• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ DUCATI 2021
Paris, le 9 décembre 2020

Nouveau Ducati Monster 937 : révolution monstrueuse !

Nouveau Ducati Monster 937 : révolution monstrueuse

Ducati s'attelle à la délicate transformation de son iconique "Mostro" sans hésiter à bousculer ses fondamentaux : plus consensuel d'aspect, le remplaçant du Monster 821 laisse totalement de côté l'emblématique cadre treillis autour de son bicylindre de 937 cc ! Présentation.

Imprimer

 Cette nouvelle génération de Monster fera à coup sûr jaser : d'abord pour son design, ensuite à cause de ses ruptures technologiques. Ces deux aspects étant intimement liés puisque la première chose qui saute aux yeux est la disparition du châssis tubulaire acier, l'une des signatures visuelles du roadster Ducati depuis 1993 !

Exit, donc, cet entrelacs de tubes derrière lesquels le bicylindre en L était comme rentré au chausse-pied : place à un cadre coque en aluminium fixé sur les culasses et qui intègre la boîte à air, comme sur les Panigale V4. Choquant ? Oui et non. D'une part, car le treillis tubulaire avait déjà cédé du terrain depuis que le moteur était devenu porteur...

En outre, quel est le concept originel du Monster ? Un roadster "brut", conçu autour du cadre de la sportive Ducati (la 888 à l'origine). Changement d'époque, changement de paradigme : les Superbike Ducati d'hier se singularisaient par le moteur V2 et leur châssis tubulaire, aujourd'hui les Panigale reçoivent un V4 et un cadre coque ! Dont acte...

Évolution logique, certes, mais pas aussi inévitable que ne le suggère Ducati : les succès de KTM en MotoGP prouvent qu'un "bon vieux" treillis acier est loin d'être dépassé ! Par ailleurs, le rapprochement entre Monster et les motos sportives Ducati a vécu : c'est plutôt au Streetfighter V4 que revient la charge d'incarner une Panigale déshabillée !

Plus légère et plus puissante

Avantage de ce "recadrage" : le Monster 2021 est allégé de 18 kg par rapport au précédent Monster 821 (dont 1,9 kg sur la seule boucle arrière avec support renforcé aux fibres de verre). Ce nouveau millésime affiche 188 kg tous pleins faits, plutôt flatteur pour une moto de cette cylindrée. 

 

La cylindrée, parlons-en : le Monster adopte le bicylindre de 937 cc qui équipe notamment les SuperSport 950 et Hypermotard. Retravaillé et homologué Euro5, ce twin conserve sa distribution desmodromique (ouf !) pour afficher 111 ch et 93 Nm, en hausse de 2 ch par rapport au précédent.

Ces performances hissent la Ducati au même niveau qu'une Yamaha MT-09, par exemple, qui développe 119 ch et 93 Nm depuis sa nouvelle refonte pour 2021. Ce nouveau Monster - qui abandonne également l'habituel suffixe chiffré - se positionne stratégiquement, laissant le Monster 1200 de 147 ch jouer son rôle de gros bras.

L'ergonomie évolue aussi sensiblement avec une selle plus haute (820 mm), un guidon rapproché du buste - de 70 mm - et des repose-pieds descendus de 10 mm en plus d'être avancés de 35 mm. La position devrait se montrer plus naturelle, rompant avec la posture recroquevillée des anciennes générations de "Mostro". 

 

Qui s'en plaindra ? Sans doute les nostalgiques des Monster purs et durs, aussi excitants qu'exigeants (ah, la bestiale S4R !). Les mêmes déploreront la "japonisation" des lignes, qui échouent à maintenir cette subtile association entre bestialité et délicatesse. Sans parler du si élégant mono-bras oscillant, toujours aux abonnés absents... 

Cela étant, comment reprocher à une moto d'offrir davantage de confort et de performances, tout en perdant - beaucoup - de poids ? Au plan technique et commercial, cette démarche n'est pas critiquable : au contraire, même ! D'un point de vue culturel et identitaire, en revanche...

Le plein d'électronique 

Ce nouveau Monster reconduit par ailleurs le désormais habituel attirail électronique des Ducati : trois modes de conduite, anti-patinage et assistant au départ. Shifter double effet de série et instrumentation de 4,3 pouces complètent cette riche dotation, alors que l'ABS sensible à l'inclinaison régule les ardeurs des étriers radiaux Brembo.

Autre signe des temps : les clignotants à diodes étrennent une inédite fonction de "balayage", comme sur les voitures haut de gamme. Ce dispositif est notamment présent sur les Audi... qui possède justement Ducati ! Doit-on y voir comme un indice "fléché" vers les responsables de cette profonde mutation du Monster ?!

Toujours est-il que ce nouveau Monster s'affiche au prix de 11 290 euros en coloris rouge, gris ou noir. Soit bien en dessous du Monster 1200 à 14 490 euros, qui continue à chapeauter cette saga au succès "Monstrueux" : longtemps la meilleure vente Ducati (désormais dépassé par la Multistrada), le Monster s'est écoulé à quelque 350 000 exemplaires depuis 1993, toutes versions confondues !

 Fiche technique et commerciale Ducati Monster 2021

  Ducati Monster 937

Moteur

Type Bicylindre en V, Testastretta 11°
Cylindrée 937 cc
Alésage/course 94 x 67,5 mm
Refroidissement Liquide
Distribution

Desmodromique, 4 soupapes / cyl.

Tx de compression 13.3 à 1
Puissance 111 ch à 9250 tr/mn
Couple 93 Nm à 6500 tr/mn
Alimentation Injection électronique, accélérateur ride-by-wire
Homologation Euro 5

Transmission

Embrayage

Multisdisque en bain d'huile, avec anti-dribble

Boîte de vitesse

6 rapports avec shifter de série

Transmission finale

Par chaîne

Partie cycle

Cadre

Cadre coque en alu, moteur porteur

Suspension avant

Fourche inversée de 43 mm, non réglable

Suspension arrière

Mono-amortisseur réglable

en précharge

Débat. avt / arrière 130 mm / 140 mm
Frein avant

Double disque de 320 mm, étriers Brembo 4-pistons à fixation radiale (M4.32) 

Frein arrière 1 disque de 245 mm, étrier Brembo 2-pistons
ABS Paramétrable et sensible à l'inclinaison
Jantes Aluminium à bâtons

Dimensions, poids, capacités

Longueur Non communiquée
Largeur  NC
Hauteur de selle

820 mm

800 mm avec option selle basse

775 mm avec option selle basse + kit surbaisssement

Poids annoncés

166 kg à sec

188 kg tous pleins faits

Réservoir essence  14 litres
Angle de chasse 24°
Chasse 93 mm
Empattement 1474 mm
Pneu avant Pirelli Diablo Rosso III en 120/70/17
Pneu arrière Pirelli Diablo Rosso III en 180/55/17

Informations commerciales

Disponibilité Fin mars 2021
Coloris

Noir, gris ou rouge

Garantie 2 ans pièces et MO
Intervalles révisions 15 000 km (jeu aux soupapes : 30 000 km)
Prix

11 290 euros  (11 590 euros pour Monster +)

 

  Monster 937

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai comparatif Honda Forza 750 Vs Yamaha Tmax 560 : le match des maxi-scooters 2021

Avec son prometteur Forza 750, Honda se dresse de nouveau sur le boulevard du succès quotidiennement emprunté par le Yamaha Tmax 560. Ce nouveau maxi-scooter aux accents de moto a-t-il les moyens de ses maxi-ambitions ? Réponses dans notre duel MNC en ville et au-delà.
Scooter 5 commentaires
Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.
Trail 12 commentaires
Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2020

Pour compléter son bilan marché 2020, Moto-Net.Com interroge les principaux constructeurs de moto et scooters sur de problématiques multiples : impact du coronavirus et gestion de la crise, évolutions du marché et des clients, norme Euro5 et permis A2, modèles futurs et avenir des salons... Interviews MNC.
Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
Marché moto 2020 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Yamaha a résisté ! Mis sous pression constante et grandissante ces dernières années par Honda, le blason aux diapasons conserve en 2020 son titre de marque préférée des motards et scootéristes français. BMW conforte sa troisième place devant Kawasaki... et KTM ! Moto-Net.Com établit le Top 20 des constructeurs.
Bilan annuel complet 1 commentaire
Guide d'achat moto : quel roadster à 7000 euros en 2021 ?

Cette année, c'est décidé : votre future moto neuve sera un roadster de moyenne cylindrée avec un budget d'environ 7000 euros. Oui, mais laquelle choisir parmi toutes ces "Naked" de 650 à 750 cc extrêmement prisées des jeunes motards et des nouveaux permis A2 ? En suivant ce Guide pratique MNC, pardi !
Guides pratiques 5 commentaires
Le roadster Aprilia Tuono 660 au prix de 10 550 euros 

Aprilia dévoile comme prévu la version décarénée de sa moto sportive RS 660 : le nouveau roadster Tuono 660 en reprend les mêmes séduisants arguments, qui servent également de base au futur trail Tuareg issu de la même plate-forme. Présentation.
Hubert Auriol s'est éteint

Hubert Auriol, légende des rallyes raids et notamment du Dakar, vient de nous quitter ce matin à l'âge de 68 ans, victime d'un accident cardio-vasculaire... Hommages.
Culture 6 commentaires
Le premier test officiel d'intersaison MotoGP à Sepang est annulé

Les incertitudes et les contraintes liées à la crise sanitaire conduisent à l'annulation des premiers tests hivernaux des Grands Prix moto, prévus à Sepang (Malaisie) en février. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...