• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 31 mai 2012

Frédéric Péchenard : ''Frédo super flic'' à la Sécurité routière

Frédéric Péchenard : ''Frédo super flic'' à la Sécurité routière

C'est finalement Frédéric Péchenard, 55 ans, qui a été nommé délégué interministériel à la sécurité routière pour succéder à Jean-Luc Névache, parti diriger le cabinet de la ministre des affaires sociales et de la santé Marisol Touraine (lire MNC du 23 mai 2012 ).

Imprimer

C'est finalement Frédéric Péchenard, 55 ans, qui a été nommé délégué interministériel à la sécurité routière pour succéder à Jean-Luc Névache, parti diriger le cabinet de la ministre des affaires sociales et de la santé Marisol Touraine (lire MNC du 23 mai 2012).

Avec l'ex-directeur central du renseignement intérieur (DCRI) Bernard Squarcini et l'ancien préfet de police de Paris Michel Gaudin, Frédéric Péchenard, qui était jusqu'à hier directeur de la police nationale, fait partie des trois "Sarko-flics" limogés par le gouvernement socialiste en raison de leur trop grande proximité avec l'ancien président.

Un profil répressif... et quelques casseroles

Tout dans le profil de Frédéric Péchenard laisse supposer que la Sécurité routière, toujours rattachée au ministère de l'intérieur plutôt qu'à celui des transports, s'apprête à accentuer encore davantage sa politique presque exclusivement répressive (radars automatiques, radars de feux rouges, éthylotests et éléments rétro-réfléchissants obligatoires sous peine de sanction, etc. (lire notre Dossier spécial CISR du 11 mai 2011)... Mais on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise !

Côté casseroles, M. Péchenard a toujours démenti les informations de nos confrères du Parisien selon lesquelles il serait intervenu, le 18 février 2009, pour éviter des poursuites à l'encontre de son fils de 16 ans, interpellé à Paris pour état d'ivresse au guidon de son scooter et outrage à agent.

Il a en revanche admis avoir demandé à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) d'identifier le haut fonctionnaire qui avait informé Le Monde sur l'affaire Woerth-Bettencourt, grâce à l'interception de la facture téléphonique détaillée du journaliste.

Né le 12 mars 1957 à Neuilly-sur-Seine (92) et ami d'enfance de Nicolas Sarkozy, Frédéric Péchenard est titulaire d'une maîtrise de droit obtenue à l'Université Paris II. Après ses études à l'École nationale supérieure de police (ENSP) à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, il intègre l'Institut des Hautes études de la sécurité intérieure (IHESI) avant d'être nommé chef du commissariat Chaillot à Paris en 1983 et 1984.

Après avoir dirigé l'Unité de recherches de la 2ème Division de police judiciaire (1984-1988), il devient chef de section à la Brigade des stupéfiants et du proxénétisme (1988-1990) puis chef de la section anti-terroriste de la Brigade criminelle (1990-1991). Il est ensuite nommé chef-adjoint à la Brigade de recherches et d'intervention (1991-1994) et enfin chef-adjoint à la Brigade criminelle (1994-1996).

"Comme signe d'ouverture, on a vu mieux"

Réagissant à cette nomination, la Fédération française des motards en colère (FFMC) estime que "comme signe d'ouverture et de changement d'état d'esprit, on a vu mieux".

"Est-ce l'aveu du manque d'intérêt du gouvernement pour ce dossier, ou une punition pour cet ami de l'ancien président ? Dans les deux cas, on ne peut pas dire que sur ce plan la nouvelle mandature commence sous les meilleurs auspices", regrette l'association de défense des motards qui attend toutefois de rencontrer M. Péchenard pour se prononcer...

A suivre naturellement de très près sur Moto-Net.Com : restez connectés !

Nommé directeur général de la police nationale par Nicolas Sarkozy en 2007, M. Péchenard a également exercé diverses fonctions au sein de la préfecture de police de Paris : chef de la Brigade de répression du banditisme de 1996 à 2000, chef de la Brigade criminelle de 2000 à 2003, sous-directeur des affaires économiques et financières de 2003 à 2006 et enfin directeur des services actifs de la préfecture de police, chargé de la Direction régionale de la police judiciaire de 2006 à 2007.

Frédéric Péchenard est officier de la Légion d'honneur, officier dans l'Ordre national du mérite, officier des Palmes académiques, médaillé d'honneur de la police nationale et médaillé de la gendarmerie nationale. Il est également titulaire de plusieurs décorations remises par les autorités espagnoles : croix du commandeur de l'ordre Isabelle la Catholique, croix d'argent de la Guardia civil et "médaille au mérite policier avec distinctive blanche"...

Il a par ailleurs été professeur associé à l'École nationale supérieure de la police de Saint Cyr-au-Mont d'Or, conférencier à l'Institut de criminologie de Paris II et membre actif de l'International association of chiefs of police (IACP).

Il est également l'auteur de deux ouvrages sur le monde de la police : "Piège pour un flic" coécrit en 2003 avec Luc Jacob-Duvernet et "Gardien de la paix" publié en 2007.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo de la Triumph Tiger 660 Sport 2022

MNC s'est rendu à Albufeiura (Portugal) pour tester la nouvelle Tiger 660 Sport sous le soleil d'Algarve : le point en vidéo sur les qualités et faiblesses de cette nouveauté 2022 Triumph, en complément de notre essai complet à lire sur le Journal moto du Net. Essai vidéo.
Essai Triumph Tiger 660 Sport : des atouts plein la Manche

Un semi-carénage avec bulle réglable, des suspensions rehaussées, une position redressée : et voilà la Triumph Trident 660 transformée en Tiger 660 Sport pour "Tracer" sa voie chez les roadsters routiers haut sur pattes ! Essai de cette nouveauté d'outre-Manche bourrée d'atouts… et de quelques limites.   
Essai Speed Triple 1200 RR : le maxiroadster Triumph en Road Racer

Les Anglais ne font jamais rien comme tout le monde et Triumph nous le prouve à nouveau : au lieu de créer une toute nouvelle Daytona 1000 cc potentiellement déclinée en maxiroadster maxisportif, la firme d’Hinckley se base sur son Speed Triple pour sortir une sportive de route au look café racer, la Speed Triple 1200 RR... Essai.
Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...