• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2020
Milan (Italie), le 14 novembre 2019

Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Un an après avoir présenté un concept de moto sportive à pile, la SuperNEX, Kymco a dévoilé au salon EICMA 2019 sa version roadster, la RevoNEX qui devrait arriver en concession en l'an 2021 ! Le scooter à trois-roues "CV3" est aussi en approche, tout comme un petit scooter urbain électrique... Présentations.

Imprimer

De 0 à 250 km/h en 10,9 secondes... Voilà ce dont était capable la SuperNEX, moto électrique exposée au salon EICMA 2018 sur le stand Kymco. Sur le papier du moins, puisque pour rappel cette sportive n'était qu'un concept dont le but était d'annoncer l'arrivée prochaine du constructeur taïwanais sur le créneau des motos électriques.

De 0 à 205 km/h en 11,8 secondes. La performance de la RevoNEX est moins époustouflante, mais n'en demeure pas moins "électrisante". D'autant qu'elle sera prochainement vérifiable : le roadster dévoilé par Kymco au salon EICMA 2019 sera commercialisé en 2021...

"C'est le résultat du savoir-faire électrique acquis par Kymco durant deux décennies et de notre philosophie visant à répondre aux attentes des pilotes concernant la nouvelle ère des motos électriques", a déclaré Allen Ko, président du groupe Kymco.

Pour amadouer les exigeants motards, le futur roadster du futur reprend tous les arguments de la sportive. En premier lieu, les hautes performances : la RevoNEX "atteint le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et 205 km/h (vitesse maximale) en 11,8 secondes".

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Autre point à souligner selon le constructeur - et MNC ! - : "elle fournit par ailleurs une accélération puissante allant jusqu'à 115 km/h en deuxième vitesse". Car oui, cette moto électrique disposera d'une boite 6-rapports : de quoi contenter les irréductibles fans du sélecteur !

Kymco balance les watts et module le son

Silencieux par nature, le moteur électrique sera également doublé d'un point de vue acoustique afin de rendre la conduite plus "sensationnelle". Le Journal moto du Net espère que le rendu sera meilleur que sur la vidéo (voir plus bas) mais approuve déjà la possibilité de moduler le caractère de la moto...

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Grâce à l'AMP (pour "Adaptive Machine Personality"), la RevoNEX disposera en effet de quatre modes de conduite : "Discret / Équilibré : sans bruit pour circuler près des habitations, Normal / Affirmé : mélange de puissance et de discrétion pour une utilisation quotidienne, Avancé / Audacieux : donne accès à une grande puissance prête à être libérée à tout instant, et Sportif / Extrême : pour des moments de pur plaisir, réservé aux motards expérimentés", décrit Kymco.

Le système "Full Engagement Performance" quant à lui est toujours chargé (!) d'assister le pilote : au démarrage, sur rues pavées ou routes bosselées, "le FEP garantit que les roues ne patinent pas". Idem sur les gros freinages où il "fournit une traction maximale et empêche de perdre le contrôle de la roue arrière". Ouf.

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

La RevoNEX exposée à Milan se pare des précieux éléments de SuperNex : châssis alu, suspensions Öhlins, le freinage Brembo avec notamment deux disques "pétales" à l'avant mordus par des étriers radiaux, pneus Metzeler Racetec, instrumentation naturellement colorée et connecté, éclairage "Full LED"... Kymco ne lui refuse rien. En sera-t-il de même pour la version commerciale ?

Si la "Kwang Yang Motor COmpany" communique les performances phares de ce modèle 2021 et détaille son attirail électronique, elle oublie malencontreusement d'énoncer d'autres caractéristiques pourtant capitales pour ses potentiels clients, comme son autonomie, son prix et son temps de charge par exemple....

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Avant de se prononcer, les taïwanais espèrent peut-être qu'en une année, les capacités des batteries grimpent en flèche et que leur coût chute encore ? Le rendez-vous est donc pour le salon Eicma 2020 ! On y retrouvera un autre engin peu commun... sauf à Paris et dans nos grandes villes !

Un gros trois-roues et un petit scoot électrique

Connu en France pour ses scooters principalement, Kymco a confirmé l'entrée en production l'an prochain de son trois-roues basé sur le concept CV3 que la marque expose - surexpose ? - à chaque salon de la moto et du scooter, depuis l'EICMA 2017.

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

La commercialisation de ce nouveau "tricycle pour grands" est programmée pour la fin de l'année 2020. Soit quatorze ans après le premier MP3 125 de Piaggio donc, sept ans après le Metropolis 400 de Peugeot et quelques mois après le Tricity 300 de Yamaha. "Vieux motard que jamais" ?

Enfin, Kymco présentait à l'EICMA cette année un nouveau scooter électrique urbain baptisé "i-One DX, version sportive de l'i-One X récemment annoncé à Amsterdam. Il est doté d’une autonomie de 90 km (à une vitesse moyenne de 30 km/h) et atteint une vitesse maximale de 74 km/h". Donc a priori exclu de la catégorie cyclomoteur. Dommage ?

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Pourtant, "avec son style minimaliste, il s'adresse aux utilisateurs ayant des besoins de mobilité urbaine à courte distance. Le modèle i-One DX Sport est doté de pneus de 12 pouces pour une plus grande stabilité et d’un éclairage full LED". Soit de quoi combler les besoins de jeunes citadins, et rassurer leurs anxieux parents !

"L'i-One DX intègre deux batteries de 6 kilos (kilogrammes, oui, NDLR !), amovibles et faciles à transporter. Il est confortable et adapté à tous les conducteurs grâce à sa hauteur de selle de 750 mm". Une alternative intéressante aux vélos ou trottinettes électriques ?

Kymco RevoNEX : la vidéo officielle

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...