• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FORZA BENELLI
Paris, le 28 septembre 2017

Interview Benelli - DIP : la 302R arrive, la Leoncino aussi !

Interview Benelli / DIP : la 302R arrive, la Leoncino aussi !

Benelli a annoncé dans une vidéo l'arrivée sur le marché moto de sa sportive 302R. Moto-Net.Com a donc contacté son importateur en France : la DIP. Alain Kanbelle, son responsable presse, nous éclaire sur la petite sportive et sur l'avenir de la marque en France.

Imprimer

Moto-Net.Com : Benelli vient de lancer officiellement la 302 R. A-t-elle évolué depuis sa présentation à l'EICMA 2015 sous l'appellation Tornado 302 ?
Alain Kambelle, responsable presse de la DIP : Bien sûr. Principalement en raison de la nouvelle norme Euro4 et de toutes les contraintes qui y sont liées. Benelli a notamment retravaillé la cartographie moteur et perfectionné le système de freinage (ABS obligatoire, NDLR). Les réglages des suspensions ont été revus, comme sur le roadster BN302 qui a servi de base à cette moto.

MNC : Est-elle produite en Italie ou en Chine ?
A. K. :
On va être tout à fait transparent. Comme la 302, la 302R est essentiellement fabriquée en Chine et l'assemblage est achevé en Italie. Un contrôle qualité est alors effectué sur chaque exemplaire.

MNC : Connaissez vous la date de disponibilité et le tarif pour la France ?
A. K. :
La 302R devrait être disponible juste après le prochain salon EICMA (à Milan du 9 au 12 novembre 2017, NDLR). Il sera légèrement supérieur à celui du roadster proposé à 4790 euros, mais n'a pas encore été défini car les motos n'ont pas encore été livrées. Cela dépendra aussi un peu du transport.

Interview Benelli - DIP : la 302R arrive, la Leoncino aussi !

MNC : Depuis le 1er janvier dernier, Benelli a principalement immatriculé en France 89 Tornado Naked T, 65 BN302 et 56 TRK502. Mais combien de clients finaux ont effectivement été livrés ?
A. K. :
Toutes ces motos ont été vendues, il n'y a pas de modèles de démonstration. En fait, le problème lié à Benelli réside dans le manque de confiance envers la marque. C'est une marque qui, par le passé, a commercialisé des grosses cylindrées qui souffraient de pas mal de petits problèmes. De ce fait, nos clients - qui sont les magasins - ont eu des réticences et il a fallu recréer le lien avec eux. Ces derniers ont dû, eux aussi, regagner la confiance des clients finaux. Il y a quelques années, Benelli avait ressorti un 4-cylindres qui ne correspondait absolument pas au marché européen. Attention, il s'est très bien vendu en Chine et dans les pays asiatiques, mais pas chez nous. Les cahiers des charges ont été revus et nous travaillons aujourd'hui principalement avec trois modèles : le 125 TNT qui donne entière satisfaction à ses propriétaires, la BN302 qui est arrivée un peu en avance par rapport au nouveau permis européen A2 mais qui répond désormais à une vraie demande, et la TRK502 dont le moteur dérivé du 302 et la partie cycle polyvalente en surprend plus d'un.

MNC : Certes, mais pour être surpris, il faut essayer... Pourquoi ne pas mettre quelques modèles à disposition des potentiels acquéreurs ?
A. K. :
Le problème, c'est que nous devons rebâtir un réseau, et c'est loin d'être facile. Le magasin qui nous achète une moto préfère la vendre flambant neuve à prix fort, plutôt que la conserver un certain temps pour des essais. Quelques magasins l'ont fait, mais tous ne pouvaient pas. Du coup, Benelli se relance, timidement pourrait-on dire, mais sûrement.

MNC : Comment se compose le réseau Benelli/DIP en France ?
A. K. :
On compte une bonne vingtaine de points de vente actuellement. Mais les arrivées successives de la BN302, de la TRK qui est également intéressante pour les nouveaux permis A2, du petit 125 plus urbain et tendance, suscitent la curiosité. Mais il faut garder en tête que le marché n'est pas facile.

MNC : Benelli tarde à redécoller. En quoi lancer une sportive de moyenne cylindrée pourrait l'aider à repartir ?
A. K. :
C'est plus qu'une sportive... D'accord, Benelli la présente comme une pistarde dans sa vidéo. Mais c'est une machine qui se destine à d'autres usages. C'est comme le TNT 125 : le clip promotionnel a été tourné dans un skatepark, mais les propriétaires ne vont pas s'y aventurer !

Interview Benelli - DIP : la 302R arrive, la Leoncino aussi !

MNC : En France, vos fers de lance sont plutôt les BN302 et TRK502 ?
A. K. :
Tout à fait.

MNC : Une autre marque que vous importez aussi est extrêmement dynamique : Royal Enfield ! Avec son long et glorieux passé, Benelli ne devrait-elle pas surfer sur la vague néo-rétro actuelle ?
A. K. :
Justement, la Leoncino arrive...

MNC : Ah ! Des nouvelles de ce craquant Scrambler ?
A. K. :
Oui, elle arrivera en fin d'année. Avec un peu de retard, mais les premiers containers arriveront en novembre ou décembre.

MNC : Les motos de plus de 600 cc forment le gros des ventes en Europe. Des projets de grosses cylindrées sont dans les cartons ?
A. K. :
Oui, des projets existent. Sont-ils viables en France, nous ne savons pas encore. Nos priorités actuelles sont ailleurs : reconstruire un réseau, avoir de bons magasins et redonner confiance aux gens. Il faut poser de bonnes bases avant de se lancer d'autres défis.

.

Les derniers essais MNC

Essai Triumph Tiger 1200 XRT et XCA 2018 : parés pour l'aventure routière

Vitre électrique, démarrage sans clé, assistant au départ en côte, feux directionnels, régulateur, 3-cylindres de 141 ch. Non, ce n'est pas le descriptif d'une voiture haut de gamme, mais bien celui d'une moto ! Et pas n'importe laquelle : la Tiger 1200 2018 dans ses versions toutes équipées XRT et XCA ! Essais.
Essai Z900RS : la nouvelle néo-rétro Kawasaki Zed, zen et zélée

Kawasaki est de grand retour sur le segment néo-rétro avec une toute nouvelle moto : la Z900RS ! Moto-Net.Com a pu prendre les commandes de cette nouveauté 2018 qui rend hommage à la célèbre Z1 des années 70. Direction Barcelone (Espagne), son soleil et ses jolies routes... Essai.
Duel Yamaha MT-10 SP Vs Kawasaki Z1000R : monstrueuses !

Affûtées par des périphériques haut de gamme, les Kawasaki Z1000R et Yamaha MT-10 SP incarnent la quintessence des roadsters japonais ultra-performants à fort caractère. Leurs 4-cylindres survitaminés et leurs faciès torturés le confirment : ce nouveau duel MNC sera explosif !
Essai Yamaha Xmax 125 : le retour du roi des scooters 125 ?

Détrôné par le Forza 125 en 2015 après 10 années de règne sans partage, le Xmax 125 veut récupérer sa couronne en 2018. Pour ce faire, le scooter Yamaha "made in MBK" reçoit bon nombre d'évolutions que Moto-Net.Com a pu tester : direction Versailles... et son château bien sûr !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94

C'est désormais officiel : le pilote Mike di Meglio participera au Mondial Supersport 2018 aux couleurs de son team d'endurance, le GMT94, sur "toutes les épreuves qui ne seront pas en concurrence de date avec celles du championnat du monde d'endurance". Explications.
Préparation Triumph Bonneville T120 par Old Empire

Le préparateur moto britannique Old Empire Motorcycles s'est penché sur le cas de la Triumph Bonneville T120, revue et améliorée par le biais de plusieurs habiles transformations. Démonstration.
Johnny Hallyday, 1943-2017

Jean-Philippe Smet, 74 ans, adorait les motos (et les voitures). Anonymes et personnalités du monde de la moto nous confient ce que leur évoque la mort de Johnny, disparu cette nuit.
Essai longue durée : jean moto Helstons Corden Dirty

Mettre le gant sur un jean de moto homologué, élégant et protecteur relève de la gageure... Mais cette perle rare existe et pour ne rien gâcher, sa conception est française : Moto-Net.Com a testé pendant deux ans le pantalon moto Corden Dirty de chez Helstons. Essai longue durée.
Top 100 des meilleures ventes motos et scooters (11 mois 2017)

Moto-Net.Com propose à ses abonnés Premium le top 100 des meilleures ventes (novembre et cumul 11 mois 2017) avec les graphiques du marché 125 et grosses cylindrées, en attendant notre analyse complète du marché de la moto en novembre 2017.
[Vidéo] Guintoli s'éclate en MotoGP et doit décliner le WorldSBK

En apprenant que la - trop - jeune recrue du team Suzuki Grillini ne pourrait participer aux cinq premières épreuves du World Superbike 2018, MNC a immédiatement contacté Sylvain Guintoli... Le patron du team italien avait fait de même, mais Guinters est trop occupé pour assurer l'intérim aux côtés de Roberto Rolfo... Explications.
Contre la vitesse à 80 km/h, les pétitions se multiplient

Face à l'éventuelle baisse de la vitesse sur les routes à 80 km/h qui serait dans les cartons du gouvernement, les associations de défense des conducteurs comme la Fédération française des motards en colère et 40 millions d'automobilistes se mobilisent en lançant des pétitions. Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.