• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 23 mai 2014

Essai du nouveau Piaggio MP3 LT 500 ABS-ASR

Essai du nouveau Piaggio MP3 LT 500 ABS-ASR

Huit ans après avoir révolutionné l'univers du ''deux roues motorisé'' avec son premier scooter à trois roues MP3 125, Piaggio refond profondément son modèle phare, le MP3 LT 500, pour le rendre plus sûr, efficace, confortable et pratique. Contact !

Imprimer

MNC teste le nouveau MP3 LT 500

La longue selle du nouveau MP3 LT 500 a pour autre atout d'offrir davantage de place au pilote. Ainsi, les genoux des plus grands ne sont plus coincés dans le tablier. En se reculant au maximum, ces mêmes genoux adoptent un angle plus ouvert, ce qui sera appréciable sur longue distance.

Malheureusement, le tablier reste toujours aussi abrupt dans sa partie basse. La position "custom" - pieds en avant - que l'on peut adopter sur les scooters à deux-roues n'est pas à l'ordre du jour. Quant à la pédale qui combine freins avant et arrière, elle empêche toujours le pied droit de s'avancer autant que le gauche...

Pas aussi confortable que celle des maxisccoters GT - type Burgman -, la position de conduite s'améliore tout de même nettement sur le nouveau MP3, surtout pour les grands conducteurs qui trouveront plus facilement leurs marques.

Les plus petits devront toujours s'avancer au maximum sur la selle pour poser les deux pieds au sol... Ce qui n'est toutefois pas obligatoire, puisque le fameux système "Roll Lock" accompagné du désormais familier "bip bip" évite d'avoir à sortir la jambe aux feux rouges !

Le blocage de l'inclinaison - à ne pas confondre avec celui de la direction ! - se révèle très utile pour déplacer le lourd scooter moteur coupé. "Le nouveau MP3 est une dizaine de kilos plus lourd que l'ancien : 70% de cette hausse proviennent de l'ABS et les 30% restants du nouveau cadre et des jantes et disques avant", précise Piaggio.

Avec son poids évalué à 263 kg à sec, notre engin (équipé de l'ABS-ASR) n'apparaît au final pas plus dur à déplacer que l'ancien. Il faut toujours bien analyser la topographie des lieux : train avant bloqué, le scooter risque de basculer en descendant un trottoir en biais. Dans ce cas précis, il est impératif de désactiver le système via la commande au guidon !

À l'instar de la position du conducteur, le confort du passager progresse grâce à la selle plus longue, mais aussi avec l'apparition de repose-pieds escamotables offrant de meilleurs appuis lors des freinages, qui peuvent être très puissants sur sol sec !

À l'accélération, le nouveau dossier - moins haut que sur l'ancienne version - soutient correctement les lombaires. Enfin, les poignées passager offrent une meilleure préhension car elles sont légèrement plus basses et surtout plus à l'horizontale.

Contrairement à son adversaire français équipé d'une "smart key" (qu'il suffit de garder sur soi pour démarrer), le MP3 LT 500 2014 exige toujours de son pilote qu'il sorte sa grosse clé et qu'il l'insère dans le contacteur, placé dans un creux en haut du tablier... Espérons que la serrure ne se grippera pas après plusieurs averses !

Béquille latérale relevée, levier de frein serré et démarreur activé : le monocylindre 4-temps 4-soupapes double allumage remue toujours gentiment le scooter mais émet moins de bruit "grâce aux basculeurs à rouleaux", précise Andrea Benedetto, directeur du développement produit chez Piaggio.

Lors de notre - trop - courte promenade de 20 km dans Paris, les autres MP3 et scooters en général étaient effectivement plus bruyants que les nôtres... mais ils avaient aussi beaucoup plus de kilomètres au compteur (680 km pour le modèle testé par MNC).

En complément de la distribution et de l'échappement, l'admission a été redessinée afin d'améliorer le rendement du moteur : Piaggio annonce "un gain en consommation de 15% par rapport à l'ancien modèle sur un cycle prédéfini, et de -10% à vitesse constante (50 km/h)".

Toujours d'après les Italiens - mais MNC n'a pu le vérifier -, la consommation moyenne du nouveau MP3 LT 500 serait de "25 km/l ou 4 l/100 km". La contenance du réservoir étant toujours de 12 litres, l'autonomie du trois-roues Piaggio serait elle aussi en hausse de +15%. À vérifier sur le long terme...

L'arrivée du ride by wire sur le gros mono 500 s'accompagne d'un mode de conduite économique qui permettrait, toujours selon les savantes études de Piaggio, d'économiser encore 10% d'essence. Ce que Moto-Net.Com a pu confirmer cette fois, c'est que même en mode "Eco", les performances du MP3 demeurent largement suffisantes pour affronter la circulation des grandes villes aux heures de pointe !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle d'origine
  • 680 km au compteur
  • Parcours : 20,7 km (!)
  • Routes : ville et une voie rapide
  • Pneus : Michelin City Grip
  • Conso moy : non mesurée
  • Météo : 22°, sol sec
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS PIAGGIO MP3 LT 500

 
  • ABS efficace et discret
  • Confort(s) pilote et passager
  • Coffre bien plus pratique
  • Allure un peu plus "Sport"
 
 
 

POINTS FAIBLES PIAGGIO MP3 LT 500

 
  • Poids important, en légère hausse
  • Pédale de frein gênante mais obligatoire
  • Bulle réglable, mais avec une clé
  • Allure un peu moins "Business"
 
 
 
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !