• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2020
Milan (Italie), le 14 novembre 2019

Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Un an après avoir présenté un concept de moto sportive à pile, la SuperNEX, Kymco a dévoilé au salon EICMA 2019 sa version roadster, la RevoNEX qui devrait arriver en concession en l'an 2021 ! Le scooter à trois-roues "CV3" est aussi en approche, tout comme un petit scooter urbain électrique... Présentations.

Imprimer

De 0 à 250 km/h en 10,9 secondes... Voilà ce dont était capable la SuperNEX, moto électrique exposée au salon EICMA 2018 sur le stand Kymco. Sur le papier du moins, puisque pour rappel cette sportive n'était qu'un concept dont le but était d'annoncer l'arrivée prochaine du constructeur taïwanais sur le créneau des motos électriques.

De 0 à 205 km/h en 11,8 secondes. La performance de la RevoNEX est moins époustouflante, mais n'en demeure pas moins "électrisante". D'autant qu'elle sera prochainement vérifiable : le roadster dévoilé par Kymco au salon EICMA 2019 sera commercialisé en 2021...

"C'est le résultat du savoir-faire électrique acquis par Kymco durant deux décennies et de notre philosophie visant à répondre aux attentes des pilotes concernant la nouvelle ère des motos électriques", a déclaré Allen Ko, président du groupe Kymco.

Pour amadouer les exigeants motards, le futur roadster du futur reprend tous les arguments de la sportive. En premier lieu, les hautes performances : la RevoNEX "atteint le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et 205 km/h (vitesse maximale) en 11,8 secondes".

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Autre point à souligner selon le constructeur - et MNC ! - : "elle fournit par ailleurs une accélération puissante allant jusqu'à 115 km/h en deuxième vitesse". Car oui, cette moto électrique disposera d'une boite 6-rapports : de quoi contenter les irréductibles fans du sélecteur !

Kymco balance les watts et module le son

Silencieux par nature, le moteur électrique sera également doublé d'un point de vue acoustique afin de rendre la conduite plus "sensationnelle". Le Journal moto du Net espère que le rendu sera meilleur que sur la vidéo (voir plus bas) mais approuve déjà la possibilité de moduler le caractère de la moto...

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Grâce à l'AMP (pour "Adaptive Machine Personality"), la RevoNEX disposera en effet de quatre modes de conduite : "Discret / Équilibré : sans bruit pour circuler près des habitations, Normal / Affirmé : mélange de puissance et de discrétion pour une utilisation quotidienne, Avancé / Audacieux : donne accès à une grande puissance prête à être libérée à tout instant, et Sportif / Extrême : pour des moments de pur plaisir, réservé aux motards expérimentés", décrit Kymco.

Le système "Full Engagement Performance" quant à lui est toujours chargé (!) d'assister le pilote : au démarrage, sur rues pavées ou routes bosselées, "le FEP garantit que les roues ne patinent pas". Idem sur les gros freinages où il "fournit une traction maximale et empêche de perdre le contrôle de la roue arrière". Ouf.

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

La RevoNEX exposée à Milan se pare des précieux éléments de SuperNex : châssis alu, suspensions Öhlins, le freinage Brembo avec notamment deux disques "pétales" à l'avant mordus par des étriers radiaux, pneus Metzeler Racetec, instrumentation naturellement colorée et connecté, éclairage "Full LED"... Kymco ne lui refuse rien. En sera-t-il de même pour la version commerciale ?

Si la "Kwang Yang Motor COmpany" communique les performances phares de ce modèle 2021 et détaille son attirail électronique, elle oublie malencontreusement d'énoncer d'autres caractéristiques pourtant capitales pour ses potentiels clients, comme son autonomie, son prix et son temps de charge par exemple....

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Avant de se prononcer, les taïwanais espèrent peut-être qu'en une année, les capacités des batteries grimpent en flèche et que leur coût chute encore ? Le rendez-vous est donc pour le salon Eicma 2020 ! On y retrouvera un autre engin peu commun... sauf à Paris et dans nos grandes villes !

Un gros trois-roues et un petit scoot électrique

Connu en France pour ses scooters principalement, Kymco a confirmé l'entrée en production l'an prochain de son trois-roues basé sur le concept CV3 que la marque expose - surexpose ? - à chaque salon de la moto et du scooter, depuis l'EICMA 2017.

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

La commercialisation de ce nouveau "tricycle pour grands" est programmée pour la fin de l'année 2020. Soit quatorze ans après le premier MP3 125 de Piaggio donc, sept ans après le Metropolis 400 de Peugeot et quelques mois après le Tricity 300 de Yamaha. "Vieux motard que jamais" ?

Enfin, Kymco présentait à l'EICMA cette année un nouveau scooter électrique urbain baptisé "i-One DX, version sportive de l'i-One X récemment annoncé à Amsterdam. Il est doté d’une autonomie de 90 km (à une vitesse moyenne de 30 km/h) et atteint une vitesse maximale de 74 km/h". Donc a priori exclu de la catégorie cyclomoteur. Dommage ?

 Kymco RevoNEX : un roadster électrique et électrisant pour 2021

Pourtant, "avec son style minimaliste, il s'adresse aux utilisateurs ayant des besoins de mobilité urbaine à courte distance. Le modèle i-One DX Sport est doté de pneus de 12 pouces pour une plus grande stabilité et d’un éclairage full LED". Soit de quoi combler les besoins de jeunes citadins, et rassurer leurs anxieux parents !

"L'i-One DX intègre deux batteries de 6 kilos (kilogrammes, oui, NDLR !), amovibles et faciles à transporter. Il est confortable et adapté à tous les conducteurs grâce à sa hauteur de selle de 750 mm". Une alternative intéressante aux vélos ou trottinettes électriques ?

Kymco RevoNEX : la vidéo officielle

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 11 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...