• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GUERRE DES SALONS
Paris, le 19 décembre 2006

Le Paris Moto Show jette l'éponge...

Le Paris Moto Show jette l'éponge...

L'idée du Paris Moto Show n'aura finalement pas survécu aux dures réalités du marché : séduisante sur le papier, elle s'est heurtée aux réticences des constructeurs et l'expérience, coûteuse pour l'organisateur, ne sera pas renouvelée en 2007.

Imprimer

Le Paris Moto Show 2007 n'aura pas lieu : l'expérience tentée l'an dernier par Option Organisation (faire sortir la moto du Paris Tuning Show pour lui consacrer un salon à part entière, lire Moto-Net du 1er juin 2005 et Moto-Net du 30 novembre 2005) ne sera pas renouvelée l'an prochain et la moto réintégrera donc gentiment les allées du Paris Tuning Show du 22 au 26 février 2007 au Bourget...

L'objectif du groupe Option - "créer un salon annuel à vocation nationale et interactive" - était pourtant séduisant : les organisateurs expliquaient avoir "mûri le projet pendant deux ans" et être "arrivés à la conclusion qu'il fallait que le marché français du deux-roues ait au moins un salon annuel", car "quelque chose ne colle pas dans le fait que les intérêts du marché du deux-roues ne soient défendus que par un seul salon public qui n'a lieu que tous les deux ans" (le Mondial du deux-roues, NDLR).

Après une première édition mitigée du Paris Moto Show 2006, le patron du groupe Option assurait même qu'il allait persévérer car la rentabilité du Paris Moto Show devait se juger "sur deux ans" (lire Moto-Net du 28 février 2006).

Guerre des salons moto : le Paris Moto Show jette l'épongeLes organisateurs espéraient encore pouvoir convaincre les constructeurs de jouer le jeu, mais ils ont dû se résoudre à jeter l'éponge.

Interrogé par Moto-Net sur le point de savoir s'il n'était pas dommage de baisser les bras aussi rapidement, Eric de Seynes explique d'entrée qu'il ne va "pas être facile de répondre à cette question en restant politiquement correct"... Diable !

Il s'agirait donc à la fois d'un "double langage des constructeurs" et d'une contradiction liée au fait que le Mondial n'ait lieu que tous les deux ans : "aujourd'hui, le marché se cherche", indique Eric de Seynes. "Les constructeurs sont très lents dans leurs évolutions et les principaux acteurs de la moto en France, qui sont des japonais, sont très soucieux de l'establishment et des institutions"...

Le Mondial du deux-roues à la Porte de Versailles, une année sur deux en alternance avec l'automobile, "les rassure même s'il ne répond pas toujours aux attentes des acteurs en eux-mêmes", estime Eric de Seynes.

Guerre des salons moto : le Paris Moto Show jette l'éponge

Ainsi, les acteurs de la moto qui "ne se retrouvaient plus dans le Mondial de la Porte de Versailles et nous demandaient la création d'une voie dissidente" semblent aujourd'hui avoir du mal à franchir le pas... "On leur a dit banco, on tente l'expérience avec vous ! Mais au fur et à mesure que l'on se rapprochait de la date, les ambitions des uns et des autres devenaient de plus en plus frileuses... On s'est donc retrouvé avec un Paris Moto Show 2006 qui était un bon salon régional du nord de la France, mais sur lequel nous avions mis les moyens d'un salon national !" Et force est de constater que l'an dernier, seuls les "petits" constructeurs comme Ducati, KTM, Harley-Davidson et Buell avaient accepté de jouer pleinement le jeu...

Le groupe Option, qui affirme avoir subi "450 000 euros de perte" sur le Paris Moto Show 2006 pour "montrer à la profession que nous étions prêts à investir", estime aujourd'hui que ce n'est pas son rôle de "répéter l'expérience tous les ans !"

"J'ai eu discours très clair avec chacun des constructeurs", poursuit le patron d'Option : "je leur ai dit maintenant, vous savez où nous sommes et le jour où vous êtes prêts à déterminer un format plus économique et plus fédérateur pour l'ensemble du marché, on sera toujours partant !" A suivre...

Guerre des salons moto : le Paris Moto Show jette l'éponge

Guerre des salons moto : le Paris Moto Show jette l'éponge

En attendant, l'espace moto du Paris Tuning Show (du 22 au 26 février 2007 au Bourget) devrait accueillir des préparateurs tels que Lazareth ou Kris Moto Pièces, et permettre des rencontres avec les pilotes du Moto Tour (lire notre Dossier spécial), de la Dark Dog Academy (lire notre Dossier spécial ), du Championnat de France Superbike (lire Moto-Net du 23 novembre 2006) ou du Stunt Bike Show (lire Moto-Net du 12 décembre 2006). Avis aux amateurs !

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Dommage que les organisateurs baissent les bras aussi facilement. J'avais bien aime moi, ce salon plus accessible et moins bondé, ou il etait possible de discuter avec les exposants loin de la cohue des curieux venus juste pour se la peter en se faisant prendre en photo devant de jolis joujous. Le tout dans un site spacieux, enfin eloigne de cette satanee ville saturee qu'est Paris. Honte sur les constructeurs qui n'ont pas eu le courage de s'y montrer (ils ont peur de quoi ? Qu'on ne veuille plus d'eux sur le mondial ?). C'etait un occasion de feter la moto chaque annee, dans un cadre un peu moins cul-serré que le mondial, avec moins de paillettes mais plus de contact (le mondial du deux roues, ce devient comme celui de l'auto : une vitrine asseptisee ou le public a le droit de toucher les machines des yeux, et c'est tout), et avec des visiteurs surement plus motives et passionnes que sur le mondial du deux roues. Mais bon, le naturel francais a repris le dessus : ne rien faire qui sort du cadre, menager les susceptibilites, pensee unique ... Tant pis pour ceux qui n'ont pas eu les tripes d'y exposer, ceux qui etaient presents n'en ont que plus de merite.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
J'ai aussi visité la première (et dernière!) édition du salon et j'ai été déçu. Entrée aussi chère qu'au mondial moto, peu d'implication des constructeurs et accessibilité laborieuse... En rapport qualité / prix, c'était carrément moins bien que le Mondial du 2 roues, qui me semble être d'un très bon niveau au regard des salons italien et allemand (du moins de ce qu'on peut en voir dans les magazines!!!). Le seul truc intéressant, c'était le stand Ducati avec l'Hypermotard exposé (miam!). Je veux bien croire que l'organisateur n'a pas été aidé par les acteurs du marché... Comme Le Mouss, je pense qu'il aurait déjà été plus judicieux de le proposer en alternative du Mondial une année sur 2, et donc de commencer... cette année. Un salon en alternative du mondial aurait été certainement plus facile à organiser et aurait interessé plus les motards.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
A mon avis les organisateurs ont fait une erreur voire deux.La première, l'année dernière le salon s'était déroulé 6 mois à peine après le mondial, quels constructeurs et quels visiteurs voulaient "remettre ça" 6 mois après le mondial de l'establishment?? Perso j'en faisais parti pour les visiteurs et j'ai pu voir que seuls les 4 constructeurs cités ont effectivement suivi. La seconde découle de la première en attendant un an les constructeurs n'ont déçu de la première édition et en attente d'un évenement entre mondial aurait peut être été plus présent comme les constructeurs. Ils en restent que caler en février il est toujours trop proche à un moment ou un autre du mondial. Pourquoi ne pas le faire en octobre qd il n'y pas de salon moto, et l'année suivante callée le salon tuning qd il n'y a pas d'auto??
Bestof: 
1
Lectures: 
0
J'étais de la première édition de ce salon. Malgré ses limites (Honda France absent, peu d'équipementiers, lieu exigü, et site loin de Paris... - A quoi ressemblait le 1er mondial moto ?!!- il est dommage que l'expérience s'arrête. Le mondial du deux roues reste maitre et sa "pensée unique" : tous les deuc ans seulement... et désormais orienté "clinquant", dénué d'esprit motard. Comparativement, L'Intermot de Cologne ou les salon de Bologne, Milan... sont bien plus pertinents. Pourtant fidèle à toutes les éditions du Mondial depuis 1988, je crois pas que je vais me déplacer cette fois ci...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire
Comparatif Superbike 2018 : Aprilia RSV4 RF Vs BMW S1000RR Vs Ducati Panigale V4 S

Un an après avoir comparé les quatre Superbike japonaises, Moto-Net.Com oppose trois - super - productions européennes : les récentes Aprilia RSV4 RF et BMW S1000RR (full options) se mesurent à la toute nouvelle Ducati Panigale V4 S... En route, vers le circuit !
Tous les Comparatifs 12 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

En Finlande, le gouvernement conseille de rouler à moto pour réduire la pollution

"Pour polluer moins, roulez à moto !" Tel est le message délivré par la ministre des transports, Anne Berner, qui travaille avec les associations de motards pour intégrer les deux-roues motorisés dans une politique de déplacement durable et lutter contre le réchauffement climatique. Certes, c'est en Finlande...
Environnement 4 commentaires
Eté 2018 en France : Un si grand soleil pour le marché moto et scooter

Les mois de juillet et août 2018 ont été très prolifiques pour le marché du motocycle : les ventes ont respectivement augmenté de +9,5% puis de +18,7%, bien aidées par les conditions météo idéales et la sortie de plusieurs nouveautés... Moto-Net.Com dresse le bilan estival du marché moto et scooter.
Bilans mensuels 1 commentaire
Le Parquet national financier ouvre une enquête sur la privatisation des radars embarqués

Saisi d'une plainte de l'association Anticor qui soupçonne un "délit de favoritisme", le Parquet national financier ouvre une enquête pour faire la lumière sur les conditions dans lesquelles le marché des voitures-radars a été confiées au privé... Explications.
Suzuki GSX-R1000R Yoshimura Suzuka 8 Hours : 30 exemplaires seulement !

Suzuki célèbre les 40 ans de sa collaboration avec Yoshimura aux 8 Heures de Suzuka avec une série limitée de GSX-R1000R calquée sur la moto alignée à l'épreuve d'endurance japonaise. Cette "Gex" fabriquée à 30 unités sera disponible fin septembre au prix de 21 999 euros.
Préparations moto 1 commentaire
Ducati peaufine son Scrambler 800 Icon 2019

Ducati a eu le nez fin en lançant, fin 2014, sa vision du Scrambler à partir de son bicylindre à air Desmodue : 55 000 exemplaires ont déjà trouvé preneur, toutes versions confondues ! En 2019, le constructeur italien entretient ce succès avec quelques aménagements sur son Scrambler 800 Icon.
Christophe Ponsson évincé par Jordi Torres chez Avintia

Alors que le team Avintia annonce qu'il fera rouler l'espagnol Jordi Torres au GP d'Aragon ce week-end aux côtés du belge Xavier Simeon, le français Christophe Ponsson rappelle qu'il a signé un contrat pour quatre Grands Prix en remplacement de Tito Rabat, toujours convalescent... Explications.
14/19 - GP d'Aragón 6 commentaires
Horaires et enjeux du GP d'Aragon MotoGP 2018

Horaires, enjeux et programme du GP d'Aragon MotoGP, quatorzième manche du championnat du monde 2018 à suivre ce week-end sur MNC et MNC Live. Alors que l'an dernier, Marc Marquez et Andrea Dovizioso abordaient à égalité de points cette troisième course espagnole de la saison, cette année le pilote Honda écrase le championnat avec 67 points d'avance sur l'officiel Ducati...
14/19 - GP d'Aragón 8 commentaires

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, réductions, etc.).

 

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.