• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST ANAKE ADVENTURE
Lisbonne (Portugal), le 13 mars 2019

Essai pneu moto trail Anakee Adventure

Essai pneu moto trail Anakee Adventure

L’Anakee Adventure, dernier né de la gamme de pneus motos trail Michelin, arrive à point nommé pour diversifier l’offre du manufacturier français et répondre aux attentes des motards amateurs d’aventure sur route et pistes roulantes. Essai MNC.

Imprimer

Déjà présent sur le marché du pneu moto maxitrail avec le Road 5 Trail (100% routier), l’Anakee 3 (90/10) et l’Anakee Wild (50/50), Michelin se devait de réagir face à la montée en puissance de produits concurrents : c'est l'objectif du nouveau Anakee Adventure !

Le manufacturier clermontois a choisi d’affiner son offre sur le segment du pneu trail "Adventure", qui représenterait environ "70%" des ventes. Michelin a donc élaboré un pneumatique doté de meilleures aptitudes au tout-terrain que l’Anakee 3, monte d'origine des anciennes R1200GS.

Anakee Adventure : ce que Michelin promet

Malgré des capacités tout-terrain accrues, ce Anakee Adventure - conçu pour un usage 80% route et 20% tout-terrain - serait également meilleur sur bitume, affirme - sans réelle surprise - le pneumaticien auvergnat. On image mal Bibendum nous annoncer que sa nouveauté est moins performante ! 

 

Ce nouveau pneu moto bénéficie dans le détail des dernières avancées technologiques, dont des composants élastomères fabriqués par la marque. Des optimisations de l'architecture permettent également d'améliorer la carcasse du pneu, la répartition et la forme des blocs de gomme, ainsi que le dessin des sculptures. 

Michelin précise par ailleurs que c’est la première fois que la marque intègre ses technologies bigommes issues de la gamme route (2CT et 2CT+) sur ses pneu trail. Objectif : assurer davantage de grip sur les flancs tout en préservant la durabilité de la bande de roulement.

Lancé en janvier 2019 après environ trois ans de recherche et développement, l’Anakee Adventure bénéficie déjà de deux homologations constructeur : BMW avec sa R1250GS et Moto Guzzi avec sa nouvelle V85 TT.

Incontournable dans le paysage des maxi-trails, l'allemande faisait tout naturellement partie des motos à équiper en priorité. Un objectif logique compte tenu du succès planétaire de la "GS" et des liens historiques entre Michelin et BMW (depuis 2005).

C’est à Lisbonne (Portugal) que le Journal Moto du Net a été convié pour découvrir et essayer l’Anakee Adventure. Un road-trip d’environ 340 km sur une journée et demie, avec une majorité de routes bitumées entrecoupées de parties tout-terrain sur des pistes très roulantes. 

Anakee Adventure : ce que MNC a pu constater

Pas de chemins défoncés ni de bourbiers ou gravières au programme. Normal : l’Anakee Adventure n’a pas vocation à aller patauger dans la gadoue.  MNC est d'abord repassé au guidon de la R1250GS. Ce n'est que jutice dans le mesure où elle a servi de référence développer ce nouveau Anakee !

 

Le cahier des charges de BMW portant en priorité sur la stabilité à haute vitesse, Michelin y a porté une attention toute particulière. Les premiers kilomètres permettent de valider immédiatement ces critères : à basse vitesse comme aux régimes intermédiaires, la roue avant chaussée en 120/70/19 fait preuve d’une neutralité exemplaire, en ligne comme en courbes. 

L’Anakee Adventure absorbe efficacement les petites imperfections du revêtement, en accord avec les excellentes suspensions de la BMW. Le large guidon de la R1250 GS facilite le guidage de la moto, mais l’on sent bien que le train avant ne présente ni réticence, ni vivacité excessive lors des changements d’angle.

 

En quittant la ville par les voies rapides, le constat est tout aussi positif : à haute vitesse, la BMW R1250 GS tient parfaitement son cap malgré les turbulences plus sensibles au niveau de la bulle et du carénage. A l’arrière, l’Anakee Adventure en 170/60/17 joue une partition de même qualité. Ces bonnes sensations se confirment au guidon de la Honda Africa Twin, deuxième meilleure vente de la catégorie en France.

Comme à l’avant, le taux d’entaillement du pneu arrière est minimisé au centre afin d’optimiser la stabilité en ligne, tandis qu’il augmente progressivement en direction des épaules afin d’accroître l’efficacité sur l’angle. Grâce à la sculpture intégrale du pneu (bande centrale sans sillons), les bruits de roulements sont par ailleurs discrets : le confort de conduite et à l’agrément d’utilisation en profitent !

 Sur notre parcours aller/retour jusqu’à Evora avec un petit détour par Setùbal et le Parc Naturel de l’Arrábida, nous avons pu profiter de quelques (rares) successions de virages pour tester le comportement de l’Anakee Adventure en courbe. 

Rien à signaler au niveau de la tenue de cap et de la précision de direction sur l’angle. L’inscription en courbe est naturelle et progressive, tout comme les changements d’angles rapides dans les successions de virage. 

Hormis quelques mètres après être sorti d’une portion "tout-terrain" où l’on a pu ressentir un petit décrochage de l’avant puis de l’arrière, le niveau de grip de l’Anakee Adventure semble satisfaisant en usage “normal” sur route sèche. Quid de son comportement sur le mouillé ? Nous y reviendrons dès que nous aurons eu l’occasion de le tester plus en détail !

Efficace et sain sur piste

Michelin avait prévu de petites incursions sur pistes afin de nous permettre d’évaluer le potentiel "tout-terrain" de ce nouveau pneu trail. Après une quarantaine de kilomètres sur pistes sèches et roulantes, avec un passage à gué pour la photo, force est de reconnaître que l’Anakee Adventure tient ses promesses. 

 

ABS et antipatinage déconnectés, l’Anakee Adventure offre un grip honorable à l’accélération comme au freinage, permettant un bon guidage de la moto dans les petits enchaînements comme en sortie de courbe à la remise des gaz. 

Il est facile de se faire plaisir en déclenchant de petites glisses de l’arrière à l’accélération, mais attention aux excès d’optimisme car l’absence de "vrais" crampons sur les bords du pneu limitera vite ce genre de facéties... Surtout au guidon d'une moto de 249 kg comme la R1250GS !

Comme sur route, la stabilité à bonne allure est excellente, que ce soit au guidon de la BMW R1250 GS ou de la Honda CRF 1000F Africa Twin utilisée le lendemain (notez au passage la disponibilité de ce pneu en 18 pouces arrière pour la Honda, mais aussi en 130/80/17 pour des modèles plus anciens). 

 

L’Anakee Adventure ne se dérobe pas et tient parfaitement son cap. Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de tester cette monte sur terrain plus meuble, genre gravillonneux ou légèrement sablonneux, mais ce n’est a priori pas son terrain de prédilection idéal.

Pour une pratique off-road plus assidue, mieux vaudra privilégier les Anakee Wild plus polyvalents, voire les Michelin Desert Race si vous partez à l’aventure dans le désert. 

Verdict : une offre trail élargie

Sur terrain sec et roulant, cette nouvelle monte Anakee Adventure n’a pas grand-chose à envier à la concurrence, bien que certaines marques soient allées vers davantage de polyvalence off-road comme Metzeler avec son Karoo Street donné pour une utilisation 70% route et 30% piste (contre 80/20 pour le Michelin).

L’Anakee Adventure devrait satisfaire la plupart des motards souhaitant sortir occasionnellement du bitume au guidon de leur trail, bien que sa vocation première demeure principalement routière. Ses qualités sont convaincantes en matière de tenue de route, de grip sur le sec et sur le mouillé. Quid de la longévité ? A vérifier sur la durée !

Comme de coutume en matière de pneus, le fabricant n’annonce pas de prix public car il peut varier d’un distributeur à l’autre... Comptez environ 225 euros pour un train en 120/70/19 et 170/60/17. Notons enfin que l’ancien Anakee 3 restera commercialisé en deuxième ligne à environ "15%" moins cher que le nouveau Anakee Adventure.

Michelin Anakee Adventure : le point technique

La conception de l’Anakee Adventure fait appel à des technologies Michelin employées notamment sur les derniers pneus routiers de la marque comme le Road 5. Ces technologies ont été introduites en 2005 avec le pneu radial Power Race. 

La première, baptisée 2CT (Two Compound Technology) consiste en l’emploi de deux mélanges distincts, l’un plus dur et résistant à l’abrasion au centre du pneu, l’autre plus tendre et offrant un meilleur grip au niveau de l’épaule. 

La seconde technologie, baptisée 2CT+, confère pour sa part à la sculpture du pneu arrière un supplément de rigidité dans son épaisseur en permettant au mélange central de passer sous le mélange latéral aux extrémités du pneu, ceci afin d’accroitre sa stabilité sur l’angle tout en conservant un bon niveau de grip sur le sec comme le mouillé et une bonne longévité.

Le dessin de ce nouveau pneumatique bénéficie également d’améliorations par rapport au précédent Anakee 3. On note une sculpture avec un taux d’entaillement variable, optimisé en fonction de la prise d’angle. 

L’Anakee Adventure bénéficie en effet d’un dessin plus compact au centre afin d’améliorer la stabilité du pneu à vitesse élevée, plus ouvert à prise d’angle moyenne et constante à prise d’angle maximale.

Les rainures, qui s’ouvrent largement sur les flancs, contribuent elles à favoriser le drainage et l’évacuation de l’eau sur routes humides. On note aussi sur ce profil l’utilisation de “bridge blocks” - pontages de gomme entre les blocs - qui permettraient de consolider encore la rigidité du pneu et sa stabilité sur l’angle.

Pneus concurrents du Michelin Anakee Adventure

  • Dunlop Trailsmart
  • Metzeler Tourance Next
  • Metzeler Karoo Street
  • Pirelli Scorpion Trail 2
  • Bridgestone Battlax Adventure A41
  • Continental Trail Attack 3
  • Continental TKC70

Dimensions Michelin Anakee Adventure

Avant

  • 90/90-21
  • 100/90-19 (dispo 09/2019)
  • 110/80-19
  • 120/70-19

Arrière

  • 130/80-17 (dispo 09/2019)
  • 140/80-17 (dispo 09/2019)
  • 150/70-17
  • 150/70-18
  • 170/60-17

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Catalogne Qualifs : première pole de Morbidelli pour un triplé Yamaha !  

Franco Morbidelli - auteur de sa première victoire en MotoGP au GP de San Marin - signe sa première pole position quinze jours plus tard à Barcelone (Espagne) devant son actuel coéquipier Fabio Quartararo et son futur voisin de box, Valentino Rossi ! Jack Miller sur sa Ducati s'élancera derrière ce triplé Yamaha au Grand Prix de Catalogne, tandis que Viñales et Zarco complètent la deuxième ligne. Compte rendu et grille de départ.
GP de Catalogne 8 commentaires
Rossi garde une Yamaha officielle et le soutien de l'usine chez Petronas SRT

Yamaha confirme comme prévu la prolongation du contrat de Valentino Rossi, qui roulera en 2021 sur la M1 officielle du team satellite Petronas SRT en MotoGP.
Horaires du GP de Catalogne MotoGP 2020 dimanche à Barcelone

Horaires et programme du Grand Prix moto de Catalogne à Barcelone, huitième épreuve du championnat du monde MotoGP 2020 à suivre ce week-end sur MNC : attention au décalage des courses dimanche à cause de la F1 !
Marc Marquez ne sait pas quand il reviendra...

Grand absent de cette folle saison MotoGP 2020, Marc Marquez regarde les courses de moto sur son canapé... Alors que le championnat du monde débarque à Barcelone tout près de chez lui, le pilote Repsol Honda se livre à une longue séance de questions réponses avec son team. Interview vidéo.
MotoGP 2020 11 commentaires
Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.
M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

Depuis les années 70 chez les amateurs de sport auto, la lettre M évoque le "must" en termes de voitures BMW. Un demi-siècle plus tard, la marque allemande lance sa première moto affublée du même logo : la M1000RR, une S1000RR (re)taillée pour la compétition. Présentation et comparaisons, photos et vidéo...
Motos 2 commentaires
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...