• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2005
Paris, le 17 janvier 2006

BMW passe le cap des 8000 ventes

La marque bavaroise a représenté 7,2% des ventes en France en 2005 avec des machines bien distinctes des japonaises. Mieux, sa R 1200 RT, malgré un tarif taxé de prohibitif par certains, est la moto la plus vendue parmi les plus de 750 cc ! Explications.

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bonjour, Je recherche des valises pour une R1100R année 1997 ainsi qu'un top case. à bientôt Merci
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Hello ulysse, voyageant loin de sa pénélope :-) t'as raison pour Guzzi, proche de bm en philosophie et architecture, pour le moins ! différence principale: les guzzis n'ont pas les seins qui tombent !!!!!! MDR :-)) pour les panoramas que t'as vu depuis le train, c'est pas pour faire gratuitement envie, mais dis-toi qu'en saison, c'est au guidon et avec une large ration de virolets qu'on les apprécie, en plein dedans !!!! si, si :-) je sais........ je sors.... :-) Emmanuel, Genève, 40 balais aussi, dans 5 semaines !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
A Triumph et Ducati, vous auriez pu ajouter Guzzi, qui fait des efforts qui méritent le respect. En passant, je note que vous êtes de Genève. Je reviens d’un WE à Ste Croix – Les Rasses (le TGV remplaçant pour une fois la moto) où j’ai pu admirer 300 km de la chaîne des Alpes en poussant sur des bâtons de ski de fond. Grandiose. BMW est une marque gérée avec la plus grande intelligence en termes de brand et technique, que ce soit voitures ou motos, hors l’accident Leyland vite effacé, avec la petite mini comme joli lot de consolation. Le scooter, même s’il n’a pas tenu la distance, fut une jolie tentative qui annonçait la déferlante des scooters, et rappelait la mini-voiture de BMW dans des temps reculés. Ce scooter à ceinture de sécurité était bien dans la tradition de créativité et d’originalité de la marque. La famille Quandt a les pieds sur terre, et dans la tête un peu de rêve dont ils nous gratifient. L’une de leurs forces est de garder un centrage fort sur le moteur et l’architecture, comme signature de la marque, tant en auto que moto. A 40 ans de distance, je retrouve avec ma BMW cette sensation d’avoir entre les jambes un objet mécanique qui n’est pas le tout venant. Les Japonais font tout très bien, et se sont même permis qqes créations avec le 750 four Honda des années 70 et la Vmax, mais ils n’ont pas su gérer ces créations dans la durée. Comme s’ils manquaient des racines et de la culture qui font la pérennité d’une marque et d’un produit (hormis leurs 125, qui sont toujours proches de la perfection et ont effacé le souvenir de nos MotoBécane des années 50). Les motos BMW vont-elles encore descendre en gamme ? Je ne pense pas, mais une nouvelle tentative de scooter original, vraiment BMW, ne me surprendrait pas. Salutations parisiennes.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Pour ce qui est de gérer deux, voire trois familles de moteurs dans la gamme, cela pourrait rappeler l'époque de la première "K" dans la seconde moitié des années 80, BMW pensait alors sérieusement à abandonner le flat au profil d'une solution plus "moderne", heureusement le comportement du marché, les doléances de la clientèle "traditionnelle" ainsi probablement qu'un courant politique interne ont fait que le "nouveau flat" a débarqué vers 1994 en 1100, injection, 4 soupapes etc, tel qu'on le connait jusqu'au 1150, le 1200 étant aujourd'hui bien plus qu'une amélioration, mais bien un tout nouveau moteur qui ne conserve que le nom, l'apparence et l'architecture ! Pourtant, il est clair maintenant qu'aucune de ces familles de moteurs n'est là pour faire de l'ombre à une autre, la politique actuelle et future de cette marque étant dorénavant d'occuper plus de "niches" sur le marché, et surtout d'augmenter très sensiblement ses parts de marchés, et visiblement ils comptent mettre les moyens pour ce faire. On voit ainsi que dans chaque "famille" l'on peut trouver aussi bien une GT qu'une sportive ou un roadster, c'est acquis avec le nouveau flat comme pour la nouvelle "K" depuis l'an dernier, et cela est en cours pour la nouvelle série "F". BMW a toujours affiché une excellente réputation en terme de solidité, de tenue de route, et de facilité d'usage, aujourd'hui ils tentent d'ajouter à cela une image plus performante collant plus à celle qu'ils ont avec leurs voitures, pour ma part je suis preneur pour autant que la "philosophie" de la marque ne s'en trouve pas trop modifiée, car elle aussi peut-être plus que n'importe quel critère est la raison de la pérénitté de cette marque sur le marché ! à suivre donc, mais pour achever ma réponse, je ne suis pas inquiet sur la faculté qu'aura BMW à faire cohabiter plusieurs gammes dans le catalogue, après tout, pourquoi ne pas rejoindre les "généralistes" et sortir du triangle BMW-Ducati- Triumph qui correspondait à une culture et une production presque "monoproduit", typiquement européenne ? Bon WE :-) Emmanuel, Genève.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
A Le Gnac. Merci pour l'info. Même si cette stratégie est bien difficile à comprendre, avec deux races de moteurs à gérer industriellement en parallèle durant qqes années. J'ai essayé le lien, sans succès. Du coup, en raccourcissant le lien, j'ai découvert les Yahoo group. Certains m'ont intéressé.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
BMW passe le cap des 8000 ventes,cela ne m'étonne pas la marque à fait d'énormes progrés durant ces années avec de nouveaux models dans les canons de la beautée actuel,repoussant leurs image viellissante dans les âbimes de nôtre mémoire.Bravo à eux donc car ils le méritent malgré une concurence acharné quelle soit européenne et japonnaise.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bonjour Ulysse :-) Concernant l'évolution de 1150 en 1200, elle est inéluctable, et planifié de longue date ! Etant donné qu'en 2005 la RT, la ST et la HP2 ont été présentée, et qu'en 2006 ce furent les R 1200 S, la nouvelle K1200 GT ainsi que les nouvelles "F", il est probable que la R 1200 R fasse partie du catalogue 2007, et qu'on devrait commencer à savoir 2-3 trucs durant l'automne, peut-être même avant ! petite suggestion de ma part, tu peux demander ton inscription sur ce yahoo groupe où l'on parle de pleins de trucs, mais bien sûr de béhème ! http://fr.groups.yahoo.com/group/ bmwmotofrancophonie/ Emmanuel.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Après une Velocette 200 cc refroidie par eau avec démarreur manuel (l'ancêtre des scooters actuels, celle des bobbies qui écrasait les piétons tellement elle était silencieuse), ma deuxième fut un BM 250. Un régal. Je l'ai vendue à un copain fauché quand j'ai perdu le phare, tellement elle vibrait (elle avait pas encore suspendu son moteur). Après un détour par le Japon (des 125, 500, 600, et c'est encore les 125 qui m'ont le plus impressionné en termes produit/technique) et 40 ans plus tard j'ai à nouveau un béhemme, une 650 de 1993 cette fois avec moteur neuf (suite à bielle coulée, trouvé un moteur neuf sur Internet à Munich pour 2000 €). Un confort royal. Une position de conduite anti-grenouille juste ce qui me convient, avec une suspension vraiment efficace. Pourquoi en changer, surtout que je fais 80% de ville ? Juste pour le plaisir de l'objet (j'aime la technique, plus que la vitesse). Celle que j'envisage est la R1150R ou plutôt celle qui lui succédera. La position de conduite est pas terrible sur les boxer (style grenouille), mais tant pis. J'aime le flat twin pour son look, quand il est pas trop "habillé". Mais voilà. J'ai bien noté que la structure des nouveaux flats 1200 avait évolué (un cadre en tubes treillis vient soulager le carter moteur allégé du coup, le cardan allégé). Mais le modèle R1150R n'a pas encore évolué dans ce sens. J'ai consulté le patron d'un grand agent BM de la couronne parisienne : un type totalement analphabète au plan technique, il avait même pas noté l'évolution de structure entre les 1150 et 1200. Alors qui serait au courant sur ce forum : pour quand la R1200R avec la nouvelle structure allégée ?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Petit commentaire perso, comme ça en passant : - Sortez moi un HP 1200 gs à un tarif abordable, et je signe de suite...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
En ce qui concerne l'Allemagne, une grande partie de la différence de prix sur les accessoires et pièces est due à la différence de TVA mais dès le 1er janvier 2007, ce sera fini, la TVA allemande remonte à 19%. En hors-taxes, le prix catalogue des motos est quasi-identique des deux côtés du Rhin. Il reste à négocier une bonne remise avec le conces' et opter pour le meilleur SAV ! ;)
Bestof: 
0
Lectures: 
0
bizarre! étant frontalier avec l'allemagne, mon choix est fait pour toute pièce ou accessoire bmw: direction la frontière où les prix sont nettement plus bas; exemple: allez donc sur le net sur bmw france, prenez un accesoire avec sa référence (ex lunette de soleil) et comparez au prix sur bmw allemagne... alors pour les motos ! de plus, l'accueil chez bmw allemagne est un exemple à prendre pour les concessionnaires francais, où si vous n'arrivez pas avec les billets débordants du porte-feuille, on vous regarde d'un air dubitatif et soupçonneux. Je pense que l'importateur ne peut se satisfaire de son satisfecit.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je n'ai jamais mis en doute la qualité des produits BM, simplement je constate qu'en Belgique BM représente 12% des ventes de motos et qu'en France il ne représente que 4%. Je pense que la qualité et la faible densité du réseau sont à l'origine de ce problème et que donc BM France a de sérieux efforts à faire : c'est l'oeuf et la poule : si on en vend beaucoup, on peut être exigeant avec son réseau, si on en vend peu on est obligé de se satisfaire de concess de seconde zone et on ne peut s'en payer beaucoup. Ceci dit je ne demande pas mieux que BM ait du succès en France, ainsi mes mésaventures ne seront qu'un mauvais souvenir.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
ok c'est bien beau la plurialité dans la gamme, mais on vois bien que le "big boss" n'a pas besoin de prendre de RDV pour réviser ca BM "LUI" alors avec autant de ventes pronostiquées , à vos agenda !!!! SVP Monsieur BMW ne " copier/coller" pas la politique commerciale auto de la marque à la moto.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
La remarque de "pseudo" (euh.. pseudo, c'est quoi ton pseudo ???:-)) ) est intéressante, car ce sont bien au final les chiffres de vente qui qualifient la santé d'une marque, chacun de nous a effectivement un truc à reprocher à tel ou tel commerçant, aucun produit et aucune marque n'est à l'abri ! Au titre de passioné (déclaré et assumé...) de cette marque, je ne peux que me réjouir de son succès grandissant, lequel succès ne s'est pas fait au détriment des valeures cardinales et de la philosophie particulière de BMW, à savoir la durée dans le temps, une qualité de réalisation tout de même objectivement élevée (malgré de nombreuses crispation de détails...) et un véritable investissement dans la sécurité et le confort d'utilisation. Aujourd'hui on assiste à une "montée en puissance" de l'offre, que ce soit au chapitre de l'éventail des modèles ou à celui de la puissance des moteurs justement. Je me suis toujours méfié des "top guns" du marché, arguant que c'est idiot et dangereux d'avoir une débauche de puissance inutilisable sur route, qui plus est aux mains parfois (souvent ?) de poireaux... :-) alors lorsque la K 1200 nouvelle du nom est arrivée, je me suis posé la question de savoir ce qu'elle faisait chez BMW !??? Je me suis dit finalement que si elle "faisait de la part de marché", cela serait bon pour continuer de dévelloper les flats, auxquels va ma préférence, et puis faisant partie de la frange très sportive des bmistes, je suis obligé d'admettre que je salive à la perspective de disposer de 122 cv dans la nouvelle R 1200 S qui viendrait joliment remplacer mon actuelle 1100 S... j'éspère simplement que les notions de fiabilité, valeur dans le temps et facilité d'usage au quotidien resteront ce qu'elles étaient, malgré cette forme de révolution qui veut que BMW se mette à démontrer qu'ils ont toujours su comment obtenir de la puissance, mais que simplement ils n'avaient pas fait le choix de le faire jusqu'ici... Comme cerise sur le gâteau, je dois confesser que si cette possible prochaine monture était de taille à mettre de sacrées baffes à toutes ces "replicas" inconfortables et dénuées d'ABS/cardan/etc, cela ferait bien rire le "vacciné de la béhème" que je suis, n'ayant été acheteur que d'une K 75 S en 1987 à l'âge de 21 ans, et roulant depuis 6 ans en 1100 S :-))) A vous lire, et bonne année ! :-)) Emmanuel, Genève.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je suis étonné qu'on puisse juger une marque sur une mauvaise expérience personnelle. Je comprends trés bien le désarroi et l'incompréhension dans une situation telle que celle qui est décrite et le concessionnaire est forcément responsable. Toutefois des histoires comme celle-là on peut en lire concernant des concessionnaires de motos allemandes, japonaises, italiennes, françaises, chinoises, ... on peut même en lire concernant des revendeurs de casques, de gants, de pneus, .... Pas de localisation géographique particulière : des histoires comme celle-là s'entendent à Paris, dans le Centre, le Sud, le Nord,...Alors que faut-il en déduire ? Rien ! Je ne pense pas que l'on puisse évaluer la qualité d'une marque, quelle qu'elle soit, à une mauvaise expérience personnelle. Personnellement je n'ai jamais eu de problème avec mon concessionnaire et l'entretien de ma R1150R est tout à fait raisonnable par rapport à mon ancienne Fazer : Ce n'est pas pour autant que je considère BM commela meilleure marque moto du Monde !!!!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je suis étonné de cette auto-satisfaction de BMW France : il se vend 3000 motos BMW /an en Belgique pour un pays 6 fois moins peuplé et sur un marché 8 fois plus petit (25000 motos/an). Que fait BMW France ? J'ai une explication : la pauvreté du service dont j'ai souffert il y a 4 ans : redresseur grillé et pas de mécano disponible en concession officielle (Bayonne) avant quinze jours . La pièce a été livrée en 24h.00, mais j'ai du garantir au concessionnaire que j'étais sur que c'était un redresseur qu'il me fallait et pas un alternateur (compétence ??) et l'installer moi-même (il m'a prêté gratuitement l'outillage). L'alternative était soit le concessionnaire de Bilbao, soit celui de Bordeaux. Ahurissant...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

 

A lire aussi sur le Journal moto du Net