• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW SUZUKI
Paris, le 22 janvier 2018

Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Aujourd’hui c’est 80 km/h, demain ce sera autre chose

Avec 6963 immatriculations en 2017, Suzuki affiche une baisse de -10,3% sur le marché moto et scooter français. Pour Moto-Net.Com, le directeur commercial de Suzuki établit son bilan 2017 et revient sur les principaux sujets de l'année : 80 km/h, motorisation électrique, véhicules autonomes, nouvelles tendances du secteur... Interview de Guillaume Vuillardot.

Commentaires

Quado ! Tu commences à me suivre pour descendre le nonuple !... Enfin un peu de lucidité t'arrive ! Il n'est jamais trop tard pour œuvrer dans le bon sens poto ! :-) ;-)
Good Suzuk' ! aussi cinglant que quand tu descends Rossi ! mais là je te suis ! ...même si Vuillardot a raison, les lois ? celle-là, c'est le grand con du Havre qui l'a faite ...tout seul !...malgré 577 députés et en marchant sur 70% des français et certainement 85% de ceux qui roulent et donc concernés !...alors un importateur ...pffff...mais il pourrait quand même...."s'inquiéter"...ça oui !
Moto-Net.Com : Que pensez-vous du projet d'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire ? Doit-on craindre - ou espérer - qu'un jour nos véhicules soient automatiquement bridés aux vitesses légales autorisées ? Guillaume Vuillardot : Suzuki est un constructeur, ce n’est donc pas nous qui faisons les lois. En ce sens, nous devons nous adapter aux lois.......... BRAVO monsieur le directeur ! Mille bravos, ça c'est du coup de main pour essayer d'enrailler cette merde qui nous attend demain ! C'est déjà impossible de lambiner à 90, sur routes dégagées, allure de deux de tension... Vous trouvez qu'un constructeur n'a aucun mot à dire, ça ça me trou le cul une telle réaction. Un constructeur n'est-il pas un ACTEUR PRINCIPAL dans ce domaine ??? Il y a que les assocs de défense des accidentés de la route, représentant quelques milliers de personnes qui vont pourrir la vie de million d'autres ?.... Vous parlez plus loin de vos "belles" GSX-R1000 et GSX-R1000R.... A qui allez-vous les vendre vos bolides à la tenue de route irréprochable, au freinage surpuissant pour se trainer demain à 80 ? Après demain à 70 ou 100/110 sur autoroutes 30 en agglo ? En tout cas, pas à moi ! Niet C'EST FINI, j'ai donné ! Passez le mot à Hamamatsu qu'ils s'arrêtent à la cylindrée 125... Et pour l'automobile c'est pareil. On a qu'a tous rouler en Logan trois cylindres ou autre caisse dans le genre plafonnant à 120 ! Bien suffisant... Les caisses rutilantes chaussées en taille basses 225 à 60.000 € taillez-vous les en pointes et mettez-vous les où je pense. On va aussi s'adapter NOUS et peut-être prendre un peu plus souvent le train. De toute façon on sera obligé les permis ça va valser... Attention à vos marges elles vont en prendre un vieux coup monsieur le directeur.
Il faudrait que le Monsieur nous explique comment Nos GSX-R1000 et GSX-R1000R sont repassées n°1 du marché des motos sportives en France ?? Car en analysant les documents de la CSIAM : Immatriculations de MOTOCYCLES NEUFS MTL, MTT1 et MTT2 Catégorie Jan. à Août 2017 ce n'est pas le cas en France!!! Je veux bien faire un essai d'un GSX-R1000R pour me faire une idée, car chez vous c'est sur c'est pas BMW pour essayer une moto , malgré une certaine expérience et un certain âge pas loin des 50 ans. Je ne suis pas pro tel ou tel marque juste objectif
Bestof: 
1
Il a bien raison le Monsieur de dire que "demain ce sera autre chose". Personne ne voit venir gros comme une maison l'avenir que proposent les interdictions de circuler alias ZCR ? A qui vendra-t-on des motos quand il faudra obligatoirement remplacer la sienne avant 5 ans ? Quelle proportion parmi la clientèle actuelle en aura les moyens à partir de 2020, ce qui est juste demain ? A-t-on réfléchi aux conséquences sur le marché de l'occasion, des reprises donc du neuf de cette obligation d'un véhicule de moins de 5 ans "demain" ? Pas difficile à prévoir : sans la possibilité de vendre ou faire reprendre une machine dont personne ne voudra pour accéder à nos villes, le marché moto va s'asphyxier à vitesse grand V, et là il n'y aura pas de limitation à 80 ! Que ceux qui lisent ces lignes se demandent si, demain, ils auront les moyens de changer leur machine tous les 5 ans SANS AUCUN APPORT... Mais oui, pas de raison de s'inquiéter, on est au bord du gouffre mais comme on fait un bond en avant, tout va bien : demain ce sera autre chose...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

 

A lire aussi sur le Journal moto du Net