• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 31 mai 2012

Frédéric Péchenard : ''Frédo super flic'' à la Sécurité routière

Frédéric Péchenard : ''Frédo super flic'' à la Sécurité routière

C'est finalement Frédéric Péchenard, 55 ans, qui a été nommé délégué interministériel à la sécurité routière pour succéder à Jean-Luc Névache, parti diriger le cabinet de la ministre des affaires sociales et de la santé Marisol Touraine (lire MNC du 23 mai 2012 ).

Imprimer

C'est finalement Frédéric Péchenard, 55 ans, qui a été nommé délégué interministériel à la sécurité routière pour succéder à Jean-Luc Névache, parti diriger le cabinet de la ministre des affaires sociales et de la santé Marisol Touraine (lire MNC du 23 mai 2012).

Avec l'ex-directeur central du renseignement intérieur (DCRI) Bernard Squarcini et l'ancien préfet de police de Paris Michel Gaudin, Frédéric Péchenard, qui était jusqu'à hier directeur de la police nationale, fait partie des trois "Sarko-flics" limogés par le gouvernement socialiste en raison de leur trop grande proximité avec l'ancien président.

Un profil répressif... et quelques casseroles

Tout dans le profil de Frédéric Péchenard laisse supposer que la Sécurité routière, toujours rattachée au ministère de l'intérieur plutôt qu'à celui des transports, s'apprête à accentuer encore davantage sa politique presque exclusivement répressive (radars automatiques, radars de feux rouges, éthylotests et éléments rétro-réfléchissants obligatoires sous peine de sanction, etc. (lire notre Dossier spécial CISR du 11 mai 2011)... Mais on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise !

Côté casseroles, M. Péchenard a toujours démenti les informations de nos confrères du Parisien selon lesquelles il serait intervenu, le 18 février 2009, pour éviter des poursuites à l'encontre de son fils de 16 ans, interpellé à Paris pour état d'ivresse au guidon de son scooter et outrage à agent.

Il a en revanche admis avoir demandé à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) d'identifier le haut fonctionnaire qui avait informé Le Monde sur l'affaire Woerth-Bettencourt, grâce à l'interception de la facture téléphonique détaillée du journaliste.

Né le 12 mars 1957 à Neuilly-sur-Seine (92) et ami d'enfance de Nicolas Sarkozy, Frédéric Péchenard est titulaire d'une maîtrise de droit obtenue à l'Université Paris II. Après ses études à l'École nationale supérieure de police (ENSP) à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, il intègre l'Institut des Hautes études de la sécurité intérieure (IHESI) avant d'être nommé chef du commissariat Chaillot à Paris en 1983 et 1984.

Après avoir dirigé l'Unité de recherches de la 2ème Division de police judiciaire (1984-1988), il devient chef de section à la Brigade des stupéfiants et du proxénétisme (1988-1990) puis chef de la section anti-terroriste de la Brigade criminelle (1990-1991). Il est ensuite nommé chef-adjoint à la Brigade de recherches et d'intervention (1991-1994) et enfin chef-adjoint à la Brigade criminelle (1994-1996).

"Comme signe d'ouverture, on a vu mieux"

Réagissant à cette nomination, la Fédération française des motards en colère (FFMC) estime que "comme signe d'ouverture et de changement d'état d'esprit, on a vu mieux".

"Est-ce l'aveu du manque d'intérêt du gouvernement pour ce dossier, ou une punition pour cet ami de l'ancien président ? Dans les deux cas, on ne peut pas dire que sur ce plan la nouvelle mandature commence sous les meilleurs auspices", regrette l'association de défense des motards qui attend toutefois de rencontrer M. Péchenard pour se prononcer...

A suivre naturellement de très près sur Moto-Net.Com : restez connectés !

Nommé directeur général de la police nationale par Nicolas Sarkozy en 2007, M. Péchenard a également exercé diverses fonctions au sein de la préfecture de police de Paris : chef de la Brigade de répression du banditisme de 1996 à 2000, chef de la Brigade criminelle de 2000 à 2003, sous-directeur des affaires économiques et financières de 2003 à 2006 et enfin directeur des services actifs de la préfecture de police, chargé de la Direction régionale de la police judiciaire de 2006 à 2007.

Frédéric Péchenard est officier de la Légion d'honneur, officier dans l'Ordre national du mérite, officier des Palmes académiques, médaillé d'honneur de la police nationale et médaillé de la gendarmerie nationale. Il est également titulaire de plusieurs décorations remises par les autorités espagnoles : croix du commandeur de l'ordre Isabelle la Catholique, croix d'argent de la Guardia civil et "médaille au mérite policier avec distinctive blanche"...

Il a par ailleurs été professeur associé à l'École nationale supérieure de la police de Saint Cyr-au-Mont d'Or, conférencier à l'Institut de criminologie de Paris II et membre actif de l'International association of chiefs of police (IACP).

Il est également l'auteur de deux ouvrages sur le monde de la police : "Piège pour un flic" coécrit en 2003 avec Luc Jacob-Duvernet et "Gardien de la paix" publié en 2007.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 11 commentaires
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Nouvel ensemble veste et pantalon RST Pathfinder pour moto trail

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) étoffe sa gamme de vêtements pour motos baroudeuses avec l'ensemble veste et pantalon Pathfinder, à respectivement 319,95 euros et 239,95 euros. Présentation.
Le circuit de Spa-Francorchamps confirme son retour en endurance mondiale

Absent du calendrier d'endurance mondiale depuis 2003, le circuit de Spa-Francorchamps (Belgique) reviendra officiellement en 2022 avec les 24H de Spa, comme prévu en 2019.
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...