• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS
Sevrey (71), le 12 juin 2013

5ème rallye du Sud Morvan : le rallye à l'ancienne !

5ème rallye du Sud Morvan : le rallye à l'ancienne !

Bel exploit de Bruno Shiltz au guidon de sa KTM 690 Duke R qui a brillamment remporté cette 5ème épreuve du championnat de France. Un rallye à rebondissements, au parcours typique à l'ancienne, qui a fait des ravages dans les classements... Récit.

Imprimer

La nuit... sous la pluie !

5ème rallye du Sud Morvan : le rallye à l'ancienne !

5ème rallye du Sud Morvan : le rallye à l'ancienne !

Après deux heures d'assistance allouées pour reconditionner les machines pour la nuit, le beau ciel bleu commence doucettement à s'assombrir pour finalement laisser tomber quelques gouttes qui deviendront des trombes d'eau peu de temps avant 22 heures, départ de l'étape de nuit.

Mais la course ne s'arrête pas pour autant et ça repart de Saint-Jean-de-Vaux pour la boucle C, soit 149 km avec un passage dans chacune des deux spéciales.

Au niveau des points pour le championnat, les compteurs sont remis à zéro. Le leader du championnat, Julien Toniutti, n'a marqué aucun point sur cette journée, Florent Derrien en a à peine marqué ainsi que Nicolas Pautet... Il va falloir se réveiller les p'tits loups !

La première liaison est très courte et simple : 12 minutes pour rejoindre Sainte-Hélène situé à une dizaine de kilomètres. Facile, même sous la pluie, mais suffisant pour qu'un manque d'attention dès le premier kilomètre me fasse goûter aux joies du jardinage (jardiner = chercher sa route) et me fasse perdre de précieuses minutes...

Je reviens en sens inverse pour repartir dans la roue d'un concurrent parti 5 minutes après moi : 7 minutes pour 10 kilomètres, c'est proche des 100 km/h de moyenne et par des routes sinueuses et étroites sous une pluie battante, de nuit, autant dire que c'était injouable ! Moralité : 3 minutes de retard au CH de Sainte-Hélène, soit 45 secondes de pénalité pour ma pomme ! Et dire que j'avais pointé a zéro partout... Bien fait, j'avais qu'à être attentif !

Dans cette spéciale, l'officiel KTM pilote Moto-Net.Com Julien Toniutti claque la meilleure pendule au guidon de sa 990 SMR : 4'13,93. Le "très rapide" sous la pluie battante, ça calme quand même... Deuxième temps pour Florent Derrien et sa KTM 690 SM en 4'17,54, troisième Bruno Shiltz (KTM 690 Duke R) en 4'25,24.

A noter le remarquable quatrième temps pour le side-car Choda 1100 Kawasaki ZZR du couple des Amblard (Alain et Olivier) en 4'28,02. Le deuxième side-car, le Voxan 996 Choda de l'équipage Boudier/Marty, obtient quand même ici le 12ème scratch en 4'40,96.

Et tant que j'en étais à tester mes nouveaux pneus, je voulais du mouillé : huitième temps en 4'36,24 ! Je confirme, le Bridgestone T 30 est magique ! Accroche, sensation de sécurité, fluidité... J'aime !

On continue vers Aigrefeuille, situé quelques jardinages plus loin... Un road book douteux la journée quand il fait beau est encore plus dur à lire la nuit sous la pluie !

Aigrefeuille by night : c'est encore Julien Toniutti qui s'offre le meilleur temps (par gourmandise) aux commandes de sa KTM 990 SMR (2'37,14), devant Bruno Shiltz et sa KTM 690 Duke R (2'40,16) et Florent Derrien (KTM690 SM).

A noter la belle prestation du jeune landais du CMPN (Club Moto Police Nationale) Benoît Nimis sur Yamaha 450 WRF, 5ème temps à Sainte-Hélène et 6ème à Aigrefeuille. Régulier sur toute la course et n'ayant pris aucune pénalité, après avoir terminé l'étape de jour en septième position, ce sympathique "motard" de la CRS 14 à Cenon (33) peut s'attendre à un excellent classement final.

Côté Classiques, Antoine-François Caviglioli sur Honda 600 Transalp résiste aux assauts de la Suzuki 1100 GSXR de Nick Ayrton en remportant cette spéciale : c'est chaud chez les "vieilles" !

Le parcours de cette boucle C continue par une liaison de 70 minutes à travers monts et vallées, avec toujours les même doutes pour les pilotes n'ayant pas reconnu le tracé les jours précédents... Doutes qui vont encore coûter cher à quelques-uns, on reprend les mêmes et on recommence : Julien Toniutti, Florent Derrien, Nicolas Pautet, Franck Coudert... "Les pénalités, je vous les emballe ?" Ce sera tout finalement, car à la météo exécrable s'est ajouté le brouillard, surtout sur Sainte-Hélène où les commissaires de départ de la spéciale ont communiqué l'info au PC course d'un brouillard qui s'épaississait...

Vu les conditions et les pilotes jardiniers perdus ou en panne de road book (entre autres !) un peu partout, la direction de course prend rapidement la décision de stopper le rallye à ce dernier contrôle horaire (le CH 15) et de faire rentrer tout le monde à Saint-Jean-de-Vaux par convois. Il n'y aura donc pas de boucle D, ni de dernier passage à Sainte-Hélène.

Fin regrettable pour un si beau rallye, je serai bien allé jusqu'au bout moi... Au final, les multiples pénalités ont fait un carnage et les places aux classements n'ont plus grand-chose à voir avec les temps obtenus dans les spéciales !

Bruno Shiltz sur KTM 690 Duke R remporte l'étape nocturne et s'offre par la même occasion la victoire du 5ème Rallye du Sud Morvan. Benoît Nimis (Yamaha 450 WRF) termine deuxième la nuit et troisième au classement général du rallye. Enfin, superbe troisième place de l'étape de nuit pour l'équipage Alain Amblard/Olivier Amblard aux commandes de leur side-car Choda 1100 Kawasaki ZZR (13èmes au général).

34 pilotes seulement termineront ce rallye pur et dur, une course comme on les aime (le rallyman a des tendances masochistes !), "digne d'une étape marathon au Dark Dog Moto Tour", estime Olivier Ulmann...

Au provisoire du championnat, rien n'a bougé aux places des leaders du scratch Elite. Julien Toniutti conserve largement sa place en pole position avec maintenant 58 points d'avance sur son dauphin, Florent Derrien. Franck Coudert complète encore le trio, 3 points derrière Florent et 5 devant Nicolas Pautet. Bruno Shiltz en revanche est remonté en cinquième position, 31 points derrière Nico Pautet, mais avec un autre Nico deux points derrière lui : Nicolas Derrien et sa Triumph 675 Street Triple.

Les places vont être chères dans le top 5 du championnat de France des rallyes 2013 ! Prochaine épreuve à Blacé (69) pour le 46ème rallye du Beaujolais, à suivre sur MNC : restez connectés !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !