• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MOTO 2019 (3/12)
Paris, le 13 janvier 2020

Marché moto 2019 (3/12) : Analyse globale des 184 764 immats (+12%)

Marché moto 2019 (3/12) : Analyse globale des 184 764 immats (+12%)

Dossier spécial marché moto 2019 : le Journal moto du Net vous présente l'analyse globale du marché moto et scooter en France en 2019. Une année record pour les ventes de gros cubes (sur MNC, avec 126 286 immats) et une belle saison pour les 125 cc et scooters à trois roues (58 478 et 11 757 immats)...

Imprimer

Nouveautés alléchantes et conditions de roulage stimulantes, ménagères plus confiantes et image du motard attrayante... Au premier semestre 2019, tout avait parfaitement coïncidé pour que le marché français du motocycle se porte bien. Mieux que jamais, même !

De mémoire de Moto-Net.Com (notre premier bilan marché remonte à 2005), jamais les ventes de "plus de 125 cc" n'avaient été si élevées : 72 714 motos et maxiscooters avaient trouvé preneur en France entre janvier et juin. Du côté des 125, la barre des 30 000 unités était franchie : une première en sept ans.

Faisant écho au mois de février 2019 exceptionnellement doux, les deux vagues de chaleur qui ont touché la France cet été ont apparemment donné envie aux Français de s'aérer la tête… et le casque : plutôt que d'acheter un ventilo ou un climatiseur, ils ont investi dans une moto ou un scooter, aussi efficace pour brasser de l'air !

Après une belle rentrée, novembre s'est montré moins conciliant : d'abondantes chutes de neige ont paralysé la région Auvergne - Rhône-Alpes et le sud de la Bourgogne Franche-Comté, la pluie n'a quasiment pas quitté le Sud-Ouest et deux épisodes méditerranéens se sont succédé, inondant principalement le Var et la Côte d'Azur (gros pourvoyeurs d'immatriculations).

Sur Paris et sa proche banlieue, les ventes ont pu augmenter marginalement en raison de l'interdiction de circuler en semaine et de jour à compter du 1er juillet pour les motos de 20 ans et plus... Combien de motards se sont séparés de leur fidèle compagne pour une plus jeune répondant aux nouveaux critères ? Chez MNC, zéro.

La nouvelle (future-ex ?) limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes a sans doute conduit les motards à s'adapter. Le succès du segment néo-rétro tend à le démontrer : les motos très performantes et pousse-au-crime sont moins convoitées que les modèles très lookés et roule-tranquille.

Les fous du guidon qui ont gardé leur sportive - et les rares qui en ont acheté une neuve cette année - se sont quant à eux tournés vers les circuits où de nombreuses journées piste sont organisées ! Preuve du succès de ce type d'événements : depuis plusieurs saisons, la FFM observe une hausse des licences "entraînement" ou "journée", au détriment des licences "compétition".

Bilan annuel du marché moto et scooter en 2019

Au final, le moral des motards français est resté positif, tout comme le marché : le second semestre s'est révélé aussi dynamique que le premier pour les gros cubes ! Ces derniers ont de nouveau battu leur record (sur MNC, qui remonte à juste avant la crise de 2008) avec pas moins de 53 572 ventes générées entre juillet et décembre, soit une hausse de +10,1% par rapport au second semestre 2018.

Les 125 en revanche étaient davantage sur la réserve, leur score n'atteignant "que" 27 746 immats : par rapport à la deuxième moitié de l'année 2018, les ventes progressent de +4,8%. Mais par rapport aux six premiers mois de l'année 2019, le compte n'y est pas (environ 3000 unités en moins).

Contrairement au marché des grosses cylindrées, celui des 125 n'est pas saisonnier : les "scootomobilistes" changent de monture lorsque cela s'avère nécessaire, indépendamment des saisons. Les motards, eux, sont plus sensibles aux changements de mode, à l'arrivée des nouveaux modèles ou au retour des beaux jours au printemps.

Ce second semestre met donc fin à une série de trois hausses successives chez les petites motos et scooters 125. Leurs volumes demeurent donc réduits, en comparaison de ceux des gros cubes bien sûr, mais aussi et surtout comparé à leurs propres niveaux de ventes avant crise : jusqu'à 60 000 par semestre entre 2006 et 2008 !

Record pour les gros cubes, rechute pour les 125

De nombreux clients qui avaient adopté ce mode de transport il y a une dizaine d'années semblent s'en être écartés : les machines n'ont clairement pas toutes été remplacées. Certains sont éventuellement passé à plus gros : maxiscooters (sollicitant l'obtention du permis A2) ou trois-roues de plus de 15 ch mais toujours accessibles aux permis B.

Le Journal moto du Net note au passage que le marché des "gros scooters à trois roues" demeure remarquablement stable avec 11 757 MP3 (ou véhicules apparentés) immatriculés en France ces douze derniers mois. Nous y reviendrons en détail dans un article dédié.

MNC craint toutefois - pour les constructeurs et leurs réseaux, pas pour la planète ou la santé de chacun - que d'autres scootéristes ne soient plutôt (re) passés à la bicyclette ! Les bienfaits pour l'environnement restent cependant à prouver, dans la mesure où de nombreux vélos sont à assistance électrique... donc à batteries et métaux rares...

"Avec une progression de +21% et 338 000 unités vendues, le marché du VAE consolide sa croissance, atteignant désormais 40% du chiffre d'affaires des ventes totales de vélos", indiquait l'Union Sport et Cycle dans son bilan annuel 2018 (2019 non paru). Les trottinettes aussi sont en plein essor.

Bilan annuel du marché moto et scooter en 2019

Au total, 184 764 immatriculations de motocycles ont été enregistrées par l'administration française (données compilées par l'Association auxiliaire de l'automobile puis analysées par le Journal moto du Net pour vous, chers lecteurs Premium).

Le marché renoue ainsi avec son niveau de 2010... Niveau qui était relativement décevant à l'époque, puisque "pour la première fois depuis cinq ans, le marché français du motocycle (motos et scooters de plus de 50 cc) se situe sous la barre des 200 000 immatriculations annuelles", écrivions-nous alors.

En 2010, des grèves, pénuries d'essence et chutes de neige avaient conclu une année austère. En 2019, nous l'avons vu en introduction, seules des grèves ont ralenti la France en décembre... mais ont boosté les ventes de motocycles, en constante hausse - ou presque - depuis janvier.

Qu'attendre de 2020 ? Une baisse de la consommation, les Français préférant économiser pour compléter leur future retraite ? Pas forcément : "la part des ménages estimant qu’il est opportun d’épargner est stable : le solde correspondant demeure ainsi inférieur à sa moyenne", estime l'INSEE.

D'autre part, "la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants diminue par rapport au mois précédent : le solde correspondant perd deux points, mais il demeure bien au-dessus de sa moyenne". Dis-donc chérie, il est temps de changer de moto, nan ?

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La nouvelle Yamaha MT-09 mise-t-elle trop sur son design ?

Le constructeur japonais Yamaha ne va-t-il pas trop loin en matière de look sur sa nouvelle MT​-09 ? Le Journal moto du Net ​s'interroge et revient sur les principaux changements de cette moto​ joueuse et turbulente, affichée au prix de 9499 euros dans sa version 2021.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en février 2021

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en février 2021. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques et les 100 meilleures ventes de motos et scooters en France par modèles.
Valentino Rossi dévoile ses nouvelles couleurs pour 2021... et ses dernières ?

Le team Yamaha Petronas SRT vient de présenter ses effectifs 2021, avec parmi eux un certain... Valentino Rossi, qui disputera sa 26ème saison en Grand Prix moto ! Le Doctor y rejoint son poulain Franco Morbidelli, vice-champion MotoGP 2020 : le n°46 peut et doit viser les podiums et la victoire... Explications.
MotoGP 2021 10 commentaires
Peugeot Motocycles et Automobiles adoptent un nouveau logo néo-rétro

Peugeot change deux têtes ! Un mois après la nomination de Linda Jackson à la direction de la branche auto, la marque au Lion délaisse son logo moderne de 2010 pour redessiner celui de 1960. Ce changement est également valable pour Peugeot Motocycles, propriété du groupe indien Mahindra. Présentation.
Quelles modalités pour la nouvelle expérimentation de la circulation interfiles ?

Faut-il légaliser ou interdire la circulation interfiles des deux-roues motorisés en France ? Avant de se prononcer, la délégation à la Sécurité routière souhaite expérimenter une seconde fois cette pratique, à partir de juin prochain. Elle a reçu hier les fédérations de motards afin d’en discuter. Explications.
Sécurité routière 4 commentaires
La Pan America débarque en juin 2021 chez Harley, à partir de 16 000 euros

Héritage, genèse, puissance, poids, consommation, équipements des modèles standard et Special, date de sortie et tarifs : la Pan America n’aura plus de secret pour vous après avoir visionné sa présentation en vidéo par Harley-Davidson... et lu cet article de Moto-Net.Com, "of course" !
Trail 18 commentaires
Honda, KTM, Piaggio et Yamaha vont développer des batteries communes

Toujours confidentiel en 2020, le secteur du deux-roues électrique est appelé à croître très rapidement avec le bannissement - très - prochain des véhicules thermiques en ville puis sur toutes les routes. Quatre constructeurs prennent donc la moto par les bornes...
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...