularité
  • Innovation technologique

POINTS FAIBLES

  • Performances moteur frustrantes
  • Absence d'ABS
  • Rayon de braquage

  • En savoir plus...