• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CONTENU PARTENAIRE
Paris, le 4 mars 2021

Moto électrique : quel est le coût réel ?

Moto électrique : quel est le coût réel ?

Vous entendez beaucoup parler des motos électriques et autres solutions de mobilité urbaine, mais leur prix d'achat vous a toujours freiné ? Il faut dire que ces véhicules écolos sont loin d'être abordables au départ ! Mais il ne faut pas se fier au seul prix d'achat pour estimer le véritable coût d'un véhicule. Est-ce vraiment si intéressant ? On vous explique si la moto électrique vaut réellement le "coût" et pourquoi !

Imprimer

La moto électrique, chère à l'achat

C'est vrai, les véhicules électriques sont comparativement plus chers à l'achat que leurs homologues thermiques. Si on se réfère au seul prix d'achat, bien sûr… Car dans un budget véhicule, c'est souvent ce qui est le plus visible. Mais on oublie souvent dans cette comparaison de prendre en compte les coûts engendrés par la possession et l'usage du véhicule, à multiplier par le nombre d'années d'usage.

Moto électrique : quel est le coût réel ?

Ce qui est vrai pour la voiture électrique l'est aussi pour la moto électrique : l'assurance, la carte grise, le carburant, l'entretien sont des postes de dépenses importants dont l'impact à court, moyen et long terme devrait compter lors du choix du véhicule.

Des économies de carburant avec la moto électrique

C'est l'avantage le plus évident : la moto électrique permet de se passer d'essence, dont les prix ne cessent de grimper. Avec la moto thermique 125cc, ce sont près de 2100 € d'essence par an en moyenne pour environ 10 000 km qui s'envolent littéralement en fumée, en compagnie des gaz d'échappement. Si vous conduisez votre moto thermique pendant 10 ans à ce rythme, ces 21 000 € d'essence pourront venir s'ajouter à son prix d'achat ! Et encore, si vous avez une conduite sportive, que vos pneumatiques sont fatigués ou que la prise au vent est importante, il faudra compter bien plus… ainsi que l'entretien des pièces mécaniques, la vidange régulière, etc. qui ont un impact sur la consommation de carburant.

À côté de cela, l'électricité consommée par une moto électrique 125cc sur la même distance pendant un an revient… 14 fois moins cher ! L'absence de pièces mécaniques en mouvement, d'huile de moteur, de filtre à air, etc. signifie aussi moins d'entretien, et donc, pas d'augmentation de la consommation. Passages chez le garagiste moins fréquents = économies d'argent ! En plus d'être moins fréquente, la révision des véhicules électriques est également moins chère, et la durée de vie de leurs moteurs est bien plus longue, puisqu'il n'y a pas de frottement des pièces mécaniques.

Il faut aussi savoir que les plus petites cylindrées électriques et leurs petits frères les scooters électriques peuvent être conduits sans permis, à partir de 14 ans. Leur moteur est certes bridé par rapport à un thermique, mais il permet d'atteindre rapidement les 45 km/h avec une autonomie de 70 kilomètres et en silence, ce qui est parfait pour des trajets interurbains. Éviter les embouteillages, se rendre au travail, aller faire quelques courses, livrer des repas le soir ou déposer une personne à son rendez-vous est ainsi très facile. Une très bonne alternative aux transports en commun et aux petits scooters bruyants et polluants qui agacent tant les riverains.

Le bonus écologique

Oui, le choix d'une moto électrique a un coût, qu'on le fasse par conscience écologique ou par esprit d'économie. Mais le geste, s'il est bénéfique à la planète et à la santé de tous, est aussi encouragé par l'État. À titre d'exemple, si vous faites immatriculer un véhicule électrique, vous êtes exempté de taxe régionale (qui se calcule en multipliant la puissance du moteur par le coût d'un cheval fiscal, variable par région). En 2021, la modification des tarifs de carte grise a aussi vu l'abattement de 50% de cette même taxe sur les vieilles (10 ans, c'est relatif) motos thermiques disparaître, ce qui n'encourage pas à les conserver longtemps. De plus, le malus écologique (eco-taxe) pour les véhicules polluants peut peser lourd dans la balance !

Pour favoriser la transition vers l'électrique, l'Etat propose un bonus écologique pour les scooters et motos électriques dont la batterie ne contient pas de plomb, et ce, quels que soient vos moyens financiers. Ce bonus, sous la forme d'une subvention de 100 à 2400 € en fonction de la puissance en watts du véhicule (à partir de 2000 W, et jusqu'à 10 000W), est accordé à tous les ménages qui font l'acquisition d'une moto électrique et fait donc baisser son prix d'achat.

Ce qui est encore plus intéressant, c'est que ce bonus écologique est cumulable avec d'autres aides, les spécifiques comme celle accordée par la municipalité de Paris pour pousser ses concitoyens à abandonner leur voiture ou moto thermique, et la plus générale prime à la conversion. En mettant votre vieille moto thermique à la casse, vous pouvez compter près de 1000 € de plus. Et si vous êtes à Paris par exemple, vous pouvez vous voir offrir entre 400 et 1500 € supplémentaires en fonction de votre statut de particulier ou de professionnel quand vous optez pour la moto électrique.

La moto électrique, un geste pour la planète

D'accord, la nature ne vous offrira pas de bonus financier si vous lui rendez service. Mais c'est un effort qui n'a pas de prix : en choisissant de passer à la moto électrique, vous faites un geste pour tous sur le long terme. Vous participez à l'effort global de lutte contre la pollution et le réchauffement climatique, et vous contribuez dans le même temps à améliorer votre santé et celle de nos futurs descendants. En plus du confort engendré, cela aura un fort impact sur les dépenses de santé à l'avenir, ce qui au final bénéficiera à tout le monde.

Passer à l'électrique n'est pas si difficile : la moto électrique vous apporte tous ses aspects pratiques et économiques qui se ressentent au quotidien. De plus, l'exemple du confinement total nous a offert un aperçu d'un futur plus propre. En immobilisant la majorité des véhicules polluants au garage pendant des mois, on a vu tout d'un coup revenir oiseaux, animaux sauvages et air pur dans les villes. Moins de bruit, moins de pollution, moins de rejets de CO2 et de monoxyde de carbone, moins de pics de chaleur, moins d'embouteillages et moins de stress… et si ce futur était à portée de choix ?

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le concept Scrambler DesertX se transforme en vrai trail Ducati !

Le concept de DesertX basé sur le Scrambler 1100 va être commercialisé... dans une configuration différente ! Les italiens annoncent  que leur trail adoptera le moteur de l’Hypermotard 950, plus performant. Toutes les infos arriveront le 9 décembre, en conclusion d’une nouvelle série de présentations Ducati en vidéo...
Nouvelle GSX-S1000GT, la moto sportive enfin routière de Suzuki !

Suzuki ne l’admettra qu'à demi-mots : sa GSX-S1000F faisait fausse route ! Étroitement dérivée du maxiroadster - dernière génération - et toujours sportive dans l’âme, la GSX-S1000 GT qui la remplace prend un virage routier afin de concurrencer les appréciées Ninja 1000 SX ou Tracer 9... Présentation.
Routière 1 commentaire
Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.
Nouvelle Triumph Speed Triple 1200 RR : la crème anglaise du café racer !

Triumph greffe comme prévu un semi-carénage et un phare rond à son énergique roadster Speed Triple 1200 pour livrer une interprétation bigrement chic et sacrément sportive du genre néo-rétro. Présentation de la Speed Triple 1200 RR à 20 490 euros.
Roadster 1 commentaire
Un V6 de 250 ch célèbre les 60 ans de Yamaha en Grand Prix moto

Non, Yamaha ne va pas jeter de FJR 6-cylindres dans la mare des Honda GoldWing et BMW K1600. Le V6 de 250 chevaux qui porte le coloris historique de Yamaha en Grand Prix moto (Rouge et Blanc, pas Bleu !) est un moteur de bateau hors-bord de 4,2 litres de cylindrée pesant 255 kg. Du - trop - lourd, donc !
Découverte 1 commentaire
Grands Prix 2022 : quel pilote sur quelle moto en MotoGP ?

Le Journal moto du Net fait le point  sur la grille MotoGP 2022, première saison sans Valentino Rossi en catégorie reine depuis 2000 ! Le guide du mercato moto avec tous les contrats signés ou en passe de l'être, ainsi que nos dernières informations mises à jour sur les ultimes guidons à pourvoir. 
Horaires du GP des Amériques MotoGP 2021

Annulé l'an dernier et décalé cette année, le Grand Prix moto des Amériques se déroule ce week-end à Austin (USA). Programme de cette 15ème course du championnat du monde MotoGP 2021 toujours dominé par Fabio Quartararo.
GP des Amériques 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...