• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GUIDE PNEUS MOTO
Paris, le 30 mars 2010

Pneus motos : les conseils pratiques pour bien rouler

Trop souvent négligé par les motards, le pneu supporte des contraintes conséquentes qui varient selon l'usage et le type de machine. Que faut-il savoir sur cet unique point de contact entre la moto et le sol ? Réponses et conseils Moto-Net.Com.

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
2.1 a l'avant , 1.9 ar c'est le minimum certains dunlop sportmart D211 descendent a 1.2 a froid surpiste,pourtant sur route,2.5 a 2.9!un pneu piste homologué pour la route. A une lettre pres le sportSmart cousin du D211 un pneu route qui s'adapte a la piste ,mais avec des pressions plus haute,cete fois 2.1 av et 1.9 ar! pneu fais pour ceux qui pratique plus la route que la piste. dunlop met en ligne toute les pressions piste seche ou humide ou froide ou chaude Michelin idem!sauf que les renseignements sur les moyennes pressions sont plutot reservé au pistard connaissant les techniciens du manufacturier qui evitent d'etre precis des fois que la concurance leurs piquent des renseignements technique (qu'ils ont deja en leurs possessions)je suppose?telephonez au bureau on vous diras 2.1 AV et 1.8 à 1.9 AR, allez en roulage on diras descendez a 1.6,ça risque rien et si vous voulez la verité trouvez JP responsable competant de michelin toujours en piste et qui se feras un plaisir a vous donner le bon tuyau pour tenter de vaincre la concurence chez bridg sur certains models les pressions sont inversés 1.9 AV et 2.1 a l'arriere,quand aux new's gomes demandez au bureau ou,comme sur circuit les ingenieurs sont en recherche de verité,le team GMT94 peu vous en dire quelques chose en les lachant au bol d'or pour rejoindre michelin ils ont tout dit! pireli pressions idem comme tous et eux aussi sont en dessous de 1.9 et 2.1 pour le personnage lambda,les autres decouvrant des pressions qui varient selon conditions de 1.4 a 1.6! un jour il s'accorderons se dit t'on? Que neni!!! on teste dans certaines officine a moins de 1 b la baisse de pression continue,je prefere pas en parler pour eviter de trop vous charger le cerveau et gacher votre plaisir a rouler sur la piste! mais pourquoi on cache tout alors? Mais ils cachent rien ,il faut savoir trouver c'est tout! un rappel Un pneu mal reglé en pression ne ne fais pas long feu et dois etre changé rapidement!pas top pour les finances des teams! comment choisir alors entres pneus? on regarde et on lit les journeaux et des fois on comprends,que les pneus mihelin du SBKF etait que du produit de labo reservé aux pilotes essayeurs officiel refusé tout simplement a la vente pour les autres compris les privés qui roulent pour la firme auvergnate!! Passons a bridgestone pour laisser parler le GMT94 qui qui a vaincu avec dunlop a son epoque,les a quittés avec le trophédu mondial rejoindre pirelli pas cher avant de decouvrir l'inexistance d'un pneu face aux concurants et qui loin de le mener au podium internationaux l'on envoyé en auvergne ou il vas pouvoir reflechir sur le mot fidelité en pensant a son ancienne victoire quand il quemandais l'aide des anglais pour accrocher l'or du mondial d'endurance! Passons pirelli un pneu pas si peu cher que ça en definitive,comment le savoir? Allez hop direction le WERC saison derniere sous marque italienne et cette année sous marque anglaise bilan de fin de saison? le budget pneu a été divisé par deux avec Dunlop en plus des chrono qui ont evolués a la hausse!question a 280 euros le train monté equilibré qui te fais les essais et la course et re les essais libre de la prochaine manif sportive et qui est revendu de plus au alentour de CENT euros d'occase a des spectateurs qui irons les achever en roulage, sont'il si chers que ça? pour la der question / pourquoi les formateurs ne vous disent rien sur les pressions pistes en roulage amateur ? souvent ils ne les connaissent pas tout simplement,mais si ils t'on averti de modifier tes pressions,ils auront fais leurs tafs,a toi de te renseigner aupres des manufacturiers qui ne mordent pas tous!! pour finir? je dirais bien que les monomarques de pneu en sport meca c'est pas top pour les sponsors mais super pour vendre des pneus dont on sais qu'ils ne sont pas a la hauteur des prix pratiqué! j'espere que tu ne crois pas aussi que chez les italiens le premier a le meme gomard que les autres ! hez pirellei tout le monde a les memes gommard en sport mecanique evitant la
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bonjour à tous. Pour répondre à la question de Francis et de Dav la Poigné, un pneu monte rapidement en température dès les premiers kilomètres, ce qui augmente la pression de l'air à l'intérieur de l'enveloppe et donc les valeurs affichées sur le manomètre. Evidemment, plus la température extérieure est élevée, plus le pneu chauffera vite ! De même, plus vous solliciterez vos gommes (accélérations et freinages brutaux), plus elles chaufferont rapidement. Ainsi, il est recommandé d'effectuer ses pressions à froid ou, si ce n'est pas possible, après deux heures d'arrêt complet minimum. En pratique, il est aussi possible de réaliser "3 km à très faible allure" avant de contrôler sa pression, selon le département moto de Michelin. Dans ton cas précis Francis - à condition que tu ne sortes pas de ton box sur les chapeaux de roues ! -, il est donc tout à fait envisageable de rejoindre une station-service distante de 1 km avant de vérifier tes pressions. Bonne route. Alex.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Très bonne question Francis car je me la pose aussi , si Moto Net pouvais nous éclairer çà serait sympa . V .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
« Dans la mesure du possible, cette vérification s'effectue sur des gommes froides : en chauffant, la pression à l'intérieur du pneu augmente, faussant du même coup les données affichées par le manomètre. La pression à chaud doit donc être supérieure d'environ 0,3 bar à celle préconisée à froid » A chaque article sur les pneus, je trouve cet "avertissement" mais jamais je n'ai lu quand un pneu est considéré comme chaud ! Combien de km doit-il parcourir pour être chaud ? Exemple : à Nantes, je dois faire 1 km depuis mon box pour rejoindre la 1re station équipée d'un manomètre : mes pneus sont encore froids ou sont-ils déjà chauds ?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Merci et bravo à Moto.Net pour cette article et les précisions apportées dans les commentaires. En effet je pense que les conseils prodigués par un ami ex pilote et manager de son fiston "Alan A" en championnat de France SBK se confirme, malgrès une sensation différente qui se fait ressentir on gagne en "confort" de conduite sur mauvais revêtement avec une meilleur adhérence, moins de sautillements donc plus de sécurité. J'ai donc appliqué les conseils d'Alain sur mon Z1000 avec lequel je m'étais fait quelques chaleurs en montagne au freinage le BT016 se mettait à glisser, avec 400g de moins à l'arrière (2,5 pour 2,9) et 200g de - à l'avant (2,2 pour 2,5) ça vas tout de suite mieux!!! quand à la surchauffe sur route? moi j'ai du mal à faire bien chaffer les pneus alors que dans cette configuration c'est nikel. Allez merci encore M.Net salut à tous. Scof
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Un grand bravo pour cet article et les commentaires qui s'y rattachent. Malheureusement certains vendeurs de pneus cherchent à vendre mais sont bien incapables de conseiller en fonction de l'utilisation que l'on a de sa moto... et certains utilisateurs ne sont pas toujours regardant (pneus achetés sur internet et demande de pose chez un concessionnaire !) Un petit reproche cependant, les repérages affichés sur votre pneus démonstration, auraient mérités un agrandissement voir un encadré dans le texte afin que l'on comprenne bien à quoi il faisait référence. D'autre part il faut souligner que le réglage des amortisseurs, très souvent facile à réaliser, est très important pour le comportement du pneu et partir à deux chargé ou en solo presque à vide impose que l'on modifie la "dureté" de son amortisseur. Bien sûr cela ne s'adresse pas aux "pistards" qui roulent toujours en solo ... Cordialement
Bestof: 
0
Lectures: 
0
pour repondre de façon assez simple à D.Nadal sur ce qu'on considere comme un pneu piste : ceux qui proposent en general des duretés de gommes differentes : pirelli supercorsa, micelin power one,etc.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Hello le Gnac. Primo, nous sommes ravis que notre complément d'infos soit utile à ton retour sur piste ! Secundo, concernant ta requête spécifique sur des Michelin Pilot 2CT et Qualifier RR, nous te conseillons, ainsi que le précise Fabrice Auger, d'abaisser tes pressions avant de prendre la piste… mais avec modération, compte-tenu du fait que si ces deux pneus sont bel et bien des gommes Hypersport, ce ne sont pas des produits 100% racing ! Dans ces conditions, contrôler ta pression à chaud ou à l'aide de couvertures chauffantes nous semble superflu. Perso, je te conseille de prendre la piste avec des pressions proches ou égales à celles recommandées par le manufacturier, car avec les progrès techniques des dernières gommes hypersport-route, le niveau de performances proposé s'avère largement suffisant : Metzeler nous a ainsi récemment fait essayer ses derniers Sportec M5 Interact sur le sélectif tracé de Portimao avec une pression de 2,5 à l'avant comme à l'arrière (au lieu des habituels 2,5 / 2,9). Or, le grip, l'usure, la stabilité au freinage et le pouvoir directionnel se sont montrés de très haut niveau tout au long de la journée, même avec des hypersports de plus de 170 ch sur une piste séchante ! Donc, abaisse déjà tes pressions de quelques centaines de grammes seulement avant d'adopter des valeurs trop basses qui pourraient radicalement modifier le comportement de ta machine ou trop solliciter la carcasse de tes pneus. Enfin, gardez à l'esprit que sur des circuits avec de longues lignes droites (type Le Mans, Magny-Cours, le Paul-Ricard, etc.), la température des gommes atteint des seuils plus élevés, ce qui implique d'encore prendre plus de précautions avec les pressions pour ne pas risquer d'éclatements… Alex.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Malgré la mise au point de la direction, et les nombreuses discussions sur le sujet, il reste une zone d'ombre: que considère t-on comme un pneu piste, capable de supporter des basses pressions? Lorsque j'ai posé la question lors d'une journée pro Bridgestone, la réponse des technico-commerciaux fut: les pneux routes (homologuées pour la route, donc), même lorsqu'ils revendiquent un caractère hypersport et une fabrication issue des pneus de compétition (arguments commerciaux récurrents) NE DOIVENT PAS etre gonflé a moins de 2 bars. La préconisation est (selon les mêmes) de descendre la pression 'route' de 200/300 gr max. Les pressions piste 1.9/2.1 qui circulent dans les paddocks ne concernent donc que des pneus pur sport (non homologués route, comme les 'slicks'). D'autre part, concernant l'article, je m'étonne qu'une fois de plus, il n'est pas fait mention de vérifier la date de fabrication de ses pneus. Entre des durées de stockage pouvant atteindre plusieurs années chez les discounteurs qui achètent en masse et les motos qui roulent peu ou immobilisées quelques années, on peut se retrouver avec des pneus en état correct mais ayant plus de 4 ans d'age, ce qui n'est pas très sain...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Merci à la rédaction pour ce fort utile complément d'info.. comme je m'apprête à refaire un peu (plus) de circuit, c'est bon à prendre... Ai-je juste si je comprend de cela qu'avec des pneus "sport" de type Michelin Power 2CT l'on puisse - ou doive dégonfler "modérément" les gommes (selon le différentiel epxrimé: un peu plus de surchauffe encore à l'arrière donc une correction d'environ 100 gr supérieure) et "un peu plus" si le train de pneus est plus sportif encore, comme des Qualifier RR par exemple ? Et serait-il correct de prendre les températures avec les couvertures (mini 45 minutes de chauffe) comme c'est le cas en compét' ou cette pratique n'est valable qu'avec les gommes "race only" qu'on trouve en compét' de haut niveau ? A vous lire !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bonjour à tous. Suite à vos "remarques-interrogations" sur les pressions des pneumatiques sur circuit, la rédaction de Moto-Net.Com tient tout d'abord à préciser que le but de ce point évoqué dans l'article n'était pas d'avaliser ou de remettre en cause cette pratique consistant à abaisser la pression des pneus avant de prendre la piste. En réalité, ce guide pratique visant à rappeler à nos lecteurs certaines règles de base (vérifications diverses, attention à apporter à l'usure, etc.), nous souhaitions simplement souligner l'importance de prendre le temps de s'habituer aux nouvelles réactions de la moto dans le cas où la pression est abaissée et surtout de bien vérifier ladite pression une fois la journée terminée ! Maintenant, comme le souligne Fred, il faut garder à l'esprit que s'il est communément acquis d'abaisser les pressions sur piste, cette pratique est à prendre avec des pincettes et doit être privilégiée sur des pneus sportifs ou 100% racing. Afin d'apporter un peu de lumière sur ce sujet vaguement controversé et qui semble vous intéresser au plus haut point, Moto-Net.Com a choisi de faire appel aux conseils avisés de Fabrice Auger, organisateur de journées sur circuits via son association Marne Moto Sport (reconnue d'intérêt général et agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports) et pilote en championnat du monde d'endurance et championnat de France Supersport. Voici sa réponse : "Il est important de baisser la pression des pneumatiques lorsque l'on roule sur circuit pour différentes raisons : le pneu (sa carcasse et sa gomme) est beaucoup plus sollicité sur un circuit que sur la route. Gros freinage, grosses mises en appui lors des accélérations... le pneu subit de fortes contraintes et il est important d'adapter la pression pour ne pas qu'il "surchauffe". Le fait de baisser la pression permet au pneu d'apporter un meilleur grip car il va mieux encaisser les déformations que le pilotage d'une moto sur circuit lui impose. Lors d'une conduite en situation intensive, un pneu avant peut prendre entre 200 et 300 grammes et l'arrière entre 300 et 400 grammes par rapport à sa pression initiale à froid. C'est pour cette raison que maintenant, en compétition, nous réalisons les pressions à chaud, après 45 minutes de couvertures chauffantes. Cela évite les différences de pression lors du roulage, les changements de grip et une usure prématurée du pneu. Concrètement, si l'on garde les même pressions sur un circuit que sur la route, le pneu va monter en température et va perdre ses qualités d'adhérence (il va glisser) car il ne se "déformera pas". Maintenant, il est clair que ce conseil est valable pour les pneus sport ou hyper sport qui ont une structure adaptée. Un pneu route, qui aura une carcasse différente, ne supportera pas qu'on lui baisse trop la pression (2.1, 1.9), il n'est pas adapté pour ça, il se comportera donc assez mal avec des basses pressions (moto lourde, sensation de pneu crevé). Lors de nos journées Marne Moto Sport, avec des pneus route (où la préconisation est souvent 2.5 / 2.9), nous conseillons à nos clients des pressions de 2.3 / 2.5 : c'est plus raisonnable et plus adapté."
Bestof: 
0
Lectures: 
0
ah bah on peut etre un super pilote et une quiche en mecanique ;-) Si j'ai bien compris, les pneus piste ont des carcasses plus rigide, ce qui leur permet de supporter des basses pressions sans deformation excessive
Bestof: 
0
Lectures: 
0
A l'appui de ton propos, Fred, je lis la présentation du nouveau Dunlop Sportmax Sportsmart, (Moto Revue du 18/03/2010), dont le titre est "Le pneu multicarte à pression variable". Le journal explique la technologie adoptée par Dunlop, dite NTec, en rappelant que "malgré l'idée reçue, il n'est pas possible de jouer sur la presion des pneus en fonction de leur utilisation (...) Avec la technologie NTec, il est désormais possible de descendre la pression sur piste à 2,1 à l'avant et 1,9 bar à l'arrière pour 2,5 et 2,9 en usage routier, sans altérer la qualité et la longévité..." Ce qui confirme tes dires, et jette hélas une possible ombre sur certaines des consignes des formateurs circuit (ceux dont j'ai bu les paroles ont de beaux palmares ;-) ). Bracam
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Article intéressant sur lequel Moto-Net ne s'est pas dégonflé LOL . Comme quoi quand on veut , on pneu LOL . Bon d'accord j'arrête . A plus pour de nouvelles aventures ... V .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
petite précision concernant les tubeless. on peut monter une chambre à air sur un pneu tubeless si la jante a été prévue pour un montage avec chambre. cela sans risque et valable surtout pour des bécanes anciennes où il est parfois difficile de trouver certaine dimension.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
c'est bien le probleme Bracam : de nombreux pilotes formateurs répètent ce qu'on leur a toujours appris (forcement, eux roulent avec des pneus piste) sans meme questionner les fabricants
Bestof: 
0
Lectures: 
0
de mon coté par contre il est vrai que je "degonfle" sur piste. je trouve un peu dur de dire que le motard neglige sa monte de pneu, on voit de plus en plus de motards chercher LA gomme qui va leur convenir.!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Précision bis, je n'ai jamais entendu cette recommandation en stages circuit, durant lesquels cette préconisation 1,9 et 2,1 bar n'a jamais fait l'objet de restrictions dont j'aurais gardé le souvenir. Nous étions en pneus route et encadrés par des pros : j'attends donc une précision ter ;-) Bracam
Bestof: 
0
Lectures: 
0
precision importante : les pressions concernant les roulages sur circuit sont valables pour des pneus destinés au circuit, surtout pas sur des pilot power par exemple

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Les derniers essais MNC

Duel Honda CB650R Vs Yamaha MT-07 : roadster chic contre roadster choc

Dépasser une référence nécessite soit de lui faire les freins, soit d'emprunter une autre trajectoire particulièrement inspirée. C'est l'alternative tentée par l'élégante Honda CB650R pour bousculer la turbulente Yamaha MT-07, numéro un des ventes moto en France... Essai transformé ? Duel MNC !
Tous les Duels 10 commentaires
Duel Ducati 1100 Vs Triumph 1200 XC : Scrambler contre Scrambler

Deux membres de la famille Scrambler s'opposent sur Moto-Net.Com : le 1100 Special Ducati sorti l'an dernier et le tout nouveau 1200 XC Triumph ! Quelle moto garder à l'issue de ce duel ? MNC étudie minutieusement la question et vous livre sa réponse...
Tous les Duels 3 commentaires
Essai Harley-Davidson CVO Street Glide 117 : Custom Vraiment Ostentatoire !

La dernière génération du V-twin Harley-Davidson atteint l'impressionnante cylindrée de 1923 cc (117 "cubic inches" de l'autre côté de l'Atlantique). Les motos Touring très haut de gamme Custom Vehicle Operations (CVO) sont comme d'habitude les premières à profiter : essai de la spectaculaire Street Glide CVO 117 sur MNC !
Custom 1 commentaire
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net