• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUX RADARS MOBILES
Paris, le 28 février 2013

Tout ce qu'il faut savoir sur les nouveaux radars embarqués

Tout ce qu'il faut savoir sur les nouveaux radars embarqués

A partir du 15 mars, 20 véhicules banalisés équipés de radars embarqués verbaliseront les excès de vitesse des véhicules en train de les doubler. Cet été, ils aligneront aussi ceux qui les croisent. Et ils seront plus de 300 d'ici 2016... Explications.

Imprimer

Fini, le "bon vieux" break plus ou moins bien caché sur le bas côté de la route pour flasher les délinquants dépassant de quelques km/h la vitesse réglementaire ? C'est en tout cas le vieux rêve du gouvernement (lire notamment MNC du 29 mars 2011 : des radars embarqués sur des motos banalisées), dont 20 nouveaux radars embarqués verbaliseront à partir du 15 mars dans 18 départements.

Plan de déploiement des nouveaux radars mobiles embarqués

A l'heure où nous publions ces lignes, 20 véhicules équipés de ce nouveau type de radar mobile sont déployés dans 18 départements :
  • 1 dans les Alpes-Maritimes (06)
  • 2 dans les Bouches-du-Rhône (13)
  • 1 dans le Calvados (14)
  • 1 en Haute-Garonne (31)
  • 1 en Gironde (33)
  • 2 en Ille-et-Vilaine (35)
  • 1 dans le Loir-et-Cher (41)
  • 1 en Loire-Atlantique (44)
  • 1 dans le Loiret (45)
  • 1 en Moselle (57)
  • 1 dans le Nord (59)
  • 1 dans l'Oise (60)
  • 1 dans les Pyrénées-Orientales (66)
  • 1 dans le Rhône (69)
  • 1 à Paris (75)
  • 1 dans la Somme (80)
  • 1 dans le Vaucluse (84)
  • 1 dans l'Essonne (91)

Les radars mobiles de nouvelle génération seront progressivement déployés sur l'ensemble de la France au rythme de 100 équipements par an sur les trois prochaines années, en remplacement des radars mobiles de première génération ou "équipements de terrain embarqués" déployés entre 2004 et 2005.

Le principe de ces "radars mobiles de nouvelle génération" - ou ETM pour "équipement de terrain mobile" (non, pas "et ta mère" !) - est simple : pouvoir taxer verbaliser partout, en toute impunité discrétion, les excès de vitesse de plus de 10 km/h.

Car c'est bien connu : un automobiliste ou un motard qui roule à 110 - voire 120 ! - km/h sur une nationale déserte, sèche et bien entretenue est un dangereux criminel qu'il convient de faire passer aussi rapidement que possible à la caisse... pour notre sécurité !

Aucun flash visible

"Un radar mobile de nouvelle génération est un appareil embarqué à bord d'une voiture banalisée, conduite par des gendarmes ou des policiers en uniforme", dont la mission est de "photographier sur trois voies, sans flash visible et en roulant, tous les véhicules en excès de vitesse", explique - plus sobrement - la Sécurité routière.

Concrètement, Pinot et Pinod se réveillent le matin, enfilent leur plus bel uniforme, font le plein de leur notre voiture banalisée et partent se balader en cramant l'essence du contribuable en "mission". Pendant que Pinot se recoiffe la moustache, Pinod règle le radar sur la vitesse maximale de la route empruntée, et nos deux compères sont prêts pour une bonne journée de balade aux frais de la collectivité maintien de l'ordre et de préservation de la cohésion sociale : "eh Robert, reste bien à 85/86, le type de derrière va nous doubler et hop c'est dans la poche !"

Et en effet : quand le fameux type de derrière finit par doubler, "l'ETM mesure instantanément la vitesse du véhicule qui le dépasse et prend en photo les véhicules en infraction", fanfaronne la Sécurité routière. "Les données sont calculées immédiatement" et "à l'issue d'une mission, les messages d'infraction sont envoyés au Centre national du traitement à Rennes".

Chouette, non ? Oui, très. Sauf que pour l'instant, "seuls les véhicules qui doublent la voiture banalisée sont contrôlés". Oh nooonnnn, déplorez-vous derrière votre écran : et celui qui vient en face alors ??? Patience, patience : dès l'été prochain, lorsque l'homologation sera obtenue, "les voitures équipées d'un tel dispositif contrôleront également la vitesse des véhicules qui les croisent". Ouf !

10% de tolérance

Que les mauvaises langues - toujours promptes à railler injustement le dévouement de l'Etat pour notre sécurité - se rassurent : "ces radars sont conçus pour cibler les conducteurs responsables de grand excès de vitesse", tente de justifier la Sécurité routière : "la marge technique est de 10 km/h pour les limitations de vitesse inférieures à 100 km/h et de 10% pour les limitations de vitesse supérieures à 100 km/h (contre 5 km/h et 5% pour les autres radars vitesse)".

Concrètement, si vous doublez Pinot et Pinod à 98 km/h sur une route limitée à 90 km/h, la vitesse retenue sera de 98 - 10 = 88 km/h : ça ira pour cette fois, circulez ! En revanche, si un autre véhicule arrive en face et que vous devez vous rabattre un peu plus vite que prévu (soyons dingues : une pointe à 102 km/h !), votre vitesse retenue sera de 102 - 10 = 92 km/h : par ici la monnaie !

Un autre exemple ? Vous cruisez pépère sur une autoroute limitée à 130 km/h, sans accorder plus d'attention que nécessaire à la Megane grise de Pinot et Pinod que vous êtes en train de doubler... Si vous êtes à 138 km/h, la vitesse retenue sera de 138 - 10% = 124 km/h : bravo, vous pouvez reprendre une activité normale. En revanche, si vous êtes un vulgaire assoiffé de vitesse grisé par votre pointe à, disons, 146 km/h... Perdu : 146 - 10% = 131,4 km/h !

En résumé, à partir du 15 mars 2013 seront verbalisés tous les conducteurs roulant à partir de :

  • 146 km/h sur autoroute
  • 124 km/h sur voie express
  • 102 km/h sur nationale ou départementale
  • 61 km/h en agglomération

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
"ces radars sont conçus pour cibler les conducteurs responsables de grand excès de vitesse" / "146 km/h sur autoroute, 124 km/h sur voie express, 102 km/h sur nationale ou départementale,61 km/h en agglomération".... BRAVO ! La sécurité routière vient d'inventer une nouvelle catégorie de grand excès de vitesse : les petits "grands excès de vitesse". Je pense qu'il va encore falloir détruire la Bastille !!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Honda MSX125 Grom : mini moto, maxi succès et gros taro 

Lancé en 2013 - à 3050 euros - et remodelé en 2016, le MSX125 évolue en 2021 : nouveau monocylindre Euro5 à boite 5 rapports, nouvelle plastique à personnaliser et nouveau surnom... à la Grom ? Présentation du best-seller mondial que Honda affiche à... 3950 euros !
Motos 2 commentaires
Horaires et objectifs du GP de Teruel MotoGP 2020

Alors qu'il ne reste que quatre courses à disputer, le championnat du monde MotoGP 2020 est désormais mené par Joan Mir au détriment de Fabio Quartararo... Horaires, enjeux et programme de la 11ème manche de cette bien étrange mais captivante saison : le Grand Prix moto de Teruel, qui réinvestit le circuit d'Aragon (Espagne).
GP de Teruel 2 commentaires
Suzuki GSX-R1000R 2021 : 70 exemplaires aux couleurs des MotoGP

Condamnée par la norme Euro5, la GSX-R1000R fait de la résistance ! En novembre prochain, 70 exemplaires millésimés 2021 arriveront dans le réseau Suzuki France... et dans la magnifique livrée MotoGP 2020 qui célèbre les 100 ans de la marque. Rins et Mir en assurent la promo en vidéo.
La KTM 890 Adventure (Euro5) remplace aussi la 790, mais à quel prix ?

Deux semaines après avoir dévoilé ses nouvelles 890 Adventure R et Rally, KTM présente la version standard de son trail de "quasi" moyenne cylindrée. La 890 Adventure bénéficie des mêmes mises à jour par rapport à la 790 qu'elle remplace... et engendre une hausse tarifaire que la filiale française promet légère.
Nouveautés 2021 1 commentaire
Champions du monde : Jonathan Rea et Kawasaki passent la six en Superbike

Cette année encore, Jonathan Rea a été le plus fort : le "Number One" du World Superbike a décroché un sixième titre d'affilée lors de la finale à Estoril (Portugal). Avec son coéquipier Alex Lowes et son collègue Xavi Forés, il a également assuré à Kawasaki un sixième titre constructeur.
[Vidéo] Ducati présente le nouveau V4 Granturismo de la Multistrada 2021

En 2021, la Multistrada dit "ciao" au bicylindre et "benvenuto" au 4-cylindres ! Après la sportive Panigale et le roadster Streetfighter, le maxitrail Ducati reçoit sa propre version - à ressorts ? - du V4 surnommé Granturismo au lieu de Stradale... Présentation MNC et vidéo - du boss de - Ducati !
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...