• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 4 septembre 2009

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Connaissant la Husaberg 650 FSE en rallyes routiers, on s'attendait à une continuité dans l'exclusif avec cette nouvelle 570 FS... Bingo ! Cette moto est une exception, un truc à part... Sensations assurées... et homologuées ! Compte rendu d'une escapade.

Imprimer

Quand Julien Toniutti, pilote du team Moto-Net.Com lors du dernier Dark Dog Tour (lire notre Dossier spécial), me téléphone pour annoncer qu'il vient nous voir au Rallye des Volcans "avec la nouvelle Husaberg", je pressens déjà un bon petit coup de moto après la course (lire notre Moto-Net.Com du 2 septembre 2008)...

Pressentiment avéré ! Après le repas post-remise des prix au camion du team, Julien écourte le dessert, trépignant d'impatience pour aller jouer avec son nouvel outil... Pierre Mouneu, qui a l'expérience de la Husaberg 650 FSE en championnat de France des rallyes routiers, ne se fait pas prier non plus pour renfiler son cuir... et voilà donc nos trois compères repartis pour en remettre une couche sur le tracé volcanique !

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Julien, arrivé au départ de l'étape de nuit du rallye, avait pris ma roue dans la boucle derrière moi, en touriste. Mais le voir aussi euphorique à chaque arrêt (contrôles horaires ou de passages) me laissait penser que cette machine avait vraiment l'air particulièrement amusante...

Etat des lieux

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Et ça, pour être amusante, elle l'est : un jouet de 117kg à sec, aussi fine qu'un vélo de course et à la ligne radicale particulièrement belle !

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy ! Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !
Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy ! Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Equipée comme si elle sortait d'une prépa de course (kit tubeless pour les roues, disque de 310 mm à l'avant, frein Magura radial, embrayage hydraulique Magura, suspensions WP, fourche de 48), c'est du sérieux.

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy ! Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Le positionnement du moteur étonne : incliné de 70° vers l'avant, c'est carrément le moulin entier qui est incliné afin de confondre la masse tournante du vilebrequin avec le centre de gravité de la moto et réduire l'inertie de l'engin au maximum.

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Du côté du poste de pilotage, on fait dans le street legal : indicateur de clignotants, voyant de feux de route, indicateur de réserve (environ 150 km d'autonomie, intéressant pour un mono), compteur de vitesse et trip master, le tout digital (qui indique aussi le temps de fonctionnement de la moto, utile pour un entretien soigné).

Pour une vingtaine d'euros, l'option "molette potentiométrique" logée près du compteur permet de sélectionner différentes courbes d'allumage (souple, medium ou violente). Une option non négligeable pour une utilisation en conditions d'adhérence minimum, pour lesquelles la position "souple" permet de profiter du moteur de façon optimum. Enfin, la finition générale est soignée. Bref, ça donne envie de rouler !

Alignement... et décollage !

En enfourchant l'engin, on grimpe carrément sur une supermot' de compét' ! Idem pour la mise en route, qui se résume à un bref appui sur le bouton rouge magique : pas de clef ni de bouton on/off !

Dès les premiers tours de roues, ça sent bon la vivacité ! Ah tiens, le guidon est un peu trop en arrière ! Normal, les pontets sont réglables et évidemment ils sont au maxi arrière sur notre moto. Petite inquiétude aussi à la première action sur la pédale de frein : la commande en question est minuscule et pas très accessible, mais il faut juste s'y habituer et le souci est oublié.

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy ! Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

La position de conduite incite furieusement à l'attaque : l'avant est court, on a le nez sur la route... Racing !

Les accélérations sont franches. Linéaires, mais franches. Et ça pousse velu, au point de difficilement pouvoir rester avec la roue avant au sol pendant les trois premiers rapports !

Je passe les vitesses à la volée dans une bonne poussée constante jusqu'à la 6, un peu longue (trop ?), qui emmène doucement l'engin à plus de 180 à km/h. Mais la moto ne bouge pas, un vrai rail ! Etonnant, quand on voit l'agilité de la bête en virages, stable en ligne droite à grande vitesse, comme avec un empattement hyper long mais très agile en changement d'angle et prise de virages serrés, comme si son empattement était soudain devenu court... C'est principalement dû à la magie de l'absence d'inertie, mais il fallait y penser...

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy ! Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Le freinage est costaud, un peu violent même, et il faudra y aller mollo sur le levier...

Bref, c'est un jouet. Et quel jouet ! Comparée à la 650 FSE modèle 2005 de Pierre Mouneu, qui est bien plus élitiste et difficile à emmener, "c'est le jour et la nuit !", résume Moon après un petit tour sur la 570 FS Moon (facile, l'une est blanche et l'autre noire, NDLR !).

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy ! Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Julien, lui, est plus loquace : "cette 570, c'est la supermotard de la décennie ! On sent vraiment une différence énorme d'agilité avec une machine de supermot' habituelle, avec zéro inertie c'est vraiment le pied : on peut la jeter comme on veut en entrée de virage, on la redresse à souhait ! Un petit coup de gaz et hop, elle a le nez en l'air ! On passe deux rapports, on la pose et crac, on repart où on pose les yeux... Un régal, vraiment un régal"...

Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy ! Prise de contact Husaberg 570 FS : the crazy toy !

Une moto facile et performante, donc, mais aussi une "pousse à l'attaque" révolutionnaire à la portée du commun des pilotes ! En quelques kilomètres à son guidon j'ai retrouvé mon envie d'attaque d'antan (oui, bon, les années 90 c'est pas si loin !). Bref, une vraie moto de rallye prête à l'emploi : dès sa sortie de caisse, elle a tous les atouts pour monter sur un podium de rallye !

Le prix de vente peut certes faire un peu tousser... mais à 9880 euros, il n'y a rien à ajouter pour aller taquiner le chrono ! Eventuellement le petit commutateur d'allumage à 20 euros ou encore un petit boîtier électronique prévu en adaptable, ledit boîtier pouvant entrer dans la programmation de l'injection : relié à un PC, on a le visuel des courbes acquises et la possibilité de modifier les données de temps d'ouverture. A 500 euros l'option, on entre là dans le monde du parfait petit perfectionniste !

Mais pour info, n'importe quel mono préparé au poil pour le rallye dépasse aisément les 10 000 euros tout compris...

Merci à Ludovic Roux de Husaberg France à Saint-Priest pour nous avoir mis ce fabuleux jouet à disposition et à Gérard de la technique !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 10 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : en test, les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias, juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu, chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça. Et bien d'autres choses...
WSBK 2019 1 commentaire
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 2 commentaires
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 4 commentaires
Essai Versys 1000 2019 : (r)évolutions pour le maxitrail GT Kawasaki

La Versys 1000 connaît une nouvelle évolution stylistique en 2019. Lancé en 2012 et remodelé en 2015, le trail - très - routier Kawasaki fait aussi sa révolution numérique, notamment avec son inédite version SE à suspensions électroniques. MNC l'a testée équipée de son pack Grand Tourer. Essai complet.
Trail 6 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...