• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 14 décembre 2012

MNC a testé la 1ère moto sportive électrique française !

Piloter un deux-roues électrique est une expérience rare et unique en son genre. Alors quand il s'agit de tester la Luciole, première moto de vitesse alimentée par batterie conçue par l'entreprise française H-KER, l'essai devient carrément...électrisant !

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
Peut pas marcher : c'est Français. Un titre avec "On a testé la première moto sportive japonaise/Allemande/anglaise" et les commentaires seraient "c" tro génial y son lé plu for et on pouré jamé fer sa ché nou !!!"
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Oui, V72, c'est à peu près ce que disaient les braves gens en 1900 quand ils voyaient passer sur "leur" route un "milliardiare" (de l'époque !) au volant d'une De Dion Bouton ou au guidon une Peugeot à pédales, à...35 km/h...? On a vu ce que ces "caprices de milliardiares" d'il y a un peu plus de 100 ans ont donné ensuite dans le monde... Mais c'est vrai que les chevaux existent toujours aujourd'hui (pour des "caprices de milliardaires" ?)... L'électrique fait peur à beaucoup, n'est pas au point techniquement en termes d'autonomie surtout, et ne prétend pas remplacer le thermique. Mais on verra bien ! (et cette fois, ce sera dans moins de 10 ans...).
Bestof: 
0
Lectures: 
0
C'est exactement ça Tony ,des caprices de milliardaires...............a suivre............dans le prochain épisode.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Manx, si je ne m'abuse, ta Tesla S Performance a bien une batterie de 85 KWH ? donc si je ne m'abuse, un simple calcul démontre qu'elle peut utiliser ses 416 ch que pendant 16' 39" (85 / 0,736 x 60 /416) ? Un bon 1/4 d'heure de runs, c'est pas mal du tout, je trouve...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Au jeu de chiffres et des lettres.....LUCIOLE cela se transforme en ....COUILLE ! Espérons qu'elle en devienne une.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Double arbre, quand je disais qu'il roule en diesel, ce n'était surtout pas pour le dénigrer (d'ailleurs s'il me l'a écrit, c'est qu'il l'assumait); c'était juste un clin d'oeil anecdotique à prendre comme tel.................... Côté pétrole, comme le sous-entendait Manx, les choses ont bien changé: 1) des boîtes comme Perenco réexploitent des puits abandonnés par les majors et 2) de nouvelles découvertes sont faites régulièrement.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Pas de problème, ça date de 4 ans, et je ne crois pas qu'on ait découvert des puits sans fond de pétrole entre temps... http://carfree.free.fr/index.php/tag/voitu re-electrique/page/8/
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Jojo, quelle est la source du texte (à lire) ?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Tonycosworth, je sais que le lien pour l'exposé de Jancovici nécessite de consacrer une heure et demie au calme. Je peux t'assurer cependant que dans une vie et compte tenu des défis inconcevables qui s'annoncent pour la plupart d'entre nous, sans même parler des enfants, c'est une durée assez ridicule et peut-être capitale en contre partie. Je te remercie d'y être allé voir et je me réjouis de ce que Jojo Albert cite son nom. Pour ce qui est du procédé qui consiste à le dénigrer parce qu'il roulerait en diesel, c'est une méthode connue et sans intérêt. Tiens d'ailleurs, au moment où je me suis décidé à troquer mon gros 2 litres essence pour un diesel afin de diviser ma conso par deux, cette motorisation fait l'objet de toutes les malédictions. Je pense que l'ensemble de notre mode de vie occidental est en cause. Je ne prétends pas que Jancovici détient la vérité, mais je suis resté scotché durant son exposé au complet. Et c'est vrai que j'ai l'impression que certaines vues de mon esprit ne valent plus grand chose. Manx, la société décrite, nous la choisirons, ou nous n'y accéderons même pas pour n'avoir pas su nous y préparer. L'Orwell dont tu parles, nous le portons à notre manière pour la plupart d'entre nous. Maintenant, nous pouvons aussi faire le choix de la réfutation et de l'ignorance. J'y suis encore, parce que la réalité dépasse la fiction.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@jojoalbert : Euh...Je cite : "Supprimer le gaz et le fioul pour le chauffage ? Les restrictions à l'usage de l'automobile (et donc de la moto thermique ?) ? développer les transports en commun et le covoiturage ? Quartiers sans voitures ? politique de réduction de l'"étalement urbain" (???) ?" Quelle société tu nous décris là ? Quelle dictature de technocrates tu appelles de tes voeux ? Au secours, George Orwell (1984) est de retour... Je ne suis pas certain que nos fanas de motos sportives de 200 CV ou ceux qui ne jurent que par le bon gros bruit "vintage" et viril des mégaphones adhérent vraiment... Quand au pétrole "plus rare", il faut relire les "expertises" des années 1973-74 qui disaient "plus une goutte de pétrole en 2000-2010"...Raté ! Parce qu'ils raisonnaient en coût constant et à technique d'extraction identique, grave erreur d'analyse économique (pourtant, c'était des "experts" !!!)
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Suis d'accord là avec jojo même si j'ai lu que les 4 dernières phrases ,je croyais que mon pc avait bug!!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
« La voiture électrique est indirectement émettrice de CO2, parfois plus que la voiture à essence.» (Jean-Marc Jancovici) Depuis quelques temps, gouvernements et industriels jouent à qui soutiendra le plus la voiture électrique, solution miracle à la montée des prix de l’essence, à la disparition attendue de la ressource en pétrole et à la pollution croissante des villes. Récemment, même le candidat à la Maison Blanche John McCain a lancé son concours d’idées, doté d’une bourse de 300 millions de dollars, pour la meilleure batterie pour voitures électriques, celle qui dépassera en efficacité tous les modèles existants (1). « L’avenir appartient à la voiture électrique », clame même le patron de Volkswagen (VW) , Martin Winterkorn, dans une interview au tabloïd allemand Bild-Zeitung du 16 juin dernier. Il promet ainsi une Golf « hybride » qui consomme « 3 à 4 litres aux 100 kilomètres ». La version la plus économique du best-seller du constructeur allemand consomme aujourd’hui 4,3 litres. (2) Passer de 4,3 litres à « 3 à 4 litres » au cent kilomètres, cela ne ressemble pas vraiment à une révolution qui va sauver la planète… Et pourtant, même les politiques français s’y mettent et, après le mirage récent des biocarburants, la voiture électrique semble devenir le nouvel eldorado du « tout-automobile ». En effet, Christian Blanc, le secrétaire d’État chargé du développement de la « Région Capitale » (Paris) a fait part de son inclination pour le tout « voiture électrique » allant même jusqu’à s’interroger sur la nécessité de nouveaux investissements en infrastructures de transport collectif. C’est pourquoi, le GART (Groupement des Autorités Responsables de Transports Publics) rappelle à juste titre que dans un contexte où la demande de transport collectif explose, il est illusoire de penser que le « tout électrique » serait en mesure de régler les problèmes de déplacements et de congestion dans les aires métropolitaines et encore moins dans le cœur de l’agglomération parisienne (3). Personne ne peut être contre la vertu, mais la voiture électrique sauvera-t-elle vraiment l’humanité? Ce qui est présenté par les constructeurs automobiles et les médias comme le prototype de la « voiture propre« , n’est en fait pas si « propre » que cela quand on y regarde de plus près, voire même carrément « sale » quand on prend en compte tous les paramètres de la voiture électrique. Comme souvent, la course politique et médiatique réduit le débat à une série d’affirmations dont les fondements sont pour le moins fragiles et il peut être utile de remettre les pendules à l’heure. Une voiture électrique pour l’élite et des poubelles pour les autres? Aujourd’hui, quelque 30.000 voitures électriques circulent dans le monde, dont 6.000 en France, pour un parc de près d’un milliard de voitures en circulation dans le monde. Les véhicules électriques peuvent certainement satisfaire aux besoins d’une petite partie de la population, mais ils sont loin d’être en mesure de remplacer au pied levé une partie importante du parc automobile: si une majorité des déplacements se fait sur des distances de moins de 25 km (50 km aller-retour), la faible autonomie des batteries exige qu’on ne parte jamais le matin avec une charge partielle si on ne veut pas se retrouver en panne sèche au retour. Les voitures électriques actuelles restent donc avant tout l’apanage de citadins occidentaux se déplaçant localement, des passionnés argentés et de l’industrie qui peut compter sur des employés dédiés à la prise en charge de ce matériel. Oui, la voiture électrique fait rêver. Ce n’est pas une raison pour perdre de vue la dure réalité technologique: nous ne savons pas construire à un prix raisonnable une voiture électrique qui puisse remplacer l’automobile actuelle à grande échelle. En dépit des nombreuses rumeurs qui circulent sur la conspiration de l’industrie automobile, la principale raison pour laquelle les voitures électriques sont absentes de nos routes est que la technologie n’est pas au rendez-vous. Si on fait le tour des véhicules électriques proposés par la grande et la petite entreprise, on découvre que la plupart de ceux-ci ont une autonomie de 100 km ou moins tout en roulant à des vitesses souvent inférieures à 50 km/h. Puisque les accumulateurs utilisés sont généralement des batteries au plomb, la recharge est lente et exige de 8 à 12 heures. Quant aux économies à faire, l’essence doit dépasser les 1,50 à 1,80 euros le litre avant que le passage à l’électrique ne soit rentable, sans compter que ces voitures sont inutilisables pour les transports interurbains. En résumé, bien que la technologie des piles ait progressé considérablement ces dernières années, grâce surtout aux téléphones cellulaires et aux ordinateurs portatifs, le coût des piles à forte densité énergétique est encore bien trop élevé pour l’industrie automobile. Aujourd’hui, on parle de plus en plus de batteries lithium-ion ou de batteries nickel-cadmium sensées améliorer l’autonomie des voitures électriques. Dans les faits, l’autonomie varie selon les modèles entre 100 et 200 km au maximum, parfois même moins si l’on prend en compte uniquement la conduite en ville. Par contre, il faudra nous expliquer comment produire des centaines de millions de batteries à partir de matières premières que l’on ne trouve pas si facilement dans la nature… Enfin, avec un coût moyen actuel de 10.000 euros pour une batterie (chiffre Comité des Constructeurs Français d’Automobiles), on peut rester dubitatif sur l’avenir industriel de la voiture électrique pour remplacer un parc automobile mondial qui roule pour l’instant à 99,9% au pétrole… Miracle technologique ou mirage écologique ? S’il est assez évident que les véhicules électriques peuvent être efficaces pour réduire la pollution (smog) dans les centres-villes, au niveau atmosphérique plus global, les résultats positifs sont beaucoup plus douteux. En fait, l’électricité nécessaire à ces véhicules devra provenir de certaines sources d’énergie, dont les moins dispendieuses et les plus abondantes dans le monde sont le charbon, et le nucléaire. Celles-ci sont toutefois, soit très polluantes ou très dangereuses. Dans ce contexte, le développement des véhicules électriques ne pourrait que déplacer et amplifier les problèmes de pollution. En effet, ils soulageraient les centres-villes, mais accentueraient les pluies acides et l’effet de serre à plus large échelle. Certains disent même avec raison que globalement les ZEV (Zero Emissions Véhicles), soit des véhicules sans émissions polluantes, s’avèrent davantage des EEV (Elsewhere Emissions Vehicules), soit des véhicules polluant ailleurs. Selon Pascal Grenier, le véhicule électrique, considéré souvent comme un symbole du miracle technologique pour sauver la planète, ne semble donc être en fait qu’un mirage écologique. Il pourrait simplement servir à cautionner nos pratiques actuelles inappropriées en matière de transport, tout en gonflant le portefeuille des développeurs économiques de tout acabit (4). Selon Jean-Marc Jancovici, l’absence de pollution de la voiture électrique est une vue de l’esprit: l’électricité ne peut se produire de manière totalement propre, et la voiture électrique pollue exactement comme la centrale électrique qui a fait l’électricité. Dans la plupart des pays du monde, l’électricité est produite à partir d’hydrocarbures (pétrole, gaz, charbon), et les émissions de CO2 (gaz à effet de serre) sur l’ensemble du cycle sont supérieures ou égales à ce qui est engendré en consommant directement du pétrole. En France, où l’énergie électrique est majoritairement produite à partir du nucléaire, Jean-Marc Jancovici a également pu calculer que pour faire rouler l’ensemble du parc automobile français à l’électrique, il serait nécessaire d’augmenter d’environ 50% le parc de centrales en France (5). Dans le détail, il apparaît assez clairement que la voiture électrique présente un écobilan largement inférieur à un véhicule classique, à moteur thermique embarqué. D’après l’ADEME (6), la voiture électrique nécessite 62 % d’énergie en plus pour le même rendement. L’énergie est produite hors du véhicule. Elle doit donc être transportée, puis stockée, ce qui engendre à chaque étape d’importantes déperditions. Les batteries (plomb, cadmium …) nécessaires à ce stockage sont elles-mêmes hautement nocives et produisent des déchets à durée de vie infinie. Pour résumer, la voiture électrique est donc une bonne idée si on réunit les conditions suivantes : électrifier le parc de voitures si celui-ci doit être divisé par 2, utilisé 4 fois moins, composé de véhicules à faible puissance, et alimenté avec de l’électricité produite de manière relativement propre (solaire ou nucléaire). A ces seules conditions, la voiture électrique peut devenir assurément une solution à étudier, sous réserve de trouver un consensus dans la société quant au développement du nucléaire, à la multiplication par deux du nombre de centrales et à la production en masse de déchets hautement toxiques! Bon courage… Dans un monde où le pétrole se fera de plus en plus rare, le monde ne peut pas se payer le luxe de développer à grande échelle une technologie qui, au mieux déplace le problème de la pollution et de l’épuisement des ressources fossiles, et au pire produit plus de problèmes que l’utilisation actuelle du pétrole, en particulier le développement du nucléaire ou des centrales électriques aux hydrocarbures qui ne résolvent pas le problème de la pénurie des ressources fossiles et qui connaissent en outre un bilan plus négatif que l’utilisation directe du pétrole. En outre, envisager l’électrification massive du parc automobile ne résout pas non plus les problèmes d’accès aux matières premières nécessaires à la construction des voitures, en particulier pour ce qui concerne les batteries, matières premières dont les coûts augmentent de plus en plus vite à mesure du développement des pays du sud de la planète, et en particulier au regard de leur motorisation en forte croissance… Enfin, Vincent Cheynet rappelle à juste titre que l’achat d’une voiture ne se limite pas à l’acquisition du véhicule en tant que tel mais aussi à tout l’univers qui lui est lié, c’est-à-dire des autoroutes, les rocades, les stations-service, les pétroliers pour transporter le carburant ou les centrales pour produire l’électricité, les grandes surfaces (atteignables grâce à la voiture), les usines (pour produire ces automobiles et cet univers)… tout un milieu qui engendre un mode de vie à l’origine de la majeure partie de la crise environnementale (7). Dans ce contexte, même un véhicule 100% propre, une sorte de voiture roulant à l’eau claire, ne réglerait pas les problèmes d’encombrement urbain, de bruit, d’accidents de la route, de déstructuration des villes et des campagnes, d’individualisme exacerbé, des coupures urbaines et des coupures dans les paysages causées par les infrastructures routières, des détours imposés aux piétons et aux vélos par ces mêmes infrastructures, etc. Afin de réduire notre dépendance au pétrole et faire face aux crises environnementales, il nous faut dès à présent adopter un plan à long terme à multiples facettes qui tienne compte de l’omniprésence du pétrole dans notre société. Ce plan ne peut se contenter de solutions simplistes, il doit intégrer l’économie d’énergie, l’abandon du fioul et du gaz pour le chauffage, les restrictions à l’usage de l’automobile, le développement des transports en commun et du vélo, les voitures à faible consommation – hybrides et électriques – pour l’autopartage et le covoiturage seulement et l’aménagement urbain au sens large (densification des villes, développement de la ville compacte autour d’axes lourds de transports en commun, politiques de réduction de l’étalement urbain, quartiers sans voitures, ville des courtes distances, etc.), forçant une révision profonde de nos habitudes de consommateur. La voiture électrique est donc avant tout un mythe technologique et une arnaque écologique, une fausse bonne réponse aux enjeux qui nous attendent. Le défi est beaucoup plus grand: il exige une vision complexe et ambitieuse qui sache utiliser la crise énergétique pour nous propulser dans le monde de l’après-pétrole.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Tu as aussi le vélo électrique; j'ai essayé le Specialized qui a l'avantage d'être échangé pour la somme dérisoire de 5.495 € et qui pousse moins au démarrage que mon 103..................Sinon, l'assurance alternative, depuis le temps que j'en cherche une...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@Laurent D.3: Concernant la garde robe de véhicules, nombreuses sont les familles qui ont deux véhicules, surtout lorsque les deux travaillent. Si on est dans la situation ou il n'y a pas de motard, on a souvent une berline familiale pour emmener toute la famille en vacances, et que l'un des deux (en général c'est le mec...) utilise pour aller au boulot, et pour madame qui a besoin d'une voiture pour aller au boulot, on achète une citadine, bien souvent pas trop chère cause budget, et donc assez polluante. C'est celle là qu'il faut remplacer par un véhicule non polluant, et garder la berline pour les longs voyages. Si c'est un duo auto-moto, c'est plus compliqué. Lorsque la moto est le deuxième véhicule, comme chez moi, je reconnais qu'il y a deux facette dans l'utilisation de la moto. J'utilise la moto pour aller bosser tous les jours, voies rapides en ville, puis boulevards urbains, au milieu d'embouteillages, dont plaisir de conduite proche de zéro, mais plaisir de mettre moins de temps qu'avec une caisse. Un scooter me conviendrait très bien pour cet usage, mais voila, le week-end c'est pas top pour aller arsouiller dans les virolos de l'arrière pays. Une solution scooter+moto deviendrait trop onéreuse, rien qu'en assurance par exemple. Mais on devrait encourager cela, si j'étais assureur, un duo scooter électrique plus moto ne payerai pas plus qu'une moto seule, sachant qu'un seul véhicule roule à la fois. De même des incitations fiscales pourraient aider cela. Et j'ai vu un jour un vectrix électrique me taper au démarrage au feu. Mais voila, le vectrix est trop cher pour moi
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Sas: tu penses bien que le problème de l'adhérence ne se résume pas à la répartition des masses mais doit forcément inclure une transmission intégrale et des gommes bien sympa.............................Pour les 18", n'ayant pas de chrono sous la main je l'ai fait 2 fois de tête avec le même résultat; mais il ne tient qu'à toi de vérifier; peu importe, même avec une marge d'erreur de 1 voire 2 " ça ne change rien à mon constat. Enfin tu remarqueras que, comme par hasard, le chrono de la bande est affiché au début, ...mais seulement au début ! Juste un peu chelou...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@sas13... dans ce cas je devrais me prévoir une belle garde robe moto dans le garage... un scooter électrique pour la ville, une moto sp95 pour les voyages et pour l'hélicoptère, j'en sais rien... lol... non je rigole... je suis pas milliardaire pour posséder un paquet de véhicule... si tu vois ou je veux en venir sas13, il faudrait que nos chercheur, je dis bien nos chercheur font des recherche sur THE véhicule non pollueur aussi polyvalent que que le véhicule pollueur sans avoir à niquer notre budget véhicule, si possible juste inventer un objet révolutionnaire qui transformera nos moto "sale" en moto "propre" et sans à détruire notre santé comme le font les bagnoles diesel dont les vapeurs d'échappement sont TOXIC, sa peu être, je ne sais pas, un petit boitier électronique anti pollution, un nouveau carburant sans imposer des contraints draconiennes comme malheureusement ma vision de l'électricité est qui est prouvé. c'est sa que je souhaite.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@Laurent D.3: ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit, la motorisation électrique ne pourra pas être généralisée, je suis d'accord sur ce point. Mais avoue que lorsqu'on sait que 80% des bagnoles et des deux roues en ville font moins de 100 Kms par jour, et qu'une solution à zéro émission est possible, que cela pourrait éviter de remplir nos poumons de particules, je me dit qu'on marche sur la tête de laisser faire cela. On va en crever de la pollution, plus vite que vous ne l'imaginez. Alors zut, même si c'est pas votre tasse de thé, même s'il vous faut des décibels sur un deux roues, ne tirez pas sur ceux qui, un peu moins égoïstement, essaient d'enrayer cette spirale et qui ont envie que leurs descendants aient un peu moins de goudron dans leurs poumons.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@tonycosworth: la puissance de 288ch c'est pour le modèle S comme standard, la Tesla S performance fait bien 416 ch et 60 mkg de couple, disponible dès les bas régimes, contrairement aux couple de la BM disponible dans les plus haut régime. C'est la raison pour laquelle un véhicule électrique démarre beaucoup mieux qu'un thermique sur les premiers mètres, sans accoup ou perte de temps dues aux changements de rapport de vitesse comme sur la BM. La BM patine un peu au démarrage et pas la Tesla, la répartition des masses est meilleure donc meilleure transmission du couple au bitume. Non, je t'assure, la vidéo n'est pas truquée, j'ai lu plein de forum la dessus, ils sont d'accord avec ce verdict. Et si les possesseurs de BM M5 en doute, qu'attendent t-ils pour faire un contre test? Cette vidéo ne date pas d'aujourd'hui. Et ou as tu vu le temps de 18" que tu annonces, je n'ai jamais vu ce temps s'afficher. On voit bien dans la vidéo que ça ne dure pas 18 secondes. @Fred: ce que je décris dans mon "rêve" aurait pu se concrétiser bien plus rapidement sans ces lobbies qui s'empressent de traiter ceux qui essayent d'illuminés. Heureusement qu'on en a eu quelque uns qui ont persévéré...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
que chacun pense à sa manière et c'est bien, sa fait un débat. quoi qu'il en soit, jamais je ne me mettrais à l'électricité. 1). sa fait pitier, voir sa moto branché comme un téléphone portable dans la rue, j'en rigole... en plus on est pas à l'abri des vendales qui s'amuserais par plaisir de dégrader les bornes, voir les cables de notre moto qui relie à la borne (je parle pour les habitant en appartement ou leur brèle couche dehors sans garage) 2) j'aurais pas les sensation d'une vrai moto, sa ne me donne pas envie de mettre un casque écouteur comme la dit sas13 parce que même avec les meilleur technologie les plus moderne au monde, rien ne pourra détroner l'oreille de l'homme qui est parfaitement sensible à ce type de bruit que sa brèle dégage. moi sa me déprimerais un bruit dans un casque audio et non de ma brèle elle même. et 3) on va vraiment croire que l'électricité c'est l'avenir (attention, je ne me montre pas critique si sa semble l'être pour quelque un), avez vous pensez une seul second comment vont fonctionner les avions, hélicoptère, bateau, etc etc... il n'y a pas que le véhicule terrestre à moteur aux centre du monde. par exemple, pourquoi un train est incapable de fonctionner dans les grandes ligne sans de caténaire? il y a bien un problème sur la SNCF qui utilise l'électricité pour ses trains. sois c'est l'envie de faire un majestueux décor avec des cable (sa m'étonnerais) ou sois c'est parce que la SNCF voudrait évité de fabrique à chaque train, une mini central nucléaire qui rendrais le train mobile sans caténaire. les avions. beaucoup de parisiens ont été au bourget en 2012. vous avez sans doute vu une drole d'avion en provenance de belgique avec des aile disproportionné par rapport à sa carlingue. évidement on à fixé des panneau solaire sur les ailes. à votre avis, quel était le temps du trajet si il y en a qui ce souviennent? une journée entière pour relier Bruxelle et Paris alors qu'un avion normal ne mettra pas plus d'une heure. en plus les avions fonctionnent sans répite dans tout les aéroports. existerais il des batteries qui fonctionnerais 24h/24 sans besoin de les charger en cours de journée? maman!!! attendez vous à des retard monstrueux dans les aéroports quand on passera au tout électrique. enfin nos voiture... il est prouvé qu'un batterie de voiture électrique possède une autonomie de 240 km mais qu'après l'épuisement il faut en moyenne 2 ou 3h de charge. je pourrais relier péniblement Toulouse à Bordeaux. mais si je souhaite monter à Paris? je fais comment? je doit obligatoirement m'arrêter à Limoge qui est à peu près à 280 km de Toulouse pour charger ma batterie pendant 2 long heures? je perd du temps... ensuite la prochaine charge sera Bourges dans le Cher (18)? au moin 2 ou 3 jours pour relier Toulouse à Paris au lieu de 7 heure de route aujourd'hui. moi je jette l'éponge si c'est comme sa. bon j'ai été explicatif, mais l'électricité est malheureusement pas notre avenir. l'économie tournerais au ralenti. PS pour sas13. je suis passionné de l'hélicoptère. mon modèle préféré est l'AS 350 B3. l'hélicoptère dite Ecureuil. si on passe vraiment au tout électrique, tu crois que cette source d'énergie le fera décoller? parce que si on regarde de très près les caractéristique technique de cette appareil, pour qu'il décolle, il faut des moteur puissant qui propulse l'appareil. les pales et les hélice ne sont là que pour la stabilité de l'hélicoptère mais servent aussi pour le fair voler. quel est le moteur électrique le fera propulser dans les aires et décoller du sol?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
C'est bien ce que je pensais: la tesla ne correspond pas du tout aux specs annoncées, - soit 288 ch et 40 mkg - par tesla sur son propre site. quand on aura les valeurs réelles, on pourra discuter. en attendant, cette video promotionnelle m'est très suspecte: regarde les coupures, le ralentissement des autos....bizarre, pas de video en continu; et un 400 m en 18", ça ne t'interpelle pas ? tout cela me rappelle la "traversée de Paris" par Lelouch dont j.avais mis en pièces le bidonnage sur son propre site (mais je sors du sujet). Puisque tu as la valeur de puissance, as-tu aussi celle de couple ? mettons qu'elle fasse 60 mkg, quelles étaient les gommes pour qu'elle ne cire pas sur 1 cm malgré 60 mkg dès 0 t/m et même en traction intégrale ? Non, Sas, les choses sont loin d'être claires pour moi...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
C'est bien ton "rêve" Sas13. je propose donc qu'on revienne nous voir quand tout cela marchera. Parce que pour l'instant, on n'a ni les moyens de produire l'electricité, ni la batterie disposant d'une vraie autonomie, ni le moyen de recharger rapidement, ni le prix abordable. Quand il n'y aura plus qu'une de ces 4 conditions qui n'aura pas été résolue, on pourra commencer à s'enthousiasmer.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
et 560 ch pour la BM contre 416 pour la tesla, on arrive à 0,2ch/kilo pour la Tesla, et 0,3ch/kg pour la BM. Le rapport poids puissance est donc bien favorable à la BM. Mais, le comportement du moteur électrique, dont un bien meilleur couple, sur les premiers 400 mètres justifie cet avantage. Au elà des 400 mètres, je te l'accorde, la BM reprendrait l'avantage (d'ailleurs on le voit sur la vidéo, la BM rattrape la Tesla sur les derniers mètres. Et pour la validité de la vidéo, vu le nombre de journaliste présents, je pense qu'on peut certifier le résultat, qui n'a jamais été démenti, ni par les puristes BM, ni par la marque Munichoise.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Sas, j'ai résumé mais il y a plein d'anomalies dans la video (je les ai vues dès la 1° lecture)..................... Amicalement
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@tonycosworth: ou as tu vu que le rapport poids puissance était danse le rapport 2,2? 1,9 tonnes pour la BMW, 2,1 tonnes pour la Tesla
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Sas, je te trouve bien complaisant voire un peu naïf dans cette histoire de video: 1° Démarrage: tu vois bien que tout se joue entre l'adhérence d'une intégrale et une propulsion. 2° La suite, n'en parlons pas: entre le top départ et la borne d'arrivée il s'écoule environ 18", temps permettant aux 2 autos de dépasser largement le 220; comment peux-tu imaginer que cet avantage du départ ne soit pas pulvérisé par une auto dont le rapport P/P est environ 2,2 fois meilleur ? Bref je veux bien tout voir, mais il y a des moments où l'esprit critique et, évidemment, les lois de la physique doivent prendre le dessus. Le net est déjà suffisamment saturé de videos truquées pour qu'un mag auto ne s'y mette pas aussi en diffusant un spot pubicitaire qui le ridiculise par la même occasion...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Et pour en revenir au sujet, sans ces lobbies du pétrole, vous savez, ces tout puissants qui vous narguent avec leurs petro-dollars qu'ils ne savent plus comment dépenser, on aurait des centrales propres fournissant de l'électricité, on pourrait virer ces centrales nucléaires qui sont une réelle menace pour l'humanité. On aurait des bornes de recharge pour nos bécanes dans tous les troquets, avec recharge rapide le temps de boire une mousse, on irait arsouiller un peu avec notre bécane électrique qui déposerait sur place toute les vielles brêles à pétrole, on aurait des batteries ultra légères donnant 300 kms d'autonomie, et pour les nostalgiques, on aurait une option hifi dans le casque avec le bruit d'une MV4 ou d'une panigale... Alors de grâce, arrêtez de glisser des peaux de banane à ceux qui essayent d'y parvenir.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@fred: effectivement, plus de soleil entre 18h et 20h, quelques heures après le coucher du soleil.la centrale solaire Solar2 construite aux Etats Unis utilise des paraboles qui réchauffent des gigantesques réservoir de sels fondus. Au coucher du soleil, ce liquide chaud entraine en rotation des moteurs stirling qui produisent de l'électricité. La centrale solaire Solar3 permet de produire de l'électricité 16 heures après le coucher du soleil. Tu vois Fred, quand on veut, on peut. Voir la copie de l'article consultable sur wikipédia: La centrale solaire américaine Solar 2 présente la caractéristique de pouvoir encore fonctionner 3 heures une fois que le soleil n'est plus là. Le stockage de l'énergie est fait non pas à la sortie du générateur sous forme électrochimique dans des batteries, mais à l'entrée du générateur sous forme de chaleur (560 degrés Celsius) dans des cuves de sels fondus1, ce qui permet à la centrale de continuer à fonctionner en l'absence de soleil. Cette technique est reprise dans la centrale Solar 3 en construction à Alméria en Espagne, mais cette fois l'autonomie sans soleil va passer à 16 heures, ce qui lui permettra de fonctionner nuit et jour lors des périodes de fort ensoleillement. Ce type d'installation est destiné aux régions à fort ensoleillement comme la Californie ou le sud de l'Espagne.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Le biocarburant est une foutaise parmi beaucoup d'autres. Je ne rappelle pas le lien si intéressant que j'ai posté, n'est-ce pas, il n'est pas loin dans ce fil de discussion. Dommage, je lis bien des choses étranges depuis quelques posts, qui y trouvent réponse. C'est pas grave, on n'en a plus pour très longtemps. Bien sûr, je devrais le dire tout autrement, avec douceur et prévenance, pour ne pas braquer celui qui ne veut rien savoir. Mais après avoir écouté M. Jancovici, bien des certitudes de comptoir prennent un autre tour. Moi je m'en fous, je suis vieux. Et vous, et vos enfants ? Désormais, j'aurai plus de mal encore à assumer mon égoïsme : parce que je ne pourrai plus dire -Je ne savais pas- . Je ne prétends pas que j'épouse sans réflexion les démonstrations de Jancovici, me prenez pas pour un branque fini, évitez le procès en sorcellerie, toujours un peu facile. Mais il y a des éléments manquants sur lesquels il faut s'informer avant de déterminer, à titre personnel, ce que sera l'avenir de l'Humanité.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Nielda,j'ai pas bien compris, en quoi c'est mieux pour la qualité de l'air de produire de l'electricité en brulant le petrole dans des centrales thermiques plutot que directement dans le moteur? De toutes façons, la qualité de l'air n'est pas un probleme, les 2 problemes sont l'augmentation de la population, et sa mauvaise repartition sur le territoire. Meme si on en traite une des consequences ici, il restera toujours les phenomenes de delinquance, de consommation des matières premières, de bruit, d'approvisionnement en eau et en énergie, de traitement des déchets, etc. C'est la révélation du siècle : l'homme n'est pas fait pour vivre entassé comme des cafards.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bon,bah je ne suis d'accord ni avec Laurent D.3 (car on sait que le bio-ethanol, dans la situation actuelle, a un mauvais rendement et causera des famines) ni avec SAS, car produire de l'electricité en pleine journée, ça sert à rien (sauf à sponsoriser les fabricants de panneaux solaires chinois). Des sources d'electricité, on en a besoin l'hiver, en particulier entre 18 et 20h. Pile poil quand les panneaux solaires ne fournissent rien.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
en plus l'électrique va détruire des milliers d'emploi et de commerce incapable de ce reconvertir à l'électrique (car trop chère les investissement colossal), rien que pour réparer le réseaux électrique de nos moto actuel, c'est un casse tête chinois! il faudra former des nouveaux mécano "branché" et virer les mécanos pure mécanique... sinon trop cher de reformer tout ce petit monde... et l'électrique... maman, avec nos motos actuel on tombe régulièrement en panne à cause d'une petite batterie... pourtant elle n'assure qu'un infime parti de gestion d'énergie dans la moto! quand cette nouvel batterie qui controlera TOUTE la moto tombera en panne... je te laisse deviner la suite. consommateur et professionnel de la moto vont s'arracher les cheveux.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
sas, j'ai pas dis que le pétrole est propre. mais l'électricité tu crois sincèrement que c'est du propre? l'élimination des batterie, t'en fais quoi? y'en à des imbécile qui jette même des batterie de camions dans la nature. et si tu crois que le biocarburant c'est de la connerie, je t'invite à venir voir comment fonctionne nos bus à Toulouse. entièrement en bioéthanol. pourtant Tisséo qui est la régie de bus aurait pu placer des panneau solair sur les toit des bus et capter l'énergie du soleil comme tu dis. mais quand on entre dans les périodes ou le soleil ne fait pas beaucoup son apparition comme ne hivers, on fait comment pour que notre moto avance? je te jure, je te ment pas... les radars pédagogique qui fonctionnent de 90% des cas au panneau solaire ne fonctionnent plus quand le soleil est voilé!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
euh Laurent D.3, tu le trouve propre toi le pétrole? la catastrophe de l'Erica, la gigantesque pollution du golfe du mexique, les oiseaux mazoutés, les belles particules dans nos poumons, c'est bien?. L'électricité peut etre produite par des énergies renouvellables, le soleil nous envoie 10000 fois l'énergie dont on a besoin. Il suffit d'en capter 1/10000. Et les biocarburant c'est la plus grosse connerie humaine, les terres agricoles c'est pour la bouffe des humains et des animaux, point barre, pas pour mettre du carburant dans nos bagnoles et affamer l'humanité
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@Nielda... t'as peur des prévisions pessimiste de certain post. moi je t'invite à reregarder comment consomme le français et l'europe en energie électrique. pourquoi malgré les éoliennes mis en place, les barrage hydroélectrique et les panneaux solaires on à tant bien du mal à abandonner le nucléair et fermer toute les centrals? c'est à cause de l'emploi? peur d'envoyez ses pauvres ouvriers au pole emploi? en plus l'allemagne qui consomme zero énergie nucléaire puisqu'ils utilisent que l'éolienne et autre énergie "propre", pourquoi viennent ils acheter notre électricité? plus compétitif ou autre mystère? regarde. je t'invite à suivre de près les périodes de gèle exceptionnel. en 2010 et 2012, le réseaux électrique avait failli frolé la catastrophe (black-out) à cause d'une surconsommation d'électricité lié en majorité par des chauffages électriques... c'est impossible à ses période que si il n'y avait que les barrages et éolienne en activité, on aurait évité la catastrophe. impossible. les centrals ont joué un role primordial dans ce problème prédit à l'échelle national. si jamais nos pauvre deux roues seront branché comme des téléphones, des mixeurs, des lave linges ou des chauffage... en cas de gèle ou canicul (évidemment qu'il faut bien utiliser les climatiseurs quand il fait 35 degrés), tu crois sincèrement que nos ligne haute tension vont encore supporter la demande d'énergie encore plus supérieur? moi je dis l'avenir ce situe dans le biocarburant. perso cette moto ci dessus, je la trouve laid! pas de pots, j'ai l'impression de rouler avec un tambour de lave linge avec ce truc.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@tonycosworth: tiens, tu va pouvoir vérifier par toi même en regardant la vidéo qui montre l'échange entre la Tesla S et la BMW M5. Et c'est bien l'électrique qui démarre plus fort! Voici le lien: http://www.motorlegend.com/actualite- automobile/bmw-m5-f10-vs-tesla-model- s/7623.html
Bestof: 
0
Lectures: 
0
je suis pour le biocarburant mais contre l'électrique! je rejoint entièrement JOJO ALBERT sur le sujet. l'électrique c'est ZERO avenir! moto électrique = plus de central nucléaire en vu = plus de risque comme fukushima... pardon, pas fukushima... parce que leur catastrophe nucléaire c'étais à cause d'un tsunamie bien qu'il n'en existe pas en france! je vais corriger par tchernobile. moi même je ne serais pas assez débile d'allez mettre de l'oseille dans une moto qui fonctionnent avec une source d'énergie minable, ce serait comme me pointer un canon de 357 magnum sur la tête.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Sas, tu vas commencer par m'expliquer comment une berline de 2108 Kg, 288 ch et 40 Mkg peut taper une M5; Quant au rapport P/P du moteur seul auquel tu fais allusion, j'aimerais bien des chiffres sérieux........................ Berard: ton lien fait 92 minutes ! Quant à Jancovici, je te signale qu'il roule en Diesel qu'il a fait postFAPer..........................Nielda: Oui, pour les petites motos urbaines, et seulement pour elles.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
les industriels français??? Ceux partit pour l'étranger ? donc les chinois ou les ricains qui rachétent les brevets.........on est d'accord......là! V a tous
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Sas et Manx, entièrement d'accord. Ce qui m'agace au plus haut point sur le sujet, c'est cette réponse qui renvoie vers le "faudra créer des centrales (nucléaires ou à charbon) qui vont encore plus polluer, et le recyclage des batteries, etc...On a le sentiment que les lobbies pétrolier ont allumés cette mèche, et ça y est, le coup est parti, et tout le monde rebondit là dessus bêtement. S'il faut comparer avec le pétrole, alors parlons des stations services, des dépots d'hydrocarbure, des raffineries...partout des sols pollués pour des années. Quand on dépollue (ce qui se fait partout pour urbaniser ces anciens sites) on enlève la terre par dizaine de m3 pour l'envoyer dans des centrales de dépollution à des centaines de kms parfois, pour la rapporter dépolluer, ou en ramener de la "fraiche", et tout ça par camion, donc diesel, donc repollution. Faites le compte de site concernés dans vos villes, communes ou villages, on n'est pas sorti le cul des ronces, comme disait un copain. Il faut comprendre que si l'électrique avait pris le dessus à la fin du 19è, l'air serai forcément plus sain. Maintenant on n'aurait pas le moteur thermique et ses sensations, ok, mais dans les grandes villes on respirerait mieux, c'est tout et c'est important. Nulle part ils n'est dit que l'électrique va remplacer le thermique, rassurez vous, on ne va pas vous enlever vos jouets. Mais certains réfléchissent à une ALTERNATIVE pour aller vers le mieux, il en va de l'avenir des sports mécaniques, la FFM l'a bien compris, et d'autres aussi. Et que des français s'impliquent dans ce dossier, c'est important, car comme le souligne Manx, les américains et autres chinois ou japonais avancent à grand pas. Nos industriels français ont tout intérêt à s'investir dans les énergies alternatives, et l'électrique en fait partie. Et puis elle a de la gueule cette meule, même si elle fait wiiiizzzzzzzz, elle doit arracher plus que bien des bécanes de série.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@fred: et pourquoi tu la brancherai à 18h l'hiver, alors que tu as un tarif de nuit à partir de minuit?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
j'ai bien réagit lorsqu'un commentaire s'est indigné des conditions de vie des mineurs qui extraient le lithium, il ferait bien de regarder un peu du coté de ceux qui extraient son précieux pétrole. Quand au lithium, même si les réserves mondiales ne sont pas inépuisables, ce n'est pas un métal dangereux ou nocif (comme le bon vin, à dose modéré!), on en fait même des médocs et il se recycle bien, Tesla a mis au point un procédé efficace et non polluant. Il reste à améliorer la quantité d'énergie accumulée dans les accus
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Sas13, c'est bien de dire que t'es en situation de surproduction la nuit...mais si tu branches la voiture à 18h, on n'est pas plus avancés, surtout compte tenu du temps de charge.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
moi ce qui me plait en moto, c'est pas le bruit, c'est l'accélération possible grace à un rapport poids/puissance favorable. Et dans ce domaine, l'électrique est bien meilleur que le thermique. La tesla S électrique a battu la BMW M5 à l'accélération. Le seul problème, sur un véhicule électrique, a mon gout, c'est l'autonomie. Donc des progrès à faire encore dans ce domaine. Quand à la recharge de ces véhicules électriques, s'ils ne dépassent pas 20% du parc, ne demanderont pas une seule centrale de plus, vu qu'on est en sur-production la nuit et à d'autres moments de la journée, juste pour pouvoir passer le pic de 18h en hiver. Concernant l'autonomie encore faiblarde, il faut savoir que 80% des deuxième véhicules dans un foyer font moins de 100 Kms par jour. Un engin qui convient à 80% des situations se doit d'avoir plus de diffusion
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je redonne ce lien, sans grand espoir mais c'est pas grave : http://videos.senat.fr/video/videos/2012/v ideo12508.html
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Manx, tu raisonnes argumentes et réponds très bien , écris très bien; Problème: comme alternative au piston, tu ne raisonnes que sur le "tout électrique" auquel je ne crois pas du tout personnellement (en électrique, je ne vois de jouable que l'hybride, donc sur 4 roues). Pas un mot sur la pile à combustible, par exemple...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
MANX je comprend que ta Norton rame au cul de mon 10R ( j'adore les Norton , les ancienneshein) mais je repete que je me fout du moulin a café et que pour moi un moteur ça a des pistons et que ça fait du bruit. C'est pas au bout de 36 ans de moto qu'un mec va me convaincre de changer pour faire plaisir au industriels car de toutes façon si les français monte a ce niveau ils feront faire ailleurs quand meme , donc leu moulins a café ils se les care . Et tout les vrais motard passionné veulent des pistons. Tas théorie de monsieur je sais tout ne m'interesse pas . moi c'est GAZZZZ c'est pas wiiiiiiiiiiii
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Décidement, y'en a qui font semblant de pas comprendre, ou que la passion aveugle... La moto électrique de vitesse, c'est : 1) Un fantastique laboratoire de recherche sur un autre mode de propulsion que le thermique, et rien d'autre. 2) Ce n'est donc pas une alternative aux engins actuels, dont la puissance et les gros décibels émoustille certains... 3) Il s'agit avant tout (le soutien de la FFM est assez clair là-dessus) de montrer aux pouvoirs publics que quelque chose se fait en matière de "développement soi-disant durable", et surtout, surtout, de calmer les associations de bobos qui feront, à court terme, fermer tous les circuits (de vitesse, et aussi de cross). Accessoirement, on rappelle que certaines motos électriques (et leurs pilotes) ont fait en 2012 des chronos - à Magny Cours notamment - qui les aurait qualifié au Championnat du monde superbike... Encore plus accessoirement, je rappelle que les "péruviens" ou "boliviens" exploités ou sous-payés pour extraire du lithium : 1) Extraient ce lithium pour que vos "Ipod" et autres appendices téléphoniques fonctionnent. 2) Ils ne sont pas plus exploités ou sous-payés que les Nigérians ou les Gabonais qui transpirent pour extraire le pétrole pour que nos chères motos thermiques à "bruit viril" comblent notre passion, et fonctionnent... 3) Chacun reste libre de faire comme il veut, comme en 1910, on était libre de continuer à faire ses trajets en charrette à cheval plutôt qu'avec une "De Dion" ou une Norton... Et enfin, on connait des bonnes âmes (les mêmes...) qui diraient, dans 10 ans : "Ahhhh. Quel dommage ! pas un seul industriel français pour avoir osé travailler sur l'électrique : Il n'y a que des chinois ou des américains..."
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Pt1 je kiff trop les vrais motards moua ,a la fois marginal et terre a terre,touche pas a mon moulin,merci il en reste encore........ V a tous.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
MANX qui parle sans savoir ce que font les gens avec leur moto je te propose de venir avec la tienne avec moi a Magny-Cours ou je suis souvent et tu va voir a quoi servent les autres rapports . . Mais si tu a bien lu l'article (ce que je doute ) ça parle de moto electrique sur piste . Nul a chier ses breles .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Ah oui, j'oubliais... elle est vachement "française", cette moto d'assembleur... arf arf.....

Pages

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Les derniers essais MNC

Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ? 

Invaincu sur le (Paris) Dakar depuis 18 ans, KTM lance cette année une nouvelle moto typée trail : la 790 Adventure. En face d'elle se dresse une autre grande nouveauté : la Ténéré 700 avec laquelle Yamaha compte s'imposer commercialement. MNC teste ces deux montures et livre son pronostic.
Tous les Duels 4 commentaires
Essai Africa Twin Adventure Sports 2020 : plus accessible mais moins abordable

La nouvelle Africa Twin Adventure Sports perd 50 mm de hauteur de selle et 5 kg, tout en faisant le plein de technologies et de centimètres-cubes supplémentaires. Mais cette déclinaison plus routière de la Honda CRF1100L 2020 fait payer au prix fort ses inspirations venues d'outre-Rhin... Essai complet.
Trail 16 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 13 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires

Essais MNC

Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ? 

Invaincu sur le (Paris) Dakar depuis 18 ans, KTM lance cette année une nouvelle moto typée trail : la 790 Adventure. En face d'elle se dresse une autre grande nouveauté : la Ténéré 700 avec laquelle Yamaha compte s'imposer commercialement. MNC teste ces deux montures et livre son pronostic.
Tous les Duels 4 commentaires
Essai Africa Twin Adventure Sports 2020 : plus accessible mais moins abordable

La nouvelle Africa Twin Adventure Sports perd 50 mm de hauteur de selle et 5 kg, tout en faisant le plein de technologies et de centimètres-cubes supplémentaires. Mais cette déclinaison plus routière de la Honda CRF1100L 2020 fait payer au prix fort ses inspirations venues d'outre-Rhin... Essai complet.
Trail 16 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 13 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires