• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Blacé (69), le 26 mai 2015

Le Rallye du Beaujolais vu de l'intérieur : Filleton fait la razzia !

Le Rallye du Beaujolais vu de l'intérieur : Filleton fait la razzia !

Laurent Filleton remporte le Rallye du Beaujolais au guidon de la 1290 Superduke du KTM Team France en s'accaparant toutes les spéciales, un exploit qui le hisse 2ème au provisoire du championnat. Les écarts se resserrent, ça bastonne dur ! Récit.

Imprimer

Laurent Filleton remporte le Rallye du Beaujolais au guidon de la 1290 Superduke du KTM Team France en s'accaparant toutes les spéciales, un exploit qui le hisse 2ème au provisoire du championnat. Les écarts se resserrent, ça bastonne dur ! Récit.

Un Beaujolais comme on l'aime

Samedi 23 et dimanche 24 mai a eu lieu la quatrième épreuve du Dark Dog Rallye Moto Tour, championnat de France des rallyes moto 2015, la 47ème édition du rallye du Beaujolais.

Marcus Himself a 10 ans !

Rallye du Beaujolais 2005, rencontre avec  Moto-Net.Com... Tout ça parce qu'un infâme chevalier du Groland, Serge Nuques, a tenu à présenter son pote Marcus au Journal moto du Net en déplacement dans le Beaujolais ! Le courant est passé très vite entre le rallyman et le boss de MNC.

Une discussion passionnée débute alors entre les deux personnages, devant un café grolandais dans un bistrot situé d'une rue peu fréquentable de Villefranche-sur-Saône (69) que l'ignoble Sergei a l'habitude de fréquenter... Au terme de cet entretien, MNC, fervent amateur des rallyes routiers depuis le Moto Tour 2003, propose à Marc Troussard d'écrire le reportage du rallye suivant (le Rallye du Morvan 2005).

Pourquoi Marcus a marché dans la combine, nul n'en saura jamais rien ! Mais depuis ce jour, nombre de reportages divers et variés avec principalement le sujet "rallye routier" en fil rouge ont été publiés sous la signature de Marcus Himself : essais de pneus, essais de motos (les "fausses jumelles" BMW F 650 GS et F 800 GS 2008, la Yamaha 1200 XTZ 2010, la Suzuki GSX-R 1000 L2, etc.), sans compter quelques endurances comme les 24 heures du Mans ou le Bol d'Or durant lesquels MNC était à fond sur le gaz, 24 heures sans une minute de sommeil, à la dure !

Voilà, dix ans déjà, dix ans de passion retranscrites à travers le Journal moto du Net. Merci à vous, lecteurs, et merci Moto-Net.Com !

Marcus Himself

Le rallye étant toujours localisé à Blacé (69) comme depuis de nombreuses années, les 150 concurrents et leurs assistances ont une fois de plus investi le village en s'installant dans les différents parcs coureurs de cette sympathique petite bourgade du Rhône (voir notre Vidéo de la cérémonie d'intronisation du Beaujolais).

Malgré les prévisions peu encourageantes de la météo, le soleil est au rendez-vous. Un paramètre somme toute important, qui permettra d'apprécier davantage le parcours du rallye qui s'annonce particulièrement magnifique, sillonnant monts et vignobles, tracé par le Club Motocycliste du Beaujolais (CMB).

Programme

Le rallye est bien vu dans la région et les communes ne sont pas hostiles à son passage. Aussi la ville de Villefranche-sur-Saône (69) tenait à ce que le parcours de ce 47ème rallye du Beaujolais passe par chez elle. Un prologue d'une vingtaine de kilomètres est donc prévu avec un rassemblement pour une neutralisation de 20 minutes sur le parking du Géant Casino de Villefranche. Puis nous passons aux choses sérieuses !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Une grande boucle Blacé/Blacé de 130 km avec deux spéciales, St Bonnet et Valossière, à effectuer deux fois de jour et une fois de nuit, puis une petite boucle d'une trentaine de kilomètres qui sera à parcourir une fois de jour et une fois de nuit avec un passage dans la seule spéciale de St Bonnet.

Course de jour

L'équipage Fred Menard/Béatrice Banut (side Kawasaki 1200 BCS du Team 212) a bien failli ne pas prendre le départ du rallye : le châssis de l'attelage qui n'est plus très jeune avait commencé à se fendre la veille de la course après un dernier roulage de mise au point.

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Heureusement, grâce à l'hospitalité des hôtes du Team 212 (les propriétaires du domaine des Maisons Neuves) et aux talents de soudeur du top pilote du team Sébastien Brugues, le châssis fendu fut réparé à temps pour un passage du side-car au contrôle technique peu avant le départ.

C'est parti pour le prologue. Un parcours de mise en jambes sans contrainte sévère au niveau du temps imparti nous fait tranquillement rejoindre le parking du Géant Casino de Villefranche.

20 minutes de pause qui permettent aux spectateurs caladois présents d'approcher les machines et vivre l'ambiance de bonne humeur qui règne au sein du rallye.

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Patrick Schmuck, alias "Pat le bagnard", pilote du Yamaha Tmax n°322, profite de cette pause et remplace son casque par son couvre chef de parade pour ne pas prendre de coup de soleil...

Trois quarts d'heure plus tard, nous revoici à Blacé pour le "vrai" départ, celui de la première grande boucle avec la première spéciale du rallye située à St Bonnet, moins de 5 km plus loin.

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dès le premier passage, Laurent Filleton au guidon de la KTM 1290 du KTM Team France CTM83 annonce la couleur en affichant un temps de 2'21,69 soit 2,8 secondes plus vite que le deuxième temps, celui de Christophe Velardi (Ducati 1200 Multistrada).

Bruno Schiltz est en forme aux commandes de la MV Agusta 800 Brutale du Team MV/Paris Nord Motos/Ultimate Driver : il monte cette spéciale dans la roue de Christophe Velardi  à trois petits centièmes seulement (2'24,49 contre 2'24,52)

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

La seconde spéciale du tour n'est pas très loin. Nous la rejoignons 26 minutes plus tard, au pied du col de la Croix Rozier sur la commune de Valossière.

Là pour ma part c'est la douche froide, je ne suis pas sûr de finir le rallye : Matthieu Perrin, pilote du Scooter Honda Intégra numéro 424 qui roulait derrière moi durant cette liaison (les scooters sont une race à part, ils roulent souvent ensemble...) constate l'avant de son carénage criblé de gouttes d'huile !

En inspectant mon Yamaha Tmax "Team Delétang", je constate à mon tour le flanc gauche de mon pneu arrière et la courroie de transmission tapissés d'huile. Le suintement semble provenir de la durit d'amortisseur...

La "famille" des scooters s'organise et après un rapide colmatage de fortune à l'aide de bouts de chiffon maintenus aux rislans (merci Kevin Cheylan-pilote du MZ125 numéro 330- pour la fourniture des rislans...), je décide sans savoir précisément d'où venait cette fuite (liquide de frein, huile d'amortisseur ?), de continuer ma course en prenant le départ de cette spéciale.

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

"Pour la liaison suivante on va rouler avec toi", me rassure Pat le bagnard. Du côté des "performers", la KTM 1290 Superduke du KTM Team France CTM83 confirme sa supériorité en claquant le meilleur chrono (1'42,27) et colle cette fois 3 secondes pleines à son poursuivant, Bruno Schiltz (MV Agusta 800 Brutale Team MV/Paris Nord Motos/Ultimate Driver).

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Florent Derrien, pilote du KTM Team France CTM83 au guidon de sa 690 Duke R obtient le troisième chrono quelques 8 dixièmes plus loin.

Mais que fait le leader du championnat Christophe Velardi aux commandes de sa Ducati 1200 Multistrada "Ducati Moto Prestige Ajaccio" ?

Christophe obtient ici le quatrième chrono devant le champion de France en titre Julien Toniutti (Yamaha MT09 Team 2B/Delétang/Moraco). Le pilote ajaccien est gêné par un sélecteur tordu lors d'une compression dans un gauche très rapide sur la spéciale de St Bonnet.

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Julien Toniutti fait ce qu'il peut mais la concurrence est rude cette année, le titre suprême est convoité et les moyens mis en œuvre pour l'obtenir sont importants. Pas moins de cinq pilotes sont encore susceptibles d'y accéder, c'est plus que confirmé : le championnat 2015 est très disputé.

Le parcours est vraiment superbe. Les routes empruntées sont de tous styles et semblent suivre un véritable parcours touristique. C'est beau, le Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

A la fin de la première grande boucle, dix minutes d'assistance sont allouées. Ma fuite d'huile est enfin localisée : c'est apparemment la durit de la bombone séparée de l'amortisseur (n'étant pas l'amortisseur d'origine...) qui a dû se percer en raison d'une rupture d'une attache et toute l'hydraulique s'en est échappée.
Moralité : l'amortisseur arrière de mon Tmax n'est plus qu'un simple ressort...

Rebondissant à chaque passage de bosse, je vais jouer à la sauterelle durant toute la course !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Au deuxième passage dans les spéciales on retrouvera encore la KTM 1290 Superduke R de Laurent Filleton en tête du classement à chaque fois à plus de 2 secondes de ses poursuivants. Devant Bruno Schiltz à St Bonnet et devant Christophe Velardi à Valossière, ce dernier toujours aussi handicapé par son sélecteur, cette fois à cause d'un mauvais remontage durant le remplacement de la pièce lors de l'assistance...

Un filetage "foiré" le contraindra à faire les spéciales sur le quatrième rapport de boite de sa Ducati 1200 Multistrada.

La KTM 690 Duke R de Florent Derrien du Team France KTM "campe" partout solidement en troisième position.

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

A St Bonnet l'équipage leader de la catégorie side-car, le couple Alain et Edith Amblard aux commandes de leur attelage Suzuki 1300 Hayabusa, s'en collera une bonne, frôlant la catastrophe !

Un spectaculaire tonneau en arrivant trop vite dans le droit en haut du col les contraindra à l'abandon de l'étape de jour. Un peu de casse est à déplorer sur la machine mais l'équipage s'en sort plus ou moins indemne à quelques contusions près...

En fin de deuxième grande boucle, à nouveau 10 mn d'assistance sont accordées et ça repart pour une petite boucle d'une trentaine de kilomètres pour un dernier passage de spéciale diurne à St Bonnet.

Dans cette spéciale, c'est une fois de plus le pilote du KTM Team France Laurent Filleton qui domine avec un chrono de 2'19,73, devant son coéquipier Florent Derrien (KTM 690 Duke R) qui obtient ici 2'22,17.
Troisième temps pour la Ducati 1200 Multistrada de Christophe Velardi deux centièmes plus loin (2'22,19).

Ce n'est pas le jour pour Christophe, le leader du provisoire du championnat 2015 se verra aussi attribuer 15 secondes de pénalité à la fin de cette première étape pour un pointage une minute en avance à un contrôle horaire... Quand c'est pas le jour, c'est pas le jour !

Etape de nuit et confirmations

Après avoir réparé les dégâts de la journée et s'être restaurés un minimum, le rallye repart pour son étape nocturne pour une grande boucle et une petite, soit trois spéciales.

Au premier passage à St Bonnet (de nuit), la KTM 1290 Superduke de maître Filleton s'impose à nouveau en 2'22,24. Il est suivi cette fois par un Julien Toniutti "énervé" qui place la Yamaha MT-09 du team 2B Delétang Moraco à moins de 2 secondes derrière (2'24,02).

La MV Agusta 800 Brutale de Bruno Schiltz (Team MV/Paris Nord Motos/Ultimate Driver) lui emboîte le pas avec la troisième pendule en 2'24,69.

Du côté des catégories, l'équipage Amblard mari et femme (Alain et Edith) ont réparé les dommages de leur culbute diurne et placent leur attelage Suzuki 1300 Hayabusa à la première place de la catégorie side-car avec un 30ème temps scratch en 2'45,00.

Valossière, encore et toujours Laurent Filleton devant en 1'46,12. Florent Derrien est deuxième temps en 1'48,02 et troisième Bruno Schiltz (1'48,29).

Le parcours routier est quasiment identique à celui de la journée, à part un petit raccourci de trois kilomètres pour ne pas passer dans un village afin de déranger le moins possible les habitants, mais il est toujours aussi plaisant et il ne fait même pas froid !

Arrivés à Blacé, une dernière assistance de 15 mn est accordée et c'est reparti pour la dernière spéciale.
Laurent Filleton va terminer ce 47ème Rallye du Beaujolais par un scratch suprême en claquant une fois de plus le meilleur temps au guidon de la KTM 1290 Superduke du KTM Team France. Il obtiendra un chrono de 2'25,45 soit 2,11 secondes plus vite que le deuxième temps qui reviendra au pilote local, le champion de France en titre Julien Toniutti (Yamaha MT09 Team 2B/Delétang/Moraco).

Troisième temps pour le pilote du Team MV Agusta/Paris Nord Motos/Ultimate Driver au guidon de sa MV Agusta 800 Brutale qui affiche 2'28,16.

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

La nuit confirme les places de leaders dans quelques catégories, comme Maxime Mettra (Kawasaki 650 Versys) qui remporte la catégorie Sport2 et conforte ainsi son avance au provisoire du championnat. Idem pour Mathieu Bruneau (Honda 750 Integra) qu'il m'a été impossible d'aller chercher avec mon Yamaha 530 Tmax du Team Delétang  monté sur ressorts...

Mathieu prend le large en tête de la catégorie Scooter. Il à maintenant 38 points d'avance, ça va être compliqué de repasser devant avec les trois rallyes restants (même avec un amortisseur neuf)...

Du côté des side-cars, l'équipage Fred Ménard/Béatrice Banut et leur attelage Kawasaki 1200 BCS du Team 212 remportent ici la première place de la catégorie Side-car au Rallye du Beaujolais mais L'équipage Amblard (Suzuki 1300 hayabusa) mène toujours au provisoire avec un matelas de 50 points d'avance.

Gérard Spagli et sa Kawasaki Z1000 s'envole vers le titre en catégorie Anciennes. Il en est de même pour Kevin Cheylan en 125 avec son MZ 125 qui a quasiment le titre en poche avec une avance considérable de 130 points !

Enfin Sonia Barbot (Suzuki 1000 GSXR) a elle aussi renforcée son avance en tête de la catégorie Féminines.

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Laurent Filleton remporte donc haut la main le 47ème Rallye du Beaujolais avec un sans faute total au guidon de la KTM 1290 Superduke du KTM Team France CTM83. Il devance Bruno Schiltz (MV Agusta team MV Agusta/Paris Nord Motos/Ultimate Driver) et Florent Derrien (KTM 690 Duke R KTM Team France CTM83).

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Le pilote Ducati Moto Prestige Ajaccio Christophe Velardi (Ducati 1200 Multistrada) conserve la pole du classement provisoire du championnat, mais la bataille va être chaude sur les prochaines épreuves : Laurent Filleton est en deuxième position à seulement 6 points suivi par Florent Derrien, troisième 2 points derrière...

Les pilotes du KTM Team France CTM83 vont mettre du gaz ! Rendez-vous à Cerdon (01) les 13 et 14 juin pour le 77ème rallye de l'Ain : restez connectés !

Galerie photo des podiums

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Dark Dog Rallye Moto Tour : Filleton fait la razzia au Beaujolais !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.
Essai Katana 2019 : nouvelle coupe pour le maxiroadster Suzuki

Suzuki tente en 2019 un audacieux pari sur le segment des roadsters en lançant une nouvelle Katana. Une moto basée sur la mésestimée GSX-S1000, à l'appellation culte mais au look contesté. Moto-Net.Com a pu l'essayer au Japon et à deux mois de sa sortie en France. Banzai !
Roadster 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Aprilia Tuono Factory 2019 : smart-vidéo en direct de notre essai

En complément de notre essai complet de la nouvelle Tuono V4 1100 Factory à suivre sur Moto-Net.Com, voici comment régler les inédites suspensions électroniques Öhlins sans sortir d'outils ! MNC fait aussi rugir le moteur de 175 ch... Mamma mia !
Roadster 2 commentaires
Comment regarder les 24H Motos 2019 à la télé ce week-end

Comment suivre les 24H Motos à la télé ce week-end ? Le Journal moto du Net fait le point sur les retransmissions en direct de la deuxième manche du championnat du monde d'endurance moto EWC.
Pré-commandes ouvertes pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

Les pré-commandes de la nouvelle moto électrique Harley-Davidson LiveWire sont ouvertes depuis hier : les premiers clients européens seront livrés à l'automne 2019. Explications.
GP des Amériques - Zarco (13ème) "J'ai essayé de prendre ce que je pouvais"

L'apprentissage de la KTM RC16 se poursuit difficilement pour Johann Zarco, 13ème du GP des Amériques après être parti 19ème. Même s'il signe son meilleur résultat de la saison, la course est d'autant plus décevante pour le français que son coéquipier Pol Espargaro se classe 8ème, juste derrière le débutant Fabio Quartararo… Débriefing.
Analyses 11 commentaires
GP des Amériques - Rossi (2ème) : "Rins était plus fort, tout simplement"

Quelle fin de course de la part de Valentino Rossi au Grand Prix des Amériques 2019 ! Le nonuple champion du monde est passé tout près de sa première victoire depuis juin 2017, mais un obstacle s'est dressé devant lui à quatre tours de l'arrivée : Alex Rins sur sa Suzuki !
Nouvelle gamme de vêtements moto KTM

KTM lance sa nouvelle collection de vêtements moto 2019 dans le catalogue PowerWear Street : veste, bottes, baskets, casque, gants.... Demandez le programme !
Vêtements 2 commentaires
Compte rendu et résultats du GP des Amériques MotoGP 2019 (Rins vainqueur)

Alex Rins remporte à 23 ans sa première victoire en MotoGP sur le Circuit Of The Americas (COTA), où le "roi" Marc Marquez est littéralement tombé de son trône. Le barcelonais est allé chercher ce premier succès au GP des Amériques 2019 face à Valentino Rossi, qui a tout donné - en vain - sur sa Yamaha pour contrer la Suzuki ! Résumé et classements.
Course 48 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...