• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RAPPEL ROYAL ENFIELD
Paris, le 22 mai 2020

Royal Enfield rappelle plus de 15 000 motos

Royal Enfield rappelle plus de 15 000 motos

Retour à l'atelier pour les Interceptor 650, Continental GT 650 et le trail Himalayan de Royal Enfield en raison d'une possible corrosion des étriers de frein exposés aux fondants salins utilisés pour le salage des routes en hiver. 15 200 motos sont concernées par cette mesure de rappel préventif. Explications.

Imprimer

Ce risque de corrosion, décrit comme "léger", interviendrait après une exposition prolongée "aux projections de saumure (mélange d'eau et de sel, NDLR) ou autres solutions salines déposées sur certaines routes en hiver : sans un nettoyage à l’eau des étriers, une forme de corrosion peut apparaître", explique Royal Enfield.

"Cette corrosion peut endommager le piston de l’étrier de frein et générer un bruit au freinage, réduire la durée de vie de la pièce et à terme, pourrait impacter le parfait fonctionnement du système de freinage", développe le constructeur indien d'origine britannique, qui procède au rappel des trois motos concernées : Interceptor et Continental GT 650 et Himalayan 410.

Ce phénomène ne toucherait qu'un "nombre très limité" de motos estime Royal Enfield... qui évoque tout de même un total "environ 15 200 véhicules" (!) dans les deux régions "où certaines solutions salines sont utilisées pour traiter les routes en hiver : l’Europe et la Corée du Sud".

Les motos en question seront prises en charge dans le réseau de concessionnaires Royal Enfield  : "un nettoyage sera effectué et le remplacement de la pièce sera réalisé lorsque cela s’avéra nécessaire et ce, avant la fin de l’année", prévoit la marque, qui insiste sur le caractère "préventif" de sa mesure.

Pour mémoire, les Interceptor 650 et Continental 650 GT sont les nouveaux porte-étendards délicieusement rétro de Royal Enfield avec leur bicylindre en ligne de 648 cc. Construites sur la même plate-forme, elles reçoivent un étrier deux-pistons à l'avant et un simple piston à l'arrière de marque ByBre (filiale indienne de Brembo spécialisée dans les petites cylindrées et scooters).

L'Himalayan est pour sa part un trail monocylindre de 411 cc à la rusticité assumée, tant au niveau des lignes que de l'équipements. Passe-partout et très accessible (moins de 5000 euros), cette moto de 25 ch est pour sa part équipée d'un étrier deux-pitons "sans marque" à l'avant et d'un simple piston à l'arrière.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...