• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FORZA BENELLI
Paris, le 28 septembre 2017

Interview Benelli - DIP : la 302R arrive, la Leoncino aussi !

Interview Benelli / DIP : la 302R arrive, la Leoncino aussi !

Benelli a annoncé dans une vidéo l'arrivée sur le marché moto de sa sportive 302R. Moto-Net.Com a donc contacté son importateur en France : la DIP. Alain Kanbelle, son responsable presse, nous éclaire sur la petite sportive et sur l'avenir de la marque en France.

Imprimer

Moto-Net.Com : Benelli vient de lancer officiellement la 302 R. A-t-elle évolué depuis sa présentation à l'EICMA 2015 sous l'appellation Tornado 302 ?
Alain Kambelle, responsable presse de la DIP : Bien sûr. Principalement en raison de la nouvelle norme Euro4 et de toutes les contraintes qui y sont liées. Benelli a notamment retravaillé la cartographie moteur et perfectionné le système de freinage (ABS obligatoire, NDLR). Les réglages des suspensions ont été revus, comme sur le roadster BN302 qui a servi de base à cette moto.

MNC : Est-elle produite en Italie ou en Chine ?
A. K. :
On va être tout à fait transparent. Comme la 302, la 302R est essentiellement fabriquée en Chine et l'assemblage est achevé en Italie. Un contrôle qualité est alors effectué sur chaque exemplaire.

MNC : Connaissez vous la date de disponibilité et le tarif pour la France ?
A. K. :
La 302R devrait être disponible juste après le prochain salon EICMA (à Milan du 9 au 12 novembre 2017, NDLR). Il sera légèrement supérieur à celui du roadster proposé à 4790 euros, mais n'a pas encore été défini car les motos n'ont pas encore été livrées. Cela dépendra aussi un peu du transport.

Interview Benelli - DIP : la 302R arrive, la Leoncino aussi !

MNC : Depuis le 1er janvier dernier, Benelli a principalement immatriculé en France 89 Tornado Naked T, 65 BN302 et 56 TRK502. Mais combien de clients finaux ont effectivement été livrés ?
A. K. :
Toutes ces motos ont été vendues, il n'y a pas de modèles de démonstration. En fait, le problème lié à Benelli réside dans le manque de confiance envers la marque. C'est une marque qui, par le passé, a commercialisé des grosses cylindrées qui souffraient de pas mal de petits problèmes. De ce fait, nos clients - qui sont les magasins - ont eu des réticences et il a fallu recréer le lien avec eux. Ces derniers ont dû, eux aussi, regagner la confiance des clients finaux. Il y a quelques années, Benelli avait ressorti un 4-cylindres qui ne correspondait absolument pas au marché européen. Attention, il s'est très bien vendu en Chine et dans les pays asiatiques, mais pas chez nous. Les cahiers des charges ont été revus et nous travaillons aujourd'hui principalement avec trois modèles : le 125 TNT qui donne entière satisfaction à ses propriétaires, la BN302 qui est arrivée un peu en avance par rapport au nouveau permis européen A2 mais qui répond désormais à une vraie demande, et la TRK502 dont le moteur dérivé du 302 et la partie cycle polyvalente en surprend plus d'un.

MNC : Certes, mais pour être surpris, il faut essayer... Pourquoi ne pas mettre quelques modèles à disposition des potentiels acquéreurs ?
A. K. :
Le problème, c'est que nous devons rebâtir un réseau, et c'est loin d'être facile. Le magasin qui nous achète une moto préfère la vendre flambant neuve à prix fort, plutôt que la conserver un certain temps pour des essais. Quelques magasins l'ont fait, mais tous ne pouvaient pas. Du coup, Benelli se relance, timidement pourrait-on dire, mais sûrement.

MNC : Comment se compose le réseau Benelli/DIP en France ?
A. K. :
On compte une bonne vingtaine de points de vente actuellement. Mais les arrivées successives de la BN302, de la TRK qui est également intéressante pour les nouveaux permis A2, du petit 125 plus urbain et tendance, suscitent la curiosité. Mais il faut garder en tête que le marché n'est pas facile.

MNC : Benelli tarde à redécoller. En quoi lancer une sportive de moyenne cylindrée pourrait l'aider à repartir ?
A. K. :
C'est plus qu'une sportive... D'accord, Benelli la présente comme une pistarde dans sa vidéo. Mais c'est une machine qui se destine à d'autres usages. C'est comme le TNT 125 : le clip promotionnel a été tourné dans un skatepark, mais les propriétaires ne vont pas s'y aventurer !

Interview Benelli - DIP : la 302R arrive, la Leoncino aussi !

MNC : En France, vos fers de lance sont plutôt les BN302 et TRK502 ?
A. K. :
Tout à fait.

MNC : Une autre marque que vous importez aussi est extrêmement dynamique : Royal Enfield ! Avec son long et glorieux passé, Benelli ne devrait-elle pas surfer sur la vague néo-rétro actuelle ?
A. K. :
Justement, la Leoncino arrive...

MNC : Ah ! Des nouvelles de ce craquant Scrambler ?
A. K. :
Oui, elle arrivera en fin d'année. Avec un peu de retard, mais les premiers containers arriveront en novembre ou décembre.

MNC : Les motos de plus de 600 cc forment le gros des ventes en Europe. Des projets de grosses cylindrées sont dans les cartons ?
A. K. :
Oui, des projets existent. Sont-ils viables en France, nous ne savons pas encore. Nos priorités actuelles sont ailleurs : reconstruire un réseau, avoir de bons magasins et redonner confiance aux gens. Il faut poser de bonnes bases avant de se lancer d'autres défis.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

WorldSSP Australie : Mahias s'impose, vite fait bien fait !

Censés réaliser une course "Flag to flag" à Phillip Island ce midi (cette nuit en France), les pilotes du World Supersport 2018 ont finalement disputé un sprint de neuf tours. Le poleman Lucas Mahias a géré la situation comme un champion... du monde en titre !
WorldSBK Australie (2) : Melandri double Rea... et la mise ! 

Course réduite de deux tours, obligation de passer dans les stands pour chausser un pneu neuf : la seconde manche du World Superbike 2018 à Phillip Island a été compliquée... Sauf pour Marco Melandri, qui signe un magnifique doublé en battant le champion Rea sur la ligne !
Essai Yamaha MT-07 2018 : évolutions logiques

La Yamaha MT-07 est incontestablement la reine des MT, loin devant ses consœurs MT125, MT-03, MT-09 et MT-10. Best-seller de la famille "Master of Torque", elle corrige en 2018 quelques défauts de jeunesse. Assurément une très bonne petite moto ! Essai.
Essai du pneu moto Michelin Road 5

La roue tourne, à moto comme ailleurs ! La gomme s'use et doit donc être remplacée - si possible - par un pneu moto encore meilleur... Cette banale évidence entraîne le remplacement du Michelin Pilot Road 4 par le nouveau Road 5. MNC a testé cette monte au profil routier qui conserve ses lamelles caractéristiques. Essai.
Essais 4 commentaires
Pourquoi Tech3 quitte Yamaha à partir de 2019

Séduite par une offre concurrente, l'équipe française Tech3 a décidé de ne plus courir sous les couleurs Yamaha à partir de 2019. Le constructeur prend acte et réfléchit à la possibilité de conserver un team satellite. Retour sur ce divorce annoncé avant même la reprise de la saison 2018, dans trois semaines au Qatar...
MotoGP 2018 59 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Triumph Speed Triple 2018

En attendant notre essai complet de la Triumph Speed Triple RS 2018, voici la vidéo tournée en direct de notre roulage à Almeria (Espagne).
Moins d'un million de motos immatriculées en Europe en 2017

Avec 913 723 motos immatriculées en Europe en 2017, le marché européen du motocycle (50 cc et plus) a régressé de -9,5%. Côté cyclomoteurs en revanche, la tendance s'inverse avec 399 426 immatriculations. Bilan statistique avec l'Association des constructeurs de motos en Europe (ACEM), le lobby des constructeurs auprès de la Commission européenne à Bruxelles.
Business 7 commentaires

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, cadeaux, réductions, etc.).

 

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.