• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BOL D'OR 2005 EN DIRECT
Magny Cours, le 17 septembre 2005

L'angoisse du pilote d'endurance au moment du départ...

A quoi pense-t-on au départ d'une course de 24 heures ? Quel voyage s'apprête-t-on à effectuer dans sa tête pour tenir au moins huit relais d'une heure et parcourir plus de 700 tours du samedi 15h00 au lendemain même heure ? Paroles de pilotes.

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
Ce que je trouve le plus regréttable,ce sont certains médias dont une émission du dimanche matin vers 9h45 qui se servent d'une chute pour se foutrent d'un pilote sans pour autant dire que ce dernier (et son team)terminent à la 2 ème place du championnat du monde d'endurance.Je suit la carrière de David depuis déja un bon moment et je lui souhaite de gravir dès l'année prochaine la dèrnière marche du podium.seb et malorye
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je souhaite revenir sur la chute de david morillon, qui à mes yeux à livrer la plus belle bataille ,entre lagrive et checa, sortant au premier tour 1er de ces 24h du bol d or 2005.En effet parti 11eme sur la grille, au 1er virage se classe 2eme et se bat avec lagrive et checa, cette bataille reflete leur angoisse de bien figurer au 1er tour et d'etre à tout prix devant,et, pour cela david morillon a été le meilleur.Pour ca chute un moment d'orgueil et une rafale de vent dans la ligne droite(vent violent tout le week end) ont eu raison de son talent et n'oublions pas que l'objectif de Bolliger team et de Morillon et de conserver leur 2eme place au championat du monde d'endurance 2005.Je constate que David n'est tombé qu'une fois cette saison ce qui n'est pas le cas de tout le monde.David Morillon a beaucoup de talent et je vous encourage à le soutenir sur le site internet de Bolliger team.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Les derniers essais MNC

Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.
Essai Katana 2019 : nouvelle coupe pour le maxiroadster Suzuki

Suzuki tente en 2019 un audacieux pari sur le segment des roadsters en lançant une nouvelle Katana. Une moto basée sur la mésestimée GSX-S1000, à l'appellation culte mais au look contesté. Moto-Net.Com a pu l'essayer au Japon et à deux mois de sa sortie en France. Banzai !
Roadster 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net