• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DES MOT(O)S ET DÉBATS MNC
Paris, le 19 juin 2014

L'électronique et les motos : l'évolution (techno)logique ?

Régulièrement, MNC décortique un thème lié à la pratique du deux-roues en donnant la parole aux principaux acteurs du monde de la moto. Premier sujet de cette rubrique Des mot(o)s et débats : l'électronique et sa croissance rapide sur les motos.

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
René, je ne dis pas qu'on peut tout controler. Au contraire, je suis conscient de ne pas etre infaillible. Et que ne pas croire que l'abs me sauvera la mise incite à plus de prudence. Et que le jour où je ne l'aurai pas été assez, l'abs n'y changera pas grand chose. Et enfin, avant de mettre des bidules electroniques, faudrait deja que les motards apprennent à freiner correctement. Ne pas terminer un feinage avec son frein avant, c'est le meilleur des abs.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Patoch46, tu devrais relire les pots de Jean Némar : evidemment la conséquence de l'abs est d'eviter le blocage en cas de freinage d'urgence. Le probleme, c'est que le fait même de savoir qu'on a un abs augmente la prise de risque, et donc le nombre de cas où il ionterviendra...jusqu'à ce que même l'abs ne puisse plus nous sauver la mise. De toutes façons, c'est pas la peine de se pignoler sur le sujet, j'avais deja mis un lien vers une etude americaine sur le sujet. Qui disait en gros que l'abs ne diminue pas les accidents corporeils. Et que les accidents materiels qu'il permet d'eviter compensent tout juste le surcout engendré par l'abs.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je pense René que comme beaucoup d'autres sur le Fofo et tant mieux pourvu que ça dure , vous n'avez jamais été confronté à ce qu'est un freinage d'urgence . Un système ABS n'est pas une aide au pilotage , il ne t'aidera pas aller plus vite , il te sauvera juste la mise dans des situations extrêmes où il n'est pas du tout question de vitesse et heureusement très rares . Pour les hypersports t'es juste à côté de la plaque , de mon humble avis tu n'as jamais serrer le frein AV des sportives dernier cri ou même des roadsters sportifs dérivés .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
et Vu l'utilisation peu extrême de ma moto etc...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Sur une moto sportive Patoch t'as peu de chance (ou de malchance) de bloquer la roue av, soit que tu le fais exprès, soit le contraire sur un freinage d'urgence, mais même là, si tu n'es pas sur une route de mauvaise qualité ou par mauvaise météo, t'as moins de risque qu'un autre type de moto de bloquer. Pourquoi? ben jvais te le dire (ça me rappelle un certain Sa.ko:-), pask t'as plus d'appui et de feeling du train avant sur une sportive; donc ton cerveau est plus directement relié. Et @ Guigui(pourquoi gpz au fait?), faut pas prendre les autres pour des imbéciles "dans leur tête", on fait tous ce que tu dis, "réfléchir analyser anticiper", sinon nul ne serait là pour en parler. Moi aussi sur les 35 ou 40motos que j'ai eu, je n'en ai eu que 3 avec abs, et encore aujourd'hui je suis avec une vieille sportive (à carbus!) de 2003 comme toi et je ne peux pas dire que j'en suis malheureux, tant je privilégie d'autres agréments mais bon, si j'ai l'occasion et l'utilisation peu extrême de ma moto (pas de piste), le freinage assisté ne sera pas un -frein- d'achat pour moi. Cela dit, il y des différences de freinage entre les motos abs ou pas, et aussi des différences de dosage. J'ai essayé la new cbrf650 (abs donc), pas facile de freiner gentiment, on est vite sur un freinage d'outre-tombe, surtout sur un freinage réflexe. C'est sûr que ça freine mieux que ma zzr, mais l'attaque du frein ça surprend, t'as intérêt d'avoir du doigté sinon tu fais un vol au dessus de la moto, au point que je suis pas sûr que l'ergonomie de cette moto ait été bien étudiée pour encaisser autant sans mettre en difficulté son pilote (dur de bloquer les bras sur de si puissants freinages).
Bestof: 
0
Lectures: 
0
pas d'abs sur ma voiture, ni sur ma moto... mais je sent un truc bizarre la haut dans ma tête, bizarre ce truc.. ho un cerveau ! je crois que je peut l'utiliser pour réfléchir, analyser, anticiper... remballez vos transistors !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
+10 Jean Némar... C'est gadget c'est pour faire payer plus, sous prétexte de sécurité... ça marche à tous les coups ! à l'achat et en entretient... Après on change de brelle plus souvent : après 5 ans on a tellement peur de tomber en rade :-( Mon CBR 954 est de 2003 : injection et basta. Je le garde jusqu'à la mort, d'elle ou de moi, pour retarder au maximum cette heure fatidique ou je poserai mon cul sur une bécane qui réfléchit à ma place sur le dosage de gaz, de freins, la direction, les suspattes....
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bonjour à tous. Tout à fait d'accord avec René et Jean Némar ( qui est par ailleurs un excellent joueur de foot ) trêve de plaisanteries. J'ai vu dire les mêmes choses que J.N. et passer pour un dinausore rétrograde. Trop c'est trop, trop coûteux et bien souvent inutile pour rouler aux vitesses auxquelles on est soumis sur le réseau routier traditionnel. Perso j'ai 2 vieilles motos ( déjà dit, BM K 100 RS de 86 sans ABS et près de 300 OOO km et ER5 de 98, avec 140. 000 km) sans aucune assistance et ma foi je roule pas mal,23 .000 par an j'ai 69 ans et permis passé en 95 à 50 ans. Je ne me prends pas pour un pilote, loin s'en faut, mais tjrs à l'écoute de mes modestes possibilités. Voilà A+ Motardement Vôtre.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Heu René , j'ai un doute , est-ce que je m'exprime en Français ? Où as tu vus que j'ai dit qu'un bon freinage c'est quand on bloque les roues . J'ai dis et je vais donc encore une fois me répéter que l'ABS est là au cas où et que le déconnecter n'influe en rien le pilotage à l'inverse d'un TC mais par contre plus que sur n'importe quelle autre moto , une hyper sport peut perdre l'avant sur un freinage d'urgence car légère , freinage AV surpuissant et guidon bracelet bas qui donne peu marge de rattrapage .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Euh Patoch un bon freinage n'est pas forcément un blocage de roue, mais un freinage efficace et dosable. Sur piste où on enchaine les gros freinages et les grosses accélérations on a besoin de connaitre parfaitement les réactions de sa machine, et en cela les dispositifs électroniques n'apportent pas des réponses franches, sauf si les dispositifs sont d'une extrême qualité (très chers donc). J'ajoute que pour un pistard débutant, c'est bien mieux d'apprendre sans... Ton objection Patoch appelle une autre question: faut pas que l'abs généralisé "dilue" la qualité des éléments de freinage.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je ne vois pas l' intérêt de déconnecter l'ABS même sur une sportive car il est là justement pour le cas où et encore plus utile sur une sportive qui a un freinage très performant et donc un risque de blocage de la roue AV plus important surtout que avoir ou pas l'ABS ne change en rien les réactions de la moto ce qui par contre n'est pas du tout le cas d'un TC .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
C'est un point de vue qui se défend tout à fait s'agissant du tc Mike. La conduite sans artifices c'est la meilleure façon d'appréhender correctement son environnement, et d'adapter sa conduite en conséquence. En cela ça rejoint le point de vue de JNémar. Perso ce n'est pas ça l'absence de tc ni même d'abs qui m'a fait vendre mon B12 que j'ai gardé 4ans1/2 quand même (un record de détention pour moi!), mais pour d'autres raisons, surtout que les pneus ont encore évolué -on n'en a pas parlé- depuis quelques années.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Sans tc il est évident de faire de légère dérobade de l arrière et moi Perso ça me rassure car ça me signale que le sol est glissant et que je doit anticipe et pas prendre d angle
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Par contre sur une moto sportive, faut que les systèmes soit déconnectables, c'est évident, que ce soit sur les motos de vitesse ou de sm/enduro. C'est certainement ce qu'il y aura lorsque l'abs sera obligatoire. Pour les autres motos on n'aura pas le choix, ça veut dire qu'il faut assumer une confiance totale dans toutes les qualités d'abs, ce n'est pas pour me plaire mais c'est comme ça, j'aurais préféré du déconnectable partout, d'autant qu'on peut faire de la piste aussi avec un roadster sportif... On peut le faire, mon fils l'a fait avec un er6 abs, mais il a préféré quand même sa fazer en étant démuni, tout en améliorant ses perfs. L'abs c'est pas la panacée, je pense qu'on le sait tous, Napo plus haut le confirme aussi, mais c'est souvent un plus de sérénité sur deux roues au quotidien, surtout en conditions difficiles. Autrement l'anticipation on la pratique tous, il suffit d'1 baisse de vigilance ou d'1 méforme passagère pour qu'on trouve son utilité suffisante.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
La vérité aussi c'est que le nombre de fois où l'ABS te sauve la mise est insignifiant d'où l'impossibilité des chiffres à démontrer ou non son utilité , dans mon cas , 40 ans de plus ou moins gros cube , hé oui permis A à 16 ans à l'époque , je suis tombé deux fois à cause de ça (freinage d'urgence) et deux autres fois , j'ai eu très chaud , doit on remettre en cause l'utilité de ce système pour autant . En clair tu peux peut être passer ta vie de motard sans que cela te serve , il est juste là au cas où et puis cela dépend aussi de l'usage qu'on a de sa moto , si c'est pour des balades hebdomadaires sur des routes et des conditions choisies , tu en auras moins l'utilité que le motard qui utilise sa moto par tout temps et surtout dans des grandes agglomérations .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Ben moi j'ai compris les déclarations de JNémar, et ne remets pas en question les statistiques. J'ai compris aussi l'homéostasie du risque (ouf je l'ai dit). Après l'aspect psychologique joue pour beaucoup. On se sent plus secure avec l'abs, voire d'autres dispositifs anti-blocage (tc et ad) dans des conditions pourraves comme Shoto par exemple sous les tropiques, avec une nature exubérante et des revêtements inégaux. Comme Shoto je roule par tous les temps, et quand je roulais sous la pluie battante sur autoroute (de nuit parfois) en cbf munie du c-abs, c'est franchement rassurant. J'ajoute que le "c" de freinage "combiné" est un aspect presque aussi rassurant que l'abs lui-même. J'ai connu les deux systèmes abs et c-abs, et même les trois si je cite l'Atlantic 250 que j'avais qui ne comportait que le freinage combiné et que je trouvais déjà extra pour ça (pas d'abs donc).
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Jean Némar , j'abonde dans ton sens sur pas mal de sujets mais ce n'est pas des chiffres de statistiques difficilement interprétables dans ce cas précis car les situations ne sont pas prises en compte qui te donnent raison . La vérité c'est que le freinage ABS te permettra de freiner plus court sur le mouillé ou le gras humide et même sur le sec en cas de freinage panique ce qu'on appelle un freinage d'urgence et surtout t'éviteras de perdre l' avant . Ton erreur c'est que tu confonds freinage d'urgence et freinage retardé .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Shoto. "Au final, la question ne serait pas de savoir si les gars ont moins d'accidents (causes multiples)avec l'ABS". Et pourtant si, c'est EXACTEMENT ça la question !! Parce que c'est exactement comme ça que Bosch a vendu l'affaire à la commission européenne, pour le rendre obligatoire. Et c'est exactement comme ça qu'a fait Dekra pour tenter le même coup avec le contrôle technique. Il a prétendu que ça diminuait le taux d'accident. Alors qu'on sait tous, depuis le rapport MAIDS, que c'est faux !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas. On vous dit que le taux d'accident avec ABS ou sans ABS est le même, mais vous restez quand même persuadés que l'ABS diminue le taux d'accident. Je pense que vous êtes en train de me taquiner. Je n'ose pas me l'expliquer autrement...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@Jean, pour toi 10% d'un côté et 10% de l'autre et donc tu en déduis que l'ABS n'a pas fait ses preuves ! Sauf que la fonction de l'ABS est d'éviter la gamelle lors de freinages délicats mais pas d'éviter les portes qui s'ouvrent et ... Evidemment qu'il faut aussi raisonner dans le détail. Je prends 2 cas de figure (distance pour s'arrêter suffisante sauf qu'il a du sable au sol) Sans l'ABS je m'arrête mais je chute à la fin, avec l'ABS je m'arrête et je ne tombe pas : si tel est le cas, pour moi c'est utile. Cette nuance les stats l'ignorent justement. Au final, la question ne serait pas de savoir si les gars ont moins d'accidents (causes multiples)avec l'ABS, mais plutôt de savoir s'il t'évite la chute à la fin d'un freinage délicat et imprévu. Les stats ne répondent pas à cette question . Si tu considères que l'ABS ne permet pas d'éviter la chute dans mon hypothèse, on rentre alors dans un autre débat. Donc non pas de confusion de ma part, juste une approche différente de la tienne. Mais je m'arrête là, car suis favorable au dispositif, je ne suis pas un représentant de Bosh.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
En fait c'est l'arrière qui bloque !!!!!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Perso , je pense tout simplement que J.Némar et les autres qui contestent le plus niveau sécurité de l'ABS n'ont , tant mieux pour eux , jamais eu a devoir faire un freinage d'urgence du genre une voiture qui pile sans raison , une portière qui s'ouvre alors que tu remontes la file , un piéton ou un chien qui traverse d'un coup etc etc sinon il comprendrait que l'analyse statisticienne a ses limites . Hopkins , Bah en fait les Harley n'ont jamais vraiment eu besoin d'ABS , vas-y essayer de bloquer la roue en freinant avec une Harley .Arf
Bestof: 
0
Lectures: 
0
L'abs divise toujours autant..... L'homeostasie du risque est réelle mais ne concerne pas l'intégralité de la population motarde. Je pense faire partie de ces motards qui ne considèrent pas l'abs ou le tc comme des équipements de PERFORMANCE, mais comme un equipement qui peut m'aider à me sortir d'une situation potentielle de perte de contrôle de la moto, voire d'accident, et ce sans changer ma façon de conduire. Sachez que j'avais une bmw k 1300 r et suis passé à un xjr 1300.....eh bien j'ai vite revendu ce xjr car je me suis fait quelques frayeurs type blocages de roues, patinages en réaccélaration, TOUT EN ROULANT BEAUCOUP PLUS DOUCEMENT!!!!!.....mais bon ....gros poids....gros couple....chaussée un peu glissante ...(d'ailleurs j'admire ceux qui parmi vous arrivent à analyser en permanence l'état de la chaussée et ne jamais se faire surprendre.....faudra m'expliquer). J'ai racheté un k1300 r et je roule à nouveau (très raisonnablement je précise) sans ces frayeurs désagréables.... Donc: je considère être l'exemple contraire de cette théorie de l'hémostasie du risque et je pense ne pas être le seul. pour finir j´ai pas l'impression par exemple que les mecs en harley equipées de l'abs roulent plus vite que ceux qui ne l'ont pas....et là il s'agit d'une vraie sécurité car ces engins sont depuis toujours très lourds et sous-équipés en freins......au moins maintenant les mecs ne bloquent plus les roues au moindre freinage (et pas forcément d'urgence......).....je sais j'ai donné avec Harley sans abs. Freiner à moto c'est pas comme l'orthographe......faut éviter les virgules.....
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Jean Nemar..... je suis aussi d'accord pour dire que malgré l'ABS et autres aides électroniques, le motard reste vulnérable et que ces artifices n'empêcheront pas l'accident, mais pour mon expérience perso, je peux compter t'assurer avoir évité le pire grâce à l'ABS. Je concède néanmoins que les premiers ABS m'ont réservé de bien mauvaises surprises en rallongeant considérablement une distance de freinage où sans ABS je me serais arrêté bien avant !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
J'abonde dans le sens de Patoche46 pour l'utilité de l'ABS..... les freinages d'urgence je n'ai pas la capacité à les gérer seul, par instinct de survie je vais bloquer ma roue avant et patatra ! Pour les bm'istes ABS + Telelever = Assurance Vie !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Shoto. "J'ai un copain qui remontait les files avec sa rt1150 ABS et qui s'est fait renversé : l'ABS ne sert à rien dans ce cas et pourtant si je m'appuie sur tes propos il entre dans les stats des motos accidentées avec ABS (1/10)". Et alors ? Il n'y a pas que les motards avec ABS qui se font renverser par une voiture ! Donc ce cas de figure n'influence pas le résultat. Tu fais toujours la même erreur, comme Biki. Tu cherches à raisonner dans le détail de chaque accident. Le calcul statistique permet justement de s'affranchir de cette approche, qui est fausse. La seule question à laquelle il faut répondre c'est : est-ce que le fait d'avoir un ABS sur sa machine diminue globalement le taux d'accident ? La réponse est non. Si tu as du mal avec l'ABS parce que le résultat va à l'encontre de ce que tu crois, transpose la question ! Est-ce que le fait d'être un homme ou une femme influence le taux d'accident ? (là, il paraît que la réponse est oui). Mais tu vois que dans ces cas-là, on ne va se demander si ça change que la femme est blonde, que l'homme a des enfants ou qu'il est chauve. La question est simple. Homme ou femme, quel taux d'accident ? ABS ou pas d'ABS, quel taux d'accident ? J'ai vraiment du mal à comprendre qu'on n'arrive pas à comprendre un truc aussi simple...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Merci René. @Jean, je fais 100 à 200 km / jour (selon les périodes) avec une GSXF650 (auparavant un cbf1000) cad une moto qui ne nécessite pas, du fait de son couple et de sa puissance modestes,toutes ces béquilles(à part l'indispensable ABS que je n'ai pas puisqu'il s'agit d'une occasion). Avec ma vive speed1050, que j'utilisais peu ( weekends et ponctuellement la semaine), c'était une autre histoire quant à l'utilité du TC, en tout cas pour celui qui roule tous les jours, au regard de la vivacité de la bécane. Habitant sous les tropiques, malgré la pluie abondante et des routes remplies de pièges, je roule toute l'année! En matière de sinistralité, la question serait de savoir si sur les 25 accidents cités l'ABS aurait dû permettre d'éviter le choc. J'ai un copain qui remontait les files avec sa rt1150 ABS et qui s'est fait renversé : l'ABS ne sert à rien dans ce cas et pourtant si je m'appuie sur tes propos il entre dans les stats des motos accidentées avec ABS (1/10)! Pour moi, l'ABS sert à éviter (parfois) la chute si j'ai foiré mon freinage (ça arrive) malgré les précautions prises et ça me suffit.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Dernière chose, les gars, sur l'abs. Je n'ai tjs pas réussi à savoir si dans la grande marche vers l'infantilisation de la sécurité routière à la mode bruxelloise, l'abs sera deconnectable ou pas...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Joueur par nature, je n'ai pas beaucoup d'electronique sur mes motos, et pourtant... D'un speed triple 2005, je suis passé au 2013, pour le cadre, le meme moteur, mais aussi l'ABS ... Et aujourd'hui, ma seconde moto est un KTM690SM, mais aprés 2 gamelles à la con, parceque j'ai acceléré comme un bourrin dans un virage ou au démarrage et que, pas de chance un gentil automobiliste m'a laissé un peu de gazoil (ignorant que je roule au super !), bin je me pose plus que serieusement la question de changer pour le ducati 821 avec tout ses modes de conduite et son DTC (tracion control, pas Dans Ton Cul !! bande de taquins !). Alors l'electronique, je dis oui, pourquoi pas, mais je suis père de famille et je roule depuis maintenant 25ans, age de mon permis 125 à 16ans...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Fan. Eh oui... si on laisse faire, bientôt c'est dans un Apple store que tu iras acheter ta bécane. Je ne plaisante qu'à moitié. Google s'est mis en tête de développer des voitures (qui se conduisent ttes seules)...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Biki, le fait que le motard se vautre seul ou pas, avec ou sans abs ne change rien a l'affaire. Pour essayer de comprendre le principe statistique, regarde l'exemple que j'ai donné à Shoto. Je veux pas être désagréable, mais quand je vois comment certains ont autant de mal avec un principe aussi simple, je me dis que les vendeurs de bidouilles électroniques ont de beaux jours devant eux...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Shoto toujours. Evidemment que les stats prennent en compte le nombre de motos avec ou sans abs. Sinon, le calcul n'aurait aucun sens. Par ex : 1000 motos, 250 avec abs, 750 sans. 25 accidents avec abs, 75 accidents sans. Dans les 2 cas, c'est 1/10. Donc le fait d'avoir ou pas un abs ne change rien au taux d'accident.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Shoto. Tu roules comment quand il pleut à verse et quand il fait super beau ?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bravo pour les autests réguliers Shoto, un exemple à suivre dans tous les cas.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
AU SECOURS ........je veut une vraie moto encore....... rendez moi mon 500 mach III , mon 750 H2 , mon Z 1000 j ,,,, enfin bref tout ce qui se réparait sur le bord de la route . Je roule aussi en moderne ou a part tendre la chaine on ne peut rien faire d'autre mais purée l'avancée est aussi un recule , je veut faire de la moto , pas du robot . Donc toujours une ancienne de coté dans le garage
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Mon casque (c3)est noire aussi!!!!! Avoir une moto avec ABS (plus le cas actuellement) n'a pas donné une conduite plus "agressive" en ce qui me concerne!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@JeanNémar, la logique statisticienne (utile) a ses limites. Prend-elle en compte le nombre de motos avec ou sans ABS? Et surtout, en évitant de faire le tri, elle oublie que l'ABS n'est utile que dans certaines circonstances. Si tu arrives à fond les ballons et que la distance de freinage est insuffisante, l'ABS n'y changera rien,... Je croise tous les jours des allumés qui roulent comme des malades même sans ABS, tout est affaire de comportement. Je ne pense pas que les mecs qui ont l'ABS soient plus imprudents, dans l'absolu ce sont souvent des pères de famille raisonnables qui choisissent cette option pour plus de sécurité. L'équivalence en matière de sinistralité pourrait peut être s'expliquer par la nature des accidents. Pour le savoir, il faudrait une étude plus poussée. @Patoch46, J'habite dans le 974 où, à l'exception des voies rapides situées sur le littoral, les routes sont sinueuses ,étroites et très souvent dégradées (nid de poule, boue, végétaux,...) Cet environnement (si "tu le pratiques") t'oblige donc à avoir un minimum de dextérité, de bien connaître ton véhicule et de garder la tête froide (beaucoup plus qu'en métropole) sous peine de te retrouver dans le fossé. Au passage, les gars en Z ou en R1 y font plus rarement les malins. Et donc sur des motos coupleuses ou très puissances, comme le souligne René, le TC a son utilité. Mon cerveau commande à ma main, et pourtant avec ma Speed 1050(vendue il y a peu), il fallait être particulièrement vigilant sous la pluie, et avec le gazole au sol, la sérénité n'y était pas toujours. Avec ma GSXF650 ce n'est pas nécessaire. A l'inverse, pour un blocage de roue au rétrogradage, pas besoin de béquille électronique, car c'est simple de l'éviter et on peut généralement rattraper le coup si cela arrive. Je suis cependant pour des systèmes déconnectables (liberté pour l'utilisateur), car je considère qu'un motard doit aussi savoir freiner sans assitance. Perso, je vais régulièrement tester mes réactions le weekend (freinage de trappeur,maniabilité...) dans la ZAC de ma commune :c'est ma piqûre de rappel pour ne pas oublier que ma moto n'a que 2 roues, pas de carrosserie et qu'elle est puissante en comparaison avec une voiture.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Mince JNémar, j'ai un beau casque noir mat (fg17), mais c'est vrai que j'y pense à chaque fois au casque de couleur clair, mais je ne peux m'y résoudre. Je prends à chaque fois de jolis casques un peu passe-partout vu que je vais changer probablement de moto entre deux. Tout ce que tu dis est intéressant et probablement vrai. Me concernant, ayant alterné et alternant encore les deux, avec et sans abs, je continue à me laisser une marge de sécurité sur une moto en étant équipée. Pas sûr que je me laisserai toujours la même marge à l'avenir si je ne conduis plus que des motos-abs, mais quand même, étant donné qu'on est parfois surpris par la façon dont réagit le système, je pense qu'on va continuer de faire gaffe inconsciemment. Moi je sais que ça me rassurerait de l'avoir par moments. Le TC aussi sur un tgros cube, ou même sur une moto légère mais coupleuse comme sur la F800s que j'avais avec un arrière qui délestait facilement. Ca dépend de la moto donc et aussi de la conduite qu'on a, plus ou moins dynamique. Avec la cbf, ça l'a moins fait, "grâce" au couple un peu moindre et que j'étais un poil plus "assis" sur la moto que sur le bandit. Quelqu'un a parlé plus haut de l'anti-drible, pas forcément indispensable non plus en effet, sauf si on a un moteur brutal (sur terrain humide) ou si on fait de la piste avec un gros cube pas toujours conciliant. Bon, je ne suis pas là pour défendre spécialement l'électro mais je pense que sur les gros cubes en particulier, et pour le poireau moyen, ces systèmes rassurent. Moi en ce moment j'ai la solution, une moto qui en est dénué totalement et qui n'en a pas besoin, une carburation qui n'a pas bougé depuis de nombreux milliers de kms, un moteur peu brutal mais néanmoins nerveux, un freinage facilement dosable et efficace. Idem et encore mieux pour la petite fazer de mon fils. Sur des 4cyl jusqu'à 750/800, on n'a pas trop besoin de toute cette électronique, au delà les problèmes se posent de plus en plus en montant en cylindrée et en cylindrée unitaire (par cylindre). C'est aussi pour ça que je défends autant les moyennes cylindrées, car on a le sentiment de maitriser mieux le moteur sans avoir besoin de "béquille". Je reste persuadé que la course à la cylindrée (et la complexité des moteurs qu'on ne peut plus entretenir soi-même) est concomitante avec le développement de l'électronique.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Biki, c'est simple. Il ne faut pas chercher à savoir si l'abs est en cause ou pas, s'il s'est déclenché ou pas, si avec ou sans, ç'aurait pu être comme si ou comme ça. En réalité, ce que fait un statisticien, c'est chercher à établir s'il existe une corrélation entre un facteur et un résultat. Il raisonne sur la masse des accidents, il n'analyse pas dans le détail chaque accident. En l'occurrence, il va compter le nombre d'accidents (total, corporel ou mortel par ex) dans le groupe des motos avec ABS et dans le groupe sans ABS. Si le rapport accident/motos est le même dans les deux groupes, ça signifie que le "facteur" ABS n'entre pas en ligne de compte dans l'accidentalité. Ramené à l'individu, ça signifie que la probabilité d'avoir un accident avec ou sans ABS est la même. On pourrait faire de même pour savoir si le fait d'être un homme ou une femme influe sur les accidents. Ou les motos avec disques/tambours. Ou si les motards qui portent un casque blanc ont moins d'accidents que les autres (d'après une étude néo-zélandaise, il semblerait que porter un casque blanc - de couleur claire ? - diminuerait le risque d'accident de 24 %)...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Pour compléter sur le sujet de l'homeostasie du risque : en fait, chaque individu a sa propre perception, inconsciente, du niveau de risque qu'il est prêt à prendre (niveau de risque cible). Et il s'arrangera, toujours inconsciemment, pour être juste un peu en dessous. Offrez-lui un super engin, bardé de toutes les béquilles électroniques, dont on lui a vanté les mérites, et il va conduire un peu plus fort, pencher un peu plus, freiner un peu plus tard etc... Offrez lui une brêle, avec des pneus de mauvaise qualité, il sera plus prudent. Ou bien, il pleut, il sait que la route est glissouillante, il ralentit. Il fait beau, la route accroche, il augmente la cadence. En fait tout réside dans la connaissance qu'il a (ou croit avoir) de l'état de son environnement. Deux conséquences. Première conséquence : le meilleur outil de diminution du risque de l'accident, c'est celui qu'on ignore, ou celui dont on ignore le fonctionnement précis car trop complexe. Car dès qu'on le connaît, on en tient compte inconsciemment dans sa conduite. Deuxième conséquence : pour diminuer réellement les accidents, il faut abaisser le niveau de risque cible des individus. Autrement dit, avant tout, modifier son comportement, soit par la sanction/ répression, soit par l'incitation/encouragement. Le "père" de l'homeostasie du risque, Wilde, a montré que les motivations positives étaient cependant plus efficaces.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Encore une fois, Patoch, tu n'abordes que la moitié du problème, cad ce qui se passe au moment du freinage d'urgence, mais pas ce qui se passe avant, cad ce qui t'a amené au freinage d'urgence. Ta description du mode tranquille qui conduit au freinage d'urgence, ça m'a tout l'air du gars qui s'endort au guidon, ou du gars qui relache son attention parce qu'il pense être en sécurité pour une raison x ou y (autre cas typique de l'homéostasie du risque - genre je conduis tellement pas vite que je peux regarder les petits oiseaux). Pour ce qui est des stats, je ne parlais pas uniquement des accidents mortels. Le constat concerne en réalité tous les accidents. (de toutes façons, le nombre d'accidents mortels par rapport au nombre d'accidents corporels est une quasi-constante, tous véhicules confondus - environ 6 %).
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Jean Némar les freinages d'urgence ne se font pas volontairement , c'est quand tu es surpris et qu'instinctivement tu serres le frein de toutes tes forces et cela se passe souvent quand justement tu es en mode tranquille . L'ABS bien sur ne raccourcit pas les distances de freinage quand le freinage est prévu et donc calculé . Maintenant cela aurait du mal à apparaitre sur les chiffres de mortalité car l'ABS te sauve rarement la vie car si tu te vautres sur un freinage d'urgence cela se passe souvent à basse vitesse , en effet le blocage de la roue AV ne se fait que quand la moto a bien ralenti , je parle sur le sec bien sur , par contre il te sauvera la mise et t'évitera quelques blessures pour toi comme pour la moto . René , je pense que je ne suis pas le seul sur le forum qui pense que on peut très bien gérer sa conduite sans le TC , les bandes humides et glissantes , tout d'abord j'évite d'y passer dessus et si je n'ai pas le choix , j'évite d'y mettre du gaz , du frein ou d'y prendre de l'angle c'est tout con mais je peux t'assurer que ça marche et je ne pense pas pour autant avoir un doigté exceptionnel , juste un peu de jugeotte .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
+1 Jean Némar. On peut très bien faire sans électronique en adaptant sa vitesse et sa conduite au temps,à la circulation...etc... Tout l'électronique imaginable n’empêchera malheureusement jamais la connerie humaine. Pour l'article, Le Ride by wire est apparu la même année de série sur la gsxr 1000 et sur l'aprilia shiver en 2006/2007, la rs"cube" étant la première à l'utiliser en compétition.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Patoch. "Pas besoin de prise de risque pour constater les bienfaits de l'ABS, il suffit d'avoir besoin de faire un vrai freinage d'urgence". C'est évident qu'en cas de freinage d'urgence, l'ABS est un plus. Mais la conséquence de l'homeostasie du risque, c'est qu'on est amené à faire plus de freinages d'urgence quand on a un ABS que quand on en n'a pas. Autrement dit, tu vas prendre un peu plus de risques parce que tu as un ABS, mais parce que tu as un ABS, les conséquences du risque seront amoindries. Et au final, ça s'équilibre : il n'y a ni plus ni moins d'accidents. Et effectivement, d'un point de vue statistique, l'ABS ne change strictement rien (sauf au début, où il a plutôt augmenté le nombre d'accidents, par véritable excès de confiance !). Pour info, les "études" qui ont servi à justifier l'obligation de l'ABS ont sciemment négligé l'accroissement de la prise de risque, pour ne comparer que les conséquences d'un freinage d'urgence avec ou sans ABS. Et comme ça rejoint l'idée qu'on s'en fait, personne n'est allé chercher plus loin. Et apparemment, le mythe a bien fonctionné. Allez, je vous fiche mon billet qu'il en sera de même pour le TC. Aujourd'hui, presque tout le monde considère qu'il peut s'en passer. Mais quand ses promoteurs auront fait le même job que pour l'ABS, on trouvera (presque) tous que c'est un outil indispensable...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Eh bien Patoch j'explique ça par le fait que tu as du doigté exceptionnel dans la poignée de gaz, que ni Shoto ni moi et d'autres n'avons, ou alors que tu n'as pas croisé des bandes humides et glissantes. Le TC c'est de l'abs à l'envers, ça peut arriver aussi. L'abs justement, Jnémar dit des trucs justes au niveau de l'inconscient et de l'homéostasie du risque (j'ai du mal à le retenir ce mot là). Sans doute qu'avec ma zzr je me laisse une marge de sécurité plus grande qu'avec mes ex cbf10 et nc700x équipées toutes deux de l'abs, une fois qu'on a sondé un peu les freinages de toutes ces machines. Le danger avec l'abs c'est qu'on pourrait imaginer (inconsciemment?) que les distances de freinage sont toujours les mêmes quelques soient les conditions. Du fait que ce n'est pas notre cerveau qui analyse, on ferait une confiance trop grande dans un système qui le remplace, comme de déléguer une décision par exemple. Alors qu'avec la mano et le cerveau comme seuls juges, on garde une plus grande marge de sécurité. Une fois qu'on a dit ça néanmoins, il reste que notre main ni notre cerveau, nos qualités humaines ne permettent de faire ce que fait l'abs, c'est-à-dire de relâcher le frein par fraction de seconde pour empêcher qu'il ne bloque.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
de toutes façons les technocrates qui prennent le pouvoir partout finiront bien pas nous imposer le modèle de 2 roues qui roule tout seul, comme pour les gagnoles, c'est le même avenir qui nous tend les bras, avec son lot de controles, de surveillance, de mesure et de fichage de données personnelles, d'alertes personnalisées pour qu'on file toujours bien droit, chiant comme avenir !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Pas besoin de prise de risque pour constater les bienfaits de L'ABS , il suffit d'avoir besoin de faire un vrai freinage d'urgence mais pour le TC , là je suis d'accord . René , j'ai eu VMax , XJR 1300 , ZRX 1200 full , Faz 1000 et FZ1 full , CB 1300 S ,Tuono 1000 R factory full et je n'ai jamais ressenti le besoin d'un TC , sur le mouillé , tu enroules et ça va très bien .
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Ce que je n'apprécie pas non plus dans le discours des autorités (bien inspirés sans doute par les intérêts industriels) c'est : on a imposé l'ABS sur l'auto, alors on fait de même sur la moto. L'ESP étant désormais également obligatoire sur l'auto, faut-il s'attendre à l'obligation du TC pour nous ?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Plusieurs motards disent : "l'ABS, je fais comme si je n'en avais pas". C'est une illusion ! On en tient forcément compte. Sa compréhension est tellement simple (ça évite le blocage), son mérite est tellement vanté qu'on en tient compte inconsciemment. C'est comme le beau temps. Il fait beau, le macadam est propre et sec, tu vas arsouiller (un peu) plus fort que par temps maussade. C'est ça l'homéostasie du risque. C'est une prise de risque supplémentaire, inconsciente, quand tu as intégré certains éléments de ton environnement. Certains disent : j'ai failli me vautrer, sans ABS, j'y passais. Oui, mais sans ABS, auraient-ils failli se vautrer, se seraient-ils vraiment retrouvés en situation limite ? La réponse statistique est manifestement non. Quelqu'un a rappelé que les accidents de voiture étaient au départ plus nombreux avec l'ABS. C'est aussi vrai pour la moto. Et aujourd'hui, à ma connaissance, les assurances n'ont remarqué aucune différence entre les deux types de motos (avec ou sans ABS), du point de vue statistique. Ce qui met à bas les généralisations du type : j'aurais pu me vautrer sans ABS donc l'ABS sauve des vies. Il est impossible de déduire d'une impression personnelle, une vérité statistique.Ceci dit, je ne conteste pas le droit d'acheter une moto avec ABS, ce que je conteste, c'est que moi, qui n'en veut pas, soit obligé de le faire. Alors que rien ne prouve son efficacité réelle pour faire chuter l'accidentalité routière du point de vue statistique. Et je déplore aussi la méthode pour en imposer la généralisation : lobbying intensif des industriels qui me rappelle un peu trop le cas DEKRA. Tout ceci n'augure rien de bon pour la suite, si à chaque nouvelle "invention", on doit aller se battre à Bruxelles pour refuser qu'on nous l'impose de force.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je vais pas encore répondre aux réflexions imbéciles si ce n'est que je préfère ma vieille moto à carbus sans rien d'électronique à une GS12 dernier cri pour l'usage que j'en aurais à faire. Avoir une GS et mourir, le grââl ultime dans la vie. Bref. En revanche je vais encore saluer Shoto avec qui je suis en total accord. Enfin qqn qui reconnait qu'une Speed par ex peut être délicate sur le mouillé, ouf merci Shoto je me sens bien seul parfois. A croire que les autres roulent soit comme des pépères, soit qu'ils ont des béquilles électro qui leur empêchent de voir les réactions de leur moto.

Pages

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Les derniers essais MNC

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire
Essai Honda NT1100 2022 : la tête de l'exploit

Combien peut valoir une moto routière confortable mais dynamique, rigoureuse mais pas ennuyeuse, sophistiquée mais évidente à piloter ? Pour Honda, la réponse est 13 999 euros et prend le visage - qui ne plaira pas à tout le monde - de la nouvelle NT1100. Essai de cette déclinaison GT de l'Africa Twin qui a littéralement "tout compris".
Routière 5 commentaires

Essais MNC

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire
Essai Honda NT1100 2022 : la tête de l'exploit

Combien peut valoir une moto routière confortable mais dynamique, rigoureuse mais pas ennuyeuse, sophistiquée mais évidente à piloter ? Pour Honda, la réponse est 13 999 euros et prend le visage - qui ne plaira pas à tout le monde - de la nouvelle NT1100. Essai de cette déclinaison GT de l'Africa Twin qui a littéralement "tout compris".
Routière 5 commentaires