• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEWS CONSTRUCTEURS
Paris, le 21 juillet 2017

Premier semestre 2017 : le bilan marché de Ducati

Premier semestre 2017 : le bilan marché de Ducati

Ducati vient de boucler le premier semestre 2017 sur une hausse de +1,5% et totalise 2952 immatriculations. Le directeur général de la marque italienne en France, Édouard Lotthé, livre ses impressions aux lecteurs de Moto-Net.Com. Premier bilan...

Imprimer

Moto-Net.Com : Le Mondial de la moto se déroulera du 4 au 14 octobre 2018, en parallèle du Mondial de l'auto. Cela semble une bonne idée en termes de médiatisation et de fréquentation... Mais quid des concurrences de l'Intermot à Cologne (3 au 7 octobre) et de la référence internationale Eicma à Milan (début novembre) ?
Édouard Lotthé, directeur général :
Nous nous réjouissons du changement de format du salon : l'ancien ne correspondait plus aux attentes des professionnels ni à celles des passionnés. Le nouveau format du Mondial de la moto organisé en parallèle du Mondial de l'Auto doit nous permettre d'élargir notre audience de façon significative. Néanmoins la question de la concomitance avec Intermot ne rend pas le format idéal, ce dernier étant aujourd'hui inscrit de façon pérenne dans le plan événementiel international, ce qui n'est pas le cas du futur Mondial de la moto pour lequel nous ne bénéficierons probablement pas de lancements majeurs. Nous aurions souhaité la mise en place d'un accord entre le Mondial de la moto et Intermot en amont pour éviter cette situation qui limite quelque peu les moyens à notre disposition pour offrir le meilleur impact à notre participation qui devra donc être distinctive et probablement innovante dans le format.

MNC : Selon vous, à quel point le premier semestre 2017 a-t-il été dopé par le passage à l'Euro4 (obligatoire), le début d'année 2016 "bridé" par le rétrofit tardif et les ventes de modèles A2 pour tous les nouveaux permis ?
E. L. :
Pour Ducati l'impact a été très limité étant donné l'importance des modèles Euro4 dans notre gamme 2016. Il y a quoi qu'il en soit un impact sur le marché lié aux quotas de motos Euro 3 qui peuvent encore être immatriculées sur 2017 qui représentent jusqu'à 10% des volumes de vente des années 2015 et 2016, cela représente potentiellement beaucoup de motos chez nos concurrents. Le nouveau système de bridage des motos Euro4 a créé des perturbations sur la fin 2016 et début 2017 à cause de texte de lois difficilement interprétables. Quoi qu'il en soit le volume de ventes est significatif. Nos modèles A2 Euro 4, Monster 797 et 821, et Scrambler sont disponibles depuis le mois de mai 2017.

MNC : L'extension pour tous (les âges) du permis A2 a-t-elle eu des conséquences sur votre activité ?
E. L. :
Le nouveau permis change radicalement l'accès à la première moto la rendant limité à quelques machines pour les jeunes permis plus âgés qui pouvaient jusqu'alors débuter sans limitation. Nous avions une clientèle non négligeable débutant avec de grosses motos telles que Diavel, XDiavel qui pouvaient être une raison de passer le permis pour des clients plus âgés. L'accès chez Ducati en première moto se limite donc à des motos plus accessibles Monster 797 et 821, et Scrambler. Ce nouveau permis a toutefois un rôle sécuritaire important autour duquel il faut nous adapter pour proposer une offre large et cohérente par rapport aux attentes. La moto est un loisir à risque et notre devoir en tant que constructeur est aussi de travailler à la sécurité de nos clients et futurs clients. A ce titre Ducati est une des marques les plus innovantes puisque nous proposons des dispositifs de sécurité active et passive de premier ordre sur le marché.

MNC : Quel bilan tirez-vous de vos six premiers mois ?
E. L. :
Ducati c'est avant tout une marque de partage d'expériences et de passion. Nous nous sommes efforcés de renforcer notre présence sur les événements, à l'image de retour de journées circuit avec le réseau, journée de découverte de la gamme, XDiavel Experience, Wheels and Waves, MotoGP avec top résultats. Nous sommes également extrêmement fiers de nos résultats en Championnat du Monde Superbike et en MotoGP où nous montons régulièrement sur les podiums, gagnons des courses et nous rapprochons d'un nouveau titre qui nous échappe depuis trop longtemps. Quelle fierté ce serait de pouvoir offrir à tous nos fans ce moment.

Le semestre a été très dense avec le lancement de nombreuses motos sur des nouveaux segments ou s'adressant à de nouveaux clients : Multistrada 950, Supersport 939 et Monster 797. Des succès pour les deux premières et une place à trouver pour le Monster qui finalement s'adresse à une clientèle différente de celle de ses prédécesseurs (M696 et M796). Un beau renouvellement du Monster 1200/S qui retrouve des caractéristiques qui le repositionne auprès des Ducatistes. Enfin une belle association avec la célèbre marque de prêt à porter italienne Diesel pour une série très spéciale du Diavel. L'apothéose est bien entendu la Panigale 1299 Superleggera dont une vingtaine d'exemplaires ont été livrées en France. Elle représente tout le savoir-faire technologique de Ducati. Sublime. Côté Scrambler grosse actualité avec les deux nouveaux modèles Café Racer et Desert Sled qui relancent une bonne dynamique sur de nouveaux registres. Côté service ce premier semestre est également marqué par le lancement de notre label occasion Ducati Approved et le renforcement de notre offre d'extensions de garantie.

Pour finir le semestre a été marqué par l'arrivée de deux nouveaux points de vente, Paris Nord à Aulnay (93) qui propose un showroom exceptionnel et le premier Scrambler Camp de France, et tout dernièrement JPG motos à Reims (51), un point de vente exclusif qui ouvre après une longue période d'absence pour Ducati dans la capitale Champenoise.

Un semestre très riche donc, mais néanmoins des résultats qui ne sont pas tout à fait au niveau de nos attentes. Il faut donc faire encore plus et mieux pour continuer à convaincre plus de motards de rejoindre la famille Ducati.

MNC : La fin de l'année 2016 avait été exceptionnelle en raison des nombreuses immatriculations de modèles Euro3. Doit-on s'attendre à une chute des ventes fin 2017 ?
E. L. :
C'est en effet probable pour certaines marques mais toutefois limité par le fait qu'il reste encore des motos Euro3 à déstocker dans la limite des quotas qui étaient à disposition.

MNC : Comment se présente le second semestre 2017 pour votre marque ?
E. L. :
Nous abordons la fin de l'année avec une forte détermination et toujours beaucoup d'enthousiasme. Nous venons de présenter les premières Panigale 1299 R FE, Multistrada 1200 Enduro Pro, Scrambler Full Throttle et Mach 2.0, et beaucoup d'autres sont à venir et à présenter d'ici la fin d'année. Et pourquoi pas encore de belles courses, podiums, victoires et qui sait. Peut-on rêver d'un titre pour finir en beauté ? En ce qui me concerne c'est certain.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Triumph Tiger 1200 XRT et XCA 2018 : parés pour l'aventure routière

Vitre électrique, démarrage sans clé, assistant au départ en côte, feux directionnels, régulateur, 3-cylindres de 141 ch. Non, ce n'est pas le descriptif d'une voiture haut de gamme, mais bien celui d'une moto ! Et pas n'importe laquelle : la Tiger 1200 2018 dans ses versions toutes équipées XRT et XCA ! Essais.
Essai Z900RS : la nouvelle néo-rétro Kawasaki Zed, zen et zélée

Kawasaki est de grand retour sur le segment néo-rétro avec une toute nouvelle moto : la Z900RS ! Moto-Net.Com a pu prendre les commandes de cette nouveauté 2018 qui rend hommage à la célèbre Z1 des années 70. Direction Barcelone (Espagne), son soleil et ses jolies routes... Essai.
Duel Yamaha MT-10 SP Vs Kawasaki Z1000R : monstrueuses !

Affûtées par des périphériques haut de gamme, les Kawasaki Z1000R et Yamaha MT-10 SP incarnent la quintessence des roadsters japonais ultra-performants à fort caractère. Leurs 4-cylindres survitaminés et leurs faciès torturés le confirment : ce nouveau duel MNC sera explosif !
Essai Yamaha Xmax 125 : le retour du roi des scooters 125 ?

Détrôné par le Forza 125 en 2015 après 10 années de règne sans partage, le Xmax 125 veut récupérer sa couronne en 2018. Pour ce faire, le scooter Yamaha "made in MBK" reçoit bon nombre d'évolutions que Moto-Net.Com a pu tester : direction Versailles... et son château bien sûr !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Les Fantic Caballero Scrambler et Flat Track sont prêtes pour 2018

La nouvelle Caballero du constructeur italien Fantic passe du statut de prototype à celui de modèle de série pour 2018 : déclinée en versions Scrambler ou Flat Track, cette séduisante moto est équipée au choix d'un monocylindre Zongshen de 125, 250 ou 449 cc. Explications.
Bilan encore positif pour le marché moto à un mois de la clôture 2017

La cote des motos et scooters auprès des Français ne faiblit pas : 8750 motocycles ont trouvé preneurs en novembre 2017, soit un gain de +1,8% par rapport à novembre 2016. Le marché va terminer l'année de manière positive (+3,4% sur les 11 mois). MNC analyse la situation : bilan complet.
Préparation Triumph Bonneville T120 par Old Empire

Le préparateur moto britannique Old Empire Motorcycles s'est penché sur le cas de la Triumph Bonneville T120, revue et améliorée par le biais de plusieurs habiles transformations. Démonstration.
Johnny Hallyday, 1943-2017

Jean-Philippe Smet, 74 ans, adorait les motos (et les voitures). Anonymes et personnalités du monde de la moto nous confient ce que leur évoque la mort de Johnny, disparu cette nuit.
Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94

C'est désormais officiel : le pilote Mike di Meglio participera au Mondial Supersport 2018 aux couleurs de son team d'endurance, le GMT94, sur "toutes les épreuves qui ne seront pas en concurrence de date avec celles du championnat du monde d'endurance". Explications.
Contre la vitesse à 80 km/h, les pétitions se multiplient

Face à l'éventuelle baisse de la vitesse sur les routes à 80 km/h qui serait dans les cartons du gouvernement, les associations de défense des conducteurs comme la Fédération française des motards en colère et 40 millions d'automobilistes se mobilisent en lançant des pétitions. Explications.
Essai longue durée : jean moto Helstons Corden Dirty

Mettre le gant sur un jean de moto homologué, élégant et protecteur relève de la gageure... Mais cette perle rare existe et pour ne rien gâcher, sa conception est française : Moto-Net.Com a testé pendant deux ans le pantalon moto Corden Dirty de chez Helstons. Essai longue durée.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.