• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AMERICASGP 2019 - ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 15 avril 2019

GP des Amériques - Zarco (13ème) "J'ai essayé de prendre ce que je pouvais"

L'apprentissage de la KTM RC16 se poursuit difficilement pour Johann Zarco, 13ème du GP des Amériques après être parti 19ème. Même s'il signe son meilleur résultat de la saison, la course est d'autant plus décevante pour le français que son coéquipier Pol Espargaro se classe 8ème, juste derrière le débutant Fabio Quartararo… Débriefing.

Commentaires

Merci O'Danix ! je ferai un sourire au prochain flic qui me mettre une "prunus persica".. héhéhé Pour WP bien que pas débutant, les Gp c'est très très spécial ! et c'est Cadalora qui dit ça, mais il parle de "la dynamique" de la RC16.... https://www.paddock-gp.com/motogp-2019-luca-cadalora-quelque-chose-ne-va-pas-sur-la-ktm/
quand il dit (J'ai essayé de prendre ce que je pouvais) il parle de la tune . ou du boulevard qu'il a pris .Ok ok ok on se calme c'est de l'humour
O'danix........ une invention Française qu'on ne veut pas voir en GP!!!!!!!! ils ont dit non Homologué ..........les Suédois loool ! V
46QDO, il semblerait que ce soit surtout le train (tchou tchou) avant qui pêche (Prunus persica), plutôt que le cadre... KT devrait essayer le proto avec la fourche Excent qui permettrait de tourner dans un mouchoir, ou du moins leur "suspensionniste" devrait se tourner vers cette voie (cela révolutionnerait le milieu et la moto en général aussi)...WP puisqu'on en parle n'a rien a envier à Ohlins, en effet la marque autrichienne (White Power à l'origine) dispose de 60 ans d'expérience contrairement à la marque suédoise 20 ans plus jeune...un expert du continental circus l'avait dit l'an dernier en voyant les belles autrichiennes en piste, "il y a un truc qui ne va pas dans le train avant"...j'ai lu ça sur le net...voili voilou. Après, peut être qu'en ajoutant du nitro dans le réservoir...
....OUI Suzuk' !! 100% d'accord pour une fois ! ...et le Polo qui finalement n'est pas si "manche" que ça ...enfin pas tout le temps, notamment et bizarrement sur ce COTA compliqué comme le cerveau d'un Énarque, va continuer à progresser et va vite atteindre les limites du "package" vintage de la RC16 ...il bosse pour le Z tout en le mettant bien minable !..compliqué le Motogp....
Tel qu'elle est cette brêle ne peut pas approcher le podium sauf hécatombe devant elle...
Qu'est ce que la Katoche a que la M1 Tech3 n'avait pas ?? ...un P....de châssis acier raide comme la justice aggravé de suspensions WP au lieu des Ohlins....donc y'a qu'au Mans ou ça compte moins, qu'on risque de voir le Z flamber un peu.
C'est clair que tous ici on a peine de le voir là ou il ne mérite pas d'être...........je parle de la grille ......V
A mon humble avis le soutien ne suffira vraisemblablement pas,il manque bien trop de paramètres pour se battre avec les 8 premiers. Si Dani abonde dans le même sens que Johann, concernant les évolutions et que les ingénieurs oranges peuvent subvenir, il reste un espoir...dans le cas contraire je crains le pire. Vue l'état actuel des choses, je... RÊVE d'un DECLIC... pour que Johann trouve les bons boutons afin de retrouver AU MINIMUM en course la place qu'il occupait la saison dernière. Car là, il fait vraiment de la peine à voir, d'autant plus que c'est un bon mec.
Honnêtement, j'aurais très, très peur pour la suite si ça concernait un autre pilote. Je ne dis pas que je suis parfaitement serein tout de même puisque le monde du MotoGP est bien plus impatient que celui des autres catégories, mais on a déjà vu Johann en difficulté dans sa carrière. Notamment lors de son passage en Moto2 où il lu a fallu trois saisons pleines avant de pouvoir briguer avec le succès que l'on connait le titre mondial. Si KTM ne se montre pas trop hâtif et prend le temps d'accompagner son pilote dans son travail de fond, ça paiera, forcément. Car c'est là la plus grande force de Zarco : sa capacité à travailler, sans relâche, pour s'améliorer. Pas seulement la moto, qu'il sait plus compétitive que ce qu'il apporte actuellement. Mais lui-même a cette faculté à se remettre en question et à travailler ses points faibles pour en faire des forces. Il lui manque peut-être encore ce second souffle que nombre de pilotes ont en fin d'épreuves, et qui était justement sa marque de fabrique en Moto2. Mais ça viendra. Et j'ai bon espoir qu'avec le retour de Pedrosa pour développer la moto, cette dernière gagne peu à peu en facilité d'utilisation pour permettre à son quatuor de pilotes de briguer des résultats meilleurs encore. En tout cas, Johann doit impérativement trouver les ressources pour se rapprocher de son équipier et parvenir enfin à le battre sur la piste. Car là le tarif est très douloureux et il en est sans nul doute le premier conscient, même si Austin reste un circuit un peu particulier. Il ne doit pas se décourager... Et foncer. Surtout que le Mans se profile et avec lui, l'immense soutien qu'on compte bien lui apporter !
Ou le même enfer que Lorenzo chez Honda...................il fait 13 avec 2 chutes et un abandon je crois .........donc oui y'a du boulo ............mais comme c'est un penseur perfectionniste ........tant qu'il ne pilotera pas comme il sait le faire ce sera la galère..........la bécane ne fait pas tout ...........c'est bien lui qui l'a dit !!! le travail est sur lui d'abord et il le sait ..........le divorce Yam est consommé certe mais pas effacé au vu des résultats des 2 rookies , je pense qu'il doit avoir le cerveau en ébullition !!! alllez Jojo passe le mur !!!! V
Bestof: 
1
comme le chante si bien la Grande Sophie "du courage, du courage, du coura-age", à écouter à fond dans le casque Johann, ça booste...ne jamais désespérer...
...il s'est pris 0.6 au tour par Espargaro , juste devant Oliv' est ses 3 GP...il vit le même enfer que Lorenzo chez Ducati...je te plains et serre les dents.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

 

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net