• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2005
Paris, le 17 janvier 2006

KTM continue à tracer sa route

Le "petit" constructeur autrichien, encore largement connoté "tout-terrain", continue à tracer sa route sur le créneau des motos routières. C'est même devenu une priorité pour 2006, grâce à la 990 Adventure et à un réseau en expansion.

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
Moto-Net : Quels sont vos objectifs pour 2006 ? K. P. : Nous misons d'abord sur le lancement de la 990 Adventure, qui est dotée de l'injection et de l'ABS. Et cette fois, nous allons changer notre fusil d'épaule pour la mise à disposition en quantités suffisantes de la 950 Supermoto ! ... Ah bon ? Je crois rêver ! Et qu'en est-il pour le stock des 990 Adventure ? Exemple : modèle 990 Adventure Black commandée le 22 avril à la concession de montpellier... "toujours pas partie d'Autriche" au 26 mai, d'après les dires du concessionnaire, sans plus d'explications à part le sempiternel "elle arrive la semaine prochaine" ! Pour acquérir une KTM il ne suffit plus d'être passionné... il faut être très patient ! Mais depuis le 22 avril je pense avoir fait preuve de patience, dommage que ma patience ait ses limites, je pense me tourner vers une autre marque très prochainement...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Effectivement, Katoche a réussi à cmbiner SM et grosse cylindrée, tout en gardant l'aspect joueur du SM. J'ai personnellement craqué en revendant mon R1 pour prendre une Super Duke : absolument divin car j'arrive à m'amuser partout, sans avoir besoin d'essorer la poignée et risquer de perdre le permis... Donc je pense que l'évolution KTM sera réellement positive dans l'avenir en ayant su agréer la radicalité et le look.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
A l'inverse des construsteurs japonais, KTM a attaqué le segment des SM de très grosse cylindrée. Ils ont apporté apparement la bonne réponse, car leurs motos peuvent être utilisées normalement sur la route, tout en permettant le grain de folie ponctuel. Ils ont osé, et ils ne le regrettent pas. Je serai par contre curieux d'en essayer une, car une SM de ce gabarit et de cette cylindrée, ça doit quand même surprendre à la première utilisation.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

 

Les derniers essais MNC

Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Triumph Tiger 1200 2022 : le bilan de notre essai en smart-vidéo

La Tiger 1200 est morte, vive la Tiger 1200 ! Après 10 années de bons et "royaux" services, le maxitrail anglais est entièrement revu afin de mieux concurrencer la référence BMW R1250GS. Moto-Net.Com a pu découvrir cette importante nouveauté Triumph 2022 sur environ 150 km. Test.

A lire aussi sur le Journal moto du Net